Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Annaig
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 16 déc. 2015, 10:41
A été aimé : 1 fois

Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Message par Annaig » 16 déc. 2015, 11:25

Bonjour!

Je viens de m'inscrire sur ce forum car depuis peu j'ai un peu plus connu ce qu'était être assexuel, je me reconnais dans quelques choses mais pas dans tout et je voulais en savoir plus sur moi, si vous pouviez me donner des réponses, pas forcément comme un diagnostic mais m'aiguiller. Je ne sais pas si je peux me définir comme assexuel non plus a moins qu'il existe un panel dans ce terme avec des orientations différentes ( ce que je pense..).

Pour cela je vais un peu vous raconter ma vie, désolé par avance si c'est un peu long..

Voilà donc j'ai eu ma première relation sexuelle a 17ans, je suis restée 4mois avec cette personne, 2mois avant d'avoir ma premiere relation que j'ai eu plus par curiosité que par envi. Je n'ai pas trouvé ça top, j'ai continué avec lui quand même mais le dernier mois j'ai plus eu envi de sa présence que de sex. A cette époque je ne posais pas de question, et je ne m'en suis jamais posé jusqu'a maintenant en fait, me disant tout simplement que je n'étais pas très amoureuse, qu eje l'appréciais mais plus comme un pote ( c'est beaucoup revenu cette phrase après ça..)
Après cette première relation je suis tombé vraiment amoureuse d'un garçon qui vivait a distance de moi, cette relation m'allait parfaitement mais mon entourage ne comprenait pas. Je ne le voyais qu'une semaine tout les 2mois, avec lui le sex c'était vraiment cool mais quand je n'étais plus près de lui je n'en ressentais pas le besoin ni l'envi. la disance permet de crée un manque de la personne qui m'allait vraiment bien.
Après notre rupture j'ai eu 1 autres histoire amoureuse avec un mec de mon lycée on était toujours coller ensemble mais comme je l'ai dit précédemment mon manque d'envie me faisait me dire que je m'entendais plus comme un pote avec lui...
J'ai eu 1an de céliba parce que je n'avais pas envie de plus, surtout je ne trouvais personne qui me plaisait aussi tout simplement, mes amies ne comprenaient pas que j'aille pas tier un coup de temps en temps sans lendemain, mais ça ne m'interessait vraiment pas et elles ne comprenaient pas comment je pouvais me passer de ça.
Je pensais tout simplement que moins on en faisait moins on en avait envie, pour moi aucune envie vraiment...
J'ai re eu 2 relations a distance encore une fois qui m'allait très bien et que mon entourage ne comprenait pas du tout... Mais même quand on se retrouvait ce n'était pas automatique de couché avec eux.. Dans ma tête j'imaginait nos retrouvaille et finalement quand je les retrouvais je n'avais plus envie de rien que juste être avec eux..
Puis j'ai du déménager suite à la fin de mes études, c'était logique pour moi d'aller sur Paris rejoindre mon amoureux de l'époque, poussé au fesses par ma mère qui ne comprenais pas pourquoi je préférais faire une coloc avec ma meilleure amie qui habitait poitiers plutot que de rejoindre mon mec a Paris ( avec bien sur la possibilité de trouver du travail plus facillement..). A partir de ce moment la notre couple battait de l'ail. Je préférais invité des amis qu'on avait en communs et jouer a des jeux de sociétés tous ensembe plutot que de passer des soirée rien que lui et moi en amoureux. D'ailleurs nos soirée en amoureux quand on en avait c'était plus pour regarder des séries ou lire, ça e plaisait bien, et là encore je ne me posais pas de question. Car quand on faisait l'amour j'aimais bien ça, mais je n'ai jamais réussi a avoir un orgasme et des fois mes pensé derrivait ailleurs...

Il a finit par me tromper car en plus de ça, mais c'est plus dans mon caractère je ne suis pas ultra caline...

3ans après je me pose des question, est ce que j'ai un problème? est ce que c'est du à mon enfance où j'ai connu trop tot ce qu'était le sex (attention pas de viol ni quoi que ce soit, juste j'avais des grand frere, et à 8ans je suis tomber pleins de fois sur du porno enfin plutot les film du dimanche soir sur m6 après cultur pub...) ou alors j'étais déçu de mes ex, certains ne me procurait aucun plaisir, ou alors encore c'est que comme j'ai penser moins on en fait moins on en a envie?
Je me pose ces questions maintenant parce que depuis 1an et demi je suis avec quelqu'un que j'aime énormément, mais je n'arrive pas a assouvir ses besoins, j'ai l'impression de me forcer,le terme est un peu fort mais a prendre sur moi pour faire des efforts. J'ai de la chance parce qu'il est très compréhensif.
On c'est rencontrer en colocation, donc on a vecu ensemble directement, le premier mois c'était tout beau tout rose, après l'apprentissage et connaitre l'autre peut etre des fois un peu compliquer et crée des problèmes. Sachant en plus que je ne suis pas caline et que j'ai un caractere de merde et que je n'ai jamais vraiment vecu a 2, il y avait beaucoup de chose a apprendre! Donc je me suis dit que ce manque d'envie était mental parce que ça n'allait pas toujours bien ( je suis aussi une fille, et on est très mental la dessus ^^)..
Mais maintenant tout vas pour le mieux à part ce point là.. je suis amoureuse, je suis contente d'être avec lui, mais je n'ai pas envie de lui.. quand je regarde son corps, je sais qu'il est beau mais aucune pulsion, aucune envie...
Je me suis dit que peut etre il ne s'y prend pas bien pour me donner envie.. Qu'il n'est pas assez sensuel.. On en a parler, ce qui est bien c'est qu'on parle de tout ça.. Il ne m'a jamais dit que j'avais un problème, il n'y avait que moi qui le pensait... Du coup il est plus sensuel mais je n'ai quand même pas envi. Bien sur on couche ensemble mais pas souvent et c'est bien mais je ne grimpe pas toujours au rideau.. c'est bon MAIS..., et lui il a besoin de plus, il me demande des gatterie mais même ça je n'arrive pas a le lui faire sans envie... D'ailleurs j'essais même pas, j'ai pas envi, j'ai pas envi point!

Voilà excusez moi pour cette longue histoire de ma vie amoureuse, c'est juste pour savoir ce que vous en pensez, parce que contrairement a ce que j'ai pu voir, je ne refoule pas le sex, des fois j'ai même un peu envie ( même si souvent quand c'est pour passer à l'action mon envie par d'un coup...) j'aime ça et j'ai même réussi a avoir 2 orgasmes ( enfin je crois..) Par contre quand c'est trop intense mon corps n'aime pas ça du tout et trouve ça désagréable, ce que je ne trouve pas normal non plus d'ailleurs
Est ce que je peux me considéré vraiment comme assexuel ou est ce autre choses?

Merci d'avance d'avoir lu tout ceci, et de vos réponses si vous en avez..

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3581
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 611 fois
A été aimé : 888 fois

Re: Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Message par Baelfire » 16 déc. 2015, 14:47

Bienvenue Anneg!

On va te répondre que l'on ne sait pas si tu es A ou non. Les gens nous demandent souvent mais c'est une sorte de quête personnelle à laquelle l'individu seul peut répondre. Mais on peut toujours te donner quelques pistes de réflexion.

Annaig a écrit :Par contre quand c'est trop intense mon corps n'aime pas ça du tout et trouve ça désagréable, ce que je ne trouve pas normal non plus d'ailleurs. Est ce que je peux me considéré vraiment comme assexuel ou est ce autre choses?
Alors une question qui me vient en lisant ton histoire et cette phrase : as-tu déjà eu totalement confiance en un de tes partenaires ? Pour moi le soucis se situerait plus dans un manque de lâcher prise, parce que tu te sentirais retenue par quelque chose qui te fait peur. Je n'y vois pour ma part pas d'asexualité.
Mieux vaut boiter sur le bon chemin que de courir sur la mauvaise route

Annaig
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 16 déc. 2015, 10:41
A été aimé : 1 fois

Re: Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Message par Annaig » 16 déc. 2015, 19:47

Je me suis déjà poser cette question, pas forcément de la confiance mais du lâcher prise... Je pense effectivement que je ne sais pas lâcher prise (mon esprit est toujours autre part, je divague et n'arrive pas a me concentrer sur les sensations) . Mais alors je ne vois pas du tout ce qui me ferait peur...

Polymnie
Amène
Messages : 431
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 44 fois

Re: Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Message par Polymnie » 17 déc. 2015, 08:04

Coucou Annaig, dans ton histoire je me retrouve un peu ds tes ressentis, "mon esprit est toujours autre part" ou "mon envie par d'un coup".
Tous les asexuels n'ont pas un dégout du sexe, ce qui nous regroupe c'est de ne pas avoir d'attirance sexuel. Ca n'empeche pas certains de pouvoir prendre du plaisir et d'autres d'avoir envie de se masturber.
Avant de découvrir l'asexualite, j'en étais arrivée à pas envie et comme tu dis pas envie point. (pas besoin d'inventer les migraines ou autres excuses... :-) )
Bref tout ça pour dire qu'en continuant à te poser des questions, tu trouveras les réponses qui te permettront d'avancer.
Bon courage

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3581
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 611 fois
A été aimé : 888 fois

Re: Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Message par Baelfire » 17 déc. 2015, 08:51

Annaig a écrit :Mais alors je ne vois pas du tout ce qui me ferait peur...
La perte de contrôle peut-être ? Je sais pas hein je suggère
Mieux vaut boiter sur le bon chemin que de courir sur la mauvaise route

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 4954
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 419 fois
A été aimé : 422 fois
Contact :

Re: Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Message par Zimou » 17 déc. 2015, 10:59

Bienvenue!

Ton message est long et plein de détail, ce qui est très bien et obligatoire pour bien comprendre et nous donne un maximum de billes pour t'aider, mais du coup plutôt compliqué xD
Pour ta première relation sexuel, je l'ai vécu exactement comme toi, sauf que moi ça a duré 1 an, mais je me suis posé un peu les même questions que toi et ait eu le même ressenti.
La plupart de tes sentiments sont conditionné par tes préférences, ce qui est normal. par exemple, tu préfère passer du temps avec des amis qu’être qu'a 2 à la maison, c'est une préférence et ça ne veut pas dire que tu n'aime pas ton homme. seulement que tu aime bien aussi passer du temps avec tes amis.
Tu dis avoir pas ou très rarement des orgasmes. peut être devrais tu en parler à ton médecin, il y a peut être un problème d'anorgasmie. il sera plus compétent que nous pour t'informer sur ce point là.
Annaig a écrit : 3ans après je me pose des question, est ce que j'ai un problème? est ce que c'est du à mon enfance où j'ai connu trop tot ce qu'était le sex (attention pas de viol ni quoi que ce soit, juste j'avais des grand frere, et à 8ans je suis tomber pleins de fois sur du porno enfin plutot les film du dimanche soir sur m6 après cultur pub...) ou alors j'étais déçu de mes ex, certains ne me procurait aucun plaisir, ou alors encore c'est que comme j'ai penser moins on en fait moins on en a envie?
Tout ça, ce sera à toi de savoir si c'est en cause avec ton absence d'attirance ou pas, ce qui te permettra de savoir si tu es A ou pas.
Annaig a écrit :Est ce que je peux me considéré vraiment comme assexuel ou est ce autre choses?
Disons que tu es dans la meilleurs voie pour te définir : tu te pose énormément de questions et c'est bien. Tu cherche à te comprendre le plus possible sans te dire "je suis comme ça c'est tout". Que tu sois A ou pas, tu en ressortira meilleur après avoir trouvé un maximum de réponse à tes questions. On ne pourra malheureusement pas t'apporter beaucoup plus d'aide si ce n'est qu'envisager certaine réponse pour toi mais tu restera la personne la plus apte à les trouver, à te comprendre.
Si après avoir longuement cherché et trouvé des réponses à tes questions et qu'il s’avère qu'aucune d'elle ne t’enlève ton attirance sexuel, c'est que tu es A :) Si tu pense que ça te retire ton attirance, vérifie ou fait toi aider auprès de personnes compétente :)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
HallowKey
Aspirant
Messages : 48
Enregistré le : 21 déc. 2015, 19:17
Localisation : Québec Canada
A aimé : 81 fois

Re: Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Message par HallowKey » 23 déc. 2015, 06:38

Bonjour, je viens de joindre ce forum depuis peu et moi aussi je me questionne beaucoup. J'ai eu 2 relations courtes et assez moches quand j'étais plus jeune et le sexe ne m'a jamais vraiment intéressé. Depuis, ça fait plus de 25 ans que je suis célibataire!

Je ne suis pas excitée quand je regarde un bel homme, je ne comprends pas pourquoi la plupart des femmes capotent et se mettent à crier lorsqu'elles voient un bel homme qui se bouge le bassin! Je le trouve beau, point. Mais lorsque je vois des films ou annonces qui ont des scènes sensuelles et toujours axées sur le sexe, ça me tombe sur les nerfs! C'est vraiment fatiguant toute cette hypersexualité partout! Je me dis, franchement, ils pensent toujours à ça! Il y a pourtant d'autres choses importantes dans la vie!

Parfois je me dis que je n'ai pas eu de bonnes expériences et que c'est de là que vient mon manque d'intérêt... J'ai eu quelques sorties (restaurant, cinéma) durant ce célibat, mais les hommes S ne sont intéressés que part une chose et ils veulent débuter la relation par le sexe avant de prendre le temps de se connaître. Mais pas moi ! Je n'ai donc pas encore trouvé le bon gars, je suis très sélective, je préfère être seule que mal accompagnée! Le sexe, je peux facilement vivre sans, mais j'aimerais bien trouvé un bon homme qui partagerait ma vie, qui m'aimerait pour qui je suis, qui aurait des intérêts et des valeurs semblables aux miennes... Je peux vivre seule, mais j'aimerais mieux à deux.

HallowKey aka KEY
Image

Annaig
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 16 déc. 2015, 10:41
A été aimé : 1 fois

Re: Je me pose des question sur ma sexualité ou mon assexualité

Message par Annaig » 23 déc. 2015, 11:33

Je suis encore moins bien placer que les autres personnes sur se forum pour te répondre sur ta sexualité.
En ce qui me concerne je me pose mes propres questions et pourquoi pas j'envisage de tester certaines solutions pour mieux savoir ce que je suis (même si au final le terme a peu d'importance Asex, hypo S, ou Grey-A, parce que je n'ai pas encore bien compris les nuances ( nuance-grey t'as compris? haha pas drole...) et puis même si je ne rentre pas dans une des ces appellations au final peu importe ) .

L'important c'est de ce dire qu'on a aucun problème que ce n'est pas une tare. Tu es comme tu es point et si on t'accepte pas tant pis toi il faut t'accepter.
Par exemple pourquoi ne pas essayer de rencontrer un A qui te plairait si c'est ce qui te correspond le mieux, vivre à 2 mais sans sexe?

Je trouve aussi que toute cette sexualité est démesuré à la télé et partout, tellement que beaucoup de gens font une amalgame où juste nous dise que c'est une passade, ou encore comme tu l'as dit qu'on a pas trouver le bon. Alors qu'au final on en parle beaucoup mais en parlant avec mon cheri et de ces ex copine voir celles de ces amis, il ne trouve pas ça choquant.. On est bien plus que les % le disent à être au moins hypoS, c'est juste qu'on en parle pas, les gens en font trop et certains ne s'assume pas...
J'estime en avoir trouver au moins 3 bon dans ma vie et pourtant je ne suis pas fond non plus sur le fait de coucher avec eux, je sais très bien que ce n'est pas eux mais moi! et même si c'est une passade bah c'est une passade importante pour nous où on a un certains besoin de nous définir!
Par exemple j'ai parlé de mon tout premier amour dans mon texte, ce week-end, drôle de circonstance je l'ai revu et son sourire me fait toujours autant craquer, et pourtant quand j'avais 18ans mon hormones était bien plus en ébullition que maintenant ( enfin tout es relatif hein...), maintenant j'ai juste eu cette envie de le prendre dans mes bras... Je pense que c'est possible qu'au fur et à mesure des année on change un peu, ou pas, ce n'est pas un problème...

Je divague un peu..
Bref l'important si on ne veut pas être seule toute sa vie c'est de trouver quelqu'un qui peut nous comprendre au mieux ou juste accepter c'est pas mal.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités