Plus de vraie libido = asexualité ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Maximum
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 01 févr. 2018, 03:57
A été aimé : 1 fois

Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Maximum » 01 févr. 2018, 04:09

Bonjour à tous, à toutes !

Ma question est simple : dois-je me considérer comme étant asexuel ? Par respect pour votre temps je vais essayer de faire court mais je répondrai en commentaire si vous voulez + de précisions.

- J'ai eu une libido normale mais sans relation jusque relativement tard. (Pardon pour les détails) La masturbation était quotidienne, et même plusieurs fois par jour, et je désirais à peu près toutes les filles attirantes que je rencontrai, et même parfois les autres. Jusque 20 ans environ.
- Toujours une libido normale pendant mes premières années de relation, même si je prenais assez peu de plaisir. Le désir était là et je faisais ce qu'il fallait pour faire plaisir à mes copines. Par contre en dehors des rounds j'avais toujours autant de désir et je "m'amusais" aussi seul. Jusque 25 ans.
- Une période difficile (dépression, mais ça a un rapport?) plus tard, j'ai une libido très limitée et je peux passer plusieurs jours sans avoir envie, même seul. Et surtout, même les filles qui me font fantasmer et avec qui je peux me retrouver au lit (y compris certaines vraiment TRES BELLES) ne m'excitent plus. Non seulement je n'ai pas d'érection mais je ne suis même pas excité une fois au lit avec elles. J'ai 28 ans.

Dois-je me considérer comme asexuel ? Peut-on le devenir tardivement (25-28 ans) ? Merci à vous... Je me pose beaucoup de questions et je cherche des avis sans avoir à en parler autour de moi : /

Maximum
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 01 févr. 2018, 03:57
A été aimé : 1 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Maximum » 01 févr. 2018, 04:17

Quelques précisions :
- Je ne suis plus en période de mal-être, je ne pense donc pas que ce soit un effet secondaire dépressif (désolé si c'est un cliché ^^).
- Les femmes avec qui je n'ai pas ressenti de désir et été incapable d'avoir une érection étaient objectivement magnifiques pour certaines, il y en a eu plusieurs donc non, ce n'est pas parce qu'elles ne me plaisaient pas.
- Aucune tendance homosexuelle non plus.
- Après consultation d'un urologue, le problème n'est pas physique.

Avatar du membre
Hestia
Avant-gardiste
Messages : 1269
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle=PNB
A aimé : 178 fois
A été aimé : 298 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Hestia » 01 févr. 2018, 06:36

Bienvenue Maximum

Pour répondre à ta question, il faut d’abord préciser que la libido et l'asexualité sont deux choses différentes. l'asexualité est l'absence d'attirance sexuelle pour autrui, alors que la libido est ce qu'on associe généralement à un désir sexuel; qui peut soit se confondre dans l'attirance sexuelle ou non. Je le précise, car si tu souhaites déterminer si tu es asexuel ou non, tu dois déterminer si tu es attiré sexuellement par autrui; voir si tu as déjà été attiré sexuellement par tes partenaires dans le passé ou non.

Pour le moment, je constate que comme certain.ne.s asexuel.le.s tu as pratiqué les relations sexuelles pour faire plaisir à tes copines, et si j'ai bien compris; tu prenais du plaisir à leur faire plaisir et non pas à pratiquer à proprement parlé les relations sexuelles. Tu préfères la masturbation; c'est bien ça?
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3517
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 606 fois
A été aimé : 869 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Baelfire » 01 févr. 2018, 08:44

Salut Maximum

Comme te l'a bien expliqué Hestia la libido et l'asexualité n'ont rien à voir. Mécaniquement un asexuel fonctionne comme les autres, son corps, son organisme réagissent exactement comme ceux des autres. C'est l'esprit qui ne suit pas, qui n'a pas envie.

Pour reprendre une phrase qui a fait polémique récemment. Oui un peut jouir d'un viol mais c'est mécanique seulement. Dans la tête c'est tout le contraire !

Je pense que tes soucis de libido (du coup c'est médical et ça peut se soigner) peuvent être en effet dû, un peu, aux contrecoups d'une dépression. Tu ferais peut être bien d'aller voir un psy pour en parler et être de nouveau bien avec toi-même :)

Mais l'asexualité ne semble pas te concerner.
Mieux vaut boiter sur le bon chemin que de courir sur la mauvaise route

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2752
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 532 fois
A été aimé : 521 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par clotaire » 01 févr. 2018, 09:16

Bienvenue Maximum :-)

Pour la libido, c'est normal qu'elle diminue avec l'âge, et si ça t'arrive encore toutes les semaines d'avoir des excitations sexuelles, il n'y a vraiment rien d'anormal. Quelques jours sans rien, ce n'est pas grand chose. Pour ma part, il y a fréquemment des cycles de 15 jours sans rien et je ne m'en préoccupe aucunement !

Je me pose une question en lisant ton témoignage, que j'espère ne pas être choquante : au fond de toi, n'y aurait-il pas l'attente de quelque chose à changer dans la nature de tes relations avec tes partenaires ? Plus de stabilité ? Plus de complicité en amont des rapports ? Je ne sais pas...

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2018
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 157 fois
A été aimé : 464 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par didou » 01 févr. 2018, 13:28

Je suis assez d'accord avec mes VDD.

Tu dis que "[tu] désirais à peu près toutes les filles attirantes que [tu] rencontrai". Donc j'en déduis que tu souhaitais avoir des relations avec elles (que tu as donc eues). Donc il n'y avait pas d'asexualité "à cette époque".

Ensuite, tu parles d'une période de "premières années de relation" où tu n'avais pas trop de plaisir, mais du désir. Donc, tu sembles dire que tu désirais avoir des relations, mais que le plaisir n'y était pas.Si c'est bien le cas, ce n'est pas non plus une situation d'asexualité.

Peut-être que nous n'avons pas bien compris ton témoignage.

C'est un peu pour cela que j'ai un peu la même intuition que @Baelfire : tu as passé une sale période, ça peut beaucoup jouer, même pendant, plus longtemps que la période de dépression. Peut-être y a-t-il un lien.

Ensuite, j'imagine que même chez de nombreux S, ne pas avoir d'envie pendant plusieurs jours, c'est courant ! Plusieurs jours ce n'est quand même pas extraordinaire, non ?

Et pour rejoindre @Cloraire, approchant de la 30aine, peut-être que tu as moins de "fougue sans lendemain" et que le besoin de vivre avec quelqu'un sur plus long terme, fait que tu es plus "sage". Ça, c'est à toi de réfléchir, personne n'aura la réponse ici.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Marc-Antoine
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 28 nov. 2017, 15:39
Localisation : Pas de Calais
A aimé : 126 fois
A été aimé : 145 fois
Contact :

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Marc-Antoine » 01 févr. 2018, 18:31

Bienvenue à toi :p

Oui je rejoints les autres ...

dans ta logiques tous ceux qui sont âgés sont Asexuels ... c'est totalement faux :)

Après si tu penses à des nanas que tu peux pas te taper en te masturbant ... (oui excuse moi je parle cash) c'est qu'à mon avis tu es pas Asexuel :)
Peut être vies tu dans un environnement Hyper-sexualisé ... et que tu es simplement pas aussi demandeur que ton entourage :)
Da garan ...
Image

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2752
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 532 fois
A été aimé : 521 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par clotaire » 01 févr. 2018, 19:47

Marc-Antoine a écrit :
01 févr. 2018, 18:31
Après si tu penses à des nanas que tu peux pas te taper en te masturbant ... (oui excuse moi je parle cash) c'est qu'à mon avis tu es pas Asexuel :)
Je pense que ce point précis n'est pas un argument : il y a certains asexuels qui ont des pratiques solitaires associées à des fantasmes, sans avoir le désir de passer concrètement à l'acte ;-)

Avatar du membre
Marc-Antoine
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 28 nov. 2017, 15:39
Localisation : Pas de Calais
A aimé : 126 fois
A été aimé : 145 fois
Contact :

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Marc-Antoine » 01 févr. 2018, 20:23

J'ai jamais trop compris ... pourquoi fantasmer et ne pas passer le cap alors ? :)

(ça m'arrive aussi ... mais bon, ce n'est pas une obsession)
Da garan ...
Image

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2018
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 157 fois
A été aimé : 464 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par didou » 01 févr. 2018, 20:59

Marc-Antoine a écrit :
01 févr. 2018, 20:23
J'ai jamais trop compris ... pourquoi fantasmer et ne pas passer le cap alors ? :)
Bin c'est certainement justement parce que ces gens sont Aces qu'ils ne passent pas le cap :lol:

De surcroît, certaines personnes peuvent fantasmer sur d'autres, sans pour autant que le fantasme n'implique une relation sexuelle.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 179
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 34 fois
A été aimé : 62 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par dawnofthedove » 01 févr. 2018, 22:42

Marc-Antoine a écrit :
01 févr. 2018, 20:23
J'ai jamais trop compris ... pourquoi fantasmer et ne pas passer le cap alors ? :)

(ça m'arrive aussi ... mais bon, ce n'est pas une obsession)
ben... Parce que le fantasme c'est agréable en soi et qu'une personne en vrai c'est bien plus compliqué? Donc beaucoup moins sexy (parole d'akoi)? Hi-hiiii...
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar du membre
Léonis
Associé
Messages : 730
Enregistré le : 17 sept. 2017, 22:39
Pronom : Elle
A aimé : 90 fois
A été aimé : 225 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Léonis » 01 févr. 2018, 23:49

Perso je ne vois aucun problème à fantasmer sans vouloir "y aller". L'attrait esthétique n'est pas du désir. Je ressens exactement ce genre de choses (mais c'est peut-être dû à mon soucis de genre aussi ^^). Du coup j'ai pas l'impression que tu sois moins Ace à cause de tes fantasmes.

Après tu est peut-être dans les nuances de l'asexualité. Plus jeune tu faisais facilement confiance et tes sentiments évoluaient rapidement pour "être bien" avec tes partenaires. Aujourd'hui tu as peut-être besoin de plus de temps et d'une vraie complicité pour envisager l'acte. Ta période dépressive t'as peut-être poussé à mûrir sur la manière dont tu envisages une relation intime et la complicité.
Je suis non-binaire mais parlez de moi au féminin ça me fera plaisir :mrgreen:
Plus d'explication : Ma présentation
"Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose." Sigmund Freud

Avatar du membre
Hestia
Avant-gardiste
Messages : 1269
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle=PNB
A aimé : 178 fois
A été aimé : 298 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Hestia » 02 févr. 2018, 08:39

Léonis a écrit :
01 févr. 2018, 23:49
Perso je ne vois aucun problème à fantasmer sans vouloir "y aller". L'attrait esthétique n'est pas du désir. Je ressens exactement ce genre de choses (mais c'est peut-être dû à mon soucis de genre aussi ^^). Du coup j'ai pas l'impression que tu sois moins Ace à cause de tes fantasmes.
Je ne me souviens plus du nom de l’orientation en question, mais effectivement le désir sexuel causé uniquement par le fantasme est inclue dans la notion de la greysexualité/zone grise de l'asexualité.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 4946
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 417 fois
A été aimé : 419 fois
Contact :

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Zimou » 02 févr. 2018, 09:49

Bienvenue!
Rapide passage juste pour dire que je suis plutôt d'accord avec ce qui est dit au dessus : l'asexualité et la libido sont bien à distinguer l'un de l'autre. j'irai pas jusqu’à dire que ça a rien à voir (c'est quand même des notion proche) mais c'est bien 2 choses à séparer et analyser séparément. l'absence d'attirance déterminera si tu es asexuel, pas l'absence de libido.
Pour ce qui est de la disparition de ta libido, si ça a été un changement rapide un peu du jour au lendemain (enfin sur quelques jours ou semaines), il y a certainement une cause et il faut chercher de ce coté là. Sinon comme le dit aussi une personne au dessus : avoir de l'excitation une fois par semaine reste dans la norme je pense. d'ailleurs, avoir envi tout les jours pourra etre considéré par certain S comme de l'hypersexualité et que ce soit anormal. il y a pas de limite claire entre la sexualité et l'hyposexualité, mais il ne faut pas prendre l'hypersexualisation de la société qui dit qu'il faut avoir envi tout le temps comme référence, celle ci est fausse. je pense que si t'a envi et de l'excitation au moins une fois par mois, t'es pas trop encore dans le cas de l'hyposexualité qui concerne ceux qui ont un rare désir (donc qu'avec certaine condition spécifique ou sans condition mais de façon rare ou là on va compter sur les doigt des mains pour l'année ^^
Marc-Antoine a écrit :
01 févr. 2018, 20:23
J'ai jamais trop compris ... pourquoi fantasmer et ne pas passer le cap alors ? :)
En fait, pour les A comme pour les S, le fantasme ne veut pas dire que c'est quelque chose qu'on souhaite faire, c'est juste un élément imaginé qui est excitant. On peut imaginer une scène qui est sexuellement excitant mais qui colle pas du tout à notre personnalité et qu'on n'aurait pas du tout envie de faire en dehors de son imagination. par exemple le fait d’être dominant ou dominé, faire des truc à plusieurs ou je ne sais quoi d'autre (il existe assez de pratique différente pour se faire une idée ^^ ). Je pense même qu'il peut y avoir des fantasme plus trash encore, immorale, mais du fait que c'est immoral/trash restera uniquement dans le fantasme, sans même ne serais ce qu'imaginer le faire en réelle et encore moins en avoir envie ^^ à mon avis, dans certain cas je pense qu'heureusement que le fantasme et l'envi de passer le cap ne sont pas lié ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Maximum
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 01 févr. 2018, 03:57
A été aimé : 1 fois

Re: Plus de vraie libido = asexualité ?

Message par Maximum » 03 févr. 2018, 12:57

Vous employez beaucoup de vocabulaire avec lequel je ne suis pas familier donc, d'avance, pardon si je demande des explications complémentaires ^^

PS : Je voulais répondre à tout le monde mais le site me considère comme un spammer parce que j'ai découpé ma réponse en plusieurs messages. Je posterai la suite des réponses quand ce sera possible.
Hestia a écrit :
02 févr. 2018, 08:39
Je ne me souviens plus du nom de l’orientation en question, mais effectivement le désir sexuel causé uniquement par le fantasme est inclue dans la notion de la greysexualité/zone grise de l'asexualité.
Cette zone grise pourrait correspondre à ce que je vis ? C'est vrai que c'est toujours possible pour moi tout seul et pas avec mes partenaires occasionnelles.

Léonis a écrit :
01 févr. 2018, 23:49
Après tu est peut-être dans les nuances de l'asexualité. Plus jeune tu faisais facilement confiance et tes sentiments évoluaient rapidement pour "être bien" avec tes partenaires. Aujourd'hui tu as peut-être besoin de plus de temps et d'une vraie complicité pour envisager l'acte. Ta période dépressive t'as peut-être poussé à mûrir sur la manière dont tu envisages une relation intime et la complicité.
C'est ce que mes amis me disent. Ils ne connaissent pas les détails que j'évoque ici ("impuissance") mais ils voient bien que je ne vais plus au contact des nanas dans les sorties ou les soirées comme je le faisais avant. D'où cette théorie également de leur part.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité