Grey-A ou ... ?

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Avatar du membre
JackB
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 21 févr. 2014, 10:06
Localisation : Bretagne
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Grey-A ou ... ?

Message par JackB » 21 févr. 2014, 13:00

Bonjour à tous

bon je vais faire un peu comme tout le monde en vous demandant votre avis, mais y à t-il meilleurs façon de savoir si on est asexuel qu'en confrontant ses idées avec d'autre ?
Je m'excuse par avance des détails que je pourrais donner sur ma vie et qui pourrait déranger ou ne pas être pertinent.

voilà, ça fait un bon mois que je me questionne sur : suis-je asexuel ?
Le fait est que je ne ressent pas de désir pour les autres, je peux trouver quelqu'un de beau, aimer regarder son corps, mais jamais ne me viens à l'esprit l'envie de faire l'amour avec elle, je n'en ressent ni le besoin, ni l'envie, ni même le désir, au contraire je préfère rester éloigné de toute dimension sexuelle.
ce qui m'as amener à cette réflexion ce sont mes expériences passé (bon je n'ai que 19ans donc je n'en est pas beaucoup (4 ou 5) mais bon)
Je suis déjà tomber amoureuse (de la personne qui est actuellement mon meilleurs ami), dés que je l'ai vu j'ai su qu'il fallait que je me rapproche de cette personne, j'avais envie de la connaitre et d'être proche d'elle. mais en réalité moi qui pensais vouloir être en couple (avec toute la dimension sexuel qui viens ensuite) je me suis rendu compte que je ne le désirais pas, mais vraiment pas, je ne me suis jamais imaginer faire l'amour avec, le seul désir que j'ai put avoir c'était de l'embrasser (pas french kiss, ça j'aime vraiment pas). je ne m'était pas vraiment rendu compte à l'époque de ce que ça voulais dire.
Pensant être S et n'ayant pas connaisse des A, j'ai bien entendu eu des expériences sexuel, la première fois, ce n'était même pas par amour pour mon copain mais parce que j'avais envie de savoir ce que ça faisait, un peu quand on vous fait goûter un nouvel aliment ou que vous essayez un nouveau manège à sensation. J'ai pas vraiment aimé, et voila au dela de découvrir une nouvelle sensation (plutôt nul) et de la douleur
Pensant que j'allais mis habituer et apprécier au fil du temps j'ai réessayé plusieurs fois, à la fois pour répondre au besoin de mon copain (que je ne comprenais pas vraiment) que pour essayé d'être normal, je me disais que si lui avais envie à un moment alors moi aussi normalement j'aurais du en avoir envie, sauf que ce n'était pas le cas et quand quelqu'un commence à me toucher je me demande toujours, mais pourquoi il fait ça maintenant ?
J'ai eu plusieurs relation du même genre, je me sentait obligé de répondre à leur besoin sexuel à leur désir, même si moi j'en avait strictement rien à faire du sexe, j'aurais très bien pu m'en passer. et aussi parce que je me persuadais que si je n'avais pas de relation sexuelle et que si je n'aimais pas le sexe ça voulais dire que j'avais un problème (merci la société), que c'était de ma faute et que je n'étais pas normal.

En cherchant plusieurs information sur internet et parce que j'aime bien apprendre de nouvelle chose je suis tomber sur le mot asexuel et voulant comprendre un peu plus de quoi il en retournait j'ai chercher la définition. dés que j'ai fait le rapprochement avec moi même, je me suis sentit soulager, comme si le poids et la peur de ne pas être normal avait disparut, j'ai donc continuer à chercher à savoir si j'étais vraiment asexuelle ou pas.
Je n'ai pas de problème avec la sexualité, parler, voir entendre, imaginer, écrire même, du sexe ne me dérange pas ni me dégoutte. parfois le sexe ou le corps d'un être humain me dégoûte, parfois je le trouve magnifique (ça dépend des périodes). Pourtant quand ça me concerne moi je n'aime pas, j'en est pas envie (ni de toucher ni d'être toucher). quand quelqu'un me désir, je ne comprend pas comment il peut me désirer (pas dans la dimension "je suis trop moche on ne peut pas me désirer" je n'ai pas se genre de complexe) c'est juste j'arrive pas à comprendre comment il peuvent avoir envie de me toucher ou de me faire l'amour. Moi je n'en vois pas l’intérêt, ça m'ennuie et quand je me force pour eux après je me sens sale et meme après un bisous dans le cou, si je sais qu'il à un caractère sexuel je vais avoir envie de me laver pour m'en débarrasser. En revanche de temps en temps j’apprécie donner du plaisir a l'autre (en le suçant en l’occurrence) bien que ça ne m'excite pas, mais ça n'est arriver qu'avec une seul personne que je connais bien et avec qui je pourrais être en couple mais je ne veux pas pour ne pas me sentir obliger de répondre fréquemment à ses besoins sexuelles.
J'aime la tendresse, j'aime les calin de temps en temps, j'aime toucher et caresser les autres (le dos, les cheveux, les bras) et j'aime quand on me touche aussi sur ces zone ce n'est pas désagréable, j'aime bien dormir avec quelqu'un parfois. Mais si je sens qu'il y à une dimension sexuel venant de l'autre j'en viens à ne pas aimé, à être agacé et à avoir un comportement de rejet.
Pourtant malgré tout ça je me masturbe (depuis que j'ai 6/7 ans), certaine fois une image m'excite, je me "soulage" et ça me convient très bien, je n'ai pas envie de plus et encore moins de faire ça avec quelqu'un et je ne me sens pas frustrée. j'ai pas mal d'imagination et je fantasme/imagine beaucoup sur les relation sexuel gay entre homme (je suis une fille) j'écris même des histoires assez chaude parfois ou des romance du même genre, j'en li et parfois ça m'excite aussi. Mais jamais je ne m'inclus dans ces phases d'imagination, jamais je ne me suis imaginer faire l'amour avec quelqu'un et d'ailleurs j'ai du mal à comprendre comme on peut arriver à ça, à s'inclure dans des romances et relations avec d'autre personne (parfois meme des connaissances) moi j'en suis tout bonnement incapable. si les autres y arrive t'en mieux, moi ça ne me pose aucun problème d'être comme ça, je ne me considère pas comme anormal.

Au delà de vouloir connaitre les sensations du sexe "coit" il mes arriver une fois d'avoir envie de faire l'amour, mais c'était plus dans l'adrénaline du moment et après quelques minutes, plus rien j'en revenait à me dire "mais je m'en fiche" "ça me m’intéresse pas" "finalement je n'aime pas ça" et "mais pourquoi je fait ça" il m'arrive aussi d'avoir envie d'embrasser quelqu'un (baisé chaste pas avec la langue) mais je n'ai jamais vraiment sexualisé le baisé, embrasser quelqu'un sur les lèvres, je pourrais le faire avec des gens que je ne connais pas comme ça sur un coup de tête (style un inconnue dans la rue) mais je n'aurais pas envie de faire l'amour avec ou d'avoir plus avec cette personne, sauf une relation amical et des discutions intéressante sur un tas de sujet, mais rien de sexuel ou de physique.
quand je rencontre quelqu'un j'ai juste envie d'en faire un ami et si on s'entend bien un ami proche, jamais ne me viens à l'esprit "tiens j'aimerais le mettre dans mon lit" je peut trouver des femmes et des hommes beau les trouver attirant, mais ça s'arrête la.

Tout ça est le fruit d'un bon mois de réflexion sur moi-même et un bon nombre de recherche sur la sexualité et l'asexualité, suis-je asexuelle ? ou ai-je juste un problème avec moi-même et le sexe ? je n'ai pourtant pas l'impression d'avoir un problème finalement, avant je pensais que si, maintenant plus vraiment, je veux avoir des relations profonde avec les gens, avoir un haut degré de compréhension avec elle (ce que j'ai avec mon meilleurs ami par exemple) ... mais le sexe, je trouve ça juste lourd et ennuyant, ça me fait perdre mon temps, je prend plus de plaisir à manger une tarte au citron qu'à avoir du sexe avec quelqu'un.
Du coup je me qualifierais plus de grey-A, mais si ça ce trouve vous allez me dire que j'ai juste un problème et qu'il faut que je me fasse "soigné" ^^ en tout cas j'avais besoin de poser tout ça au clair, de m'exprimer sur ce que je ressent, et ça fait du bien.

merci de m'avoir lu et désolé pour toutes ces explications un peu longue ou si je me suis tromper d'endroit pour poster
see ya ;)
"Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez...
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..." Bernard Weber

lamanon30

Re: Grey-A ou ... ?

Message par lamanon30 » 21 févr. 2014, 13:33

déja faudrait comprendre si tu est une fille ou un garçon (vu les terminaisons c'est un coups l'un un coups l'autre) :?:

Avatar du membre
Sierra
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 17 févr. 2014, 17:21
Localisation : Montpellier

Re: Grey-A ou ... ?

Message par Sierra » 21 févr. 2014, 14:04

Salut !
Je retrouve dans ton message énormément de similitudes avec mes propres expériences. Je suis nouvelle sur le forum et dans le monde des asexuels, mais je pense que tu es asexuelle. Et je pense que le terme d'asexuelle hétéroromantique qu'on m'a attribuée (en quelque sorte ^^) te conviendrais aussi, dans le sens où d'après ce que j'ai compris, tu recherches une certaine affection amoureuse mais sans le sexe ou le désir sexuel.
Ceci est mon humble avis, maintenant il faut voir ce qu'en pensent les autres :D

Avatar du membre
JackB
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 21 févr. 2014, 10:06
Localisation : Bretagne
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Grey-A ou ... ?

Message par JackB » 21 févr. 2014, 15:56

Lamanon30 je suis une fille (je l'ai précisé à un moment, mais c'est vrai que j'aurais du le mettre au début)

Sierra tu as bien comprit ce que je voulais dire, et si ton expérience se rapproche de la mienne et qu'on ta qualifié d'héréroromantique alors je le suis surement aussi. en tout cas merci d'avoir pris le temps de me lire ;) ça fait drôle de voir des gens qui vive un peu les même chose (mais c'est bien ^^)
"Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez...
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..." Bernard Weber

Avatar du membre
Luzerne
Adepte
Messages : 247
Enregistré le : 28 août 2013, 12:48
A aimé : 1 fois

Re: Grey-A ou ... ?

Message par Luzerne » 23 févr. 2014, 11:46

Salut JackB, soit la bienvenue ^^

Et pour dire que je pense que Sierra a raison, tu m'as tout l'air de bien être asexuelle, bienvenue parmi nous héhé :)
« Le sourire coûte moins cher que l'électricité et il éclaire mieux. » Alphonse Daudet

^^

Avatar du membre
JackB
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 21 févr. 2014, 10:06
Localisation : Bretagne
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Grey-A ou ... ?

Message par JackB » 23 févr. 2014, 12:22

Merci Luzerne :D
"Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez...
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..." Bernard Weber

Léo.O
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 23 févr. 2014, 19:47

Re: Grey-A ou ... ?

Message par Léo.O » 24 févr. 2014, 16:18

Il ya une note de "demissexual", lorsque la personne se sent attractions sexuelles avec certain type de personne. Le "Gray-la" définition est également très bon pour votre cas. J'ai lu plusieurs témoignages comme le vôtre, JackB

lamanon30

Re: Grey-A ou ... ?

Message par lamanon30 » 24 févr. 2014, 18:58

c'est compliqué vos gray et compagnie , ya til une âme charitable pour me dire ce qu'est : "un hypo" ??? également que veut dire : "hetero A romantique" ??? merci !!!

Avatar du membre
JackB
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 21 févr. 2014, 10:06
Localisation : Bretagne
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Grey-A ou ... ?

Message par JackB » 24 févr. 2014, 20:02

Lamanon,

Asexuel hétéroromantique = personne asexuel (donc pas de désir sexuel pour les autres) ayant une orientation hétéro et souhaitant avoir des relations affective/tendresse/amour (sans sexe) avec quelqu'un du sexe opposé.
autre exemple : A-biromantique ou A-homoromantique ...

Gray-A ou Grey-A = personne asexuel, qui ne ressent du désir pour quelqu'un d'autre que dans des conditions très spécifique et assez rarement

Hypo S = globalement la même chose que Grey-A, bien que je le définit plus comme un faible désir sexuel (par exemple : 1 fois par mois ou environ 1 fois tout les 2 mois)

http://www.asexuality.org/fr/wiki/index ... Zone_grise
"Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez...
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..." Bernard Weber

lamanon30

Re: Grey-A ou ... ?

Message par lamanon30 » 24 févr. 2014, 20:07

merci jackB :D

Avatar du membre
JackB
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 21 févr. 2014, 10:06
Localisation : Bretagne
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Grey-A ou ... ?

Message par JackB » 24 févr. 2014, 20:40

bon je me corrige sur hypo S : un faible désir sexuel plus ou moins régulier.
c'est qu'en même temps c'est compliqué hein, je suis pas la seul à me perdre dans les définitions ^^

Image
"Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez...
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..." Bernard Weber

lamanon30

Re: Grey-A ou ... ?

Message par lamanon30 » 25 févr. 2014, 09:47

bon c'est pas grave , j'ai trouvé l'homme qui me plait içi (hypo hetero A romantique) mais lui plairai je ??? tant pis il m'a fait réver :D

blinky
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 21 mai 2013, 02:42

Re: Grey-A ou ... ?

Message par blinky » 21 juil. 2014, 04:13

Je me suis reconnue en lisant ton témoignage. Je pense aussi être grey-a hétéro romantique.

Avatar du membre
Ladybug
Membre
Messages : 17
Enregistré le : 20 juil. 2014, 11:10
A été aimé : 1 fois

Re: Grey-A ou ... ?

Message par Ladybug » 22 juil. 2014, 15:54

Je ne suis pas sûre de savoir où je me situe moi-même dans tout ça mais je m'y reconnais pleinement (même si j'aime les filles). Et j'ai la même passion pour les histoires gays, sur le fait que j'ai des fantasmes, etc.
Je pensais être la seule dans ce cas, mais visiblement, non ! Je me demandais d'ailleurs si depuis le temps tu étais plus au clair concernant tout ça ?

hitomisky
Aspirant
Messages : 46
Enregistré le : 21 janv. 2015, 15:25
A été aimé : 5 fois

Re: Grey-A ou ... ?

Message par hitomisky » 25 janv. 2015, 14:09

Pour certains ça peut etre compliqué de répondre a la definition de l'asexualité qui consite a dire qu'on ne ressent pas de desir pour une autre personne. C'est justement mon cas.
Moi meme ayant parfois des fantasmes et écrivant des histoires erotiques, en me masturbant très occasionnellement quand mon corps en ressent le besoin je ne pouvais donc pas dire que j'étais A. Mais en réfléchissant dans mes fantasmes ou dans romans je ne suis jamais actrice. Je m'imagine toujours être une autre femme. Un personnage fictif. Impossible de m'imaginer moi personnellement. C'est comme si ça ne collait pas. Et je n'aime pas l'acte sexuel, ne les calins trop poussés. Je crois que le peu de rapports que j'ai eus c'était surtout pour faire plaisir a celui que j'aimais. J'ai voulu essayer car je voyais le sexe comme un jeu qui pouvait être sympa, sauf que ça ne l'a pas fait du tout. Je ne ressentais pas le besoin physique de le faire en fait. j'aurais voulu une romance sans sexe, mais pour moi c'était impossible car j'ai très longtemps pensé que j'étais anormale et la seule dans ce cas.
Donc je me definirais comme grey-a heteroromantique, puisque je peux ressentir des emotions sensuelles et sexuelles dans mes fantasmes, mais je n'ai aucune envie de les réaliser. Cela reste cerebral.
Après cela fait seulement quelques mois que j'ai découvert le terme asexualité. Je comprends des choses sur moi même encore chaque jour.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité