Surdoué ?

"Où l'on découvre de quoi est faite notre communauté".
Tous les sondages dont vous avez toujours rêvé. Venez apaiser notre soif insatiable de statistiques !
Répondre

Alors... ?

Je suis surdoué
27
29%
Je ne le suis pas
10
11%
Je ne pense pas l'être les caractéristiques me correspondent peu
5
5%
Je ne pense pas l'être, même si les caractéristiques me correspondent de façon troublante
9
10%
Je pense l'être, je me retrouve beaucoup dans les caractéristiques, ça ne peut pas être un hasard
6
6%
Neutre.
8
9%
C'est possible que je le sois mais je ne creuserais pas cette hypothèse je vis très bien comme je suis
21
22%
C'est possible que je le sois et j'hésite à creuser cette hypothèse
8
9%
 
Nombre total de votes : 94

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Inscription : 01 janv. 2012, 23:14

Re: Surdoué ?

Message par Beliefs » 11 févr. 2018, 22:11

Pardon Evy, j'ai du mal m'exprimer sur la manipulation des tests, je voulais dire par là que le psy les maîtrisait pour les interpréter et les rendre fluides sans transmettre de pression ou autres. Il gérait quoi.

Ça devient compliqué quand on y ajoute de l'asperger et en plus de la schizophrénie ? Comment les psy's démêlent tous ces traits? J'ai énormément besoin de solitude et repos aussi. Je vis seule et je ne m'imagine aucunement à deux. J'étoufferais.

CRA. Chez moi ça veut dire Centre de Recherches Agronomiques. Lol.

Svane, le syndrome d'ehler danlos me disait qqchose de nom. La maladie du collagène OK. Je savais pas que ça pourrait être associé au syndrome Asperger, les allèles côte à côte peut-être.

Synesthésie, je ne pense pas avoir ça. C'est encore une notion abstraite mais j'suis pas encore bien renseignée. Comment ça se traduit chez toi Svane?

Je n'ai pas bien répondu à certaines questions psy car sur le moment je n'arrivais pas à interpréter la phrase. Du genre "êtes vous fort sensible à l'esthétique de ce que vous voyez?" et je pigeais pas donc g dit non en pensant à l'apparence. Mais je viens de percuter en regardant à l'instant une prestation à "incroyable talent" le gars dansait et je faisais attention à ce que ses mouvements soient fluides et donc esthétiques. OK... Ce genre d'esthétique...
Dernière édition par Beliefs le 12 févr. 2018, 18:48, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Evy
Affable
Messages : 147
Inscription : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 17 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Surdoué ?

Message par Evy » 12 févr. 2018, 09:18

Ha je comprends mieux, en effet c'est mieux de passer les tests avec quelqu'un qui maîtrise bien, perso c'était avec une spécialiste d'Asperger qui m'avait elle-même diagnostiquée et elle m'a fait passer les tests parce que je ne croyais pas que j'étais HP, je voyais trop ce que je ne maîtrisais pas. Oh, ce n'est pas si compliqué à démêler, d'ailleurs ma schizophrénie est dite légère au point que même avec un bon suivi il m'a fallu me retrouver deux fois à l'hôpital pour avoir le diagnostique, la première fois je me suis remise trop vite et le temps que l'on passe avec des hallucinations ou des délires comptent dans le diagnostique de la schizophrénie. Mais ma vie et ma thérapie n'est aujourd'hui en rien compliquée, j'ai fait beaucoup de progrès, ma vie est certes différente, mais j'ai été obligée d'apprendre à m'écouter et d'apprendre à avoir du recul sur moi-même pour savoir que ce qui se passe dans ma tête peut se passer uniquement dans ma tête et être déconnecté de la réalité. L'important c'est d'apprendre cela, d'apprendre à voir quand la schizophrénie vient et que quand elle vient, il faut se laisser au repos max jusqu'à reprendre son état normal. C'est un véritable apprentissage qui se fait avec de l'aide.

Vivre à deux était, plus jeune, quelque chose que je souhaitais, je voyais mes amies se mettre en couple, mon frère et ma soeur aussi, ces petits couples ont commencé à emménager ensemble et moi j'étais seule chez moi et à cette époque j'étais mal, j'aurais bien aimé une présence. Mais aujourd'hui, je suis bien toute seule, je ne voudrais pas que quelqu'un habite avec moi, ce serait dérangeant je ne pourrais plus vivre aussi librement, dormir plus longtemps si je suis fatiguée, manger ce que j'ai envie, faire mes activités sans ordre mais comme j'en ai envie, un temps où je n'arrivais pas à dormir je préparais même de la couture la nuit avant d'essayer d'aller me rendormir, maintenant je dors la nuit.

Je suis tellement solitaire que ça fait un mois que je ne vu personne d'autre dans la réalité que mes psy, mais bon dans deux semaines c'est les 30 ans de ma soeur, je verrai donc ma famille et la famille de ma mère, on a plus vraiment de contact avec la famille de mon père. Un jour, lorsqu'elle sera moins chargée par ses activités, il faut que je lui demande quand d'ailleurs je reverrai ma meilleure amie, j'ai bientôt des essayages à lui faire. Mais en réalité n'avoir vu personne dans la réalité depuis un mois me soulage énormément, je suis toujours stressée, mais un peu moins, et puis j'arrive mieux à me mettre à mes activités, je suis toujours fatiguée, mais j'arrive à faire plus de choses et dans ma tête c'est plus calme, même si j'aime mes proches, j'aime vraiment ces moments de solitude.

Chez moi le CRA veut bien dire Centre de Rencontre et d'Animation :)

Svane, je ne connaissais pas le syndrome d'ehler Danlos , enfin pas de nom, mais ce ne doit pas être simple à vivre tous les jours, je ne sais pas quelle(s) particularité(s) tu as de cette maladie, mais il me paraît pas facile de vivre avec certaines d'entre elles.

La synesthésie, j'arrive à comprendre ce que c'est, mais je ne suis clairement pas moi-même synéstète, je me rappelle qu'une fois au début que j'ai eu mon diagnostique Asperger et que j'osais le dire j'avais à peu près 20 ans, une fille m'avait demandé si j'arrivais à faire des calculs de malades et à voir les chiffres en couleur, c'est visiblement tout ce qu'elle avait retenu du syndrome d'Asperger... Ou plutôt d'un cas particulier d'Asperger. Ha.......

Si je comptais toutes les questions auxquelles j'ai mal répondu, car j'ai mal compris la question ou que je n'ai pas pris la question dans son ensemble je crois que je m'endormirais avant d'arriver à la fin. Et en effet l'esthétique c'est très vaste, on peut penser à l'esthétique d'une personne, mais ça peut aussi être l'esthétique d'un décor, d'une danse, certains trouvent même que les mathématiques sont esthétiques, c'est un monde vaste est en effet on ne sait pas trop ce que la question signifie c'est tellement vaste comme question, un animal aussi est esthétique, c'est dure de savoir, la réponse que je donnerai à l'heure actuelle c'est soi une réponse spontanée du genre: "Je suis couturière, bien sûr que je fais attention à l'esthétique d'une certaine manière, un habit se doit d'être beau pour rendre la personne qui le porte beau" ou une réponse réfléchie "Tout dépend ce que l'on appelle esthétique, ce que l'on entend par là, il y a des choses esthétiques qui comptent beaucoup pour moi et d'autres pas" (Question vague=Réponse vague :) )

édit: Je n'avais pas remarquer tout ce que j'ai écrit... :o
Je ne suis plus active sur ce forum, n'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous avez l'envie car j'utilise ce forum comme une boite mail supplémentaire :)

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Inscription : 01 janv. 2012, 23:14

Re: Surdoué ?

Message par Beliefs » 12 févr. 2018, 19:10

Pas de souci pour le pavé :D

Oui voilà, je me suis énervée en fait avec le premier questionnaire Psy, car je lui ai demandé plusieurs fois de préciser la question... et au lieu de me donner de vrais exemples, elle me répétait la même chose (j'ai eu une femme pour le psy et un homme pour le QI). Du coup, j'ai bâclé en partie et j'ai répondu robotiquement, je n'étais "plus là" car quand quelque chose m'énerve soit je pars en live soit je me clive. Elle m'a d'ailleurs dit "Vous voulez qu'on arrête?" et avec mon tempérament pas très délicat j'ai répondu "Béh non, j'suis pas venue pour rien!" Dans ma tête, je me disais "C'est bon, cette partie psy c'est bidon, je mise tout sur le test QI qui lui est précis et objectif!" Je lui ai dit que je trouvais cette partie psy beaucoup trop légère, que ça serait beaucoup plus fiable en utilisant le pendant de la méthode STAR qu'on utilise pour les entretiens d'embauche pour justement éviter les mensonges et les biais. Elle n'a rien répondu.

J'avais fait "exprès" de pas trop me renseigner sur les questions pour ne pas être influencée par ce que répondraient ceux qui désirent être HP. Une autre question où j'ai bien coincé c'est "Pouvez-vous facilement rester assise sans bouger même quand le sujet ne vous intéresse pas?" Et vraiment j'ai buggé en répondant "Oui je sais le faire même si ça m'emmerde" Alors qu'en fait, clairement, je m'énerve au fond de moi, je gesticule et j'ai qu'une envie, c'est me barrer. Mais je pensais que la question était davantage dans la capacité à rester assise. Plusieurs questions ainsi... C'est pas du tout adapté quoi. Mais sur les caractéristiques psy's, je n'avais aucun doute sur moi. Je l'ai quand même fait sourire en lui disant que je m'étais enfin mise à regarder "Game of throne", la the série... Mais que ça me donnait super mal de tête car il y a trop d'injustices morales. Si bien que j'me suis arrêtée au bout de la saison 1 (j'ai tendance à terminer ce que je commence). Et elle m'a dit qu'elle avait pareil! J'arrive à supporter car c'est de la fiction mais quel intérêt de regarder ça...

Avatar de l’utilisateur
Evy
Affable
Messages : 147
Inscription : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 17 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Surdoué ?

Message par Evy » 12 févr. 2018, 21:56

Ha moi, j'ai passé mes diagnostiques et mon test de QI avec la même personne pas au même temps, mais avec la même personne, elle me pensait donc HP avant de faire les tests et me les a fait faire pour que j'en prenne conscience. Mais avant tout c'est une spécialiste d'Asperger et de l'autisme donc sur mes résultats c'est écrit ceci peut être sous-évalué du fait que le test se passe par oral est que la patiente est Asperger. Elle a toujours fait attention à me poser des questions précises pour que je les comprenne et finalement maintenant après des années j'arrive à y trouver ma réponse, mais c'était pas facile avant, je n'avais aucune idée de quoi répondre et puis j'ai changé aussi, je me suis plus permise d'être moi-même. Et puis pour mon test de QI, la partie psy ne se faisait pas comme tu as eu avec deux entretiens distincts, non c'est vraiment le test de QI où elle est présente avec son chronomètre et en même temps elle observe le patient réfléchir et c'est quelqu'un qui ne prend jamais de notes et qui écrit une fois que le patient est dehors, elle doit avoir une bonne mémoire, du coup elle est tout le long en train de t'observer, si c'est une image elle regarde où vont tes yeux si tu vas d'une façon logique ou au bol, des trucs comme cela.
J'aurais aussi été concincée à l'époque par la question sur la chaise, j'aurais aussi répondu oui, car j'ai réussi à le faire durant ma scolarité, mais franchement j'ai trouvé toute ma scolarité d'un ennui mortel. J'écoutais et j'espérais que la torture se finise, mais à part ça ta réponse est exactement celle que l'on attend d'un HP, ça m'emmerde mais je sais le faire, si tu avais dit que tu ne savais pas le faire, elle serait partie sur un diagnostique probable en plus comme les TDA (Trouble de l'Attention) qui eux ont vraiment du mal avec ce genre de chose. Personnellement quand je dois faire quelque chose qui ne m'intéresse pas et que cela doit durer, je déprime d'avance, mais pas une légère déprime, je pars complètement en déprime.
Et puis que tu remettes en question la méthode utilisé est aussi un point en faveur du HP, car le HP remet en question les choses, donc finalement même si tu as trouvé cela bidon, et que tu ne t'es pas informé, ce qui aurait été un peu de la triche, tu as quand même donné des réponses qui vont dans le sens HP, donc ce test ne serait pas si bidon que cela?
Je regarde Game of Thrones, j'ai essayé de lire les livres, ça c'est vraiment mission impossible, je ne sais même pas pourquoi je regarde, peut-être pour analyser ce qui s'y passe, mais une fois j'ai parlé de Game of Thrones à quelqu'un et il m'a demandé qui était mon personnage préféré et j'ai été coincée... Il semblerait que dans la série TV maintenant, ils essayent de donner des valeurs à leurs personnages comme Jon Snow et Deanerys, mais est-ce que ça fait vraiment oublier qu'il y a eu un cruel manque de valeur durant toutes les autres saisons?
Mes amies ne sont pas trop Game of Thrones, j'ai meme une amie qui m'a dit: "Ils ont un super univers avec des dragons et des langues différentes, des populations différentes et ils ont réussit à faire ça avec..." et je suis d'accord avec elle l'univers est bien fait, mais les personnages ont trop de défauts, les fan diront que cela représente le monde et les être humains, moi je ne vois pas d'êtres humains si sombre à mes côtés, j'ai l'impression que les êtres humains que je cotoie sont plus intéressants et plus développés que ceux de Game of Thrones, alors que dans un bon livre, les personnages devraient nous paraître presque réel, je trouve que cela aurait marché s'il y avait des personnages bons pour équilibrer qui arrive à se faire de vrais liens amicaux avec d'autres au lieu de se faire trahir dès qu'ils ont un peu de bonté ou que la série aurait pu être très intéressante si les personnages avaient les traits de leurs défauts légérement moins marqués, histoire qu'ils paraissent être des êtres humains et non pas des êtres dévorés par leurs défauts. D'ailleurs, ils font passer plein de personnage pour des personnages intelligents parce que ci ou parce que ça et je n'en ai pas encore vu qui ont vu qu'ils étaient dans un cercle vicieux auquel il fallait couper court, même si dans la série télé c'est certainement ce qui arrivera, mais est-ce que cela arrivera dans les livres ou est-ce une liberté prise par les scénariste, je suis très intriguée de comment se finira le livre pour savoir où veut en venir l'auteur, s'il a finalement un message quelconque à tranmettre (que je sois d'accord avec ou pas) ou est-ce qu'il écrit pour écrire et que la fin se révélera plus misérable que ce que les fans auront inventé, ça arrive à certains auteurs, d'avoir des fans qui ont de meilleurs idées de fins qu'eux au point que j'ai eu envie de voir une série dont le scénario aurait été fait par les fans et pas par l'auteure du livre.
Au final, je crois que je regarrde Game of Thrones pour voir, par curiiosité et pour m'inspirer du monde créer, car le monde qui est créer dedans est réfléchit, le problèmes c'est les personnages et le message que l'auteur transmet via les livres...
Je ne suis plus active sur ce forum, n'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous avez l'envie car j'utilise ce forum comme une boite mail supplémentaire :)

Avatar de l’utilisateur
Evy
Affable
Messages : 147
Inscription : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 17 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Surdoué ?

Message par Evy » 12 févr. 2018, 22:10

J'ai déjà fait long, mais j'ai oublié, personnellement j'attends impatiemment qu'une série ou qu'un livre ou même un BD soit faite et que ce soit le contraire de Game of Thrones, c'est à dire que ça se passerait soit dans un univers de fantasy, soit dans un monde sans fantasy mais où à la fin la fantasy reviendrait et les personnages principaux auraient des défauts mais auraient un fond très positif, il n'y aurait pas de lutte de pouvoir, seulement un accomplissement personnel des personnages qui feraient avancer le livre, j'en ai déjà parlé à des amies, que c'était un projet cool et que je devais écrire le livre moi-même car elles avaient déjà trop de projets elles-mêmes. Alors je réfléchis à ce livre, pour le moment c'est encore compliqué pour moi d'écrire les personnages, mais j'aimerais bien dans 10 ou 20 ans écrire ce livre, j'ai déjà quelques idées qui me viennent par ci par là, mais je travaille sur plusieurs projet à la fois et je note les idées quand elles vienent ou je les range dans ma tête, j'ai une bonne mémoire donc ça ne me pose pas de problèmes de retrouver les bonnes idées, si je les ai oubliées c'est qu'elles n'étaient pas si bonnes que ça. J'ai même déjà la fin, mais ça c'est un secret, j'ai aussi le début, mais j'ai pas le milieu et je suis pas très au clair sur ce que je veux y mettre pour que cela forme vraiment une histoire et que cela n'ait pas l'air d'un remplissage.
Je ne suis plus active sur ce forum, n'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous avez l'envie car j'utilise ce forum comme une boite mail supplémentaire :)

Avatar de l’utilisateur
Svane
Affable
Messages : 124
Inscription : 17 juil. 2012, 09:12
A été aimé : 2 fois

Re: Surdoué ?

Message par Svane » 13 févr. 2018, 11:56

Ma synesthésie s'exprime par diverses associations de sens non-voulues (c'était "comme ça" depuis petite et j'ai longtemps pensé que c'était "comme ça" pour tout le monde). Par exemple ce que je vois stimule mon toucher (sans que je le touche évidemment), certains objets (même en photo) ont des odeurs, quand on me parle de certaines choses j'ai littéralement le goût en bouche... Les chiffres et les lettres ont des nuances de couleurs et surtout des caractères (caractère comme les humains, le 6 est plein de bonhomie par exemple).

Parfois c'est un peu handicapant mais je pense que ça me donne accès à des seuils de sensibilités assez rares, en définitive je suis heureuse de ce que j'ai la chance de "posséder" :).


Tu es courageuse Evy, cela ne doit pas être évident d'avoir la schyzophrénie en plus du syndrome d'Asperger. Chapeau bas pour la couture, j'ai deux mains qui doivent être des pieds déguisés en main, haha, donc j'estime le fait de maîtriser ce genre de domaine. Mes pieds-mains deviennent des mains uniquement pour le modélisme architectural, les puzzles monochromes, le dessin, les dissections d'animaux lorsque j'étais enfant (pas de cruauté particulière, je me servais des animaux tués par les chats environnants ou trop estropiés pour espérer quoi que ce soit (en les achevant avant, je vous rassure)) mais tout ce qui est couture, tricot, et tellement d'autres choses... Mes respects sincères !

Avatar de l’utilisateur
Evy
Affable
Messages : 147
Inscription : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 17 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Surdoué ?

Message par Evy » 13 févr. 2018, 15:46

Oh ça a l'air fascinant cette synesthésie! Je pense que si c'est possible de travailler ces aptitudes particulières, on peut en tireer beaucoup de choses, comme faire des recettes de cuisine sur la base du goût rien qu'en voyant des ingrédients ou pour la parfumerie mettre les odeurs ensemble rien qu'en voyant les composants ou même écrire une histoire où les personnages serainet des choffres, ça donnerait un bon aperçu de ce qu'est la synesthésie, je trouve :)

Comme toute aptitudes particulières, il y a des bons et des mauvais côté, même les personnes ayant perdu ou n'ayant jamais eu un de leur sens ont des difficultés, ce qui paraît évident, mais aussi des capacités que les autres n'ont pas, on ne peut simplement pas tout avoir, c'est pour cela que les êtres humains se complètent en formant une société, même si elle n'est pas parfaite et qu'elle ne le sera jamais, je trouve que l'on a déjà bien évolué depuis les hommes des cavernes.

Merci, mais le travail que j'ai fait c'est surtout l'acceptation d'une vie différente, je ne suis pas en soufrance permanent, je ne peux certes pas travailler, bien que j'aie mes projets, je sais que je ne pourrais pas gagner assez d'argent pur subvenir à mes besoins sans aide, mais j'aime ma vie telle qu'elle est. Je pense que c'est la première particularité que l'on se découvre la plus dure à vivre, après ça devient de plus en plus facile, surtout avec une bonne thérapie. J'ai appris à m'accepter telle que je suis, avec mes qualités et mes défauts et à exprimer ce que je suis. Ma vie me ressemble, elle est particulière et ne rentre pas dans les normes, mais j'accepte bien cela, ça ne me fait plus souffrir.

Je ne suis pas la plus douée manuellement non plus, surtout pour une couturière, parfois je me demande comment j'ai eu mon papier, pourtant je l'ai eu juste après une crise de schizophrénie et j'étais shootée au médic, donc je dois le mériter, mais au fond je trouve que d'autres courutières sont bien meilleurs que moi, mais elles sont bien meilleurs dans leur spécialité et ma spécialité c'est de ne pas en avoir et de m'ouvrir à plein de genre et styles différents. Ce que j'aime vraiment dans cette activité, c'est de faire quelque chose de A à Z, c'est devenu rare de faire cela dans notre société où chacun s'occupe de tâches précises, c'est comme planter des graines, les arroser et pouvoir en cuiellir quelque chose, sauf que c'est un habit, ou autre chose. J'aime aussi cette activité car ça me détend, je pense à cela et plus à d'autres choses et puis ça allie autant la créativité que la logique, ainsi que de la visualisation et du travail pratique, en réalité une couturière ne passe que peu de temps devant sa machine, sauf si elle est couturière dans une usine ou dans les marques de hautes coutures où la couturière est moins bien traité que le stagiaire qui est lui-même en-dessous de la machine à café et contrairement ux idées préconçues, ça ne laisse aucune chance d'évoluer dans le domaine de travailler en tant que couturière pour une grande marque haute couture, ils considèrent que c'est déjà un privilège pour une couturière de travailler pour eux...

C'est pour cela qu'en Suisse maintenant, la formation s'appelle créatrice de vêtement, parce que la formation comprend de faire un vêtemnt de A à Z, contrairement à la formation du styliste qui s'occupe que de la partie création et ne sait pas forcément coudre, ni faire un patron. Bref, je suis très contente que sur ce forum les gens estiment les petits métiers de ce genre, c'est rarement le cas, une fois j'ai eu quelqu'un qui m'a dit que ce n'était pas une formation que l'on faisait si on avait les capacités d'aller à l'université, je venais de le rencontrer, je ne lui avais rien dit sur moi, mais il m'a énervée comme pas possible, je l'ai direct mis dans la cse des gens que j'aime pas en moins de deux minutes, et encore, je crois juste le temps de présentation en réalité :(
C'est un métier qu'il faut aimer pour pouvoir le faire car il y a trop de concurrence, même sans en gagner sa vie, il faut juste aimer faire cela sans autre but que de prendre du plaisir à le faire, à vendre ses créations et à aimer faire plaisir aux gens en les imaginant porter ce que l'on va faire. Personnelement je commence à faire des créations que je veux vendre en ligne dans un futur assez proche et je m'imagine beaucoup comment pourrait être une personne qui porterait ceci ou cela, c'esst un peu donner vie à des petits bouts de tissus, leur donner une histoire, un peu d'amour et espérer qu'ils en auront aussi et qu'ils seront portés jusqu'à l'usure totale, c'est ce que l'on peut leur souhaiter de mieux :)

Décidément, j'écris des livres entier depuis que je suis sur ce forum, je ne pensais pas être si bavarde :)
Je ne suis plus active sur ce forum, n'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous avez l'envie car j'utilise ce forum comme une boite mail supplémentaire :)

Avatar de l’utilisateur
yuna22
Adepte
Messages : 179
Inscription : 28 août 2012, 00:15
Localisation : Suisse
A été aimé : 5 fois

Re: Surdoué ?

Message par yuna22 » 13 févr. 2018, 19:13

C'est drôle, car j'avais lu tes anciens posts Svane il y a quelques années en arrière et je me souviens qu'ils avaient fait écho en moi, notamment sur ton hypersensibilité et ta façon d'écrire et cela sans savoir moi-même que j'étais aussi Asperger.
Je suis aussi synesthète mais mes synesthésies sont différentes. J'en ai pas mal très différentes au niveau de l'intensité: graphèmes/nombres = couleurs, nombres = personnalisation, timbre des instruments = formes/couleur, spatio temporelle et odeur = couleur mais ça me fait seulement avec certaines odeurs. Et j'avais aussi la synesthésie gouts - sons mais seulement dans ma petite enfance. La synesthésie est parait-il nettement plus répandue chez les personnes autistes (20% environ), alors qu'elle ne s'élève qu'à seulement 4% dans la population générale! Oui on peu dire que la synesthésie (et tout ce qui touche à la neurologie en général!) est vraiment qqch de fascinant! :)

Pour ma part je l'ai découvert après avoir passé des tests chez une spécialiste de l'autisme et HPI et pour être honnête je ne m'y attendais pas du tout car jusqu'à je me pensais au contraire très stupide. Enfin dans mon cas je ne sais pas si on peut vraiment parler de "surdouance"...Je préfère d'ailleurs aussi le terme HPI qui me semble plus juste à mon sens, du moins à titre personnel car je n'ai pas de compétence hors-norme et petite je n'étais pas une enfant précoce, bien au contraire. J'avais déjà une imagination très développée, probablement plus que chez la plupart des gens mais ça, personne pouvait le savoir ce qui se passait à l'intérieur de ma tête. Et mon hypersensibilité, que je qualifierais d'envahissante, (...et c'était bien plus fort à l'époque!) me poussais à me réfugier dans mon monde intérieur. J'ai commencé ma scolarité dans une école spécialisée et ce n'est seulement que plus tard en grandissant que j'ai appris à force d'effort et d'observation à comprendre le fonctionnement des autres personnes, des interactions sociales et à bien m'exprimer...Si bien que maintenant je parais "normale" en apparence, voire un peu exentrique. Mais le revers de la médaille c'est que les personnes neurotypiques ont aussi des attentes plus grandes vis à vis de moi et cela n'est pas facile à gérer.

Je n'ai pas répondu au questionnaire, car mon QI est très hétérogène et donc difficilement mesurable.
Ma psy a calculé le mien en se basant sur le facteur g et j'ai obtenu un résultat de 134 (donc rien d'extraordinaire! :lol: ) Selon elle je suis bien HPI et un QI verbal plus élevé que les autres indices est parait-il très fréquent dans le cas du SA. Mais je sais que les critères varient selon les psy, car pour certains il faut que tous les indices des subtests soient supérieurs à 130 pour être considéré comme HPI...Mais perso je ne pense pas que ce soit le plus important. La psy a bien pris la peine de m'expliquer les résultats de ce test (ainsi que ceux des autres plus spécifiques à l'autisme), de façon à mettre en lumière les mécanismes de mon propre fonctionnement, mes déficits, mais aussi mes qualités et ça m'a surtout permise à mieux me comprendre. Et à présent même si ce n'est pas facile tous les jours je culpabilise moins qu'avant.
Je me pense plus autiste que HPI, même si je me reconnais dans beaucoup de traits, comme le refus d'obéir à un ordre si celui-ci est non fondé, le fait que je me suis toujours sentie plus en phase avec les personnes plus âgées que moi (sauf exception, les personnes "atypiques"), avoir horreur de l'injustice, etc,..
Après j'en ai d'autres comme bien sûr l'hypersensibilité, un fort sentiment de décalage, avoir constamment l'impression de devoir porter un masque, etc,...mais pour ces derniers points, j'ignore si ça à plus à voir avec mon autisme, mon HPI (si je le suis vraiment) ou peu un mélange des deux, ou encore autre chose dont je n'ai pas encore connaissance! ^^
@ Eve, pareil pour le papier (CFC). Je me demande encore aujourd'hui comment je l'ai eu, cela relève pour moi du miracle.
Dernière édition par yuna22 le 13 févr. 2018, 19:34, édité 1 fois.
Telle une vagabonde, je suis partie en quête d'un univers bien différent. Un monde où l'amour spirituel est roi.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
Atrix
Messages : 1759
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
A aimé : 283 fois
A été aimé : 285 fois

Re: Surdoué ?

Message par clotaire » 13 févr. 2018, 19:33

oh moi aussi je suis synesthète, et ça ne fait pas si longtemps que j'ai découvert que tout le monde n'était pas comme ça :D Dans mon cas c'est surtout les dates et repères temporels (heures, jours, mois, années...) associés à des couleurs, et une représentation 3D que je suis incapable d'expliquer^^ Les nombres aussi.
Pour autant, même si j'ai quelques symptômes assez flagrants, je ne pense pas être complètement atteint du syndrome d'asperger, bien que je m'y reconnaisse en partie. De toute façon je compense de mieux en mieux mes limites et je n'ai aucune envie de passer des tests pour le moment. Idem pour la surdouance ;-)

Avatar de l’utilisateur
yuna22
Adepte
Messages : 179
Inscription : 28 août 2012, 00:15
Localisation : Suisse
A été aimé : 5 fois

Re: Surdoué ?

Message par yuna22 » 13 févr. 2018, 20:53

clotaire a écrit :
13 févr. 2018, 19:33
oh moi aussi je suis synesthète, et ça ne fait pas si longtemps que j'ai découvert que tout le monde n'était pas comme ça :D
Ca fait bizarre hein de se rendre compte que les autres ont une perception différente! :lol:
Moi je l'ai découvert aussi assez récemment, mais avant le SA. (j'ai été diagnostiquée seulement en avril l'année passée!)

Oui j'ai ça aussi (synesthésie spacio-temporelle donc! :wink: ) Pour moi l'année à la forme d'un ruban de forme elliptique très incliné. L'été est en haut avec les couleurs changeant selon les mois et l'hiver est en bas. Les semaines ont leur propre cycle où chaque jour se délimite sous forme de marche d'escalier. Pas facile de le décrire mais c'est à peu près ça! Les jours/nombres aussi ont leurs propres systèmes mais représentés cette fois sous une forme de courbe.

Fait gaffe de pas trop compenser quand-même. Car on peut croire, à tort, qu'on tient le coup, alors qu'en fait non...Je dis ça en me basant sur ma propre expérience.
Même si bon, au vu de ce que tu décris, tu te sens sens mieux qu'auparavant grâce à de bonnes stratégies d'adaptation. Et surement aussi parce qu'à présent, j'imagine que depuis que tu connais le syndrome tu as peut-être le sentiment d'avoir "un filet de sécurité" sur lequel te reposer au cas où ça n'irait plus? Et que si c'était le cas tu pourrais entreprendre les démarches diagnostiques pour avoir un poste de travail avec des aménagements (par exemple)?
Mais même sans forcément faire le diagnostic complet, rien ne t'empêcherais une fois de contacter un professionnel (par là j'entend un bon psy et si possible un qui connaisse bien l'autisme pour qu'il puisse bien cerner ta problématique) qui te permettrais d'avoir déjà un avis extérieur. Je ne dis pas que tu dois le faire attention! :lol: Mais c'est parfois nécessaire de prendre du recul par rapport à sa propre situation. On peut aussi le faire soi-même mais c'est plus difficile de rester objectif.
Est-ce que tu as des membres de la famille qui sont autistes? Je pose la question, car plusieurs personnes de ma famille, dont un de mes frères a beaucoup de traits en commun avec moi, même si il n'est peut être pas asperger. C'est me semble-il un cas de figure assez courant et ça s'appelle "phénotype élargi". Parfois la personne ne peut pas être diagnostiquée comme tel car elle ne remplit pas tous les critères, mais elle peut toutefois présenter des difficultés au niveau de la socialisation et/ou des hypersensibilités...
Telle une vagabonde, je suis partie en quête d'un univers bien différent. Un monde où l'amour spirituel est roi.

Avatar de l’utilisateur
Evy
Affable
Messages : 147
Inscription : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 17 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Surdoué ?

Message par Evy » 13 févr. 2018, 21:43

Passer les tests ou ne pas les passer, telle est la question du jour?

Bien sûr chacun fait comme il veut et tant que tu vis bien et décement sans alors il n'y a pas de raisons d'aller faire des test, mais parfois une aide externe est la bienvenue, en matière d'autisme n'importe quel psy ne fait pas l'affaire, mais cela tu le sais déjà. Au fond tout dépend de ce que tu vis et dans quel environnement tu vis.

mais de mon expérience, je peux te dire le soulagement que c'est d'avoir quelqu'un qui t'écoutes et qui t'aides, qui essaye réellement de te comprendre et qui est là dans les moments difficiles, après personnellement j'ai une tendance à beaucoup m'attacher au bon psy et c'est réciproque, je les considère comme une véritable aide, un soutien, elle me rappelle de faire attention à moi et c'est le principal car j'ai cette tendance à vouloir en faire trop, je dis toujours que je travaille pas, mais si je le dis devant elle, elle me reprendrais, car au final j'en fais beaucoup, mais je ne m'en rend pas compte.

je me rends souvent pas compte de tout ce que je fais, du chemin parcouru, j'ai besoin d'un regard extérieur pour me rappeler dans l'état dans lequel j'étais il y a seulement quelques mois et c'est en ça que ma thérapie m'est utile, me rappeler les bases indispensables au bien être, ne pas me laisser me perdre dans mes nombreuses idées.

Pour la synésthésie, je vais bien vous trouver un moyen d'utiliser cela, tiens yuna22 tu pourrais essayer de faire des dessins pour montrer comment tu perçois ses choses, ce serait amusant, peut-être même que tu pourrais collaborer avec un dessinateur pour qu'il mette cela dans un beau dessin bien fini, tes explications me paraissent assez clair pour pouvoir le faire, cela pourrait faire partie d'un livre co-écrit par tout les synestètes du forum. Et pour clotaire... à l'écrit la description ne passant pas, je dirai aussi un dessin ou un schéma, mais ce serait pas mal d'avoir un petit recueil des différentes formes de synesthésie avec juste des phrases courtes pour expliquer et des dessins pour montrer :)

Après pour le fait d'être Asperger et HP, avec le temps, je me reconnais plus dans l'autisme que je ne me reconnaissais avant, car je me connais mieux et j'ai aussi plus confiance en moi pour ne plus porter de masque quel que soit la situation. Et j'ai rempli un tableau qui différencie Asperger et HP à deux reprises, et clairement je me reconnais de plus en plus dans les caractéristiques HP, il y a quand même certaines caractéristiques qui restent clairement dans la colonne Asperger, comme de ne pas avoir besoin de faire partie d'un groupe "d'élite" ou de ne pas aimer les jeux sportifs d'équipes, ... et ça ça ne changera pas, c'est ma personalité pronfonde, mais comme yuna22 avant de passer les test je croyais que j'étais moins intelligente que les autres, car je ne comprenais pas les relations sociales et l'on me jugeait beaucoup là dessus, du coup j'avais fini par y croire et je ne remarquais pas que j'avais aussi des capacités que les autres n'avaient pas...
Je ne suis plus active sur ce forum, n'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous avez l'envie car j'utilise ce forum comme une boite mail supplémentaire :)

Avatar de l’utilisateur
yuna22
Adepte
Messages : 179
Inscription : 28 août 2012, 00:15
Localisation : Suisse
A été aimé : 5 fois

Re: Surdoué ?

Message par yuna22 » 13 févr. 2018, 22:29

Evy a écrit :
13 févr. 2018, 21:43
Pour la synésthésie, je vais bien vous trouver un moyen d'utiliser cela, tiens yuna22 tu pourrais essayer de faire des dessins pour montrer comment tu perçois ses choses, ce serait amusant, peut-être même que tu pourrais collaborer avec un dessinateur pour qu'il mette cela dans un beau dessin bien fini, tes explications me paraissent assez clair pour pouvoir le faire, cela pourrait faire partie d'un livre co-écrit par tout les synestètes du forum. Et pour clotaire... à l'écrit la description ne passant pas, je dirai aussi un dessin ou un schéma, mais ce serait pas mal d'avoir un petit recueil des différentes formes de synesthésie avec juste des phrases courtes pour expliquer et des dessins pour montrer :)
Houlà! J'ai déjà tenté de dessiner mes perceptions et j'étais toujours très déçue (et pourtant j'adore dessiner!), même si oui c'est très clair dans ma tête à retranscrire ce n'est pas si simple, surtout pour les musiques! :lol:
Mais bon, je peux toujours réessayer à l'occasion!
Evy a écrit :
13 févr. 2018, 21:43
Après pour le fait d'être Asperger et HP, avec le temps, je me reconnais plus dans l'autisme que je ne me reconnaissais avant, car je me connais mieux et j'ai aussi plus confiance en moi pour ne plus porter de masque quel que soit la situation. Et j'ai rempli un tableau qui différencie Asperger et HP à deux reprises, et clairement je me reconnais de plus en plus dans les caractéristiques HP, il y a quand même certaines caractéristiques qui restent clairement dans la colonne Asperger, comme de ne pas avoir besoin de faire partie d'un groupe "d'élite" ou de ne pas aimer les jeux sportifs d'équipes, ...
Comment? Tu n'aimes pas les sports d'équipe? :lol:

Ah quelle horreur, ces deux mots (et en plus mis côte à côte) me donnent des sueurs froides rien que d'y penser!

Cette caractéristique est en effet typique Asperger et l'autre aussi! Je déteste me faire remarquer et être le centre de l'attention, alors "l'élite" très peu pour moi! Sinon pour le reste je ne sais pas trop où je me situe. De quel tableau s'agit-il? Est-ce qu'il est trouvable sur le net? Si tu as encore le lien ça m'intéresserait! ^^ Peut-être que je suis plus proche du HPI que je le pense...
Telle une vagabonde, je suis partie en quête d'un univers bien différent. Un monde où l'amour spirituel est roi.

Avatar de l’utilisateur
Evy
Affable
Messages : 147
Inscription : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 17 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Surdoué ?

Message par Evy » 14 févr. 2018, 09:10

Ha... les sports d'équipes... personnellement j'aimerais un changement radical dans la manière d'aborder le sport à l'école qui est selon moi trop axé sur l'esprit d'équipe et la compétition, bien que ce n'est pas le but recherché avant tout, mais faire des tournois va de toute manière engendrer l'esprit de compétition chez ceux qui l'ont. Je suis pour que l'on nous apprenne que le sport peut être autre chose comme étant aussi une manière de se détendre ou même de trouver du bien-être à la fois physique et spirituel. Et cela passerait par la pratique d'autre sport comme la mise en place de cours de yoga, de chi kong (je ne suis pas sûr de l'ortographe) ou même d'exercice basique des arts du circle et je verrai bien des professeurs itinérants donner ses cours, ce serai des spécialistes en la matière et ils iraient d'école en école donner des cours pendant quelques semianes conjointement avec le professeur de sport officiel.
Personnellement, je ne fais pas de sport, la répétition des mouvement m'ennuie profondément pour en faire chez moi et on grand stress m'empêche de participer à des cours. Mais je me verrai bien un jour participant à des cours de yoga ou de chi kong ou un truc dans le genre dans les parcs lors de la belle saison. J'aimerais beaucoup.
Et oui c'est typique des Asperger de ne pas aimer les sports d'équipes, en réalité ce n'est pas tantle travail d'équipe qui pose problème, mais c'est un grand stress, il se passe trop de chose en même temps, personnellement je préférais être gardien du but car je pouvais voir tout ce qui se passait ou au moins en défense, l'attaque c'était mon cauchemar, à moins que ce soit les cours de sports en eux-même qui étaient mes cauchemars...

Je pensais te donner le lien de mon blog en MP lors de mon futur message, car le tableau se trouve sur mon blog, je l'ai traduit de l'anglais pour ma psy et elle l'a fait remplir à d'autres Asperger pour faire une étude (oui elle m'exploite! Non sérieux on collabore bien :) )
Donc lien: http://petite-fee-asperger.over-blog.co ... et-hp.html
Mais je te préviens la première fois que je l'ai rempli, j'étais vraiment dans la colonne Asperger et c'est avec les années de thérapies que je me suis de plus en plus mise dans la colonne HP pour plus de choses, il y a des points que l'on peut vraiment apprendre avec le temps et d'autres euh... pas du tout :)
Je ne suis plus active sur ce forum, n'hésitez pas à m'envoyer un MP si vous avez l'envie car j'utilise ce forum comme une boite mail supplémentaire :)

Avatar de l’utilisateur
clotaire
Atrix
Messages : 1759
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
A aimé : 283 fois
A été aimé : 285 fois

Re: Surdoué ?

Message par clotaire » 14 févr. 2018, 10:33

Pour la synesthésie, disons qu'en gros pour moi, c'est un peu comme si les repères temporels s'étiraient sur un mètre pliable qui en se dépliant adopte des angles et une disposition bien précise, qui me permet de repérer où se trouve chaque élément évoqué. Et sur chaque phase ainsi délimitée, il y a des nuances de couleurs ;-) C'est pareil pour les chiffres, mais en moins marqué (couleurs moins présentes notamment).

J'ai parcouru les éléments de ton blog Evy, c'est intéressant. A vrai dire je n'ai pas de vrai problème avec certains aspects de la sociabilité du SA (par exemple, je n'ai jamais eu de vrai souci avec l'ironie et la plupart des formes d'humour). Et si j'ai découvert ça, c'est parce qu'une psy que je voyais m'avait suggéré de creuser la question, en particulier en trouvant que j'avais une façon de parler typique asperger. J'en ai déjà parlé sur un autre sujet.
Le haut potentiel, pourquoi pas, mais comme vous les sports d'équipe ont toujours été un cauchemar pour moi :mrgreen: (mais les sports en duel c'était encore pire^^).
Bref, comme dit yuna22, ces diagnostics potentiels sont un très bon filet de sécurité pour le cas où ça n'irait plus. Et j'ajouterais que, quand je les ai découverts, ça m'a permis d'adapter certaines méthodes de compensation pour progresser moi-même (en particulier le travail sur le regard), et ça m'a aidé. Mais aujourd'hui, je vais très bien :-)

Avatar de l’utilisateur
yuna22
Adepte
Messages : 179
Inscription : 28 août 2012, 00:15
Localisation : Suisse
A été aimé : 5 fois

Re: Surdoué ?

Message par yuna22 » 14 févr. 2018, 10:46

Clotaire: Tiens c'est drôle ta synesthésie spatiale me semble plus "anguleuse" que la mienne mais je comprend à peu près le principe. Mes repères à moi principaux sont les couleurs et aussi le degré d'inclinaison. ^^

Quant à l'humour chez les Aspergers je dirais que cela varie énormément selon les personnes. Et pour prendre un exemple quand j'étais ado je ne comprenais pas mais alors pas du tout l'humour de la série Kamelott et puis progressivement j'ai réussi à me mettre dans le contexte et maintenant je le comprend et me marre à chaque épisode. Et le personnage Perceval en particulier me fait bien rire! :lol: Je connais des Aspergers qui comme moi sont sensibles à ce genre d'humour alors que d'autres pas du tout. Dans ma famille on plaisante beaucoup aussi mais le second degré n'est jamais bien méchant et je suis aussi capable de m'en servir, un peu comme un outil pour donner "du piquant" à certaines conversations. Mais dans la vrai vie c'est en général plus compliqué. Je suis capable de le faire seulement si je connais bien les personnes, que je les ai bien "cernées", car sinon comme je n'ai pas ce "feeling social" (ni tout les langage non-verbal adéquat qui va avec) ça peut
tomber à côté. Le second degré ne me dérange pas en soi, tant qu'il est utilisé avec parcimonie et de préférence dans un endroit calme sans trop d'informations car sinon je sature et dans ce cas ça m'irrite plus qu'autre chose. En faisant le parallèle avec mon expérience je suis convaincue que l'humour est aussi qqch qui s'apprend. J'ai appris au fil du temps et à force d'expériences à interpréter le sens caché derrière la signification des mots.
Mais la différence par rapport à qqn de neurotypique, c'est que je prend toujours les choses du premier degré de façon "instinctive" alors que lui non. Je dois toujours faire un petit effort de réflexion pour me demander si qqch est vrai ou si on essaye de me faire marcher. Ceci dit même si j'ai bien progressé de côté-là je reste tout de même assez naïve! ^^ En revanche je n'ai jamais compris et ne comprend toujours pas le second degré lorsqu'il se teinte de sarcasme. C'est surtout avec ce dernier que j'ai du mal.
A présent je réagis à peu près comme une neurotypique face à une situation donnée. Cependant je réagirais quand-même plus lentement ou avec un langage-non verbal pas vraiment adéquat ou encore un peu trop rapidement par peur de faire un faux-pas (par exemple j'ai tendance à donner la monnaie trop rapidement à la caissière du magasin). J'ai aussi tendance à surinterprêter en imaginant le plus de scénarios possibles pour éviter d'être prise au dépourvu. Et puis il m'arrive très souvent de couper la parole, car je ne sais jamais quand c'est à mon tour ou non de parler et ça c'est généralement vu comme de l'impolitesse.
Donc il y a toujours qqch qui va me faire paraître décalée ou excentrique mais les gens ne sauront dire vraiment quoi. Et comme les gens ont besoin en général de mettre les gens dans des cases pour se rassurer ils auront un peu peur de moi dans la mesure que selon leur propre schéma je ne rentre dans aucune d'entre elles. A mon sens un tel mal être peut tout à fait justifier une démarche diagnostique car ces signes peuvent être révélateurs d'un fonctionnement différent et ne représenter que "la pointe de l'iceberg".
Et j'imagine que tu t'es senti soulagé lorsque ton psy a évoqué piste pour Asperger. Car oui même si tu ne l'est pas tu as à présent un autre référentiel et ça ça déculpabilise beaucoup! ^^

Oui la compétition est, je pense, le coeur du problème. Et les autres joueurs et les profs le remarquent très vite quand qqn n'a pas l'esprit de compétition et tu as vite fait d'être catalogué comme un je m'en-foutisme...Ce qui n'est pas si faux en soi dans le fond vu que pour moi le sport je le vois juste comme de l'exercice physique, voire une activité ludique (comme le badminton par exemple) sans prise de tête et sans compter les points! Malheureusement mes profs et mes camarades de classe ne le voyaient pas comme ça et me forçaient à me mettre dans leur état d'esprit. Ils disent qu'ils veulent juste rigoler mais une fois que le "jeu" commence il y a toujours un rapport de force implicite qui se met en place et à la fin de la partie on te reproche de ne pas être assez investi et/ou d'être maladroit...Pas très logique en fin de compte leur raisonnement puisque le plus important "c'est de participer", je trouve ça très hypocrite.
Ce qui est blessant dans tout ça c'est que malgré tout nos efforts pour essayer de mettre un pied dans leur monde féroce de la compétition (enfin moi je le ressens comme ça!), ces derniers ne sont jamais pris en considération. Dans les sports d'équipe, en plus de la compétition il y'a trop d'infos à gérer. Je me sens très vite submergée par le bruit, le stress, les autres joueurs (et les interactions avec eux), mes propres mouvements, le respect des règles (pas le plus difficile en soi mais rajouté au autres choses on perd vite le fil), compter les points, etc,...
Et le rôle de gardienne de buts m'arrangeais bien aussi car je pouvais au moins prendre le temps de souffler, même si je me faisais souvent huer car je n'était pas non plus très douée pour ça! Mais je faisais le bonheur du camp adverse! :mrgreen:
La plupart des gens ont apparement cet esprit de compétition ok je le respecte mais si ils veulent "jouer" qu'ils le fassent entre eux. Le yoga, la méditation ou même de simples exercices physiques me semblent être en effet de bonnes alternatives et devraient être proposés dans les écoles et les universités pour les élèves qui sont peu ou pas du tout portés sur la compétition.

Et pour finir le problème est que les enseignants (entre autre) ne sont pas assez informés sur l'autisme et ne comprennent pas du tout ce que ça implique. Un malvoyant par exemple sera et à juste titre, dispensé de sport en raison de son handicap mais comme l'autisme ne se voit pas, la personne sera jugée par son aspect extérieur et que tout est une question de volonté, que "quand on veut on peut" puisque il a des yeux, des bras et des jambes. Alors que non c'est plus complexe que ça, il y a bien une différence mais elle se situe sur le plan neurologique.

Et merci pour ton lien de ton blog, Evy, je vais y jeter un oeil! :)
Telle une vagabonde, je suis partie en quête d'un univers bien différent. Un monde où l'amour spirituel est roi.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités