Asexualité "étrange" ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
gens
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 29 mai 2018, 23:44

Asexualité "étrange" ?

Message par gens » 30 mai 2018, 00:25

Bonjour,

Depuis quelques mois je me pose beaucoup de questions sur mon orientation sexuelle, qui semble quelque peu étrange. Je n'ai pas l'impression d'avoir envie de sexe comme quelqu'un de sexuel, mais pas de la même façon (du moins je pense ?) que quelqu'un d'asexuel, ce qui me fait grandement penser à une possible grey asexualité... ?

Étant artiste et aimant les belles choses (formes, couleurs, etc) j'aime observer les corps et en éprouve une sorte de satisfaction qui relève plus de l'esthétique que d'un désir sexuel, ou même d'une simple "étude artistique" et peut m'enthousiasmer devant la beauté d'un corps. Quant à l'acte sexuel en lui-même, je vois plus l'autre personne comme un "moyen"/"outil" (même si j'ai horreur d'employer ce mot) pour ressentir un plaisir différent d'un plaisir solitaire, un plaisir que seule une autre personne peut procurer car plus "aléatoire".

Autrement, il arrive extremêment souvent que je trouve le sexe avec autrui insatisfaisant voire ennuyeux, quand ça n'est plus enthousiasmant je n'y vois plus aucun intérêt et dans certains cas le sexe devient même une contrainte si bien qu'avec un de mes anciens partenaires j'en devenais irritable, ne comprenant absolument pas pourquoi autant d'hommes avaient "besoin" de sexe à ce point. Malgré le fait que je sois panromantique et qu'aimer les hommes m'est possible, recevoir une demande sexuelle de leur part me dégoûte au plus haut point et trouve cela presque déplacé. Quant aux femmes, je n'ai pas d'expérience me permettant d'affirmer la même chose, mon ex n'étant pas celle qui initiait.

J'ai pourtant déjà cru ressentir un désir "pour quelqu'un", mais plus le temps passe, plus il est clair qu'en réalité il s'agit d'un désir d'expérimenter du plaisir sexuel.

Voir, lire du contenu érotique ou sexuel m'excite, mais les seuls éléments intéressants sont les voix, les mouvements, les expressions (s'il y a de la tendresse, une connexion, que ça ne soit pas du sexe que pour du sexe). Rien à faire des acteurs/ices pornos par exemple, tout au plus je vaisles trouver "mignons", "belles", les qualifier comme des gens qu'on pourrait voir dans la rue tous les jours. Quant aux livres, je trouve plus excitant de voir des personnages fictifs et dessinés le faire que de vrais gens. Voir dans des pubs, des films, dans la rue des allusions sexuelles, des scènes de sexe ou des embrassades passionnées ou même des simples couples exhibant leur amour me répugne et je trouverais presque ça "indécent", injustifié et inutile.

Avoir une personne que j'aimerais et qui m'aimerait à mes côtés, contre qui je pourrais me blottir le temps d'un film, avec qui rire, partager des activités, embrasser (mais sans la langue, ça c'est absolument répugnant et sans intérêt) est bien plus important pour moi que d'avoir des relations sexuelles avec quelqu'un. Le plus "ironique" dans tout ça et peut-être que ce qui est le plus frustrant quand je suis en couple n'est pas d'expérimenter du sexe insatisfaisant mais de ne pas pouvoir me masturber parce que ce serait "égoïste", "mal-vu", ou je ne sais quoi encore... En soit, je ne trouve pas que cela soit "égoïste", et j'en souffre donc dès que je suis en couple.

Un autre problème est que je refuse systématiquement de faire passer mes partenaires avant mes amis, et peut parler énormément de mes amis au point de les rendre jaloux... Ça a engendré ruptures de ma part et sentiments d'insécurité chez mes partenaires, d'autant plus quand ils étaient demandeurs de sexe. Vouloir du sexe ou même faire des allusions est le meilleur moyen de me faire fuir.

Tout ça est très compliqué, et je n'ai jamais trouvé de témoignages similaires en anglais ou en français. J'espère réussir à trouver des réponses ici et avoir expliqué clairement les choses...

En m'excusant pour ce long pavé et en vous remerciant d'avoir tout lu...

Avatar du membre
PassionA
Atrix
Messages : 1745
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 448 fois
A été aimé : 457 fois

Re: Asexualité "étrange" ?

Message par PassionA » 30 mai 2018, 00:54

Merci pour ton partage :)

Non, ta relation à l'asexualité n'est pas étrange du tout. Elle me semble même plutôt correspondre à d'autres témoignages dans ses grandes lignes - et personnellement je m'y retrouve un peu également. Bien sûr tu as quelques particularités qui te sont propre mais rien d'étrange juste une histoire de gout.

Si tu préfères te considérer grey-a plutôt que ace, ça n'engage que toi et ton ressenti et c'est parfaitement valide. L'important c'est que tu saches exprimer ou tu te situes vis à vis de ton attirance sexuelle envers les autres personnes, si c'est quelque chose qu'il t'arrive d'avoir ou pas et dans quelles conditions (si c'est formulable).

Une petite note, généralement je considère que fantasmer sur la sexualité est à séparer de l'attirance sexuelle. Il existe un monde entre imaginer quelque chose et le faire en réel. L'esprit peut nous jouer des tours quand nous sommes seuls et on peut aller loin en pensée, mais quand nous nous retrouvons devant la personne c'est souvent là qu'on se rend compte qu'en fait... on en a juste pas envie.

De nombreux témoignages d'aces pointent la pornographie (dessinée souvent, mais pas que) comme une source d'excitation voire de masturbation. Ça n'a rien d'étrange non plus d'avoir des fantasmes et de se donner du plaisir. Après tout nous ne faisons pas vœux d'abstinence, c'est juste que nous ne ressentons pas ou peu cette attirance sexuelle qui semble si évidente pour les autres. Être ace n'empêche pas d'avoir une libido et des pratiques sexuelles régulières, et même si beaucoup rapportent qu'elle est faible ce n'est pas vrai pour tout le monde.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2597
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 493 fois
A été aimé : 482 fois

Re: Asexualité "étrange" ?

Message par clotaire » 30 mai 2018, 13:47

Bienvenue gens :-)

A te lire j'ai l'impression que grey, ça te va bien ;-)
Prends le temps de te découvrir. Tu as raison d'accorder de l'importance à l'amitié je pense. Je suis un peu pareil et je me suis déjà fait dire que si je voulais être en couple un jour, il faudrait que je fasse attention à ne pas donner trop de place à mes amitiés (surtout les amitiés féminines). Mais cette posture ne me plait pas. Je me dis que s'il doit y avoir une femme dans mon intimité, elle doit s'accorder avec ce fonctionnement. Mais je me dis aussi que si c'est le cas et si c'est vraiment sérieux, concrètement les rapports aux uns et aux autres s'ajusteront tranquillement. N'aie pas peur de prendre le temps pour cela ;-)

fiffi
Avenator
Messages : 1584
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 441 fois
A été aimé : 239 fois

Re: Asexualité "étrange" ?

Message par fiffi » 31 mai 2018, 00:29

Bienvenue Gens ,

ton orientation sexuelle correspond à la grey ou à l' asexualité . je me reconnais un peu dans ton témoignage . Peut-être vient tu de découvrir récemment le spectre de l' asexualité ? ce qui te semble étrange aujourd' hui te semblera naturel demain .
En lisant d' autres témoignages sur ce forum tu verras que d' autres personnes ont le même ressenti que toi . :-)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité