Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Vous avez des questions sur l'asexualité ?
C'est ici que ça se passe.
Répondre
Edel
Membre junior
Messages : 5
Inscription : 08 juin 2018, 18:47

Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par Edel » 08 juin 2018, 18:59

Bonjour, bonsoir !
Pour être honnête, je suis totalement perdue... Je vous explique haha
Je ne m'étais jamais renseignée réellement sur l'asexualité, pour moi c'était une orientation sexuelle qui n'incluait pas le désir sexuel, donc des personnes qui ne veulent juste pas avoir de relations sexuelles et/ou qui n'en ressentent pas le besoin.
Je ne savais pas qu'il y avait tant de nuances !
En fait, je ne sais pas ce que je suis; je veux dire... J'ai un copain, donc je suis romantique, mais je ne ressens aucune envie d'avoir de relations sexuelles. Je pense que je n'ai pas de libido. Mais lorsque la tension "monte", je ressens de l'excitation, et on peut avoir une relation sexuelle sans problème. Par contre je ne ressens aucun plaisir en solo et je n'ai jamais envie de me masturber.
Donc pour résumer, quand je ne vois pas mon copain je n'en ai pas envie, quand je le vois non plus mais s'il fait monter la tension ça ne me dérange pas de continuer. Mais s'il arrête et qu'on ne fait rien je m'en fiche, pas frustrée du tout. Même quand il propose qu'on se voie j'ai parfois pas envie parce que je n'ai pas envie d'avoir de relations sexuelles, mais si ça arrive, ben ça me dérange pas, je reste indifférente quoi.
Vous en pensez quoi ? Vous auriez une idée de ce que "je suis" ? Je sais que beaucoup me diront que ça ne sert à rien de se ranger dans une case mais j'en ai besoin, pour me connaître, savoir qui je suis et savoir quoi faire et quoi dire à mon copain. Merci !

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1433
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 362 fois
A été aimé : 386 fois

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par PassionA » 08 juin 2018, 19:05

Bonjour et bienvenue :)

Ce que tu décris est précisément la définition de l'asexualité : ne pas ressentir d'attirance sexuelle. Comme dans ton témoignage, cela n'empêche en rien une personne asexuelle de pouvoir être excitée et d'avoir des relations sexuelles ni même d'y prendre du plaisir. Mais sinon, une grande indifférence envers la chose.

Edel
Membre junior
Messages : 5
Inscription : 08 juin 2018, 18:47

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par Edel » 08 juin 2018, 19:09

Merci pour ta réponse rapide !
Mais j'ai vu qu'il y avait certaines nuances d'asexualité, à laquelle correspondrais-je le plus ?
Et aussi, tu peux m'expliquer la différence entre libido, désir sexuel et attirance sexuelle ? Même en lisant les pages wiki de AVEN je ne comprends pas bien les différences :/

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1433
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 362 fois
A été aimé : 386 fois

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par PassionA » 08 juin 2018, 19:21

Je ne vais pas pouvoir le dire pour toi, il n'y a que toi qui sais ce que tu ressens dans le détail. Beaucoup de personnes ici sont en questionnement, et c'est un chemin long pour obtenir des réponses et personne n'en a vraiment. On partage nos témoignages et on remarque que nous avons les mêmes ressentis que d'autres et ça permet de nous rassurer, de voir que l'on est pas si isolé.

Ce n'est pas grave si tu ne trouves pas exactement un mot précis, une nuance, dans laquelle tu te retrouves. Il s'agit plus de guides que certitudes, et il y a beaucoup de néologismes afin de mettre en mot des sentiments reconnus par plusieurs personnes.

Il y a un sujet ou l'on a essayé de résoudre la question de la différence entre libido, désir et attirance. Mais bon n'oublie pas que demander à une personne asexuelle de décrire l'attirance sexuelle c'est comme demander à un aveugle de décrire la tour Eiffel, alors élaborer des théories...

Edel
Membre junior
Messages : 5
Inscription : 08 juin 2018, 18:47

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par Edel » 08 juin 2018, 20:18

D'accord merci beaucoup, j'y vois beaucoup, beaucoup plus clair.
Et concernant la différence entre les trois termes, je vais essayer de demander à mes ami.e.s "non-ace" du coup haha, parce que moi-même du coup je ne sais pas ce que ça veut dire, selon moi c'est la même chose que le désir mais bon :o
Merci encore :)

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2198
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 385 fois
A été aimé : 387 fois

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par clotaire » 08 juin 2018, 20:33

Bienvenue Edel :-)

J'ai l'impression que ce que tu décris est un peu plus subtil que la simple absence d'attirance. En fait, si je comprends bien, si l'autre initie, tu ressens ce que tu appelles une excitation, qui n'est pas seulement mécanique je suppose ? Donc en gros, on pourrait dire que tu as une sorte d'attirance "de dernière minute", et aucune préméditation. Qu'en penses-tu ? Je ne sais pas s'il y a un terme pour ça (en gros c'est l'inverse de ceux dont l'attirance disparaît quand le moment effectif approche^^)

Ce que je retiens, c'est que tout se passe bien pour toi, je n'ai pas l'impression que la nature de tes ressentis soit un problème dans ta relation de couple ?

Edel
Membre junior
Messages : 5
Inscription : 08 juin 2018, 18:47

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par Edel » 08 juin 2018, 22:15

Oui c'est exactement ça ! Sauf que je ne sais pas si c'est vraiment de l'attirance, puisque comme je l'ai dit, si subitement mon copain arrête, je m'en ficherais, je resterais vraiment indifférente. Je ressens du plaisir quand il me fait des choses, mais je n'en ressens pas le besoin avant, ni même sur le moment. C'est vraiment de l'indifférence.

A vrai dire, ça pose quand même problème... Je n'ai parfois pas envie d'aller chez lui ou de l'inviter chez moi parce que je sais que ce moment de "il va m'embrasser et je sais ce qu'on aura à faire" viendra, et je n'en ai pas envie. Je préfère regarder un film, parler ou n'importe quoi d'autre que devoir le faire. Je n'en ai pas besoin mais surtout pas l'envie... Et j'ai beau lire des témoignage je ne reconnais pas ce que je "vis"... :/

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1433
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 362 fois
A été aimé : 386 fois

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par PassionA » 08 juin 2018, 23:08

Définitivement, ce que tu ressens j'ai déjà ressenti exactement la même chose avec plusieurs personnes que j'ai côtoyé, et pour moi ça a toujours été comme ça. Si on me laisse tranquille, le sexe m'est indifférent et je n'en souhaite pas. Si on initie ça avec moi et que je suis dans un bon jour, je peux laisser l'autre aller jusqu'à s'exciter et même l'aider à atteindre le climax (de préférence vite) - mais bon moi même si je ne trouve pas ça désagréable, c'est plus une corvée quand même et par contre je déteste que l'autre s'acharne sur moi pour essayer de me faire atteindre le climax et je l'informe que pour moi c'est bon je n'en veux pas plus parce que là j'ai la sensation d'être violé - d'ailleurs la pénétration c'est négatif. Comme toi, quand je sens que l'autre ne désire de la tendresse que pour initier la sexualité, j'ai nettement moins envie de partager du temps avec. Je préfère de très loin n'avoir que des activités non sexuelles et de toute façon au bout d'un moment l'autre va me saouler si on y revient trop.

J'ai mis beaucoup de temps à accepter que c'était de l'asexualité. Parce que comme tu le dis, ce n'est pas vraiment un rejet mais une indifférence. De plus en ce qui me concerne j'ai une activité masturbatoire et des fantasmes, mais je n'ai pas du tout envie de faire ça avec quelqu'un.

fiffi
Avant-gardiste
Messages : 1211
Inscription : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 296 fois
A été aimé : 159 fois

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par fiffi » 08 juin 2018, 23:52

Bienvenue Edel ,

tu peux dire à ton copain ce que tu nous a dis en début de présentation , en insistant bien sur , sur le coté romantique de votre relation , c ' est déjà un bon départ .
Tu sembles ètre indifférente à la sexualité mais même dans cette catégorie , il y a beaucoup de nuance . Tu peux lui dire que tu n' en as pas envie souvent , mais si tu lui dis , tu crains sans doute de le perdre définitivement ?

Edel
Membre junior
Messages : 5
Inscription : 08 juin 2018, 18:47

Re: Je ne sais pas ce que je suis, je suis perdue

Message par Edel » 09 juin 2018, 12:09

Oui c'est exactement ça PassionA, une corvée...
Ca me fait plaisir de le voir atteindre l'orgasme mais je m'en fous d'en avoir un ou non pour ma part.

Et oui c'est ce que je compte faire Fiffi. Insister sur le côté romantique de notre relation. Je n'ai pas peur de le perdre parce que je sais que c'est quelqu'un de bien et de très compréhensif, mais le problème est que je n'ai JAMAIS envie, et je sais que ça va être très frustrant pour lui. Il est loin d'être un coureur de jupons donc lui proposer une relation libre (déjà, je n'ai pas réellement envie d'en avoir une sauf si c'est la seule solution), je ne pense pas qu'il soit très motivé... Et pallier par la masturbation, ben... Je suppose que pour un allosexuel ça doit être chiant.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité