asexuel et sensible au charme

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Vinn88
Apprenti
Messages : 57
Inscription : 09 juil. 2018, 20:00
A été aimé : 8 fois

asexuel et sensible au charme

Message par Vinn88 » 30 sept. 2018, 02:29

Il m'arrive très régulièrement d'être sensible au charme de certaines filles sans avoir pour autant envie d'avoir une relation physique avec elles. Ça vous arrive à vous?

Avatar de l’utilisateur
Ylber
Amibe
Messages : 80
Inscription : 13 janv. 2018, 17:22
Localisation : Paris
Pronom : Il
A aimé : 36 fois
A été aimé : 49 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par Ylber » 30 sept. 2018, 06:26

Coucou Vinn88 ! C'est une question que je m'apprêtais à poser d'une autre manière. Je me permets donc de me raccrocher à ton topic.

Plusieurs ont expliqué sur ce forum qu'ils s'étaient parfois retrouvés coincés entre des amis, sommés de juger le physique plus ou moins avantageux des femmes ou des hommes qui passaient par là, et qu'en tant qu'asexuels, ils avaient été bien embarrassés, n'ayant pas d'avis sur la question.

Personnellement, tout A que je sois, je suis, comme les S, parfaitement capable de me prononcer sur le physique de mecs, juste en les regardant et sans les connaître, au moins à deux points de vue : celui de l'esthétique et celui de l'attraction physique.

J'ai pu constater que dans l'esprit de certaines personnes ces deux aspects se confondaient, mais ce n'est pas du tout le cas chez moi. Beaucoup de gens beaux me m'attirent pas physiquement : les jolies femmes, les minets, les personnes habillées avec goût, etc. Inversement, il m'est souvent arrivé de ressentir de l'attraction physique pour des hommes laids, d'autant qu'à titre personnel, je craque sur quelques détails habituellement considérés comme des imperfections.

Je pense que ce que j'appelle "attraction physique" correspond à ce que les S nomment "sex-appeal". Je trouve l'expression inadaptée dans mon cas puisque l'attraction physique ne suscite pas en moi le désir d'avoir des relations sexuelles avec les personnes en question. Elle peut amener - à condition que les sentiments suivent, et pour cela, j'ai absolument besoin de connaître le type - une envie de rapprochement corporel et affectif, mais sous la forme d'une histoire d'amour et de câlins. Les pratiques sexuelles me semblent incongrues dans ce cadre, elles me paraissent plus relever de la gymnastique que de l'amour.

La question que je me pose est la suivante : quand on n'éprouve pas d'attraction physique pour les autres, et qu'on n'est pas aro, sur quoi fonde-t-on son orientation romantique ? Pour moi, il est clair que je suis attiré par les hommes parce qu'ils sont gaulés d'une certaine façon, qu'ils ont un corps différent de celui des femmes et que cela m'émeut, même si cela ne m'incite pas à leur sauter au paf. A l'inverse, je comprends parfaitement la logique des asexuels bi ou pan, pour lesquels seule compte la personne, indépendamment de son sexe. Mais les autres ? En l'absence d'attirance corporelle, comment pouvez-vous aller préférentiellement vers l'un ou l'autre sexe ? Est-ce une affaire de fantasmes liés à la masculinité et à la féminité, de qualités autres que physiques que vous attribueriez spécifiquement aux hommes ou aux femmes ? Pour reprendre ton expression, Vinn88, en quoi les filles sont-elles plus "charmantes" que les garçons (ou l'inverse) ?

Avatar de l’utilisateur
Evanescente
Affable
Messages : 145
Inscription : 23 avr. 2018, 20:13
A aimé : 12 fois
A été aimé : 26 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par Evanescente » 30 sept. 2018, 08:29

Voilà une question difficile pour moi...

Je ne dirai pas que les hommes sont plus "charmants" que les femmes, mais qu'ils sont, pour moi, plus "intéressants". Je remarque facilement le charme physique des femmes, je me dis, "tiens celle-ci est belle", mais elle ne m'intéresse pas. Je n'ai rien envie de faire avec elle, ni sexuellement, pas envie de lui parler non plus. C'est comme si j'étais dans une galerie d'art et que je remarquais un tableau qui me plaisait à l’œil, mais sans plus. Pour les hommes, c'est plus compliqué. Je ne les trouve pas "charmants" ni spécialement beaux, quoi que... Mais ils peuvent me plaire. Le type qui me plait au travail, par exemple, ce n'est pas un canon, ni un homme laid (loin de là), mais il a quelque chose qui me plait, visuellement. J'ai eu l'occasion de voir des hommes plus beaux, et pourtant c'est lui qui me plait. Par contre les hommes que je trouve laids ou qui ont une imperfection trop visible, je peux pas.

Et, même si ce collègue me plait, je n'ai envie de rien. Comme avec les femmes, je ne veux pas faire connaissance avec lui, discuter avec lui, aller plus loin. Mais je suis volontiers curieuse (savoir s'il est marié, ce qui est le cas, comment les autres le perçoivent, comment il est noté dans l'évaluation professionnelle annuelle...). Seulement, contrairement aux femmes, il m'intéresse plus, bien plus. Pour reprendre ma comparaison avec une galerie d'art, je remarque tantôt un tableau très beau, mais passe mon chemin après l'avoir observé, tantôt je m'arrête plus longuement et vais discuter de ce tableau avec l'artiste, savoir comment lui est venu cette idée, ce que ça représente etc. Parce qu'il m'aura interpellée pour je ne sais quelle raison.

Je ne suis toujours pas sûre d'être vraiment aro, puisque je ressens de l'intérêt pour certaines personnes (toujours de sexe masculin), mais en même temps comme je ne veux pas aller plus loin... Même pas sentimentalement ou amicalement.

Ca c'est pour le physique. Pour le comportement, je suis attirée par une sorte d'hommes, mais ce collègue qui me plait n'a pas l'air comme ça. Je crois que pour mon cas ce qu'on dit est vrai : on est attirées par les bads boys, mais on épouse plutôt les types biens. Je ne suis attirée par les bads boys que dans l'univers imaginaire, les autres hommes en vrai qui m'ont intéressée n'étaient pas ainsi, mais... comment dire. Ils avaient une façon d'être qui m'attirait. LUI au contraire, a l'air d'un gars différent, simple. Je le vois un peu comme le type bien qu'on peut épouser alors que les autres c'est plus une sorte d'attraction, comme la lumière attire un papillon. Lui ce serait plutôt une eau calme, comme une sorte de sécurité (sans que ce soit une eau du genre "méfiez vous de l'eau qui dort").

Je ne savais pas trop quoi écrire pour expliquer ce que je ressentais mais finalement j'y ai réussi. En espérant que ce soit clair et que je n'ai pas répondu à côté...

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenator
Messages : 1608
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 405 fois
A été aimé : 426 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par PassionA » 30 sept. 2018, 08:57

Je vais donner mon point de vue d'aro.

Il se trouve que je suis sensible au charme de certaines personnes. Ça ne me donne pas forcément envie de me rapprocher d'elle, mais c'est plus appréciable une personne qui envoie des bonnes ondes que le contraire, surtout si pour une raison on doit passer du temps avec elle (comme au boulot par exemple).

Quand je parle de charme c'est complètement quelque chose qui se dégage de certaines personnes et les rend plus agréable. Quelqu'un qui essayerait volontairement de me charmer, en revanche, ça ne va pas me faire d'effet - voire ça va avoir l'effet inverse.

Ça reste très différent d'un squish, charme est juste le mot que j'emploierais pour définir si une personne que je ne connais pas beaucoup m'est agréable ou pas, sans même parler d'amitié ou autre, et pour moi il y a toujours cette notion de distance. Chez mes amis ce n'est pas leur charme initial qui m'a attirer vers eux mais plutôt si on s'entend bien et qu'on partage une ou des passions - après évidement, on a plus envie de passer du temps avec des gens agréables, mais pour ma part je ne peux plus parler de charme concernant des personnes desquelles je suis familier.
Dernière édition par PassionA le 30 sept. 2018, 08:59, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Olib
Acolyte
Messages : 368
Inscription : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 205 fois
A été aimé : 193 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par Olib » 30 sept. 2018, 08:58

Voilà un bon sujet !

Je n'ai jamais eu de difficulté à commenter le physique de telle ou telle personne, que celle-ci soit de genre masculin ou féminin (alors que je suis hétéro-romantique). J'ai toujours pris ça comme un jeu. Il m'arrive très souvent de dire "oh oui elle/lui, elle/il est trop belle/beau !" sans pour autant ressentir la moindre attirance, même romantique.

Mais pour ma part, j'ai par contre eu, longtemps, bien du mal à dire ce que je préférais chez les femmes.
Tu préfères les blondes ou les brunes ? Euuuuh...
Petits seins ou gros seins ? Euuuuuh...
Petite ou grande ? Baaaaaah...
Bref, ce genre de question m'a toujours mis dans l'embarras, étant incapable de dire ce qui me plait chez telle ou telle femme.

Et puis, avec l'expérience et les années, aujourd'hui j'ai remarqué qu'il y avait tout de même un point très précis qui me faisait craquer assez souvent : c'est les JOUES. Oui, une femme qui a un visage plutôt rond, avec des "bonnes joues", ça me fait fondre. Mais quand je fonds de cette façon, c'est assez facile pour moi de faire la différence avec ce qui pourrait être de l'attirance sexuelle : j'ai une grande envie de faire des bisous mais c'est tout, rien de ce qui serait sexuel (même embrasser avec la langue, qui pour moi relève clairement + du domaine de la sexualité que du domaine du "câlin", je n'ai jamais fantasmé sur ça).

Pour le reste, ce sont plutôt des détails qui vont me donner des indices sur ses valeurs, ses préférences de vie. Pas des détails corporels, mais du coup sa façon de s'habiller, est-ce qu'elle se met du maquillage ou non, la coiffure, etc.
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

Avatar de l’utilisateur
Puddi Puddi
Affilié
Messages : 298
Inscription : 25 janv. 2017, 11:33
Pronom : Klaatu verata nicto
A aimé : 20 fois
A été aimé : 123 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par Puddi Puddi » 30 sept. 2018, 11:03

Être sensible au charme ? OUI, je suis très réceptive à ce truc qui n'a rien à voir avec la beauté physique mais qui rend la personne super belle, même si elle ne l'est à priori pas trop à la base, mais on ne sait pas trop pourquoi, la formule du charme n'est toujours pas claire.

Mais comme pour les autres, ça n'éveille pas en moi un intérêt sexuel.
Marre d'être un pudding, je suis un Veaudelune maintenant ^^
Doctorante en mindfuck, amatrice de syntâches ^^

Image

Vinn88
Apprenti
Messages : 57
Inscription : 09 juil. 2018, 20:00
A été aimé : 8 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par Vinn88 » 30 sept. 2018, 11:14

Ylber>>Pourquoi les femmes et non les hommes? Pour la simple raison que avant d'être asexuel (qui est une infime partie de ma personnalité) je suis avant tout hétéro et ce depuis toujours sans le moindre doute a ce sujet. Simplement aucune femmes de m'a donné envie d'être en couple avec elle (ou presque, arrivé deux fois en 10 ans mais jamais réciproque et resté au stade d'amie. Ce que je n'ai jamais regretté par la suite) . Et ces rare femmes qui m'ont fait un peu craqué ne m'ont jamais donné envie d'avoir des rapports sexuel avec elles. Peut être que ca serai venu naturellement si on aurait formé un couple (honnêtement je pense mais je ne le saurai jamais). Au delà du sentiment amoureux je vois régulièrement des filles qui me plaisent physiquement. Pour les curieux mon style à moi : menue (certains diront plate), tatouée (très tatouée!), cheveux roux ou noir. Bon après je suis un métalleux^^

Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Associé
Messages : 749
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle
A aimé : 312 fois
A été aimé : 115 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par Grignoteuse de bouquins » 30 sept. 2018, 12:31

Si je devait prendre un exemple de quelqu'un qui je trouve a du "charme" , je dirait Marlène Schiappa . Elle est classe je trouve . Après je ne saurais pas trop définir ce qu'est le charme , quand mes amies trouvent toutes que quelqu'un a du charme , moi je trouve que non . Peut être que c'est un truc que je ne perçois pas :lol:
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar de l’utilisateur
ParaNoise
Affable
Messages : 121
Inscription : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 7 fois
A été aimé : 32 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par ParaNoise » 30 sept. 2018, 13:55

Et bien je crois qu'au final je vais raconter la même chose que PassionA (d'ailleurs je ne sais même pas si j'y aurais pensé sans son commentaire), mais en tant qu'aro, je vois le charme d'une personne comme ce que dégage la personne, dans son attitude, dans ce qu'elle dit, sa manière de parler, des choses pas forcément visibles si on ne s'y attarde pas, mais il n'y aura jamais rien de plus qu'au mieux une envie de parler avec cette personne, de peut-être la connaître, mais aucun désir sexuel/physique, bien que ça puisse me faire dire qu'une personne est belle, alors que ce n'est pas la plus belle personne que j'ai vue, qu'il soit possible que je n'aurais rien trouvé de particulier chez cette personne si je ne lui avais jamais prêté attention.
Et ce charme, il est indépendant du genre, même si j'ai l'impression qu'IRL il soit plus lié à des filles, quoique du peu de personnes pour qui j'ai ressenti ce charme, je puisse pas vraiment faire une généralité! Mais pour prendre un exemple d'une célébrité, une personne dont il ressort du charme, je parlerais de Kurt Cobain par exemple (tiens, un mec ^^), notamment durant le MTV unplugged pour ceux qui connaissent. Et ça je l'analyse par le fait que le public soit assez proche, qu'on entende parler les membres du groupe, qu'ils font des blagues, et quand il chantait, il dégageait un truc, on sentait que c'était assez sincère. Et du coup de lui se dégage un truc, une aura, une classe...

Par contre pourquoi ce charme existe chez certaines personnes et pas d'autres alors qu'il pourrait, je ne sais pas! Je dirais juste que pour ma part, ce qui fait qu'une personne a du charme, c'est si j'ai l'impression que cette personne est sincère, un peu timide (et non, j'aime pas plus que ça les gens qui sont extravertis!), intéressante (ouais, bon là c'est vague ^^), mais pour autant, pas d'attraction physique/sexuelle comme je l'ai dit!
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2414
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 438 fois
A été aimé : 440 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par clotaire » 30 sept. 2018, 22:10

Je me sens assez en phase avec ce que dit Evanescente, en inversant les genres pour moi ;-)
Il m'arrive régulièrement de trouver une femme attirante, pour moi. Mais je ne réfléchis pas la chose en termes d'attirance sexuelle. Cela peut conduire, comme le souligne Olib, à être attiré par des allures ou détails qui n'ont pas spécialement à voir avec des attributs charnels. Pour moi ce n'est pas les joues, mais une femme qui a une apparence un peu timide par exemple, et/ou qui dégage une certaine simplicité dans sa manière de vivre. Contrairement à ce que j'ai beaucoup entendu de la part des camarades quand j'étais à l'école, les attributs genre poitrine ou autre, je n'y fais quasiment pas attention^^ Mais je ne suis pas aro, les derniers mois me l'ont bien confirmé ;-)

fiffi
Avenista
Messages : 1431
Inscription : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 379 fois
A été aimé : 204 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par fiffi » 01 oct. 2018, 00:16

Il m' arrive aussi d ' être sensible au charme de certaines personnes mais ça ne suffit pas pour que je m' attache à ces personnes . j' ai besoin de temps , de connaitre mieux la personne pour l' apprécier pleinement . je n' ai pas envie d' avoir de relation physique avec ces personnes .

C' est curieux mais je remarque des petits détails que d' autres verraient comme étant une imperfection mais qui me touche . Il y a 4 jours , j' ai eu un rendez-vous à la banque avec ma conseillère financière . Au début elle était sure d' elle , voire même un peu directive . Puis j' ai remarqué qu' elle avait rongée tous ses ongles ; ce petit détail a fait que je l' ai vu autrement . Elle avait une faille , elle est anxieuse . Ce sont ses petites failles qui me plaisent ; elles me disent juste que cette personne n' est pas parfaite mais simplement humaine .

Avatar de l’utilisateur
mimosa
Acolyte
Messages : 387
Inscription : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 92 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: asexuel et sensible au charme

Message par mimosa » 01 oct. 2018, 00:28

Bonjour,

Je suis une fille. Il m'arrive régulièrement de me dire tiens un beau mec dans la rue ou autre. Et ça me donne envie de mieux le connaître, de lui parler de découvrir sa personnalité. Mais les fois où j'ai vraiment craqué pour un mec, c'est qu'en plus de la beauté il avait la gentillesse, parfois l'humour, mais surtout la gentillesse. C'est quelque chose qui me fait craquer chez un mec et l'humour aussi. La gentillesse et la beauté c'est le combo fatal. Parce que je peux rencontrer un mec gentil mais pas beau sans être attirée par lui ou un mec beau sans qu'il m'attire, surtout s'il est prétentieux, mais un mec beau, simple et gentil alors là je tombe.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar de l’utilisateur
mimosa
Acolyte
Messages : 387
Inscription : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 92 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: asexuel et sensible au charme

Message par mimosa » 01 oct. 2018, 00:30

Après ça m'est déjà arriver de trouver quelqu'un de sexy pour sa voix par exemple, alors que physiquement il me plaisait pas du tout, mais ça va pas suffir à m'attirer.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3376
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 568 fois
A été aimé : 808 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par Baelfire » 01 oct. 2018, 14:39

Je pense qu'en fait il est heureux que l'on aie pas envie de coucher avec toutes les personnes que l'on trouve charmantes. Ca me semble être tout à fait basique. Même les S éprouvent ça.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2414
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 438 fois
A été aimé : 440 fois

Re: asexuel et sensible au charme

Message par clotaire » 01 oct. 2018, 14:48

Baelfire a écrit :
01 oct. 2018, 14:39
Je pense qu'en fait il est heureux que l'on aie pas envie de coucher avec toutes les personnes que l'on trouve charmantes. Ca me semble être tout à fait basique. Même les S éprouvent ça.
Il y a envie et envie ;-)
Je repense parfois à ce que m'avait dit un ami prof de fac (et bien S, lui^^) : qui, en surveillant un amphi pendant un partiel, ne s'est jamais livré pensivement à l'exercice de passer en revue les étudiantes présentes dans la salle en se disant "celle-là je serais capable de coucher avec, celle-là pas..." ? :shock:
Evidemment, ce n'est pas parce qu'il se fait ce genre de réflexion qu'il a concrètement "envie" de passer à l'acte avec chacune, heureusement.
Moi, je pourrais me dire dans cette position d'observation, lesquelles je trouve plus belles/attirantes que d'autres, mais ça ne me vient pas à l'idée de faire référence à un imaginaire sexuel^^

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités