Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Ladris
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 14 juin 2018, 10:44

Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par Ladris » 14 juin 2018, 12:28

Bonjour à tous,

Je suis une fille de 17 ans, hétéro (émotionnellement en tout cas), et je connais depuis pas mal de temps l'existence de la notion d'asexualité. Au premiers abords, je ne m'y suis pas reconnue (mais je me suis pas du tout posé de questions).
Sauf que, récemment, j'en ai de nouveau entendu parlé, et j'ai commencé à réellement me poser des questions.
En ce moment, je suis un peu perdue, je ne sais pas ce que je suis, et j'ai besoin de vos avis.

Voici les arguments qui me font penser que je suis asexuelle:
-Depuis ma puberté, je n'ai jamais pensé au sexe
-SELON LA SITUATION, je peux être gênée lorsque je vois des scènes de sexe dans les films (sauf si la scène est "timide", qu'elle ne montre rien)
-L'idée de me masturber ne m'étais jamais venue à l'esprit jusqu'à que des filles de mon âge m'en parlent. Et lorsque j'ai essayé, j'ai été frustrée (j'expliquerai dans la 2em partie).
-M'imaginer coucher avec un garçon, même quelqu'un de très beau, ne me donne pas envie
-Au collège, j'avais un groupe d'amies qui parfois abordait le sujet du sexe (même si aucune n'avait eu de rapports). J'étais complétement désintéressée par le sujet, même si je faisais semblant de m'y intéresser (je pensais que mes amies faisaient semblant aussi, car pour moi il était inconcevable qu'on s'y intéresse)
-Je ne regarde jamais de porno (j'en ai vu une fois avec des amies), je trouve ça TOUT sauf excitant
-J'ai été amoureuse d'un garçon pendant 3 longues années (il ne l'a jamais su), et de mes 13 à 15 ans je ne me suis jamais imaginée coucher avec lui, j'imaginais simplement une relation platonique. En fait ça ne m'a jamais traversé l'esprit.
-Si on me dit que je n'aurai jamais de relation sexuelle dans ma vie, je ne me porterai pas plus mal.

Avant, tout ça était naturel pour moi, je ne pensais pas une secondes que mes camarades de classes puissent avoir des envies sexuelles.

Voici maintenant des arguments qui me font penser que je ne suis pas asexuelle:
-J'ai déjà ressenti du "plaisir sexuel", ou plutôt "désir sexuel" à plusieurs reprises, même si c'était peu. C'était surtout en voyant des gens s'embrasser sensuellement (avant de coucher ensemble), ou dans un texte où une fille racontais sa première fois, ou alors certaines scènes où des gens couchent ensemble (mais donc une scène "timide": pas de femme qui jouis, ni de préliminaires). Par contre je ne suis pas sûre d'avoir eu envie de coucher avec quelqu'un à ces moments.
-L'idée de coucher avec un garçon ne me repousse pas vraiment, j'ai même quelques fois imaginé le faire, mais c'était avant de me poser des questions sur l'asexualité. (Cela n'entend pas que j'ai été "excitée" par ces images)
-J'ai essayé de me masturber deux ou trois fois (dans des moments d'"envie sexuelle") pour voir ce que ça fait, mais dès que j'ai commencé, l'envie a disparu, donc je n'ai rien fait.
-Je n'ai jamais couché avec personne, donc après tout qu'est ce que j'en sais?

Peut-être que j'ai un quelconque retard?
Une chose est sûre, la définition "personne qui ne ressent pas d'attirance sexuelle pour les autres" ne me suffit pas pour y voir clair.

Mais dans le cas où je serais asexuelle, je ne suis pas hétérosexuelle. Comment nomme-t-on une femme qui aime les hommes, en dehors du sexe?

Mes questionnements sont, à mon avis, dû à un gros manque d'informations de ma part, et j'espérais ici avoir les réponses de personnes mieux informées à ce sujet. Qu'en pensez-vous?
Merci d'avoir pris le temps de lire, j'ai hâte d'avoir vos retours!

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenator
Messages : 1517
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 382 fois
A été aimé : 411 fois

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par PassionA » 14 juin 2018, 12:49

Bienvenue :)

Le mot que tu cherches est hétéro-romantique, c'est à dire attiré amoureusement par le genre opposé.

Tu as du questionnement personnel, c'est certain. Malgré tout, ce n'est pas à nous de définir si tu es asexuelle ou non. Le meilleur conseil que je pourrais te donner est de vivre en sachant que tu n'es pas encore sûre, et si un jour tu rencontres la personne qui te fais vibrer à ce moment là ce sera plus facile pour toi de savoir si oui ou non tu ressens de l'attirance sexuelle pour elle.

Tout ce que tu peux ressentir "toute seule", lié aux fantasmes ou à la pornographie, ça n'a en fait qu'assez peu de lien avec le fait d'être asexuel ou non. Le seul vrai test, c'est d'avoir quelqu'un près de soi et de voir si oui ou non on ressent une attirance sexuelle. Je ne souhaite pas te rendre les choses encore plus confuses mais il faut savoir que le corps d'une personne asexuelle peut normalement réagir à l'excitation provoquée par une autre personne, ce sera juste le désir qui ne sera pas présent. Ainsi, les personnes asexuelles ne sont pas toutes réfractaires à la sexualité avec une autre personne, c'est juste qu'elle n'en ressentent pas le "besoin".

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2315
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 411 fois
A été aimé : 416 fois

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par clotaire » 14 juin 2018, 13:31

Bienvenue Ladris :-)

Je crois que dans l'ensemble, tu analyses bien ta situation et que tu te poses les bonnes questions.

Peut-être que tu n'auras pas plus de désir plus tard et que tu continueras à te considérer comme asexuelle, peut-être pas.
Peut-être que tu n'es juste pas prête (tu en émets toi-même l'hypothèse), et ce n'est pas un problème, c'est important de prendre son temps.

Je rebondis en revanche sur un point qui m'a fait tiquer : tu as 17 ans et tu n'as "rien fait", ne crois surtout pas que tu es en retard ! 17 ans c'est à peine l'âge moyen de la première fois en matière de sexualité, c'est ceux qui l'ont déjà fait qui sont carrément en avance ! Les copains font croire plein de trucs, mais c'est souvent que de la frime.
Et puis de toute façon, écouter ses désirs et ne "rien faire" (ce qui en soi n'est pas rien^^) tant qu'on ne se sent pas prêt, ce n'est pas être en retard, c'est être intelligent :D

Ladris
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 14 juin 2018, 10:44

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par Ladris » 14 juin 2018, 14:42

clotaire a écrit :
14 juin 2018, 13:31
Bienvenue Ladris :-)

Je crois que dans l'ensemble, tu analyses bien ta situation et que tu te poses les bonnes questions.

Peut-être que tu n'auras pas plus de désir plus tard et que tu continueras à te considérer comme asexuelle, peut-être pas.
Peut-être que tu n'es juste pas prête (tu en émets toi-même l'hypothèse), et ce n'est pas un problème, c'est important de prendre son temps.

Je rebondis en revanche sur un point qui m'a fait tiquer : tu as 17 ans et tu n'as "rien fait", ne crois surtout pas que tu es en retard ! 17 ans c'est à peine l'âge moyen de la première fois en matière de sexualité, c'est ceux qui l'ont déjà fait qui sont carrément en avance ! Les copains font croire plein de trucs, mais c'est souvent que de la frime.
Et puis de toute façon, écouter ses désirs et ne "rien faire" (ce qui en soi n'est pas rien^^) tant qu'on ne se sent pas prêt, ce n'est pas être en retard, c'est être intelligent :D
Salut :)

Peut-être que, comme tu le dis, je ne suis pas prête, mais honnêtement je ne pense pas que ce soit ça.
Il y a 2 ans, il est certain que je ne l'étais pas du tout, mais à l'heure actuelle je n'aurai aucune réticence, à part le manque d'envie évidement. Mais peut-être que tu as raison.

Ne t'inquiète pas, je sais que je suis jeune et que j'ai tout mon temps devant moi, et que c'est le cas de beaucoup de monde. Néanmoins, beaucoup de choses me laissent penser que mon rapport au sexe est bien différent des autres de mon âge. C'est juste que j'ai besoin de savoir ;)

Une chose est sûre, je ne me forcerai pas pour faire comme tout le monde ^^

Merci de m'avoir répondu!

Ladris
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 14 juin 2018, 10:44

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par Ladris » 14 juin 2018, 14:43

PassionA a écrit :
14 juin 2018, 12:49
Bienvenue :)

Le mot que tu cherches est hétéro-romantique, c'est à dire attiré amoureusement par le genre opposé.

Tu as du questionnement personnel, c'est certain. Malgré tout, ce n'est pas à nous de définir si tu es asexuelle ou non. Le meilleur conseil que je pourrais te donner est de vivre en sachant que tu n'es pas encore sûre, et si un jour tu rencontres la personne qui te fais vibrer à ce moment là ce sera plus facile pour toi de savoir si oui ou non tu ressens de l'attirance sexuelle pour elle.

Tout ce que tu peux ressentir "toute seule", lié aux fantasmes ou à la pornographie, ça n'a en fait qu'assez peu de lien avec le fait d'être asexuel ou non. Le seul vrai test, c'est d'avoir quelqu'un près de soi et de voir si oui ou non on ressent une attirance sexuelle. Je ne souhaite pas te rendre les choses encore plus confuses mais il faut savoir que le corps d'une personne asexuelle peut normalement réagir à l'excitation provoquée par une autre personne, ce sera juste le désir qui ne sera pas présent. Ainsi, les personnes asexuelles ne sont pas toutes réfractaires à la sexualité avec une autre personne, c'est juste qu'elle n'en ressentent pas le "besoin".
Merci de ta réponse :wink:

Je sais bien que vous ne pouvez pas savoir à ma place si je suis asexuelle ou non, mais je pensais simplement avoir vos avis là dessus :)

Je viens de tomber sur un article qui dit qu'être asexuel, c'est uniquement ne pas avoir d'attirance sexuelle pour une personne précise, même si le reste varie selon chacun. Il indique aussi qu'on peut très bien avoir des envie sexuelles fréquentes et être asexuel. Est-ce vrai? Ce n'était pas du tout la représentation que je me faisais de l'asexualité. Je trouve tout ça floue. Cela voudrait dire qu'on ne fantasme pas sur une certaine personne, point. (Beaucoup d'asexuels ont très peu d'envie sexuelles, mais cette définition ne nie pas ce fait).
Cela voudrait donc dire que quelqu'un d'asexuel peut être amoureux d'une personne, et avoir une envie sexuelle, mais pas avec la personne qu'elle aime?

Dans ma tête, l'asexualité, c'est le fait de penser très peu au sexe, d'avoir rarement voire jamais envie de coucher avec quelqu'un. Je me trompe?

En tout cas, si cet article dit vrai, je ne pense pas que l'asexualité soit le meilleur terme pour me définir.

Désolée pour toutes les questions, mais je suis vraiment perdue, car personne ne dit la même chose :oops:

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenator
Messages : 1517
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 382 fois
A été aimé : 411 fois

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par PassionA » 14 juin 2018, 18:20

Ladris a écrit :
14 juin 2018, 14:43
Il indique aussi qu'on peut très bien avoir des envie sexuelles fréquentes et être asexuel. Est-ce vrai?
Cela voudrait donc dire que quelqu'un d'asexuel peut être amoureux d'une personne, et avoir une envie sexuelle, mais pas avec la personne qu'elle aime?
[...]
Dans ma tête, l'asexualité, c'est le fait de penser très peu au sexe, d'avoir rarement voire jamais envie de coucher avec quelqu'un. Je me trompe?

Désolée pour toutes les questions, mais je suis vraiment perdue, car personne ne dit la même chose :oops:
Non, cet article n'a rien compris à ce qu'est l'asexualité. Tu ne te trompes pas. Malheureusement, les sources externes sont souvent très confuses elle-même avec l'asexualité parce que c'est une notion difficile à comprendre pour les personnes non concernées, surtout quand elles ne font pas un véritable travail de recherche.

Dans cet article, il y confusion entre le fait de ne pas ressentir d'attirance sexuelle pour une autre personne en général avec le fait de ne pas ressentir d'attirance sexuelle pour une personne en particulier. Il n'y a aucune confusion possible, une personne asexuelle ne ressent pas d'attirance sexuelle pour quiconque. Le contraire n'aurait aucun sens et prouve le peu de réflexion qu'a eu son auteur/autrice.

Il existe des cas particuliers, et on défini la gray-asexualité à partir de ces personnes qui peuvent ressentir rarement, dans des conditions particulières, de l'attirance sexuelle pour une autre personne. L'asexualité est un vaste spectre où peuvent se retrouver de nombreux ressentis semblables et tous connectés à cette absence d'attirance sexuelle générale.

Avatar de l’utilisateur
Dark Majesty
Affable
Messages : 137
Inscription : 12 avr. 2018, 18:43
Pronom : Elle
A aimé : 15 fois
A été aimé : 26 fois

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par Dark Majesty » 14 juin 2018, 22:24

Bienvenue Ladris :D

Je comprends quand tu dis te sentir différente par rapport à tes autres camarades en ce qui concerne la sexualité. Il m'arrive la même chose.
La jeunesse n'est pas un critère. Je n'ai qu'un an de plus que toi et je me sens asexuelle et aromantique et donc je me définis ainsi. Je te conseillerai de te définir comme tu te sens actuellement et sachant que ton point de vue sur la question peut encore évoluer. Si tu t'identifies à l'asexualité aujourd'hui et que ça t'aides tant mieux. Si ce n'es plus le cas dans 10 ans, ça ne fait rien. :wink:
"Il n'y a pas de bien ou de mal, il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher" J.K Rowling

Avatar de l’utilisateur
Aphélie
Ace in space
Messages : 1293
Inscription : 12 déc. 2016, 15:31
Pronom : Elle
A aimé : 209 fois
A été aimé : 364 fois

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par Aphélie » 14 juin 2018, 22:44

Bienvenue !

Il y a beaucoup de nuances dans l'asexualité. Pour moi, aucun des éléments que tu listes dans les négatifs quant à ton hypothèse ne vont à l'encontre d'une possible asexualité. Mais je ne dis pas non plus que tu l'es ; ça c'est à toi d'en décider. Penser au sexe, en avoir envie, ressentir du plaisir ou de l'excitation... en soi ça n'empêche vraiment pas d'être ace, il y en a plein qui ont une vie sexuelle tout à fait "normale". Par contre, si tu ne ressens pas cet attrait, possible que tu sois sur le spectre. Mais ça peut être aussi une question de trouver la bonne personne (auquel cas on parlerait de demisexualité), et bien d'autres critères peuvent entrer en compte. C'est confus, et il n'y a pas de réponse absolue : si tu décides que ça te convient, alors ainsi soit-il, il n'y a pas de test à passer pour être certifié ace :)
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

crédits avatar: charliebowater

Avatar de l’utilisateur
Fandarel
Amibe
Messages : 99
Inscription : 27 déc. 2016, 22:10
Pronom : Elle
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par Fandarel » 14 juin 2018, 23:27

Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-Depuis ma puberté, je n'ai jamais pensé au sexe
Alors, penser ou non au sexe ne fait pas forcement de toi quelqu'un d'asexuelle pour le coup même si ca peut être un signe, tu es encore très jeune et le spectre de la sexualité est si large que voila. Sans oublier que de base la libido est différente d'un individu à un autre et que tu avais peut être d'autres choses à penser plutot qu'à coucher avec quelqu'un.
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-SELON LA SITUATION, je peux être gênée lorsque je vois des scènes de sexe dans les films (sauf si la scène est "timide", qu'elle ne montre rien)
Est ce que la gene est présente tout le temps ou seulement quand tu regardes un film avec quelqu'un deja? Je sais que personnelement ca ne me fait rien de regarder seule mais que je peux être EXTREMEMENT genée s'il y a quelqu'un de présent donc est ce que le selon la situation s'applique à ca ?
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-M'imaginer coucher avec un garçon, même quelqu'un de très beau, ne me donne pas envie
Je ne pense pas que la beauté devrait entrer en compte dans ta reflexion après c'est un avis très personnel mais si de base tu ne penses pas au sexe en général, le fait que la personne soit belle ou non n'est pas le seul critere qui devrait te pousser ou non à vouloir coucher avec la personne. (apres certain.e.s le font, je ne juge personne et ils ont bien raison si c'est ce qu'ils veulent mais là on parle de quelqu'un qui n'a apparemment pas beaucoup d'attirance pour le sexe en general.)
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-Au collège, j'avais un groupe d'amies qui parfois abordait le sujet du sexe (même si aucune n'avait eu de rapports). J'étais complétement désintéressée par le sujet, même si je faisais semblant de m'y intéresser (je pensais que mes amies faisaient semblant aussi, car pour moi il était inconcevable qu'on s'y intéresse)
Je me retrouve assez la dedans même si moi c'etait l'attirance en général pour les garcons de mon age, l'envie d'avoir un copain etc, le sexe n'entrait meme pas en compte dans ma tête, c'est une des choses qui m'a aussi fait me poser des questions quelques années plus tard et me conforte dans l'idée que je suis asexuelle mais apres c'est mon experience personnelle et comme je le dis j'ai mis plusieurs années a savoir.

Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-Je ne regarde jamais de porno (j'en ai vu une fois avec des amies), je trouve ça TOUT sauf excitant
En même temps, le porno "de masse" n'a pas vraiment été fait pour plaire aux femmes si ca peut te rassurer. Même les pornos avec des lesbiennes sont en majorité pensés pour plaire à des hommes hétérosexuels donc dans un sens c'est un peu normal que ca ne te parle pas même si ca parle à certaines.
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-Si on me dit que je n'aurai jamais de relation sexuelle dans ma vie, je ne me porterai pas plus mal.
Je le cocherai aussi comme un signe d'asexualité pour ma part mais comme mes camarades le disent, ce n'est pas a nous de décider et je ne fais que donner mon avis ce n'est pas parce que je dis ca, et ressens ca que ca s'applique forcement à toi.
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-J'ai déjà ressenti du "plaisir sexuel", ou plutôt "désir sexuel" à plusieurs reprises, même si c'était peu. C'était surtout en voyant des gens s'embrasser sensuellement (avant de coucher ensemble), ou dans un texte où une fille racontais sa première fois, ou alors certaines scènes où des gens couchent ensemble (mais donc une scène "timide": pas de femme qui jouis, ni de préliminaires). Par contre je ne suis pas sûre d'avoir eu envie de coucher avec quelqu'un à ces moments.
Alors, ce n'est pas incompatible avec l'asexualité en fait, certain.e.s A se masturbent mais ne sont pas attirés par l'idée d'avoir des rapports sexuels, certain.e.s A couchent même avec leur partenaire par moment notamment pour partager une intimité avec eux. C'est au cas par cas honnetement, le fait de ressentir du plaisir sexuel ne t'exclus pas du spectre si c'est ce que tu es.
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-L'idée de coucher avec un garçon ne me repousse pas vraiment, j'ai même quelques fois imaginé le faire, mais c'était avant de me poser des questions sur l'asexualité. (Cela n'entend pas que j'ai été "excitée" par ces images)
Pareil que pour la remarque d'au dessus, c'est au cas par cas, je sais que j'ai pas trop de mal à imaginer des situations sexuelles, à imaginer mais que je ne suis pas incluse dans ces fantasmes par exemple et les rares fois où je l'ai été, l'idée que ca se concretise a toujours coupé tout désir.
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-J'ai essayé de me masturber deux ou trois fois (dans des moments d'"envie sexuelle") pour voir ce que ça fait, mais dès que j'ai commencé, l'envie a disparu, donc je n'ai rien fait.
Mêmes reponses que pour les deux derniers points.
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
-Je n'ai jamais couché avec personne, donc après tout qu'est ce que j'en sais?
Je me reconnais aussi ici, j'ai douté de mon asexualité ou de mon désir d'etre avec quelqu'un en me disant qu'il faudrait peut être que j'essaye pour être sure, pour ne pas vivre dans le doute etc. En réalité, après plusieurs années de reflexion et aujourd'hui à 24ans sans avoir jamais couché je suis quand meme confortée dans l'idée que je suis asexuelle malgré mon manque d'experience donc l'un n'empeche pas l'autre et dans tous les cas ne te force pas si tu n'en as pas envie, ya rien de pire. SI l'envie un jour te prend fonce, tu peux aujourd'hui te decrire comme ca ou comme ci et te rendre compte plus tard que tu avais tort, ce n'est pas un soucis.
Ladris a écrit :
14 juin 2018, 12:28
Peut-être que j'ai un quelconque retard?
psst. Enleve tout de suite cette idée de ta tete c'est ca qui mene à se demander après si on est pas "cassé"et non tu n'es ni cassée ni en retard, tu n'es juste pas dans la norme imposée par notre societé, ca ne fait pas de toi quelqu'un avec un retard ou une cassure.
------------------------
Image

fiffi
Avenista
Messages : 1333
Inscription : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 336 fois
A été aimé : 184 fois

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par fiffi » 15 juin 2018, 00:12

Bienvenue Ladris ,

La définition de l' asexualité est simple mais tu t ' en rends compte qu' elle n' est pas suffisante pour expliquer un cas particulier . Il y a en effet beaucoup de nuances sur le spectre de l' asexualité . Pour le moment , tu sembles etre asexuelle mais tu en doutes .
Riens ne te presses , tu le dis toi-même : tu ne te forceras pas pour faire comme tout le monde . Tu as raison . Tu n' es pas tout le monde , tu es Ladris qui se pose des questions . Prends le temps de trouver tes réponses sans trop te préoccuper du regard des autres . Parcours ce forum , poses nous des questions , prends le temps de digérer chaque information .
Tu finiras par te connaitre et que ce soit à 17 , 20 ans ou plus tard , cela n' a pas trop d' importance . Tu te découvriras au fil des expériences que tu vivras ou non , tu cerneras tes envies et tes limites et tu sauras si tu es asexuelle ou non . :-)

PaulL
Adepte
Messages : 241
Inscription : 05 janv. 2015, 06:37
A aimé : 14 fois
A été aimé : 30 fois

Re: Je n'arrive pas à savoir si je suis asexuelle

Message par PaulL » 19 juin 2018, 00:33

Salut à toi :)

Je ne vais pas redire ce que mes voisins d'haut dessus t'on déjà dit, je rajouterai simplement qu'il est normal qu'à 17 ans tu te poses des questions sur ta sexualité. Je ne pourrai te donner qu'un dernier conseil, c'est celui de te laisser du temps. Du temps pour te comprendre, à la fois psychologiquement et physiquement.

Donne toi le temps et ne te colle pas une étiquette dès maintenant qui pourrai te pousser ou non à faire des choix qui ne te correspondraient pas. J'ai mis quasiment 5 ans à me comprendre Asexuel, sans avoir passé à l'acte à l'époque. Et quand je m'en suis "rendu compte" (non pas que je ne le savais pas, mais je me le suis confirmé à 99% on va dire :p), ce travail pour me connaitre était loin d'être fini, et il ne l'est toujours pas. Pourtant ça fait plus de 8 ans que je me questionne. J'ai comme toi commencé à me poser des questions vers mes 16/17 ans, et je m'en pose toujours (du haut de mes 26 piges, youhou :p)..

Bref, ne te laisse pas abattre, donne toi le temps. Mais surtout... vie ta vie et sois heureuse :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité