Espace de discussion aromantique

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Espace de discussion aromantique

Message par CLP » 06 mai 2012, 22:51

J'ouvre ce sujet pour que tous les aromantiques puissent avoir un endroit pour se retrouver et discuter, pour poser des questions, toussa, toussa. Je me suis un peu inspiré, mais on va me le pardonner.

C'est quoi aromantique ?

Une personne aromantique, c'est une personne qui n'éprouve pas ou pas beaucoup d'attirance romantique. Elle ne tombe pas amoureux des autres. Certaines personnes qui s'identifient comme asexuelles, peuvent aussi s'identifier comme aromantiques. Mais pas seulement, des personnes sexuelles peuvent aussi être aromantiques.

Être aromantique, ça ne veut pas dire qu'on ne ressent pas d'émotions ! Qu'on est froid comme un robot ou qu'on n'a pas d'empathie ! Ca n'a rien à voir. C'est juste qu'on ressent pas de sentiments romantiques.

Il y a beaucoup d'aromantiques différents. Certains ne ressentent aucun sentiment romantique, d'autres un tout petit peu. D'autres encore, trouvent les comportements romantiques un peu repoussants. D'autres sont indifférents... Etc.

Ici, la plupart des aro sont asexuel-le-s. Et être les deux à la fois, ça peut être dur. Il y a les fausses impressions, les stéréotypes, les jugements rapides auxquels on peut finir soi-même par croire. Qui n'a pas entendu au moins une fois que : "tout ce qui compte dans la vie, c'est l'amour ?". Ben non, désolé ! Ca peut aussi être difficile dans les relations, quand les gens attendent de nous qu'on ait des sentiments romantiques pour eux...


Est-ce que je suis aromantique ?

C'est à vous de vous débrouiller. Y'a des masses d'info en anglais, milliards de blogs, de pages, etc. En français, c'est un peu plus léger, mais on peut faire une recherche dans le forum. Moi, par exemple, je dis que je suis aromantique parce que je ne ressens rien de romantique pour les gens, je tombe pas amoureux. C'est quelque chose que je ne comprends pas, qui n'a aucun sens pour moi.


Allez, hop ! A vous ! :cake:







Ressources :
http://www.asexuality.org/wiki/index.ph ... =Aromantic
Un sujet du forum en français : http://www.asexuality.org/fr/forum/view ... =13&t=2950
FAQ aromantisme
(Je mettrai la rubrique à jour si vous postez d'autres liens. En français ?)
Modifié en dernier par CLP le 04 juil. 2012, 18:59, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Katniss
Amibe
Messages : 86
Enregistré le : 30 mars 2012, 12:21
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Katniss » 09 mai 2012, 11:31

Je ne sais pas si je suis aromantique parce que je suis une romantique déçue... probablement. Mais alors puis-je faire part de mon immense lassitude par rapport à ce qui a été pour moi la grande Arnaque de l'amour ?

L'amour romantique ne m'a amené strictement que de la douleur, de l'embarras ou des illusions cruellement défaites. Les longs mois, voire les années, à souffrir, je connais, c'était mon fond de commerce, qui n'a jamais servi à rien ni à personne. Si j'ai une certaine qualité de vie maintenant, je le dois bien à mon acharnement à avoir tué en moi ce foutu espoir d'amour qui m'a jetée dans tous les pièges mortels possibles...

Je me demande comment il est possible que je sois encore vivante aujourd'hui, mais je crois que c'est grâce à l'amour maternel, à l'amour pour la nature et les animaux, à mes centres d'intérêt, et à l'humour, mon vieux complice de toujours qui change les tragédies en rires salvateurs...
Les failles, c'est ce qui laisse passer la lumière.

Vincent123
Adepte
Messages : 239
Enregistré le : 08 avr. 2012, 09:37
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Vincent123 » 09 mai 2012, 13:19

Dis-donc, Katniss, on se ressemble beaucoup.
Eh oui, il vaut mieux être une enflure sans pitité plutôt qu'un(e) romantique dans ce monde de brute :void:

Donc en clair, on est des aromantiques, pas par nature, mais par " suite de claques " :mrgreen:

Ça se soigne ? Non parce que je suis sûr que je pourrais retomber dans le panneau facilement ( même si je jure à chaque fois qu'on ne m'y reprendra plus )

Au fait, tu veux la carte de membre des blaireaux ? J'en suis le PDG :mrgreen:

Avatar du membre
Katniss
Amibe
Messages : 86
Enregistré le : 30 mars 2012, 12:21
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Katniss » 09 mai 2012, 16:36

Ca dépend, qu'est-ce que tu entends par "blaireau" ? J'ai pas envie de salir mon image de marque :wink:

J'ajoute à mon post : je n'ai rien contre les hommes, avec eux, ça a pas collé c'est tout, c'est contre l'amour romantique que je m'insurge, c'est donc à moi seule que je m'en prends... puisque au nom du romantisme j'ai tout autant viré des hommes qui m'aimaient sincèrement, qu'été virée par des hommes que j'aimais sincèrement... c'est le manque de réciprocité réciproque qui a été fatal :roll:

Un ptit :cake: ? :mrgreen:
Les failles, c'est ce qui laisse passer la lumière.

Vincent123
Adepte
Messages : 239
Enregistré le : 08 avr. 2012, 09:37
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Vincent123 » 09 mai 2012, 19:59

Donc en clair j'avais rien compris ? :best:

Avatar du membre
chapson
Affable
Messages : 116
Enregistré le : 29 janv. 2012, 19:32

Re: Espace de discussion aromantique

Message par chapson » 09 mai 2012, 22:42

Katniss a écrit :Je ne sais pas si je suis aromantique parce que je suis une romantique déçue... probablement. Mais alors puis-je faire part de mon immense lassitude par rapport à ce qui a été pour moi la grande Arnaque de l'amour ?

L'amour romantique ne m'a amené strictement que de la douleur, de l'embarras ou des illusions cruellement défaites. Les longs mois, voire les années, à souffrir, je connais, c'était mon fond de commerce, qui n'a jamais servi à rien ni à personne. Si j'ai une certaine qualité de vie maintenant, je le dois bien à mon acharnement à avoir tué en moi ce foutu espoir d'amour qui m'a jetée dans tous les pièges mortels possibles...

Je me demande comment il est possible que je sois encore vivante aujourd'hui, mais je crois que c'est grâce à l'amour maternel, à l'amour pour la nature et les animaux, à mes centres d'intérêt, et à l'humour, mon vieux complice de toujours qui change les tragédies en rires salvateurs...
Bah écoute, c'est précisément mon cas.

Sauf que je suis comme ça après une déception, et jretombe dans le panneau à chaque fois. Là par exemple, on joue avec moi, je suis accro, et je vais droit dans le mur, je le sais, mais...y'a pas plus aveugle que celui qui veut pas voir.
Image

Avatar du membre
théralène
Affilié
Messages : 252
Enregistré le : 29 nov. 2011, 19:44

Re: Espace de discussion aromantique

Message par théralène » 09 mai 2012, 23:02

Vincent123 a écrit :Eh oui, il vaut mieux être une enflure sans pitité plutôt qu'un(e) romantique dans ce monde de brute

Donc en clair, on est des aromantiques, pas par nature, mais par " suite de claques "

Ça se soigne ? Non parce que je suis sûr que je pourrais retomber dans le panneau facilement ( même si je jure à chaque fois qu'on ne m'y reprendra plus )

Au fait, tu veux la carte de membre des blaireaux ? J'en suis le PDG
Bon moi je fais partie de ces petites romantiques dans ce monde de brute^^ :tough:
ça se soigne peut-être par quelques séances avec le fantôme de Freud :?: :sick: :arrow: ou par quelques claques supplémentaires, plus long (quoique), mais moins cher :?:
En tout cas je crois que je mérite ma carte d'adhérente au club des blaireaux.
"L'amour, quand il n'est qu'amour, est parfait : un geste, un silence, un mot, lancé comme un don, comme une espérance." Gagnand

"Parler est un besoin, écouter est un art." Goethe

pieris
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 31 août 2011, 17:39

Re: Espace de discussion aromantique

Message par pieris » 11 mai 2012, 07:03

Katniss a écrit :Je me demande comment il est possible que je sois encore vivante aujourd'hui, mais je crois que c'est grâce à l'amour maternel, à l'amour pour la nature et les animaux, à mes centres d'intérêt, et à l'humour, mon vieux complice de toujours qui change les tragédies en rires salvateurs...

Je me retrouve aussi dans ces paroles, amour maternel, amour pour la nature et les animaux, etc.

Mais je ne comprends pas trop cette notion d'aromantique, à part le fait de tomber amoureux, il y a aussi cet aspect de ne pas penser à quelqu'un et de se dire qu'on pourrait faire sa vie avec lui?

Avatar du membre
Katniss
Amibe
Messages : 86
Enregistré le : 30 mars 2012, 12:21
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Katniss » 12 mai 2012, 01:02

Tu veux dire : envisager de faire sa vie avec quelqu'un qu'on n'aime pas ?
Les failles, c'est ce qui laisse passer la lumière.

pieris
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 31 août 2011, 17:39

Re: Espace de discussion aromantique

Message par pieris » 12 mai 2012, 20:30

Non, non. Être aromantique, c'est-à-dire ne pas avoir de petits papillons dans le ventre quand on pense à quelqu'un ou qu'on voit cette personne arriver, bafouiller en lui parlant (des sentiments amoureux qui en ressortent quoi), etc.

Je pense qu'on puisse être aromantique (dans le sens où on déteste tout le côté social d'un couple (sortir à deux, se tenir la main en se baladant, recevoir des trucs avec des coeurs, etc.)) mais être amoureux quand même, non? Ou alors, je prend le sentiment amoureux au sens large et je me goure totalement sur la chose ^^'

Avatar du membre
Oups
Affable
Messages : 126
Enregistré le : 06 avr. 2012, 22:42
Localisation : Picardie (80)
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Oups » 12 mai 2012, 20:43

Katniss a écrit :Tu veux dire : envisager de faire sa vie avec quelqu'un qu'on n'aime pas ?
Il y a aussi l'option de faire sa vie seul, sans avoir besoin de "vivre avec quelqu'un" !

(être satisfait de son travail, ses sorties entre amis, ses loisirs que l'on pratique seul comme... lire ! )
"Les êtres vivants ont été créés pour être aimés.
Les choses pour être utilisées.
La raison pour laquelle le monde est un chaos.
C'est qu'aujourd'hui les choses sont aimées.
Et que les êtres vivants sont utilisés."

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par CLP » 01 juin 2012, 14:42

pieris a écrit : Je pense qu'on puisse être aromantique (dans le sens où on déteste tout le côté social d'un couple (sortir à deux, se tenir la main en se baladant, recevoir des trucs avec des coeurs, etc.)) mais être amoureux quand même, non? Ou alors, je prend le sentiment amoureux au sens large et je me goure totalement sur la chose ^^'
Je crois que le mot aromantique est utilisé pour parler des sentiments, dans la tête ou dans le coeur, à l'intérieur quoi. On peut être aromantique et aimer les "diners aux chandelles" et tenir les gens par la main.

Pareil, on peut être romantique (tomber amoureux des gens) mais détester les trucs typiquement romantiques comme regarder la lune avec son partenaire, et les pitits coeurs. :D



Katniss a écrit :Tu veux dire : envisager de faire sa vie avec quelqu'un qu'on n'aime pas ?
Ben ouais, pourquoi pas ? De toute façon quand on tombe pas amoureux.... :wink:

Avatar du membre
Noomi
Aspirant
Messages : 48
Enregistré le : 19 nov. 2011, 21:09

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Noomi » 01 juin 2012, 22:09

Ca me parait pas très clair cette notion d'aromantisme. Il faudrait déjà définir ce qu'être amoureux veut dire non? et là ça peut visiblement varier d'une personne à une autre. J'en suis à me demander si je ne suis pas aromantique :?:

Je n'ai jamais été amoureuse mais j'ai le sentiment que je pourrais l'être. Je suis dans le train, je rêvasse d'un homme que j'aimerais et qui m'aimerait, je peux presque ressentir ce sentiment pour de vrai. Mais dans la réalité je trouve les hommes tristement communs, personne ne m'a jamais fais ressentir quelque chose de l'ordre du sentiment amoureux. Alors, aromantique ou pas? Peut-être que c'est quelque chose qui peut se manifester un jour, ou jamais.

Sur ce plan là j'avoue que c'est beaucoup plus compliqué d'analyser les choses par rapport à l'asexualité qui elle est claire et nette.

Avatar du membre
Disorder
Adepte
Messages : 159
Enregistré le : 14 oct. 2011, 01:59
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Espace de discussion aromantique

Message par Disorder » 02 juin 2012, 17:03

Pareil, j'arrive aisément à "fantasmer" la relation amoureuse, mais dans la vraie vie c'est un sentiment que je ne ressens pas, en tout cas personne n'a encore su l'éveiller en moi. Je cru tomber amoureux-se une fois, mais avec le recul je réalise que c'était plutôt une forme de forte admiration.

Je me demande alors si je suis un-e aromantique qui se planque ou un-e romantique qui ne s'est pas encore trouvé-e... :|

EDIT : J'ai trouvé des définitions un peu obscures sur d'autres formes d'aromantismes, quelqu'un peu m'éclairer sur les définitions de WTFromantic et greyromantic ? A ce que j'ai compris les WTFromantic sont ceux qui ne savent pas trop où se placer sur le spectre romantique, les greyromantics se situeraient quant à eux entre les romantiques et les aromantiques...mais j'avoue que j'ai du mal à saisir la chose. :?
Gender :
[ ] Female
[ ] Male
[x] Licorne

Avatar du membre
vizal
Membre
Messages : 26
Enregistré le : 27 avr. 2012, 21:26
A été aimé : 1 fois

Re: Espace de discussion aromantique

Message par vizal » 02 juin 2012, 20:58

J'ai un peu de mal a cerner l'idée d'aromantisme, si c'est synonyme d'une grande complicité sans aucun sentiment amoureux! Une liaison "aromantique" quand on est asexuel c'est pas juste ce qu'on appel alors l'amitié? :roll:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : fiffi et 2 invités