Les aspects menant à l'asexualité

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
zouzou23
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 05 janv. 2019, 06:45
Localisation : Province de Québec, Canada
Pronom : elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 4 fois
Contact :

Les aspects menant à l'asexualité

Message par zouzou23 » 02 févr. 2019, 05:12

Bonjour à tous,

Je me pose quelques questions depuis la semaine dernière. En fait, je me demande s'il peut y avoir des aspects qui peuvent nous faire penser qu'on est A. Je m'explique: je suis un peu dégoutée par le sexe. Le meilleur exemple que je peut vous donner est le suivant: j'ai regarder Fifty Shades of Grey (1 fois le premier, 2 fois de deuxième et 1 fois le troisième). Chacune de ces fois, j'étais avec mon amie d'enfance qui avait déjà vu plusieurs fois les films.

J'ai été dégoutée par les 3 films (pas au point de vomir), mais je n'ai pas aimé mes visionnements des films.

Est-ce que mon dégout envers un film X pourrait être un aspect pouvant me faire questionner sur le fait d'être A?

Merci d'avance pour vos précieuses réponses :bise:
Jeune Québécoise qui danse et qui prend des photos. Peut être tutoyer. Venez discuter avec moi en privé, il me fera un plaisir de vous connaitre. Vous allez voir, je suis assez drôle :P

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2866
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 566 fois
A été aimé : 542 fois

Re: Les aspects menant à l'asexualité

Message par clotaire » 02 févr. 2019, 09:16

Ben je n'ai pas vu ces films et je n'ai aucune envie de les voir (en même temps, l'envie de regarder des films quels qu'ils soient n'est pas quelque chose qui m'habite particulièrementˆˆ)
Pour autant, je ne suis pas du genre à être dégouté par des scènes suggestives, je ne suis juste pas intéressé.
Je ne suis pas sûr que tous les "S" apprécient regarder du porno, donc je ne pense pas que ce soit un indicateur certain. Après, que ça fasse réfléchir, c'est plutôt positif. Mais sans a priori pour moi ;-)

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 483 fois

Re: Les aspects menant à l'asexualité

Message par PassionA » 02 févr. 2019, 10:33

On peut être dégouté parce que ce sont de très mauvais films, avant tout.

Sinon, être Ace ce n'est pas forcément être dégouté de la chose, ou de la regarder. Donc je ne pense pas que ce soit un critère assez fort en soi - surtout que je suis certain qu'un grand nombres de personnes S ont la même réaction que toi.

Cela étant dit, je vais dire un truc bateau mais on sait qu'on est A quand on comprend que cette attirance sexuelle que ressentent les autres entre eux, nous ça nous laisse de marbre. Le cinéma peut en effet être une première approche pour se poser la question - comme j'imagine que pas mal de S ont leurs premiers émois aussi au travers de ce média. Reste qu'une personne Ace peut fantasmer et ressentir un besoin de se soulager sexuellement et ce peut être en pensant à des personnages ou des situations de films, par exemple.

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1585
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 248 fois
A été aimé : 441 fois

Re: Les aspects menant à l'asexualité

Message par Aphélie » 02 févr. 2019, 15:05

Faut dire aussi que Fifty shades ça se pose là, niveau cinéma. Je les ai pas vus, je me base essentiellement sur ce que je sais des livres (...que je n'ai pas lus non plus, mais j'ai parcouru pas mal de blogs qui analysaient des extraits pour montrer leurs aspects problématiques - aka la notion de consentement bien souvent absente dans les scènes sexuelles). Même la communauté BDSM a fortement exprimé sa désapprobation de la représentation que les films/livres en donnent à cause de ça. Du coup, pas sûre que ce soit un bon exemple. Même si effectivement, c'est assez commun pour les A de ne pas aimer ce genre de scènes ou d'être sex-repulsed, mais comme dit précédemment, je pense pas que ce soit un critère suffisant, parce qu'on peut le retrouver chez les S, et qu'inversement certains A sont parfaitement à l'aise avec la sexualité.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Hestia
Avenista
Messages : 1353
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 184 fois
A été aimé : 315 fois

Re: Les aspects menant à l'asexualité

Message par Hestia » 02 févr. 2019, 16:58

Je suis du même avis que les autres, je ne pense pas qu'être dégoûté de scènes de sexe dans un film, notamment les films pornographiques implique qu'on soit A. Quant'à Fifty shades of Grey, j'ai vu le premier et résultat, j'ai eu envie de dormir tellement il est d'un ennuie. Tout ce que je retiens de ce film/cette trilogie de livres, c'est que c'est à la base une fanfiction de Twilight avec une présentation erronée de la pratique BDSM.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

zouzou23
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 05 janv. 2019, 06:45
Localisation : Province de Québec, Canada
Pronom : elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Les aspects menant à l'asexualité

Message par zouzou23 » 03 févr. 2019, 04:05

Merci à tous pour vos réponses!
Jeune Québécoise qui danse et qui prend des photos. Peut être tutoyer. Venez discuter avec moi en privé, il me fera un plaisir de vous connaitre. Vous allez voir, je suis assez drôle :P

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités