Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Avatar du membre
Purple
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 14 févr. 2019, 09:24
A aimé : 5 fois
A été aimé : 1 fois

Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Message par Purple » 14 févr. 2019, 11:17

Bonjour!

Je suis nouvelle sur le forum même si j'en lisais les topics depuis quelques temps sans jamais oser m'inscrire ^^

Ce qui m'a poussée à poster sur ce forum, c'est le fait que, comme beaucoup, je me pose des questions. Je n'ai jamais été sexuellement attirée par qui que je soit, malgré quelques fantasmes et une libido "normale" je dirais. Je m'étais longtemps dite que ça viendrait, que j'étais encore jeune (j'ai 18 ans) jusqu'au jour où j'ai découvert le terme d'asexualité il y a quelques mois et après avoir fait des recherches et écouté/lu pas mal de témoignages, je pense pouvoir affirmer avec certitude que je suis asexuelle.

Mais là n'est pas la question que je me pose. Parce que si je suis maintenant familière avec la notion d'asexualité, celle d'aromantisme reste assez vague pour moi. J'ai l'impression de pouvoir tomber amoureuse (je crois...) mais il semble aussi que j'aie une sorte de phobie de ce genre de relations.

Ce que je veux dire, c'est que j'ai déjà eu des "crush" sur des personnes, mais ils apparaissaient comme ça, duraient quelques semaines/mois, puis disparaissaient du jour au lendemain. Sauf qu'une fois, un de ces "crush" était plus sérieux parce que je m'entendais vraiment bien avec la personne, on pouvait passer des soirées à s'envoyer des messages, je sentais qu'on avait les mêmes délires et, sans vouloir m'avancer, je pense que c'était réciproque... Jusqu'au jour où je panique complètement et coupe tout contact avec lui.
Il y avait aussi ce camp de vacances où je suis allée pendant cinq ans où l'on "imposait" à tout le monde d'avoir un "Top five", à savoir un classement des cinq pensionnaires que l'on trouvait les plus beaux/belles. Ces classements étaient généralement publiés sur facebook et donnaient lieu à des "ragots" écrits anonymement sur des bouts de papier et lus devant tout le monde à l'heure des repas. J'ai toujours catégoriquement refusé d'avoir un de ces classements, d'une part par peur de cette exposition publique et d'apparaître dans un ragot et d'autre part, parce que je n'en comprenais pas (et ne comprends toujours pas) l'utilité, ce qui me faisait bien sûr passer pour la reloue de service.

J'ai longtemps cherché dans mon enfance une explication à cette phobie et deux événements me viennent éventuellement à l'esprit :
- Une fois en maternelle mes copines avaient réussi à ma persuader que j'étais amoureuse d'un garçon de ma classe (oui j'étais un peu débile) qui a fini par me mettre un râteau de toute façon
- Au collège, une fille avait répandu une rumeur (complètement fausse) qui disait que je sortais avec un garçon de ma classe, ce qui nous avait attiré quelques moqueries (rien de trop sérieux, mais je suis très susceptible)

Voilà les excuses que je me donne pour expliquer cette phobie d'être associée comme "en couple" avec quelqu'un mais au fond de moi, je ne pense pas que ces événements en soient la véritable cause... Je veux dire... Je pense que même sans ça, l'idée de ma promener main dans la main avec quelqu'un me donnerait des frissons d'horreur alors je suis quand même assez tactile, j'adore faire des câlins à mes ami(e)s, même de la gente masculine... Enfin bref, tout cela m'amène donc à ma demander si je suis aromantique.

Je suis consciente que moi seule peut répondre à cette question, mais quelques pistes de réflexion de votre part seraient les bienvenues ^^

Merci de m'avoir lue (et désolée pour le pavé ^^')

purple.girl
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 17 sept. 2018, 22:01
Localisation : Lille
Pronom : elle, tu
A aimé : 1 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Message par purple.girl » 14 févr. 2019, 12:32

Bonjour et bienvenue Purple! :cake:

Merci pour ton témoignage ! Comme tu le dis, tu es la seule à pouvoir savoir et ce n'est pas grave si tu n'arrives pas à mettre un mot sur ce que tu ressens! Quelques pistes sur qui, je pense, peuvent t'aider dans ta réflexion :

- Le romantisme ou l'aromantisme, ce n'est pas ni tout blanc ni tout noir, c'est un spectre avec autant de nuances qu'il y a de personnes. Parmi ce spectre, il y a les grey-romantiques (ressentant rarement ou uniquement dans certaines situations de l'attirance romantique) ou les demi-romantiques (ne pouvant tomber amoureux qu'après avoir tissé un lien fort avec l'autre personne). Tu peux piocher dans ses mots si tu sens que ça pourrait t'aider. Ou juste te dire "bon je suis probablement quelque part sur ce spectre". De plus, ça peut évoluer et changer dans le temps donc toujours rester à l'écoute de ses émotions et ne pas s'enfermer aveuglément dans une boite. :)

- Il n'y a pas que l'attirance romantique (ou sexuel) au monde. Mais dans notre société comme on nous montre qu'être "amoureux", c'est ressentir ces deux attirances, il est difficile dans le cas d'aromantisme (ou d'asexualité) de comprendre ce que c'est vraiment et on peut être un peu déboussolé (comment savoir si l'on ressent quelque chose si on ne peut pas le ressentir ?).
Il existe d'autres formes d'attirances (intellectuelle, esthétique, platonique... il y a des sujets qui traitent de la question sur le forum il me semble) et souvent plusieurs se mélangent ce qui fait qu'on est un peu perdu...
Par exemple, je pense dans mon cas avoir ressenti certaines de ces attirances en pensant "tomber amoureuse", "avoir un crush" mais tout en ne pouvant imaginer réellement qu'une relation romantique m'irait : les trucs de couple, c'est pas que je déteste mais uniquement que ça ne m'attire pas, je ne comprends pas pourquoi je ferais ça (par exemple: tenir la main de quelqu'un 'par amour')... C'est juste qu'on voudrait être proche de l'autre plus qu'un'e) simple ami(e) mais sans ces trucs de couple. Tu peux appeler ça comme tu veux, il me semble qu'on peut appeler cela un "squish".
C'est difficile de toujours mettre un mot sur ce que l'on ressent et je pense qu'il ne faut juste pas te mettre la pression et simplement écouter ce que tu ressens vraiment, ce dont tu as envie et ce dont tu n'as pas envie...

-Il ne faut pas forcément rechercher dans le passé des excuses, souvent c'est juste comme ça... et c'est totalement normal !! Ce n'est pas un traumatisme lié à l'enfance mais juste toi ! Alors oui, des fois ça peut sembler paradoxal mais on a tous des "petites contradictions" en nous, on est des humains ! Être tactile et ne pas vouloir tenir la main à quelqu'un, ça ne me semble pas incompatible ! Tout comme une personne asexuelle peut aimer les blagues sur le sujet et ne pas vouloir plus. ^^

Je ne sais pas si j'ai été totalement claire dans mes explications... Si tu as des questions, n'hésite pas ! :D

(PS. c'est drôle, on a le même âge, un pseudo similaire, je pense aussi à l'aromantisme récemment et j'aime bien écrire des pavés! C'est comme si je me répondais à moi-même d'une certaine façon, donc vraiment n'hésite pas ! :P)

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2603
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 498 fois
A été aimé : 482 fois

Re: Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Message par clotaire » 14 févr. 2019, 13:17

Bienvenue Purple :-)
Ben pour l'expérience que tu racontes, il semble que tu ne sois pas prête à aller plus loin, c'est un fait. Tu n'as pas à te le reprocher. Est-ce que ça viendra plus tard ? Peut-être, ou pas. Je me dis que c'est pas mal d'isoler, comme tu le fais, les différents composants de ce qui te fait envie ou pas.

Les deux évènements que tu cites me semblent être assez banaux, je pense que ça n'explique pas grand chose.

Pour ma part, avant d'être en couple (ce qui m'est arrivé à 35 ans !), plusieurs gestes (tenir la main, embrasser) m'inspiraient de la gène, surtout s'ils étaient fait en public. Et bizarrement, avec elle, c'est venu tout naturellement ;-)

Avatar du membre
Purple
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 14 févr. 2019, 09:24
A aimé : 5 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Message par Purple » 14 févr. 2019, 15:02

Merci pour vos réponses et votre accueil!

purple.girl : haha bientôt on va découvrir que tu es ma jumelle cachée xD Blague à part, je ne connaissais pas le terme de "squish" mais il me semble bien correspondre à ce que j'ai ressenti, je vais me renseigner sur le sujet ;-)

clotaire : merci d'avoir confirmé mes suspicions par rapport à ces deux événements et pour ton témoignage, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas ^^

Avatar du membre
Iloy
Affilié
Messages : 308
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 56 fois
A été aimé : 49 fois

Re: Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Message par Iloy » 14 févr. 2019, 16:35

Bienvenue sur le forum Purple :)

Tout ce que je souhaite te dire à déjà été écrit par une autre purple :mrgreen:
Purple a écrit :
14 févr. 2019, 11:17
Il y avait aussi ce camp de vacances où je suis allée pendant cinq ans où l'on "imposait" à tout le monde d'avoir un "Top five", à savoir un classement des cinq pensionnaires que l'on trouvait les plus beaux/belles. Ces classements étaient généralement publiés sur facebook et donnaient lieu à des "ragots" écrits anonymement sur des bouts de papier et lus devant tout le monde à l'heure des repas. J'ai toujours catégoriquement refusé d'avoir un de ces classements, d'une part par peur de cette exposition publique et d'apparaître dans un ragot et d'autre part, parce que je n'en comprenais pas (et ne comprends toujours pas) l'utilité, ce qui me faisait bien sûr passer pour la reloue de service.
Je suis d'accord avec toi, je ne comprends pas. Je trouve même ça malsain et... c'est moi où c'est pas censé être complètement illégal ?
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Purple
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 14 févr. 2019, 09:24
A aimé : 5 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Message par Purple » 14 févr. 2019, 21:27

Iloy : Mercii! Pour répondre à ta question, non c'est pas illégal (à ma connaissance xD) et puis la "règle" c'est un peu "tout ce qui se passe à la colo reste à la colo" et aussi quand j'ai dit "sur facebook" j'aurais peut-être dû préciser que c'était sur un groupe privé auquel seuls les gens du camp ont accès. En soit ça reste quand même une ambiance assez conviviale et (parfois littéralement) familiale et personne ne jugeait personne (et éventuellement quelques couples se sont formés comme ça au fil des années). Je veux dire, même s'ils me saoulaient profondément à me demander mon top five et que je les saoulais aussi à ne pas le leur donner, ils savaient quand s'arrêter et m'ont jamais appelée au micro devant tout le réfectoire pour dire mon top five (comme c'est arrivé à certains)

PaulL
Adepte
Messages : 245
Enregistré le : 05 janv. 2015, 06:37
A aimé : 14 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Message par PaulL » 14 févr. 2019, 21:59

L'Aromantisme n'est pas une aversion du tactile dans un couple. Ce n'est pas parce que tu n'es pas tactile, que tu ne ressens pas le besoin de prendre la main/faire un calin que tu es Aromantique. L'Aromantisme c'est l'absence d'attirance sentimentale. C'est tout :)
L'attirance sentimentale est différent du sentiment amoureux. Ca reste nuancé mais important =)




clotaire a écrit :
14 févr. 2019, 13:17
Bienvenue Purple :-)
Ben pour l'expérience que tu racontes, il semble que tu ne sois pas prête à aller plus loin, c'est un fait. Tu n'as pas à te le reprocher. Est-ce que ça viendra plus tard ? Peut-être, ou pas. Je me dis que c'est pas mal d'isoler, comme tu le fais, les différents composants de ce qui te fait envie ou pas.

Je rajouterai quelque chose à ce propos. J'aime penser et dire (et j'en suis convaincu) qu'il faut faire attention ne pas se bloquer dans une case (aromantique en l’occurrence ici). Je ne dis pas qu'il ne faut pas être dans cette même case, au contraire c'est tellement reposant et apaisant d'enfin se savoir quelque part, mais il ne faut pas perdre à l'esprit que tu peux changer. Dans 1 an ? 10 ans ? 30 ans ? Qui sait.

La frontière entre un Demi/Grey/A est tellement ténue qu'il ne faut pas se brider en disant : "non mais je sais que je suis complétement Asexuel/Romantique, je ne peux PAS avoir éprouvé une attirance pour lui/elle".
Si tu peux, ça voudra dire juste que le curseur est un peu plus haut dans le spectre A-sex/ro.

J'ai mis 2/3 ans à me considérer comme A, non pas que j'hésitais car j'ai su directement que ça me correspondait, mais parce que ça demande, je pense, un vrai questionnement sur toi, un vrai travail pour te connaitre "de nouveau". Je suis en couple depuis bientôt 3 ans, et je me demande que maintenant si je n'ai pas un bout du pied dans l'Aromantisme aussi.. Bref, ce travail n'est jamais terminé :)

zouzou23
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 05 janv. 2019, 06:45
Localisation : Province de Québec, Canada
Pronom : elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Asexuelle oui, aromantique... peut-être?

Message par zouzou23 » 19 févr. 2019, 04:19

Bienvenue ma chère!

Tout d'abord, je suis moi aussi nouvelle sur ce site, mais depuis début janvier et je me pose la même question que toi.

Je suis un dégoutée par le sexe, alors je me concidère de plus en plus asexuelle. Mais par exemple, côté aromantisme, c'est le même délire que toi. Un jour je pourrais penser que je sui bi-asexuelle, le lendemain hétéro-asexuelle et le surlendemain asexuelle aromantique.
Il te faut quelques éléments primordiales comme tu es en réflexion:
-La patience
-L'information
-L'entourage.

Pourquoi la patience? Bien, parce que ça peut te prendre des semaines, voir des mois ou peut-être même des années avant de te trouver complètement. J'ai une amie bisexuelle qui se questionnait depuis ses 11 ans et elle a fait son coming out en octobre et elle avait 14 ans. Il lui a fallu trois ans!

Pourquoi l'information. C'est simple: si tu n'es pas bien informée sur tout ce qui concerne l'asexualité, tu pourrais mal te renseigner et utiliser le mauvais langage lors d'une conversation à ce sujet avec quelqu'un.

Pourquoi l'entourage? Si personne de ton entourage n'est au courant de tes doutes, tu vas avoir de la difficulté à faire ton coming out si un jour tu le fais. Moi j'ai des amis qui sont au courant de mes doutes. Si un jour j'ai besoin de faire mon coming out, ils vont être là et le sauront déjà d'une certaine manière, mais ils ne le sauront pas complètement qu'avant mon coming out.

Bref j'espère avoir pu t'aider. Écris moi si tu veux, je suis sociable (seulement sur les forums hihi)

À bientôt j'espère!

zouzou23
Assumez-vous :D
Soyez qui vous êtes, aimez vous :D
Ignorez les mauvais commentaires :ouhla:
Aimez qui vous êtes :bise:
Team A :woke:


zouzou23 :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité