Présentation : pourquoi suis-je ici ?

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Illosa
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 03 déc. 2018, 01:28

Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Illosa » 03 déc. 2018, 19:48

Bonsoir. Je vais être franche, je suis dans une période extrêmement difficile, et je suis complètement perdue...comme beaucoup de personnes au moment de leur inscription ici, je suis loin d'être certaine d'être asexuelle. J'ai lu pas mal de sujets du forum qui m'intéressaient, ce qui m'a permis de mieux comprendre les termes grey et demi-sexuel, mais le doute subsiste. Cependant, je suis ici pour éclaircir tout cela ^^.

J'ai donc 19 ans, je suis une femme et manifestement hétéro-romantique. Je ne suis pas plus impliquée que cela dans la cause LGBT, car je dois bien l'admettre, la plupart des personnes impliquées que je connaisse ont essayé de me mettre très vite dans une case sans même avoir fait plus amplement connaissance et j'ai eu horreur de ça, d'autant que je n'aime pas être trop impliquée dans un sujet car j'ai besoin de recul.
Bon, en ce moment c'est tellement la panique que j'en ai plus aucun, de recul. Donc autant mieux me renseigner !

Désolée, je vais devoir raconter ma vie, mais le contexte c'est important pour comprendre les choses.
En gros, niveau valeurs, je mets l'amitié en n°1, l'amour en 2 tant qu'il n'est pas là, et la famille en 3 parce que, sans rire, elle est aussi rassurante qu'une plante verte.
J'ai développé l'année dernière une amitié très forte avec un homme qui se désespérait (sérieusement, hein) de ne pas trouver son grand amour. Il le mettait en 1er, loin devant, même lorsqu'il était absent, puis il mettait la famille en 2, et les amis loin derrière, en 3. Moi qui mettait l'amitié avant tout, je voulais absolument l'aider, non pas combler ce manque mais au moins alléger sa peine, comme lui allégeait mon stress par sa seule présence. On a développé une réelle complicité, mais comme je n'avais aucun désir sexuel, je me disais que c'était une amitié très forte.
Pendant des mois il a été absent et je me faisais un peu de soucis, même s'il m'avait prévenu qu'il serait très occupé (et du coup je n'osais pas aller le déranger). Effectivement, il n'allait pas bien quand on a arrêté de se parler régulièrement pour cause de concours. Puis un beau jour, je demande s'il est toujours en vie, il m'avoue "rentrer de chez sa petite amie". J'admets que j'ai très mal pris qu'il ne m'ait pas mise dans la confidence plus tôt, nous étions vraiment proches. Mais au lieu de m'énerver sur le coup puis de me dire que c'est pas grave, ma frustration n'a fait que s'accumuler, je n'y comprenais rien...à force, je pouvais même plus l'encadrer, d'ailleurs c'est toujours le cas.
J'étais dans un tel état que j'en parlais à tout le monde pour essayer de trouver quelqu'un qui comprendrait, jusqu'à ce que mon père me dise que c'était peut-être une "amitié amoureuse", un entre-deux platonique et blessant, puisque ces sentiments ne pourront jamais être réciproques. Lui-même est hétérosexuel mais semblait avoir expérimenté la chose (donc pour l'instant il n'est pas encore question d'asexualité)
Là, tout s'est éclairé. Ma frustration, mon comportement devenait enfin logique, je comprenais enfin ! J'ai prévenu cet "ami" donc, et même s'il était loin de comprendre ma douleur, j'ai pu faire la rupture avec lui, afin de faire ce double-deuil d'amitié et amour (même en amitié je refuse de revenir vers lui, par égard pour sa copine, même si je la connais pas et qu'elle m'aime pas)
Puis tout a éclaté.
Je ne m'étais même pas rendu compte d'être amoureuse (et ça ne m'était jamais arrivé auparavant de l'être) ! A quel point suis-je capable de refouler mes propres sentiments et ce inconsciemment ? Si ça recommence, vais-je encore devoir perdre à la fois un amant et un ami précieux ?
Et très vite, je me suis demandé si j'étais capable d'aller au-delà de cet entre-deux, si j'étais capable "d'aimer" entièrement. Car après tout, je n'ai jamais eu de désir envers qui que ce soit. J'ai donc essayé de me masturber ; ce fut douloureux, mais pas autant de que de se rendre compte que je n'en était même pas capable.
C'est à ce moment que je me suis demandée si je n'étais pas asexuelle. Mais beaucoup de choses en moi se contredisent : mon corps est frigide mais le sexe est une chose qui me fascine plus qu'elle m'indiffère, pourtant je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit de tel pour une personne ! Et surtout, ça se contredit avec mon désir de porter des enfants...ça n'a aucun sens, aucun sens ! Cette relation hétéromantique était-elle une exception ou est-ce tout ce dont je suis capable ? Suis-je tout simplement frigide ? Non pas que je considère l'asexualité comme une honte, seulement même de ce que j'ai lu ici sur le forum, ça semble nous condamner à la frustration continue et à la rupture...Après, je suis peut-être demi-sexuelle, qui sait. Mais cette question me tourmente sérieusement. Plus que de me briser le coeur j'ai peur de perdre des amis, et ils me sont très précieux. C'était les seuls à m'apporter un peu de sérénité et maintenant je suis angoissée rien qu'à penser à eux.

Je vais être sincère : absolument personne dans mon entourage ne me comprend. "Mais ce n'était qu'un ami, non ? T'es sûre que tu te prends pas trop la tête ?" "J'insiste sur le fait que ce genre de relation est malsaine, ça ne pourra t'apporter que de la douleur" etc...d'autant que j'ai à la fois des problèmes de famille et d'études...la totale, quoi. Je commence à voir un psy mais je peux pas entièrement me reposer sur lui.

Je m'excuse pour ces 2km de pur bonheur ! J'ai vu la plupart des membres s'interroger dans la partie Questions du forum, mais ça me semblait aussi judicieux de le mettre dans ma présentation. Après tout, c'est ce pourquoi je suis ici...

Sur ce bonne soirée, et merci d'avoir eu la foi de lire jusqu'au bout !

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2416
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 438 fois
A été aimé : 440 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par clotaire » 03 déc. 2018, 20:18

Bienvenue Illosa :-)
Ton histoire me rappelle certaines que j'ai vécues... Bon j'étais déjà un peu plus âgé, avec peut-être un peu plus de recul du coup. Disons que ça m'est arrivé deux fois qu'une amie proche disparaisse plus ou moins soudainement, avec l'argument, en cas de rare contact, qu'elle était très occupée, pas trop le moral à cause du boulot... Jusqu'à ce que je comprenne qu'il s'agissait d'un amant et que, en conséquence de cela, je comptais moins...

Je ne leur en voulais pas d'avoir un amant, alors que je n'étais pas moi-même prétendant (pour l'une d'elle il y a vraiment eu une période où j'ai hésité à me considérer comme amoureux, mais j'avais quand même répondu par la négative). Mais je leur en ai voulu de ne pas m'avoir dit la vérité, il y avait un sentiment de trahison, quelque part... J'ai pris la peine de le dire. Et l'amitié est revenue un peu plus tard, mais il y a eu une période où, en effet, je ne voulais plus les voir.

Ce que tu dis sur la hiérarchie personnelle entre amour et amitié, différente pour chacun, me parle, car je crois qu'il y avait un peu de ça dans les histoires que j'ai vécues aussi.

Après, le jour où j'ai vraiment été amoureux, je n'ai pas eu de doute. C'était autre chose. Du coup, je crois que si tu ne le sentais pas, si ce n'était pas une évidence, tu as eu raison de ne pas aller plus loin et tu ne dois rien regretter. Et tu as une bonne analyse de ta situation : tu n'as pas aimé qu'il te le cache et qu'il t'abandonne amicalement, c'est normal. Ca ne veut pas dire forcément que tu étais amoureuse sans le reconnaître, juste que tu as eu l'impression de perdre injustement un ami. N'Est-ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
Illosa
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 03 déc. 2018, 01:28

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Illosa » 03 déc. 2018, 22:14

Merci de ta réponse ^^

Mmh non, j'ai pas seulement perdu (injustement ou non) un ami, j'ai réellement réagi comme si on était en rupture amoureuse...alors que non. Enfin, j'avais besoin de faire un "deuil", je n'arrivais pas à pardonner, j'avais tendance à tout rapporter au fait qu'il soit maintenant en couple etc, ce que je ne ferais pas avec un simple ami. Ce n'aurait été que de l'amitié, ça m'aurait emmerdé sur le coup, puis j'aurais pardonné parce que c'est pas grave, mais au contraire ma frustration s'est accumulée au point que ça me pourrissait vraiment la vie.
C'est là toute la complexité de cette étrange relation incompréhensible, même pour moi-même...
Mais à part ça effectivement on a des vécus communs ^^. Perso, je me suis demandée si je pouvais me mettre avec lui, et très vite je me suis dit "non, je suis trop négative, je vais le tirer vers le bas", mais de toute façon si je m'étais mise avec lui ç'aurait été pour me faire larguer pour l'autre fille, donc je ne regrette pas x)

Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Associé
Messages : 749
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle
A aimé : 312 fois
A été aimé : 115 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 03 déc. 2018, 22:14

Illosa a écrit :
03 déc. 2018, 19:48
Bonsoir. Je vais être franche, je suis dans une période extrêmement difficile, et je suis complètement perdue...comme beaucoup de personnes au moment de leur inscription ici, je suis loin d'être certaine d'être asexuelle. J'ai lu pas mal de sujets du forum qui m'intéressaient, ce qui m'a permis de mieux comprendre les termes grey et demi-sexuel, mais le doute subsiste. Cependant, je suis ici pour éclaircir tout cela ^^.
Wowoowow Bienvenue !
J'ai donc 19 ans, je suis une femme et manifestement hétéro-romantique. Je ne suis pas plus impliquée que cela dans la cause LGBT, car je dois bien l'admettre, la plupart des personnes impliquées que je connaisse ont essayé de me mettre très vite dans une case sans même avoir fait plus amplement connaissance et j'ai eu horreur de ça, d'autant que je n'aime pas être trop impliquée dans un sujet car j'ai besoin de recul.
Bon, en ce moment c'est tellement la panique que j'en ai plus aucun, de recul. Donc autant mieux me renseigner !

Désolée, je vais devoir raconter ma vie, mais le contexte c'est important pour comprendre les choses.
T'inquiètes pas j'adore lire ;)
En gros, niveau valeurs, je mets l'amitié en n°1, l'amour en 2 tant qu'il n'est pas là, et la famille en 3 parce que, sans rire, elle est aussi rassurante qu'une plante verte.
Moi je mets tout sur le même plateau ^^
Puis tout a éclaté.
Je ne m'étais même pas rendu compte d'être amoureuse (et ça ne m'était jamais arrivé auparavant de l'être) ! A quel point suis-je capable de refouler mes propres sentiments et ce inconsciemment ? Si ça recommence, vais-je encore devoir perdre à la fois un amant et un ami précieux ?
Et très vite, je me suis demandé si j'étais capable d'aller au-delà de cet entre-deux, si j'étais capable "d'aimer" entièrement. Car après tout, je n'ai jamais eu de désir envers qui que ce soit. J'ai donc essayé de me masturber ; ce fut douloureux, mais pas autant de que de se rendre compte que je n'en était même pas capable.
faut pas se forcer. Ni a ressentir des sentiments ni a d'autres choses.
C'est à ce moment que je me suis demandée si je n'étais pas asexuelle. Mais beaucoup de choses en moi se contredisent : mon corps est frigide mais le sexe est une chose qui me fascine plus qu'elle m'indiffère, pourtant je n'ai jamais ressenti quoi que ce soit de tel pour une personne ! Et surtout, ça se contredit avec mon désir de porter des enfants...ça n'a aucun sens, aucun sens !
Calme toi , mais si ça a du sens . On peut vouloir élever des enfants , avoir du mal ou ne pas avoir envie d'avoir du sexe , et avoir un corps frigide aussi ! (frigide qui signifie ne pas ressentir le plaisir ou les stimulis)
Cette relation hétéromantique était-elle une exception ou est-ce tout ce dont je suis capable ?
A toi de le savoir , on a tous ses propres limites.
Suis-je tout simplement frigide ?
Si tu réagis aux stimulis normalement non . Tu peux ressentir du plaisir mais pas forcement énorme , sans avoir de désir sexuel en lui même.
Non pas que je considère l'asexualité comme une honte, seulement même de ce que j'ai lu ici sur le forum, ça semble nous condamner à la frustration continue et à la rupture...
Pas forcément . Une relation A/S peut fonctionner , avec toutes sortes de solutions et de compromis . C'est juste qu'en général c'est pas censé être facile a gérer .
Après, je suis peut-être demi-sexuelle, qui sait. Mais cette question me tourmente sérieusement. Plus que de me briser le coeur j'ai peur de perdre des amis, et ils me sont très précieux. C'était les seuls à m'apporter un peu de sérénité et maintenant je suis angoissée rien qu'à penser à eux.
Mais pourquoi tu perdrais tes amis ? Je ne vois pas le rapport !
C'est possible aussi que tu sois demisexuelle , a toi de voir selon ton ressenti encore une fois ;)
Je vais être sincère : absolument personne dans mon entourage ne me comprend. "Mais ce n'était qu'un ami, non ? T'es sûre que tu te prends pas trop la tête ?" "J'insiste sur le fait que ce genre de relation est malsaine, ça ne pourra t'apporter que de la douleur" etc...d'autant que j'ai à la fois des problèmes de famille et d'études...la totale, quoi. Je commence à voir un psy mais je peux pas entièrement me reposer sur lui.
En général , la famille et l'entourage a du mal a comprendre, ca bouscule les règles simple de l'heteroSexualité et c'est pas simple a comprendre . Encore pire pour les aromantique , les gens ne comprennent pas .Après c'est possible de tomber sur des gens compréhensif .
Je m'excuse pour ces 2km de pur bonheur ! J'ai vu la plupart des membres s'interroger dans la partie Questions du forum, mais ça me semblait aussi judicieux de le mettre dans ma présentation. Après tout, c'est ce pourquoi je suis ici...
Perle de lait , 2min de pure douceur..

Heu désolée j'ai mes références de pub :lol:
Bon bah super contente d'avoir pu répondre un peu a ce pavé hein. ^^
Sur ce bonne soirée, et merci d'avoir eu la foi de lire jusqu'au bout !
Bonne nuit , bon courage dans ta quête ;)
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

fiffi
Avenista
Messages : 1431
Inscription : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 379 fois
A été aimé : 204 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par fiffi » 03 déc. 2018, 22:15

Bienvenue Illosa . :-)

Avatar de l’utilisateur
ParaNoise
Affable
Messages : 121
Inscription : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 7 fois
A été aimé : 32 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par ParaNoise » 03 déc. 2018, 22:27

Bah bienvenue, prends le temps de lire le forum, de réfléchir... Je crois que les autres ont tout dit, en tout cas, je n'ai rien à ajouter! ;)
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar de l’utilisateur
Illosa
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 03 déc. 2018, 01:28

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Illosa » 03 déc. 2018, 22:35

Ah, on a posté quasi en même temps...merci de vos réponses/accueils ^^

Oui bon si tu veux faire une ref aux pubs chère Grignotteuse, j'aurais pu parler des 20cm de pur plaisir que procure la saucisse de Morteau...enfin c'est pas trop le sujet ici x'D
Ah, et les blagues de cul ça me dérange pas. Évidemment ici je vais me limiter, mais là on m'a tendu une perche, désolée x')
En fait, plus un truc me complexe, plus je vais avoir tendance à blaguer dessus. Mais là encore, je ne vais pas pousser la provocation plus loin, je ne suis pas là pour ça.

Nathan
Apprenti
Messages : 63
Inscription : 07 sept. 2018, 03:24
Pronom : Masculin
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Nathan » 04 déc. 2018, 01:25

Bienvenue Illosa!
Je seconde ParaNoise, prends le temps de réfléchir, ça vaut la peine.

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenator
Messages : 1611
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 405 fois
A été aimé : 426 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par PassionA » 04 déc. 2018, 01:31

Bienvenue :)

Si tu as ressenti des sentiments platoniques intenses pour cette personne, tu ne dois pas t'en vouloir de réagir comme tu le fais. Ce n'est peut-être pas de l'amour romantique, et ça ne veut pas dire que tu ne peux pas en ressentir (a priori), mais ce sont des sentiments tout de même qui t'ont marqué parce que la façon dont il a agi t'a blessé. Il n'y a pas que l'amour avec un grand A malgré ce que l'on peut lire et entendre, l'affection prend des formes incroyablement diverses et quand on tient à quelqu'un mais que ce n'est pas réciproque on se retrouve souvent blessé à devoir faire le deuil de cette relation, même si elle est platonique.

Concernant ce que tu ressens vis à vis de la sexualité, il faut savoir que les aces ne sont pas tous dégoutés par l'acte ou indifférents. Certains sont sex-positive. En revanche, ce qui permet de se comprendre asexuel c'est de ne pas ressentir d'attirance sexuelle pour autrui. Je te conseille de ne pas commencer ta vie en t'insultant de frigide, ça ne va pas t'aider. La sexualité n'est en rien nécessaire dans la vie, c'est juste un petit plaisir que tout le monde ne partage pas - et non, ça ne va pas gâcher ta vie si tu prends conscience de qui tu es et de ce que tu veux et ne veux pas, au contraire tu vas pouvoir faire de bien meilleurs choix. Ne te mets pas non plus autant de pression vis à vis de la masturbation, surtout si tu n'en ressens pas le désir. Finalement, les aces aussi peuvent vouloir des enfants et en avoir, avec ou sans sexualité - il y a quelques exemples ici même.

Avatar de l’utilisateur
Jolanthe
Affable
Messages : 111
Inscription : 09 sept. 2018, 01:26
Localisation : Québec, Canada
Pronom : Elle
A aimé : 12 fois
A été aimé : 15 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Jolanthe » 04 déc. 2018, 02:09

Bienvenue Illosa :)

Avatar de l’utilisateur
Chamallow
Apprenti
Messages : 70
Inscription : 08 nov. 2018, 23:19
Localisation : Nord Isère
A aimé : 23 fois
A été aimé : 12 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Chamallow » 04 déc. 2018, 04:41

Illosa, bienvenue a toi :)

C'est super que tu soit venue ici, il y a pleins de gens qui pourrons te rassurer sur ce qui t'arrive et tu sera un petit peu plus sereine au fur et a mesure et d'ici quelque temps. :wink:

Je rejoint PassionA sur la largeur (parfois insoupçonnée, souvent même) du spectre affectif.

En disant qu'il allégeait ton stress pas sa seule présence, tu donne quelque part une explication qui me semble pertinente au comment tu te retrouve plus tard en état instable et en insécurité à partir du moment où il est a distance et plus encore au moment où ton système perçoit qu'étant en couple, il n'aura pas autant pour toi de cette présence rassurante.

Je souhaite ici souligner pour toi le fait que ce phénomène n'impose pas spécifiquement d'être qualifié d'amour romantique.

Si tu rencontre une personne qui par sa présence est réconfortante, que tu développe une relation avec et que cesse brusquement l’accès à ce réconfort, et bien ça fait un choc. Et donc c'est plutôt normal d'être en vrac après un choc.

Et dans la même veine j'avance l'idée que tu risque d'augmenter ton stress en supposant qu'il y aurait chez toi un potentiel refoulement du sentiment amoureux qui pourrait te jouer des tours dans de futur relations en te faisant croire que oui mais en fait non mais que je sait pas etc ...
Nan, Vraiment les signatures c'est surfait, je comprend pas les gens qui peuvent pas s'empêcher d'écrire des trucs ici.
Ce qui me fascine le plus, ce sont ceux qui s'en servent pour y mettre des boutades au gout douteux et basé sur la signature elle-même. Ce truc-là n'a aucun sens, je vote contre !

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3376
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 568 fois
A été aimé : 808 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Baelfire » 04 déc. 2018, 11:21

Hello Illosa,

C'est ce que l'on appelle avoir un gros coup de coeur amical. Si vous étiez super proches et puisqu'il t'a dissimulé qu'il avait une copine je comprends ta frustration qui peut s'apparenter à une trahison. C'est un peu comme si ton frère ou ta soeur te disait "au fait je me marie demain mais tu n'es pas invitée".

Je ne vois absolument rien d'anormal ou d'extraordinaire à ce que tu ressens actuellement. Quand on est impliqué affectivement avec quelqu'un c'est logique d'avoir ce type de sentiment. Il va juste falloir qu'à un moment tu arrives à passer par dessus ça. Il avait certainement des raisons de ne pas t'en parler tout de suite. Peut-être qu'il voulait attendre d'être plus sûre ou autre chose. Si il a été mal pendant une période c'est qu'il a passé des moments difficiles qu'il n'était pas prêt à étaler. Peut-être qu'il sentait que tu n'étais pas mûre pour accueillir la nouvelle. Essaye de te mettre un peu à sa place une fois que ton accès de colère sera passé. Il m'arrive parfois de faire ça parce que j'en ai assez que les autres (même si ce sont des très proches) soient au courant de mes projets. Ca m'appartient et j'ai besoin de les mener sans que personne n'y mette son nez. Si ça ne marche pas la déception ne sera ainsi que pour moi. Et si ça fonctionne alors on fêtera ça tous ensemble. Bref, il faut vraiment essayer de se mettre de l'autre côté. Parce que là ton regard est biaisé.

Sinon être Asexuel ce n'est pas être frigide hein ^^. Et tout le monde (même des S) ne ressent pas forcément de plaisir en se masturbant. C'est comme les antibiotiques c'est pas automatique. Alors t'inquiète pas de ce côté là va.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

Avatar de l’utilisateur
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 3975
Inscription : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 267 fois
A été aimé : 360 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par Lilly » 04 déc. 2018, 17:56

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

ginny anne
Adepte
Messages : 156
Inscription : 01 août 2018, 16:43
Localisation : Auvergne Rhône-Alpes
Pronom : moi
A aimé : 6 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par ginny anne » 05 déc. 2018, 11:59

Bienvenue Illosa !

Avatar de l’utilisateur
esadiel
Adepte
Messages : 172
Inscription : 15 nov. 2017, 14:26
Localisation : Pays de la loire
A aimé : 10 fois
A été aimé : 32 fois

Re: Présentation : pourquoi suis-je ici ?

Message par esadiel » 05 déc. 2018, 16:40

Bienvenue Illosa

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Manga_plume et 3 invités