Jalousie et asexualité : qu’en pensez-vous ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
XYZ
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 06 juil. 2017, 07:42
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Jalousie et asexualité : qu’en pensez-vous ?

Message par XYZ » 06 juil. 2017, 17:57

clotaire a écrit :
10 mai 2016, 11:42
Une fois qu’on a avancé cette hypothèse, restent plusieurs questions : ne pas être jaloux, est-ce un problème ou une qualité (ou les deux) ? L’absence de jalousie dans le domaine de la sexualité facilite-t-elle l’absence de jalousie dans d’autres domaines (travail, famille…) ?
Je suis curieux de lire vos avis là-dessus !
Etes-vous d'un naturel jaloux ?
Bonjour,
De manière générale je suis possessive mais pas jalouse. Si (encore une fois) je suis bien tombée amoureuse de mon amie, je n'ai jamais été jalouse. J'ai eu besoin de montrer mon lien affectif avec elle en étalant bien ça partout autour de moi (pauvres témoins). À bien y repenser j'étais peut-être juste tellement dans le monde des bisounours que je montrais mon bonheur ouvertement. Or ma confiance était et est toujours immense en cette personne. Ce qui fait que sur une balance, ma confiance en l'autre personne est tellement plus significative qu'elle ne laisse pas de place à la jalousie. Si je doute d'une personne et que je tiens encore à cette personne malgré le doute voir même la preuve du doute peut-être serais-je jalouse. Mais là encore je ne suis pas certaine car la période de trahison s'est un peu floutée dans mon esprit car elle est arrivée à un âge peut-être trop jeune. Je considère que ne pas être jaloux par foi en l'autre est quelque chose de beau. Or la jalousie en soi ne me semble pas mauvaise. Tant que cela ne devient pas problématique ou même maladif. De manière générale je n'envie jamais personne. Peut-être est-ce pour cela que je ne suis pas jalouse.

En bref ne pas être jaloux peut-être une qualité à mes yeux mais tout dépend du pourquoi. (Si on en a rien à faire forcément il n'y aura pas de jalousie)
En ce qui concerne l’absence de jalousie dans le domaine de la sexualité il faudrait déjà avoir envie de l'autre de cette manière ^^" ce qui n'est pas le cas de beaucoup entre-nous ayant accepté notre asexualité.

Bien entendu mon avis est très subjectif à libre à vous le prendre en compte ou le laisser de côté.

XYZ
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 06 juil. 2017, 07:42
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Jalousie et asexualité : qu’en pensez-vous ?

Message par XYZ » 06 juil. 2017, 18:07

clotaire a écrit :
24 janv. 2017, 21:01
Ce n'est peut-être pas exactement dans le thème, mais j'ai envie de vous partager un truc.
Aujourd'hui, je reçois un message d'une amie avec qui j'échangeais pas mal ces derniers mois. Elle me dit qu'elle est en couple depuis un mois (avec quelqu'un que je connais aussi en l'occurrence). J'avais vu venir et jusque là, c'est plutôt positif, je savais qu'elle cherchais quelqu'un et je ne l'ai jamais désirée pour ça, donc je ne peux que me réjouir (à part le petit pincement du gars qui se dit "mince, je suis toujours tout seul moi", mais ça je gère, j'ai l'habitude^^).

Ce qui me chagrine, c'est que justement, depuis 15j/3 semaines, elle ne m'envoie presque plus de messages, et ces derniers sont beaucoup plus courts. Et ça, ça me pèse vraiment : j'ai l'impression que sous prétexte de sa nouvelle relation amoureuse, elle devient négligente envers les amitiés qu'elle pouvait entretenir, alors que normalement ça ne doit pas être incompatible ?

Je ne sais pas si je dois mettre le mot de jalousie sur ce sentiment, et puis ça n'a pas non plus une importance capitale, des amis j'en ai d'autres, mais ce genre de truc m'arrive de temps en temps et à chaque fois, ça pince un peu quand même. On a l'impression qu'en tant qu'amis on est une variable d'ajustement et qu'on est jeté quand l'autre a trouvé mieux :-/
C'était mon petit coup de blues du jour ;-)
Et voila (encore une fois) le retour de mon amie, qui s'est trouver un copain il y a quelques mois. J'ai bien fait la différence entre jalousie et le manque de cette personne. Parfois elle me manque mais je ne suis pas jalouse ni de son bonheur ni de l'attention qu'elle a pour son copain. (De toute façon avec ou sans son copain j'étale toujours sur notre entourage à quel point on est proche elle et moi :P faut bien montrer à son copain qu'il doit prendre soins d'elle si non c'est moi qui vais te la voler :P Je blague bien entendu x) )

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité