Relation A/S intimement compliquée

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
lelex73
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 09 juin 2018, 08:48
Localisation : La rochette- savoie
A été aimé : 1 fois

Relation A/S intimement compliquée

Message par lelex73 » 30 août 2018, 09:14

Bonjour à toutes et à tous
Présent depuis un petit moment sur le site, je naviguais de sujet en sujet mais maintenant il est temps de créer le mien. :|
Je tiens d’abord à préciser que ma copine est présente elle aussi sur le forum et que nous discutons régulièrement quand quelque chose ne va pas.
Voilà maintenant 1an et demi que nous sommes ensembles. Je l’aime, je l’adore elle est drôle, adorable, gentille, intelligente. :bise:
On partage des moments de complicité devant un film, une série, un jeu vidéo. On sait aussi avoir nos moments pour nos activités. :wink:
Tout va pour le mieux. Voilà bientôt 7mois que j’ai emménagé chez elle.
La complicité est toujours présente mais l’ombre d’un problème plane… :|
Ma chérie est asexuelle et autiste asperger… cela fait partie de sa personnalité et j’apprécie mais voilà… je ne suis aucun des 2… Je pense que le problème vient de moi et j’essaye de trouver une solution mais je n’y arrive pas… :cry:
Depuis notre rencontre il y a un certain manque d’intimité… on se prend dans les bras, un petit bisou et voilà…
Nous avons déjà discuté plus d’une fois de ce sujet d’être un peu plus intime l’un envers l’autre… mais son asexualité doublée de son autisme lui donne un ressenti assez négatif lors d’un contact peau/peau et encore pire lorsque cela s’approche d’une zone intime… Nous en avons discuté plus d’une fois mais mon idiot de cerveau à vraiment du mal à se mettre ces informations dans la tête et je me sens coupable à chaque fois qu’une de mes mains dérape sur une zone sensible… Depuis plusieurs moments, au fil de nos discussions, nous avons réussi à améliorer un peu ce cadre de l’intimité et de la pudeur mais ce n’est pas encore très familier…
Depuis peu je suis également dans une phase de dépression chronique ce qui n’arrange en rien les choses… quand elle repousse gentiment ma main parce qu’elle est mal à l’aise intérieurement je ressens une profonde frustration… je me que « elle veut pas et bah tant pis je lui fais plus rien, plus de bisous, rien » et je fini par culpabiliser en me disant que j’ai des réactions de gros con… Que je ne suis qu’un blaireau qui ne pense qu’à ça etc.…
Au final je sais plus ou j’en suis…. J’ai envie d’une réelle intimité avec ma chérie que j’aime mais les limites de ce qu’elle supporte sont faibles et elle ne peut me l’offrir…
Je cherche auprès de vous des conseils sur quoi faire comment je peux éviter de la faire souffrir…
J’ai très prochainement rdv avec mon médecin je lui parlerai de ça aussi… sans doute besoin d’un suivi avec un psy…
En attendant merci pour vos nombreux témoignages que je peux lire au travers des nombreux sujets.
Bises à toutes et à tous

Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 4883
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 398 fois
A été aimé : 376 fois
Contact :

Re: Relation A/S intimement compliquée

Message par Zimou » 30 août 2018, 10:07

lelex73 a écrit :
30 août 2018, 09:14
Ma chérie est asexuelle et autiste asperger… cela fait partie de sa personnalité et j’apprécie mais voilà… je ne suis aucun des 2… Je pense que le problème vient de moi et j’essaye de trouver une solution mais je n’y arrive pas… :cry:
Le problème ne vient pas de toi. Si tu essaye de résoudre ce problème seul, en effet tu n'y arrivera pas. Le problème vient de votre différence. Ce n'est ni ta faute, ni la sienne. malheureusement on peut tomber parfois amoureux d'une personne qui a une personnalité très différente de la notre, ce qui pose des problèmes. Ce n'est en aucun cas à toi de résoudre le problème, mais à vous.
lelex73 a écrit :
30 août 2018, 09:14
quand elle repousse gentiment ma main parce qu’elle est mal à l’aise intérieurement je ressens une profonde frustration… je me que « elle veut pas et bah tant pis je lui fais plus rien, plus de bisous, rien » et je fini par culpabiliser en me disant que j’ai des réactions de gros con… Que je ne suis qu’un blaireau qui ne pense qu’à ça etc.…
c'est une réaction con oui, mais normal je pense. l'important est de se rendre compte que c'est pas la bonne réaction à avoir. Cependant c'est normal de ressentir de la colère (car c'est la colère qui s'exprime tout simplement) dans ce type de situation.
lelex73 a écrit :
30 août 2018, 09:14
Au final je sais plus ou j’en suis…. J’ai envie d’une réelle intimité avec ma chérie que j’aime mais les limites de ce qu’elle supporte sont faibles et elle ne peut me l’offrir…
Le problème est précisément ici : il vient de toi car tu as des besoins et il vient d'elle car elle les refuse. et c'est malheureusement un problème sans vraiment de solution. elle peut pas te demander d’être abstinent tout comme tu peux pas lui demander de se forcer. la seul chose possible pour résoudre ce problème est que tu puisse supporter un minimum d'abstinence (ce qui est déjà plus que le cas pour toi finalement) et qu'elle puisse avoir des relation sexuelle sans se forcer (ce qui n'est pas le cas). Je rappel que l'asexualité n'est pas l'impossibilité ou le refus d'avoir des relations sexuel et bon nombre d'asexuels peuvent avoir des relations sexuel (le fait qu'elle soit asexuel ne provoque pas une incapacité à la sexualité, seulement une absence d'attirance).
Pour être franc, je pense pas que ce type d'histoire puisse fonctionner. Jamais vu de couple A/S dont l'un est totalement abstinent ou dont l'autre se force fonctionner. Des couple A/S, il y en a qui fonctionne très bien, mais toujours lorsque le A peut avoir une sexualité, qu'il y ai pas de refus "total/permanent".
Polymnie est dans une tel relation qui fonctionne bien, mais elle parlera elle même de son cas si elle passe ici et souhaite en parler :) Pour ma part je suis dans une relation A/Demi-S et bien que si je le souhaitait je pourrais surement refuser toute sexualité (vu qu'elle est demi-S et que la sexualité est un plaisir secondaire plus qu'un besoin pour elle je pense), j'ai aucune raison de les refuser et beaucoup de les accepter : mon absence d'attirance seul n'est en rien une raison de refuser. Je ne peut donc conseiller que ça : comprendre les raisons qu'elle a de les refuser, pourquoi elle sont bien plus forte que celle de les accepter et voir si en prendre conscience peut faire changer sa vision des choses. mais ça prendra certainement très longtemps sans aucune garanti de succès. elle est peut être déjà très consciente de pourquoi elle refuse et ne souhaite pas ou ne peut pas changer.
Bref dans tout les cas, accepter ou refuser la sexualité n'est pas directement lié à l'asexualité, et je pense qu'il te faudra chercher ailleurs des réponses... mais je n'ai aucune idée d’où tu peux les chercher, le mieux sera peut être une thérapie de couple pour vous comprendre au mieux.
Bon courage!
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar de l’utilisateur
Olib
Acolyte
Messages : 358
Inscription : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 202 fois
A été aimé : 184 fois

Re: Relation A/S intimement compliquée

Message par Olib » 30 août 2018, 10:12

Salut !
Je pense que le problème vient de moi et j’essaye de trouver une solution mais je n’y arrive pas…
mon idiot de cerveau à vraiment du mal à se mettre ces informations dans la tête et je me sens coupable à chaque fois qu’une de mes mains dérape sur une zone sensible…
Hmmm je pense que cette auto-flagellation est vraiment inutile ! Ça ne sert à rien de culpabiliser. Ton cerveau est comme il est, tu as des envies parce que tu es sexuel, et il n'y a pas à se sentir coupable de ça. Cela ne fait pas de toi un gros blaireau, je te rassure (et puis au pire, c'est mignon un blaireau en vrai :p).

Il n'y a hélas pas de solution miracle, vous avez des besoins différents en matière d'intimité, et visiblement la solution du "compromis" semble compliqué, aussi bien d'un côté que de l'autre. Il est inutile de faire semblant et d'accepter une situation qui fait souffrir un des deux partenaires. Donc soit vous arrivez à vous mettre d'accord sur une certaine intimité qui convient à l'un.e comme à l'autre, soit, et je suis désolé de le dire, il faut envisager la solution de la séparation.

Bon courage.
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2385
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 428 fois
A été aimé : 430 fois

Re: Relation A/S intimement compliquée

Message par clotaire » 30 août 2018, 10:39

Situation compliquée en effet...
Vous discutez entre vous, c'est déjà bien.
Je dirais que dans l'espoir que ça fonctionne mieux, une solution serait de parvenir à inverser le ressenti en voyant le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide, ce qui demande un peu de détachement et d'abnégation. Elle repousse ma main maintenant, mais merci quand même de m'avoir permis d'aller jusque là. Il touche mes limites maintenant, mais merci quand même de respecter mon désir de ne pas aller plus loin. Bref, se concentrer sur le positif. Peut-être que ça peut vous faire gagner en confiance après... En essayant d'être constructif je ne vois que ça.
Bonne chance :-)

Avatar de l’utilisateur
lelex73
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 09 juin 2018, 08:48
Localisation : La rochette- savoie
A été aimé : 1 fois

Re: Relation A/S intimement compliquée

Message par lelex73 » 30 août 2018, 10:56

Merci pour vos premières réponses.
J'aime ma chérie je ne me vois pas la quitter pour une question aussi bête que ça... C'est vrai qu'au cours de nos discussions on essaye de trouver un "terrain d'entente" pour trouver des compromis. Je ne souhaite en aucun cas la forcer de quoique ce soit. D'après ce que j'ai compris le contact avec des zones sensibles lui font comme des décharges électriques des brulures des piqures donc plus que désagréable... évoquer ou imaginer une situation très intime lui donne la nausée... dans l'idée elle m'a dit un jour lors de nos discussion qu'il faudrait pour que ça passe qu'elle ne sache pas ce qu'il se passe avant/pendant/après...
Elle a aussi évoquée le sujet que je "trouve quelqu'un pour mes besoins" parce "sans amour ce pas pareil" quelque chose comme ça... Jusque là je n'y prêtait pas attention en me disant que je serais incapable de lui faire ça, la tromper même si elle était "d'accord tant que je ne lui raconte pas en détail"....
je suis un peu tiraillé entre tout.... savoir quelle décision prendre... si je dois relancer ce sujet... de toute manière il faut qu'on en discute...
Zimou a écrit :
30 août 2018, 10:07
Polymnie est dans une tel relation qui fonctionne bien
euh j'ai pas saisi s'il manque des lettres ou si c'est un mot particulier?

Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Associé
Messages : 721
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle
A aimé : 311 fois
A été aimé : 108 fois

Re: Relation A/S intimement compliquée

Message par Grignoteuse de bouquins » 30 août 2018, 20:20

Polymnie c'est le pseudo de quelqu'un sur le forum ;)
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar de l’utilisateur
lelex73
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 09 juin 2018, 08:48
Localisation : La rochette- savoie
A été aimé : 1 fois

Re: Relation A/S intimement compliquée

Message par lelex73 » 31 août 2018, 06:18

grignoteuse.de.bouquins a écrit :
30 août 2018, 20:20
Polymnie c'est le pseudo de quelqu'un sur le forum ;)
Autant pour moi :) je comprenais pas le sens ;) ouf :mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités