Petits soucis avec mes amis sexuels

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
tartinechocola555
Membre junior
Messages : 14
Inscription : 19 juin 2018, 17:09
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par tartinechocola555 » 19 juin 2018, 18:34

Bonjour à tous,

Je rencontre malheureusement quelques petits soucis avec mon entourage par rapport à mon asexualité... Bon après quand je dis que je suis asexuelle, c'est pas sûr à 100% (ça fait pas très longtemps que je m'en suis rendue compte), mais c'est ce qui se rapproche le plus de mes "envies", non présentes en l’occurrence.

Je pense que j'ai toujours su que j'étais pas vraiment vraiment pareille que les autres gens de mon âge niveau envies sexuelles. Je m'en rend vraiment compte quand je parle (cul) avec mes amis, que ce soit des filles ou des garçons. Eux considèrent que faire l'amour c'est génial, que c'est une expérience incroyable qu'il faut à tout pris vivre, et ils ont vraiment l'air d'avoir envie de vivre ça. Sauf que moi pas.
Je n'ai pas de problèmes avec le fait de faire l'amour en sois, chacun fait ce qu'il veut, mais quand j'essais de leur expliquer que moi je n'en ai pas envie et que je trouve pas ça très "attrayant" parce que je considère qu'on peut aimer quelqu'un sans avoir de rapports sexuels réguliers, j'ai vraiment l'impression de me faire juger et d'être considérée comme la petite fille qui a peur et/ou qui est bizarre.
A un moment, j'ai laissé supposer que j'étais asexuelle et là mes amis m'ont vraiment regardé comme si je débarquais d'une autre planète, comme si j'étais pas normale, ou que le mot "asexuelle" ne représentait rien. Je vous raconte pas le blanc bien malaisant que ça a installé. Je me suis sentie vraiment gênée, comme quand on fait une blague nulle et que personne ne rit.

Du coup, j'aimerais bien savoir comment en parler avec eux, comment les "sensibiliser" à tout ça en faisant en sorte qu'ils le prennent plutôt bien.
Pour mes parents c'est pareil (ils ne sont pas du tout du tout au courant).

Je suis pas très calée sur le sujet malgré mes recherches, et je ne sais vraiment pas comment le présenter à des personnes qui n'en ont quasiment jamais entendue parler. Je comprends que pour eux, (surtout mes parents) ça doit paraître un peu voire beaucoup abstrait, mais bien qu'ils soient ouverts d'esprits, je redoute quand même un changement de comportement ou alors qu'ils ne me prennent pas au sérieux (en même temps vu le nombre de blagues de merdes que je fais à la minutes, faut pas s'étonner).

Bref, si quelqu'un a déjà vécu cette situation ou est en train de la vivre et qu'il/elle a des conseils à me donner, je suis vraiment preneuse :wink:
N'oubliez pas de manger cinq fruits et légumes par jour.
Sauf si il reste du chocolat dans le placard...

PaulL
Adepte
Messages : 241
Inscription : 05 janv. 2015, 06:37
A aimé : 14 fois
A été aimé : 30 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par PaulL » 19 juin 2018, 18:45

Salut à toi et bienvenue :)

Histoire qu'on cible le contexte, tu te situes dans quelle tranche d'âge ?

La manière de sensibiliser est assez différente si on parles à des adolescents ou des adultes c'est pour ça :)

Avatar de l’utilisateur
tartinechocola555
Membre junior
Messages : 14
Inscription : 19 juin 2018, 17:09
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par tartinechocola555 » 19 juin 2018, 18:51

Salut,

Merci beaucoup :wink:

C'est vrai que j'ai oublié de le préciser, mais j'ai 17 ans
N'oubliez pas de manger cinq fruits et légumes par jour.
Sauf si il reste du chocolat dans le placard...

Avatar de l’utilisateur
didou
Atrix Revolutions
Messages : 1976
Inscription : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 152 fois
A été aimé : 450 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par didou » 19 juin 2018, 23:10

Alors... Il y a plusieurs stratégies.

La première c'est ce ne pas parler avec les cons : ça les instruit. C'est un peu réducteur, et limité dans l'espoir de faire avancer l'Humanité (je fais toujours la blague "pas le journal, hein", donc je ne vais pas la refaire, ah bon, je l'ai refaite :mrgreen:).

Si l'on passe au-delà de cette vision, certes un tantinet misanthrope, néanmoins réaliste, il faut se munir d'un aplomb sans faille. Genre, un aplomb en plomb (en or c'est plus lourd, mais c'est fort plus onéreux :D).

Donc, effectivement, face à tes ami(e)s tu vas passer pour une bizarrerie envoyée, au mieux par la NSA ou le KGB, au pire par les extraterrestres conspirationnistes. Pour répondre à ça, il faut "juste" accepter de rester doit dans ses bottes et ne pas se laisser déstabiliser par des remarques (souvent niaises) des autres. Tu as ton propre ressenti, tu sais ce que tu ressens toi, tu sais que tu n'es la seule : il faut ne pas se laisser intimider.
Dans le cas défavorable les autres ne t'auront pas compris, dans le cas favorable, ils auront compris qu'il puisse y avoir des gens qui pensent différemment la sexualité. Et dans le pire des cas, tu t'en fous : c'est ta vie.

Pour ce qui est de tes parents, tu as 17 ans, tu n'as aucun compte à leur rendre sur ta sexualité. Moi, à 17 ans je n'avais encore jamais eu de copine et j'avais bien d'autres choses à m'occuper. De surcroît, tu n'es pas dans l'âge prégnant pour donner descendance. Donc tes parents ont encore moins à en savoir sur cet aspect de ta vie.
Si tu ressens le besoin de leur en parler, fais-le. Sinon, ne te prive pas de t'en priver !
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

fiffi
Avenista
Messages : 1405
Inscription : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 370 fois
A été aimé : 199 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par fiffi » 20 juin 2018, 00:11

Bienvenue Tartinechocola ,

Didou t' as donné les bons conseils . Pour beaucoup de gens , l' asexualité reste une abstraction ; il faut que tu gardes en tète le fait qu' il est difficile d' expliquer un ressenti que les autres ne ressentes pas . Ne te décourages pas pour autant , certains ont une ouverture d' esprit assez large pour comprendre et accepter l' autre tel qu' il est .
Répondre par l' humour est un bon moyen de défense , mettre les rieurs de ton coté , ça cloue le bec a pas mal de gens . :-)

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2385
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 428 fois
A été aimé : 430 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par clotaire » 20 juin 2018, 00:12

Bienvenue tartinechocola555 :)

Je suis bien d'accord avec didou :)
Je pense que tu n'as pas de raison de trop t'occuper de ça. A mon avis, il y a plus de gens que tu ne penses qui, à ton âge, n'ont j'amais eu de vie sexuelle (ce que ne signifie pas qu'ils ne la désirent pas, certes). Il y a aussi tous ceux qui font semblant d'être satisfait de la leur, alors qu'ils sont juste satisfaits de pouvoir dire qu'ils en ont uneˆˆ Et puis il y a toi, qui as le mérite d'être honnête avec toi-même et ta confiance. A ton âge, comme dit didou, la pression est superficielle en fait, notamment parce que la question de la parentalité ne se pose pas. Je pense que tes parents seront plus attentifs à tes relations quand ils vont se dire que c'est potentiellement "pour la vie" alors qu'à 17 ans c'est souvent des aventures plus ou moins longues, mais des aventures quand même...

Avatar de l’utilisateur
Léviathan
Membre junior
Messages : 13
Inscription : 10 mai 2018, 00:07
A aimé : 14 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par Léviathan » 26 juin 2018, 01:53

Je rejoins l'avis des autres, ne te mets pas martel en tête. ^^
D'ailleurs, pour tes parents, est-il vraiment nécessaire d'aborder le sujet de ta sexualité ? (Véritable question, je ne tente pas de te décourager.)
Et pour tes amis, s'ils ignorent ce qu'est l'asexualité, explique simplement que la sexualité n'est pas quelque chose qui t'intéresse, au sens pratique du terme, même si ça n'empêche pas d'en parler ou de plaisanter à ce sujet. ^^
Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions servent à enrober de sucre le Diable lui-même

Avatar de l’utilisateur
Dark Majesty
Adepte
Messages : 163
Inscription : 12 avr. 2018, 18:43
Pronom : Elle
A aimé : 18 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par Dark Majesty » 26 juin 2018, 13:50

Je me situe dans la même tranche d'âge que toi et j'ai moi aussi vécu cette situation au début. :wink:

Pour tes amis comme pour tes parents , dans mon cas, ce qu'il leur a fallut c'est du temps. Au début, quand j'ai abordé le sujet ils me prenaient soit pour une folle soit pour quelqu'un qui avait peur. Je n'ai pas insisté mais je n'ai pas changé de discours non plus. Quand quelqu'un me posait une question en rapport avec ça, j'expliquais ce qu'était l'asexualité calmement, sans m'énerver même si certaines remarques pouvaient agacer "pas encore trouver le bon", "tu es trop jeune pour savoir", "ce n'est qu'une phase ça va passer", "ça n'existe pas"... :roll:
A force de le répéter et de ne pas me laisser déstabilisée ou intimidée par leurs discours, l'idée a commencé a germé dans leurs esprits que peut-être ce n'était pas qu'une lubie et que sans doute moi seule pouvais savoir ce que je ressentais.
Au final, quelques mois plus tard, ce sont eux qui sont revenus vers moi pour essayer de mieux me comprendre. :)

Aujourd'hui, toute ma famille et mes amis acceptent qui je suis. :mrgreen: Et une fois qu'eux ont accepté ce que tu es, les autres l'accepteront plus facilement aussi. Ainsi, si il a fallut deux mois pour faire accepter le concept à mes amis proches, pour le reste de ma classe, vu que je l'assume publiquement, il ne m'a fallu q'un jour ou deux. :wink:
"Il n'y a pas de bien ou de mal, il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher" J.K Rowling

Avatar de l’utilisateur
Nagise
Aspirant
Messages : 42
Inscription : 28 oct. 2015, 14:30
A aimé : 9 fois
A été aimé : 12 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par Nagise » 26 juin 2018, 23:57

Aussi, essaie peut-être de leur expliquer ton asexualité quand ils sont séparés ? Dans un groupe, ça peut être difficile de ne pas suivre alors si l'un d'entre eux a tendance à te regarder bizarrement, il peut entraîner les autres avec lui (surtout si il fait office de "chef de groupe"). Si tu leur expliques en tête à tête, ils vont sans doute se montrer plus ouvert ou au moins poser des questions pour essayer de comprendre, je pense.

Avatar de l’utilisateur
tartinechocola555
Membre junior
Messages : 14
Inscription : 19 juin 2018, 17:09
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par tartinechocola555 » 27 juin 2018, 15:01

Merci à tous pour vos conseils, vous êtes de super petites patates bleues :D
N'oubliez pas de manger cinq fruits et légumes par jour.
Sauf si il reste du chocolat dans le placard...

Avatar de l’utilisateur
Charlie-likes-cake
Apprenti
Messages : 60
Inscription : 28 août 2016, 22:48
A aimé : 4 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par Charlie-likes-cake » 27 juin 2018, 20:50

C'est compliqué, je dirais que ça dépend aussi de tes amis ! Moi les miens étaient plutôt au fait des luttes LGBT+ donc il a seulement fallut quelques explications et des réponses de questions gênantes à mon groupe d'amis proches et après c'était eux qui expliquaient aux autres ce qu'est l'asexualité :wink:
Il y en a peut être quelques uns qui sont plus au courant de ce genre de sujets que les autres,tu peux tâter le terrain de ce côté là ^^

Après il y a l'art et la manière, tu peux essayer de les éduquer sans forcément faire de coming out, ou tu peux faire un coming out et expliquer après !
Et tu peux choisir une manière de le faire aussi, ça peut être la déclaration en grande pompe ou quelque chose de plus subtil, personnellement j'avais proposé de faire des patches brodés de drapeau lgbt pour mes amis, et j'en ai fait pour moi même avec le drapeau asexuel que je portait sur ma veste, ils ont compris :mrgreen:
Pour les parents je peux pas aider, les miens sont pas au courant (j'estime que ça les regarde pas, je leur en parlerais pas si je faisais quelque chose alors pourquoi leur en parler si je ne fais rien ?)
«Quand quelqu'un vous raconte une partie de sa vie, loin de vous accorder votre dû, c'est un cadeau qu'il vous fait. Moi je vous offre mon histoire dans toute sa vérité sordide. Toutes mes erreurs et toutes mes sottises exposées au grand jour, dans toute leur nudité.»
Le nom du vent

Avatar de l’utilisateur
didou
Atrix Revolutions
Messages : 1976
Inscription : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 152 fois
A été aimé : 450 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par didou » 28 juin 2018, 00:26

tartinechocola555 a écrit :
27 juin 2018, 15:01
Merci à tous pour vos conseils, vous êtes de super petites patates bleues :D
Ah mais kwa ? On est bleu(e)s ? :D
Eh !!! Les patates, regroupez-vous et vérifiez que z'êtes bien bleu(e)s :mrgreen:
Alors, les bleu(e)s jeunes, c'est peut-être dû au fait que vous soyez des ... "bleu(e)s" :mrgreen:

Pour les bleu(e)s vieux, vérifiez votre dernier bilan médical, la présence de "bleus" sur les jambes, la présence de varices, d'ulcères, et autres annonces d'une mort certaine :mrgreen:


Bon, désolé de ce hors sujet, promis, je ne recommencerai pas :mrgreen:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2385
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 428 fois
A été aimé : 430 fois

Re: Petits soucis avec mes amis sexuels

Message par clotaire » 28 juin 2018, 09:24

Ben en Auvergne quand on a du bleu, avec du jaune, c'est qu'on supporte l'équipe de rugby de Clermont, tout simplement :P

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité