Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar de l’utilisateur
mimosa
Acolyte
Messages : 386
Inscription : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 92 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par mimosa » 13 sept. 2018, 01:06

Bonjour,

Je ne crois pas non plus qu'il y ait un lien entre religiosité et asexualité. Personnellement, je fais partie d'une famille chrétienne, mais je me souviens pas avoir fait le catéchisme, même si j'ai été baptisée. Je vais rarement à la messe, les dernières fois c'était pour la confirmation de mes frères. Je ne pense pas qu'il faille nécessairement aller à l'église pour prier. La chasteté jusqu'au mariage pour des question religieuses, c'est très américain à l'ouest et très oriental aussi. Se refaire un hymen de vierge après une relation sexuelle est une opération très chère mais très courue dans certains pays. Les Américains sont aussi hypocrites sur le sujet, une fellation ou plusieurs avant le mariage c'est ok mais surtout rester vierge (pour la fille bien sûr pour le garçon c'est moins important). Il y avait d'ailleurs une pub (américaine il me semble) avec une bouteille d'eau que des garçons faisaient tourner et buvaient de façon dégueulasse au goulot et ça disait après Vous êtes dégoûté? Imaginez que la bouteille soit une fille ou alors imaginez une fille qui aurait eu autant de partenaires , un truc comme ça.

Après y a t il plus de ace athées ou croyants je ne sais pas lors des rencontres IRL je ne pose pas ce genre de questions, donc aucune idée. :)
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3360
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 567 fois
A été aimé : 806 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par Baelfire » 13 sept. 2018, 11:50

Je ne suis pas athée. J'ai fait le catéchisme et ma communion.

Mes parents ont souhaité que je suive cette voie pour des questions de culture générale principalement. Parce que malgré tout on vit dans un pays majoritairement catholique avec une Histoire chrétienne profondément encrée. Et je dois reconnaître que ça m'a pas mal servi et je m'amusais bien avec mes copains et mes copines au cathé. Faire des coloriages en écoutant des histoires c'était cool. Pour autant nous ne sommes pas pratiquants, ni particulièrement croyants. On a l'avantage de connaître le protocole les fois où on est obligés d'aller à l'église notamment.

Bref le rapport entre l'asexualité et une religion quelconque je vois pas. Ce sont les gens ignorants qui confondent asexualité et abstinence qui peuvent éventuellement faire ce rapprochement. Il suffit juste de leur expliquer c'est tout.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

Guadiana
Adepte
Messages : 206
Inscription : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 62 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par Guadiana » 15 sept. 2018, 16:42

Merci de m'avoir répondu. Je ne pourrais pas répondre à chacun individuellement.

Guadiana
Adepte
Messages : 206
Inscription : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 62 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par Guadiana » 15 sept. 2018, 17:13

Anto a écrit :
02 sept. 2018, 04:43
fiffi a écrit :
02 sept. 2018, 00:11
Je n' ai plus les Dix Commandements en tète mais je ne me rappelle pas qu' il y soit question de sexualité
Si, le deuxième Commandements interdit l'adultère, et un autre de convoiter la femme du prochain, vu que Dieu, visiblement, ne parle qu'aux hommes.


Quand a la chrétienté dans son entièreté, elle encourage la sexualité au sein du couple quand cela inclut des pratiques saines et jugées "non-perverses". L'asexualité est théoriquement un problème lorsqu'il s'agit d'un couple de personnes : les gens sont sensés s'aimer mutuellement et faire l'amour. Car l'amour sans relations sexuelles c'est mal vu pour des raisons théologiques. Je n'ai plus les textes en tête mais c'est c'est la doctrine officielle de l'Eglise Catholique.

Mais dans le cadre des célibataires, alors c'est vu comme un rapprochement sincère vers Dieu. Je crois même que la Bible a explicitement quelques passages la dessus. Nul doute qu'être asexuel était plus simple au Moyen-Age. Personne te posait de questions en tout cas. ^^

Pour les autres religions chrétiennes j'en sais rien.

En tout cas a l'inverse de l'avis du premier message, j'ai l'impression se croiser plus de personnes croyantes dans la communauté ace qu'ailleurs, mais c'est peut être du a un biais de perception.
Je vois qu'Yber et toi connaissez assez bien la doctrine.

Oui tu as raison, le célibat consacré est vu comme un rapprochement avec Dieu. Se faire eunuque pour le royaume. J'ai un cousin sexuel qui a pris cette décision.

Matthieu 19:12: "Car il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère; il y en a qui le sont devenus par les hommes; et il y en a qui se sont rendus tels eux-mêmes, à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne."

Au niveau du sexe après le mariage, c'est vrai que l'abstinence n'est pas bien vu par peur des infidélités.

"Ne vous privez point l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence." 1 Corinthiens 7:5

Avatar de l’utilisateur
Anto
Membre
Messages : 24
Inscription : 15 juin 2018, 04:07
Pronom : Masculin
A aimé : 3 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par Anto » 17 sept. 2018, 16:05

Ylber a écrit :
02 sept. 2018, 10:24
Je n'ai aucune prétention théologique et je n'ai certainement pas fait le tour de la question, donc si vous savez d'autres choses sur le catholicisme et l'asexualité, je suis preneur. Là, je vais passer au protestantisme. Je crois que je vais me limiter au luthéro-calvinisme et à l'évangélisme, sinon je n'aurai jamais fini...
Je suis très preneur de cette recherche ! C'est un sujet très intéressant.

Pour les protestants, je sais que certains extrémistes Américains nous considèrent aussi pervers que les autres LGBT, nécrophiles, pédophiles, ect ... Mais est-ce réellement pertinent de parler de ces abrutis ? :roll:

Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Associé
Messages : 712
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle
A aimé : 310 fois
A été aimé : 108 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par Grignoteuse de bouquins » 17 sept. 2018, 16:41

Olala bah si on parle des extrémistes Americains , on a pas fini ...
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar de l’utilisateur
Ylber
Amibe
Messages : 77
Inscription : 13 janv. 2018, 17:22
Localisation : Paris
Pronom : Il
A aimé : 35 fois
A été aimé : 49 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par Ylber » 17 sept. 2018, 18:17

Salut Anto !
Anto a écrit :
17 sept. 2018, 16:05
Pour les protestants, je sais que certains extrémistes Américains nous considèrent aussi pervers que les autres LGBT, nécrophiles, pédophiles, ect ... Mais est-ce réellement pertinent de parler de ces abrutis ? :roll:
Mon objectif n'est pas de leur faire de la publicité, mais d'être au courant de leurs idées sur la question au cas où un A issu de cette mouvance et possiblement cabossé se présentait dans mon asso - qui compte déjà un pourcentage non négligeable d'évangélistes (généralement étrangers).
Je te tiendrai au courant si jamais j'apprends que tu as des liens avec les nécrophiles, mais pour l'instant, j'ai dû interrompre mes recherches : profitant lâchement de ce que les mecs faisaient la vaisselle ou étaient sortis fumer leur clope, les filles de mon groupe ont voté il y a deux semaines en faveur d'un sujet à leur sauce pour notre prochaine rencontre-débat.
Me voilà donc à bosser les lectures queer de Ruth et Noemi. :void:

Avatar de l’utilisateur
dawnofthedove
Affable
Messages : 137
Inscription : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 27 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par dawnofthedove » 26 sept. 2018, 00:39

Guadiana a écrit :
31 août 2018, 15:15
Bref tout ça pour dire que je ne pense pas que ma foi soit la cause de mon asexualité
moi, je suis très croyante, mais d'une façon rebelle. Atypique. Et je chemine pour devenir laïque consacrée. Mais ces temps-ci, j'ai pris les distances avec ce cheminement, parce que je me demande honnêtement s'il n'est pas une espèce d'excuse, si je ne cherche pas une sorte de statut pour justifier ce que je suis. Je pense que l'asexualite peut être la cause de choix religieux donc. Pas le contraire.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar de l’utilisateur
Hestia
Altruiste
Messages : 1134
Inscription : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Iel
A aimé : 162 fois
A été aimé : 240 fois
Contact :

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par Hestia » 26 sept. 2018, 15:40

dawnofthedove a écrit :
26 sept. 2018, 00:39
Je pense que l'asexualite peut être la cause de choix religieux donc. Pas le contraire.
Me concernant, je pense que le choix religieux et l'asexualité sont 2 choses bien distingues. Par contre, je conçois qu'une croyance religieuse puisse inciter à adopter un art de vivre qui puisse correspondre au vécu de son asexualité.

Je vais donner un exemple, durant toute mon adolescence et une partie de l'âge adulte, j'utilisais l'excuse "J'attends de rencontrer l'homme de ma vie (je savais que je n'étais pas lesbienne, mais je n'ignorais que j'étais aromantique et ace) pour justifier mon refus d'avoir des relations sexuelles, ainsi que l'excuse de la chasteté jusqu'au mariage, alors qu'enfin de compte je suis juste une personne aro-ace sex-repulsed qui crois en certaines choses.
Si possible alternez entre l’accord féminin et le langage épicène lorsque vous me désignez à la 3ème personne.

Vinn88
Aspirant
Messages : 47
Inscription : 09 juil. 2018, 20:00
A été aimé : 8 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par Vinn88 » 27 sept. 2018, 15:01

Bonjour.
Alors moi je suis chrétien baptisé catholique mais protestant de cœur. Je ne pratique pas la religion dans le de façon habituel mais je lis la bible régulièrement et m'intéresse à la théologie. Bref.
Je n'ai jamais fait de lien entre mon asexualité et mes convictions spirituelle et je ne pense pas qu'il y en ai. De plus dans la bible on encourage les hommes et les femmes à se mettre en couple et former une famille.

Avatar de l’utilisateur
ninagone
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 04 sept. 2018, 17:43
A été aimé : 1 fois

Re: Être asexuel(le) et chrétien(ne)

Message par ninagone » 22 oct. 2018, 20:47

bonsoir,
tous vos témoignages m'aident à réaliser que je ne suis pas la seule croyante et ace
dans certains évangiles, le célibat est recommandé pour se rapprocher de Dieu, même le texte le plus sexuel chez les juifs, le cantique des cantiques, a poussé certaines religieuses à ne choisir qu'un seul amant, Dieu lui même
j'imagine qu'il y a pas mal d'asexuels chez les carmélites, ermites bouddhistes ou druides consacrés... cela doit aider à se focaliser sur son sacerdoce
merci pour se vaste sujet

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité