Mon histoire

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Kia
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 07 févr. 2019, 00:07
Localisation : Val d'Oise
A aimé : 1 fois

Mon histoire

Message par Kia » 07 févr. 2019, 00:24

Bonjour,

Je m’appelle Klervi (mais la plupart des gens m'appellent Kia) et j’ai 15 ans.
Je me suis rendue compte il y a quatre mois que je suis asexuelle et je n’en ai encore parlé à personne.

J’ai vécu les cours d’SVT de 4e sur les rapports sexuels et la contraception et les intervention de l’infirmière sur la sexualité comme une véritable torture, car on nous répétait qu’il n’y avait pas de honte à parler de sexe puisque c’était quelque chose de normal et naturel, sauf que je ne me sentais pas concernée par la sexualité, je n’en comprenais pas vraiment l’intérêt.

C’est à cette période-là que j’ai commencé à ressentir un malaise face à ça, qui s’est ensuite accentué en 3e lorsque mes amies commençaient à avoir leur premier copain et à parler de sexualité. Ce malaise se transformait en mal-être lorsqu’elles me demandaient mon avis, je leur répondais alors que je verrais quand je serais en couple, que pour l’instant je me consacrais à mes études.

J’ai passé deux ans comme ça dans le flou total, à me demander ce que j’étais, s’il y avait quelque chose qui clochait ou non.
C’est finalement en octobre que j’ai pu mettre un mot sur ma nature, que je me suis rendue compte que je n’étais pas un cas isolé. Et ce qui est assez triste dans l’histoire, c’est que je l’ai découvert totalement par hasard.

J’ai toujours été curieuse, je lis énormément, je m’intéresse à presque tous les sujets possibles et imaginables, sauf que les livres ne suffisent pas toujours pour combler ce qu’on pourrait appeler une soif de connaissances. Il m’arrive parfois d'utiliser le mode aléatoire de l'application Wikipédia qui permet de se voir proposer des pages que l’on aurait pas cherché spontanément ou dont on ignore simplement l’existence. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec la page sur l’asexualité. Je l’ai donc lu et j’ai pu enfin mettre un mot sur ma nature, ce qui m’a permis en quelque sorte de soulager ma conscience, de me libérer de ce poid qui m’oppressait et de me dire que je n’étais ni anormale, ni déficiente, ni toutes ces choses que j’avais pu avoir à l’esprit.

En y réfléchissant, mêmes si les cours d’éducation sexuelle n’étaient pas très agréables pour moi, je pense qu’ils m’ont permis de comprendre qu’il existait un sentiment qui s’appellait désir sexuel que les autres personnes autour de moi ressentaient mais moi non. Sans cela je n’aurais peut-être jamais eu conscience de l’existence de ce sentiment.

Mais ce qui m’attriste le plus, c’est que durant ma scolarité, je n’ai jamais entendu le mot asexualité dans une salle de classe, et je trouve ça bien dommage, ça aurait sûrement éviter que je passe deux ans dans le flou. Et je pense ne pas avoir été la seule dans ce cas-là.

Mes parents sont très ouverts d’esprit mais très mal informés sur les différentes orientations romantiques et sexuelles. Ma mère commence à me parler de prendre la pilule, pour l’instant je lui ai dit qu’avoir des relations sexuelles ne m'intéressait pas mais je ne sais pas encore comment lui annoncer que je suis asexuelle. Je ne m’inquiète pas vraiment pour ça, je sais que je trouverais les bons mots.
Si je n’ai encore jamais parlé de mon asexualité à quiconque, c’est que je n’étais pas tout à fait prête à me heurter aux probables incompréhensions et intolérances des gens.

Il y a quatre mois, j’avais peur de ne jamais vivre de relation amoureuse, de passer ma vie seule.
Aujourd’hui je vis au jour le jour, si je rencontre quelqu’un j’aviserai, je n’ai plus de raisons d’avoir peur.

À ma connaissance, il n’y a aucune personne asexuelle dans mon entourage, et je ressentais le besoin de communiquer avec des personnes dont j’étais sûre qu’elles me comprendraient.
Voilà pourquoi je poste ce message.

Ce forum m’a beaucoup aidée, votre présence est vraiment très rassurante. Je vous remercie du fond du cœur de partager votre expérience et de vous battre pour nos droits. J’espère pouvoir annoncer mon asexualité à mon entourage dans de bonnes conditions et les sensibiliser à la cause asexuelle.

J’en ai fini avec ce roman-message 😅
Merci de l'avoir lu ❤
Kia
"On adapte la vérité, on dissimule les détails gênants, on essaie d'être normaux, ordinaires, banals, parce qu'on est terrifié à l'idée que quelqu'un découvre qu'on ne l'est pas.
À quoi bon ? Tout à coup, je n'en vois plus l'intérêt"

fiffi
Avenator
Messages : 1641
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 460 fois
A été aimé : 245 fois

Re: Mon histoire

Message par fiffi » 07 févr. 2019, 00:37

Bienvenue Kia ,

l' asexualité est très mal connue et il est regrettable que cette orientation ne soit pas mentionné dans les cours d' SVT .

On a presque tous découvert le terme asexuel soit par hasard soit en effectuant des recherches sur internet ou un mélange des deux . On est peu nombreux à être A et en parler avec des gens qui nous comprennes fait du bien . Si tu en discutes avec tes parents ou des amis , attends toi malgré tout à avoir des réactions négatives : de l' incompréhension totale à un rejet pure et simple .

je te remercie aussi pour ton témoignage positive : c' est bien que tu n' es plus peur et tu verras bien ce que l' avenir te réserves .

Avatar du membre
PassionA
Atrix
Messages : 1760
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 451 fois
A été aimé : 461 fois

Re: Mon histoire

Message par PassionA » 07 févr. 2019, 00:40

Tu es bienvenue pour communiquer avec nous :)

2 ans dans le flou, et moi qui en ai passé 25 avant d'arrêter de me poser des questions ^^ vive wikipédia, on dirait :mrgreen:

On peut toujours améliorer, et clairement l'asexualité pourra faire partie des cours de SVT le jour où, bin le jour où l'asexualité sera reconnue comme une orientation sexuelle officiellement en France. Car ce n'est toujours pas le cas.

Avatar du membre
Muriel Evelyne
Aveuglant
Messages : 2730
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1006 fois
A été aimé : 528 fois

Re: Mon histoire

Message par Muriel Evelyne » 07 févr. 2019, 00:47

Bienvenue Kia :)

Klervi est un très joli prénom breton qui signifie "pierre précieuse", "perle" ou "joyau".

Dans cette société hyper-sexualisée, c'est tout de même un monde qu'une femme que la sexualité n'intéresse pas soit moins bien considérée qu'une femme qui lève la patte tous azimuts (attention, je n'ai rien contre les gens qui lèvent la patte tous azimuts :mrgreen: , leur vie privée leur appartient tant qu'ils n'essaient pas de me "convertir" à leur façon de se comporter).
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Avatar du membre
Iloy
Affilié
Messages : 345
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 60 fois
A été aimé : 55 fois

Re: Mon histoire

Message par Iloy » 07 févr. 2019, 01:03

Bienvenue sur le forum Kia :)

Découvrir l'asexualité par l'onglet aléatoire de Wikipédia, ça pour du hasard, c'est magnifique :D

L'astuce du "je me consacre d'abord aux études", je connais. Après on passe au "non, la carrière d'abord". Puis après on est trop épuisé d'avoir à se justifier par des mensonges :mrgreen:

Pour la révélation de ton asexualité à ton entourage, on n'est pas nombreux sur le forum à en avoir parlé à l'ensemble de nos relations proches, de ce que j'ai vu. Personnellement quelques amis savent, deux collègues parce que le sujet est arrivé et que je maîtrise. Tout dépend de comment tu vas l'introduire mais surtout de ton entourage. Même chez des personnes qui paraissent modernes ou progressistes, on peut avoir de sacrés surprises.

En tout cas très beau message, très bien écrit :)
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2646
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 511 fois
A été aimé : 488 fois

Re: Mon histoire

Message par clotaire » 07 févr. 2019, 07:45

Bienvenue Kia :-)
merci pour ton témoignage !
Tu as raison, il faut vivre ses sentiments au jour le jour et ne pas trop se prendre la tête, dans l'idéal ;-)

Avatar du membre
Novadeus
Membre
Messages : 26
Enregistré le : 01 févr. 2019, 17:15
Localisation : Perpignan
A aimé : 4 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Mon histoire

Message par Novadeus » 07 févr. 2019, 10:29

Bienvenue à toi Kia. (je peux faire la blague sur la marque de bagnole? :non: non? ok...)

Très beau témoignage, superbement bien écrit en plus.
Je rejoint Iloy sur les astuces de type "je me consacre d'abord aux études", ça devient vite fatiguant de toujours devoir se justifier, pour ma part j'ai choisi de répondre franchement dès que l'on me pose la question, mais c'est pas toujours facile :|
« Moi je pense que c'est relatif. »
~ Einstein, qui avait réponse à tout, toujours avec la même réponse

Avatar du membre
MrZen
Aspirant
Messages : 30
Enregistré le : 09 nov. 2017, 22:03
Localisation : Nova Aquitania
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Mon histoire

Message par MrZen » 07 févr. 2019, 13:37

Salut Kia et bienvenue ici,

Merci pour ton témoignage.
Aaaah les fameux cours de svt. C'était il y a dix ans et je m'en rappelle encore. Malgré ce fait qu'ils t'aient mise mal a l'aise il faut surtout comprendre que ces cours sont faits pour sensibiliser les élèves à la sexualité et leur faire comprendre qu'ils est nécessaire de se protéger des mst ou ist. Bon, étant donné que chaque année on nous dit que le nombre de rapports non protégés est en augmentation chez les jeunes, la méthode est peut être à revoir.
Concernant les orientations sexuelles je pense que cela ne doit pas rentrer dans le cadre des cours de SVT. Ce que j'aurai apprécié au collège voire au lycée aurait été des interventions de la part d'associations pour nous expliquer tout ça ( et apprendre à certains la tolérance au passage :x ).
- Just Relax

Kia
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 07 févr. 2019, 00:07
Localisation : Val d'Oise
A aimé : 1 fois

Re: Mon histoire

Message par Kia » 07 févr. 2019, 17:44

Rebonjour à tous,

Merci sincèrement pour vos réponses, je ne m’attendais pas à en avoir autant 😃
Je vais essayer de répondre à chacun d’entre vous (si j'oublie quelque chose, n'hésitez pas à me le dire)

Pour revenir à la question de mon prénom, je suis effectivement bretonne, plutôt demi-bretonne en fait, puisque je suis aussi ch'ti (le mélange ne marche malheureusement pas avec la gastronomie, n'essayez jamais de faire un kouign amann au maroilles, c’est encore plus immonde que le maroilles tout seul, et en plus c’est un sacrilège au kouign amann) et pour mon surnom, le rapprochement avec la marque de voiture est toléré, étant donné que j’ai arrêté de compter le nombre de fois où on me l’a sorti 😅

Ce serait évidemment une très bonne chose que des représentants d’associations interviennent dans les établissements scolaires mais ce serait encore mieux si le personnel de l’établissement était formé aux différents genres, sexes, orientations romantiques et sexuelles.

Pour vous donner une petite idée de la situation, j’ai une amie qui est pansexuelle, et c’est elle qui a appris à l’infirmière scolaire et à l’assistante sociale du collège ce qu’est cette orientation sexuelle lors d’une intervention VRAS (Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle).

Autre exemple, en septembre, nous avons eu une intervention du CRIPS (Centre Régional d’Information et de Prévention du Sida). Les thèmes n’étaient pas que les IST mais tout ce qui pouvait se rapporter à la vie d’un.e adolescent.e dans le but d’expliquer et/ou de sensibiliser. L’intervenante était une psychologue, elle nous a parlé de santé mentale, des dangers du tabac, des drogues et de l’alcool, des différents types de harcèlements et bien évidemment, de sexualité. À un moment elle a écrit LGBT au tableau, sans le +, en nous demandant si l'on connaissait la signification de ses lettres.
Tous les élèves de ma classe savent ce que signifie ces quatres lettres, et en quoi consiste l’homosexualité, la bisexualité et la transgenralité, mais je suis persuadée qu’il n’y en aurait pas dix qui seraient capable de citer un genre, une orientation romantique ou une orientation sexuelle comprise dans le +.

Je pense que j'annoncerai mon asexualité à mes parents, pour qu’ils ne me mettent pas d’éventuelle pression à l’avenir pour que je me mette en couple et que j’aie des enfants.
Pour mes amis, je verrai en temps voulu.

Ça me touche vraiment que vous me dites que mon écriture est bien.
Ça me rappelle à l’esprit que je voulais vous dire que j’écris des textes que je publie sur le compte Instagram @atokiaa, et que j’ai préparé un projet de sensibilisation à la cause asexuelle que je posterai la semaine prochaine (jeudi normalement). Je serais heureuse si vous pouviez y participer 😄

Je crois que j’ai fait le tour de tout ce que je voulais dire
Je vous remercie encore pour vos adorables messages
À bientôt 👋🏻🙃
Modifié en dernier par Kia le 07 févr. 2019, 23:59, modifié 1 fois.
"On adapte la vérité, on dissimule les détails gênants, on essaie d'être normaux, ordinaires, banals, parce qu'on est terrifié à l'idée que quelqu'un découvre qu'on ne l'est pas.
À quoi bon ? Tout à coup, je n'en vois plus l'intérêt"

Avatar du membre
ParaNoise
Adepte
Messages : 206
Enregistré le : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 13 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Mon histoire

Message par ParaNoise » 07 févr. 2019, 19:34

Bienvenue, je vois que je ne suis pas le seul qui suis tombé par hasard sur la page de l'asexualité via wikipédia (même si à ce moment je connaissais ce terme, mais je crois que ça m'a poussé à faire des recherches. D'ailleurs j'avais aussi à un moment sur youtube une recommandation d'une vidéo sur "comment j'ai su que j'étais asexuelle", comme quoi, je crois que mon ordinateur a deviné mon orientation sexuelle avant moi! ^^)
Enfin bref, je crois qu'on est tous tombé sur l'asexualité par hasard, par des recherches, ou un peu des deux (perso je commençais des recherches, sans non plus pensé pouvoir tomber sur ça!)

Et les cours de SVT... ouaip, j'ai l'impression que les cours de sensibilisation, les interventions ne tournent qu'autour du sexe, sans dire que si ça n'intéresse pas, ce n'est pas grave. Du coup j'étais là, à écouter sans m'intéresser... Ca serait cool qu'un jour ça change!
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4035
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 281 fois
A été aimé : 371 fois

Re: Mon histoire

Message par Lilly » 07 févr. 2019, 21:37

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
Jolanthe
Adepte
Messages : 175
Enregistré le : 09 sept. 2018, 01:26
Localisation : Québec, Canada
Pronom : Elle
A aimé : 15 fois
A été aimé : 17 fois

Re: Mon histoire

Message par Jolanthe » 08 févr. 2019, 01:15

Bienvenue Kia :)

choooj
Assidu
Messages : 881
Enregistré le : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 98 fois
A été aimé : 108 fois

Re: Mon histoire

Message par choooj » 08 févr. 2019, 19:39

Bienvenue Kia,
Je me pose souvent la question : que se serait-il passé si j'avais eu vent de l'asexualité à 15 ou 20 ans ? Me serais-je focalisée sur les asexuels ou aurais-je cherché un partenaire sans me préoccuper de son orientation S ou A ? Aurais-je été anxieuse au point de m' auto-inhiber dans mes rencontres amoureuses et amicales ? Tout le retour d'expérience de la communauté asexuelle m'aurait donné des mots et des définitions, aurais-je pu grâce à ça communiquer mieux et m'entourer, ou aurais-je au contraire opté pour une vie d'ermite (vu ma capacité parois à me couper du monde)? J'y pense un instant puis je zappe parce qu'on ne refait pas le passé. Et puis la trajectoire de chacun dépend aussi de son caractère.
Et justement, j'aime bien ta phrase Kia
Kia a écrit :
07 févr. 2019, 00:24
Aujourd’hui je vis au jour le jour, si je rencontre quelqu’un j’aviserai, je n’ai plus de raisons d’avoir peur.
J'aime ton assurance et ce côté réfléchi. Les jeunes de 15 ans n'ont pas tous ta maturité. Je suis curieuse de voir ce que tu feras du contenu de ce forum :)


(Par contre interdiction de critiquer le Maroilles :mrgreen: !!)

Aétite
Aspirant
Messages : 34
Enregistré le : 17 janv. 2019, 14:01
Localisation : Vaud (Suisse)
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Mon histoire

Message par Aétite » 09 févr. 2019, 11:30

Bienvenue, camarade caillou :D

Je trouve remarquable de parvenir à un travail sur soi aussi abouti à ton âge.
Et avec une formulation structurée et exemplaire, j'en serais presque jaloux !

Avatar du membre
flobinson
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 11 nov. 2018, 10:52
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Mon histoire

Message par flobinson » 12 févr. 2019, 11:33

Salut,

J'ai ressenti aussi de l'incompréhension et une pointe de dégoût lors des cours d'éducation sexuelle.

C'était il y a 15 ans pour ma part, j'étais dans une école catholique. Seuls semblaient exister les personnes S, hétéros et cisgenres. C'était pareil pour ma famille...

Je suppose que ça a dû en marginaliser plus d'un en silence.

Nous vivons hélas dans une société qui privilégie l'utilitarisme de sa propre perpétuation au savoir scientifique réel.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités