Aller voir ailleurs quand on est S ?

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avis
Néophyte
Messages : 4
Inscription : 14 mars 2016, 15:03
A été aimé : 1 fois

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par Avis » 22 mars 2016, 07:33

Cest pas le fait detre asexuelle en soit qui lui fait peur, a la base elle elle a pas de "probleme" avec ca. Ce qui lui fait peur c'est que je parte une fois que c'est confirmé et quelle ne puisse jamais avoir de relation avec quelqu'un qu'elle aime (je ne suis pas le premier avec qui l'amour est là mais que ce point la "fou la merde").

Pour répondre à ta question non elle a aucun désir elle ne ressent aucune attirance physique en fait de base.. elle voit la beauté mais pas l'attirance. La seule manifestation de désir ce sont très rarement un rêve érotique ca lui arrive presque jamais mais ca arrive et elle ne comprend pas.


En tout cas je suis plus distant avec elle ces derniers jour.. je suis perdu je n'arrive plus a savoir si je dois rompre ou continuer à me battre.. j'ai peur de regretter dans les deux cas...

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3362
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 567 fois
A été aimé : 806 fois

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par Baelfire » 22 mars 2016, 14:17

Tu regretteras de te battre si tu es seul à mener ce combat. Et tu regretteras d'avoir rompu au point d'avoir l'impression de ne plus respirer...quelques temps. Ensuite, tu comprendras que c'était le mieux et tu pourras passer à autre chose.

Pardon d'être un peu pro-nana sur ce coup là mais rompre c'est quelque chose que les hommes n'arrivent que rarement à faire. Même quand ils sont au bord du gouffre.

Courage en tous cas.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

0Salomé0
Apprenti
Messages : 56
Inscription : 25 janv. 2016, 16:03
A aimé : 4 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par 0Salomé0 » 23 mars 2016, 13:41

Salut Avis,

J'ai un peu été dans cette situation je crois avec mon ami qui est S est moi Grey A.
Il y a plusieurs points importants que tu soulèves dans ton message, la fidélité au sein du couple, la peur de se coller une étiquette très stigmatisée (=asexualité), votre souffrance, votre incompréhension etc ...

-Concernant ta vision du couple fidèle, il est tout à fait possible d'avoir des relations sexuelles avec une autre personne que celles avec qui ont vis dans pour autant la ou le tromper, je sais que c'est remettre en question beaucoup de norme (surtout si tu es hétéro, car c'est quelque chose que les personnes LGBT ont moins eu a entendre car pas autant influencé par le discours catholique à l'époque et a donc à évolué à part -je résume grossièrement).
La notion de fidélité frôle ici la notion de consentement éclairé, ll faut en parler ensemble avant, savoir ce qu'elle veut ou pas, ce que tu veux ou pas. Et surtout, si l'un comme l'autre vous en avez vraiment envie, et êtes en accord avec ça.
Il n'est pas question de laisser son mec aller ailleurs et pendant ce temps (ou après) pleurer dans un coin, se culpabiliser de n'avoir pas d'envie etc
Il n'est pas non plus question d'aller voir ailleurs et pendant ce temps (ou après) se culpabiliser, se sentir sale etc

Tout ceci prend du temps, une discussion ne suffira pas, c'est quelque chose qui est long à déconstruire totalement, mais déjà si vous travailler ensemble dessus ça ne pourra que vous aider, vous rapprocher et mieux vous comprendre.
Soyez bienveillant envers envers vous même et l'autre, c'est super important, le rapport à la sexualité peut toucher très profondément les personnes, qu'elle soit A ou S.

-Pour ton amie, elle est complètement effrayée, espère sans doute qu'un jour ça ira mieux et refuse de se coller cette étiquette car pour elle ce n'est sans doute pas normal. Ca ne sera pas la première ici a ce dire ça, notre société est tellement sexualisé ("le sexe" est affiché partout) et voit la sexualité quelque part comme une performance, une course, qqch d'indispensable ... Elle, elle a intégré tout ça, mais ne correspond pas à ce qu'on attends d'elle, donc forcément ça provoque beaucoup de remise en questions, haine de sois, incompréhension etc.

J'ai vécu cela pendant 7 ans environ, ce qui m'a le plus aidé et de remettre en question la norme autours de la sexualité, lire des blogs de féministe A ou non (féministe car justement elles déconstruisent souvent ce rapport au sexe), me rendre compte que je n'étais pas la seule, que je n'étais pas un monstre et que ça n'allait pas changer. :wink:
Car c'est surtout ça qui m'a énormément tourmenté toutes ces années : je voulais vraiment que ça change, je voulais vraiment que ça "aille mieux"... puis j'ai réalisé que c'était un peu comme vouloir être hétéro quand tu es lesbienne par exemple, ce n'est pas vraiment possible.
Tu peux te forcer à ne pas avoir de relation avec des femmes & avoir des relations avec des hommes .... en seras tu heureux ? Non. Fst ce que ça risque de provoquer des angoisses, des douleurs, de la haine de toi, te faire penser que tu es un monstres, te culpabiliser etc ? Oui.
Et ce genre d'expériences, pensées peuvent marquer profondément des personnes et te faire vivre du stress post traumatique par exemple. :roll:

Bref, il vaut mieux s'accepter comme on est (de manière générale ET sur le moment)) que se forcer à être quelqu'un ne pourra jamais réellement être. Même si ça fait mal, il ne faut pas oublier que ces choses évoluent, si elle se sent moins comme cela vous pourrez bien plus en parler par exemple.

N'en faites pas un sujet tabou, parlez en le plus ouvertement possible. Parler aussi de son rapport à la sexualité et du tiens.
Les couples hétéros sont souvent très accès sur la pénétration par exemple, et ce n'est pas quelque chose qui plait à toutes les femmes loin de là, même si pour souvent ça parait être la pratique indispensable : pas de pénétration = pas de relation sexuelle (le reste étant considéré comme les préliminaire à la pénétration) ce qui est au finale une totale construction autours de ce que doit être et ne pas être la sexualité. Alors que ce que doit être ou ne pas être votre sexualité, c'est vous et uniquement vous qui le décidez, pas la société, pas tes potes ou ta mère ou le psy, juste vous (et éventuellement ceux ou celles avec qui vous avez des relations intimes)
Je ne sais pas si elle s'est forcée à avoir des relations avec toi du coup (pour te faire plaisir, pour que tu la laisse tranquille, pour être comme tous le monde etc) mais ça aussi c'est a prendre en compte, car ce n'est jamais anodin, ça laisse des marques qui peuvent s'accumuler et renforcer le sentiments d'être un monstre, anormal etc tout en ajoutant un dégout au sexe qu'on avait pas forcément avant.

Pour ce qui est d'aller voir un sexologue, personnellement je suis mitigée sur ces personnes... Souvent psychanalystes, j'en ai jamais rencontré de bien personnellement. Si il ou elle connait le sujet de l'asexualité et n'y voit rien d'autres qu'un état de fait ok. Mais si il ou elle commence à te sortir que c'est problématique sans la connaitre, provoqué par une blessure, ou je ne sais quoi ....
Tous les sexologues ou psy que j'ai rencontré pour ce sujet m'ont enfoncé, ne m'ont aucunement aidé et ont très fortement ralentis ma compréhension de ce sujet car je les estimé connaisseur (et pourtant, j'ai pas été les voir bien longtemps ^^).
Aucun n'a eu l'idée de me dire que je pouvais être A ou Grey A :lol:

Pourquoi veux tu voir cette personne ? Espère tu guérir ta copine ? Espères tu qu'elle aura plus de relations avoir toi ?
Et elle, a t elle toujours eu peu ou pas de désir ? Est ce que ça pourrait être déclenché par qqch (viol, abus etc) ? Est ce qu'elle a des douleurs ?


En espérant que mon témoignage ai pu t'aider :wink:

Polymnie
Amène
Messages : 423
Inscription : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 39 fois

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par Polymnie » 28 mars 2016, 07:56

J'aime bien ton témoignage 0Salomé0 :D
Et j'imagine ta souffrance Avis. Par contre, pour être en couple avec un S depuis 14ans, il serait très surprenant que ta copine ne souffre pas de son côté. Pas simplement de te perdre mais de te faire aussi souffrir.
Nous ne connaissons l'asexualite que depuis 3ans, dans ma tête le chemin était fait mais ça nous a permi de mettre un mot, un sens sur tout ça.
-> La normalité :lol: et surtout permi à mon conjoint de comprendre que le but n'était plus de trouver un moyen de me faire aimer le sexe.
Il sait "qu'il y a beaucoup de règle ou contrainte" pour espérer de temps en temps qu'il se passe quelque chose.
Il faut que beaucoup de conditions soient réunies mais j'avoue que maintenant quand tout est réuni ça se passe bien (encore trop rarement sur la fréquence à son goût) ça change de 10 ans de pleurs à ne pas se comprendre.
Car la tristesse n'était pas la même mais partagée.
Sinon du côté d'allé-voir ailleurs, j'ai bien changé d'avis face au stéréotype du couple. Au tout début, je lui avais dit quoi qui se passe tu prends tes valises. Aujourd'hui, je lui ai dit que s'il avait l'occasion, il ne devait pas se priver. Je voulais juste le savoir car pour moi le pire c'est le mensonge.
Certains y verront un je m'en foutisme, pour moi c'est une preuve d'amour car de quel droit je pourrais lui interdire quelque chose que je ne peux pas lui donner.
De son côté, ça ne change pas grand chose car c'est avec moi qu'il a envie de faire l'amour son désir n'est pas que physique.
Des fois je lui dit que d'avoir moins de frustrations permettrait une meilleure entente intime entre nous. Et de peut-être retrouver plus de complicité intime.
Même si on n'en parle bcp, il y a tellement de souffrances passées mutuelles qu'on a toujours peur de blesser l'autre.

Il est pratiquement impossible de se comprendre totalement sur ce sujet tellement nos ressentis sont distants.

Enfin tout ça pour dire que malgré le fait que tu fasses pleins de choses dans son sens si elle ne veut pas assumer, vous n'avancerez pas.
Vous pouvez avancer ensemble mais pas toi tout seul pour vous deux.
Bon courage à vous deux, l'amour AS n'a pas beaucoup de variables, Amour et Discussion

Ramón

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par Ramón » 01 avr. 2016, 10:24

Clairement, si cela ne pose aucun problème moral d'aller voir ailleurs, c'est une solution saine. La vision du couple monogame est tellement récente dans nos sociétés (les sociétés sont historiquement majoritairement polygames, souvent en faveur de l'homme d'ailleurs), et elle est tellement liée avec l'époque victorienne (la paroisse et la bourgeoisie) et le romantisme, qu'il faut se méfier de cette injonction, bien ancrée maintenant, à ne pas voir ailleurs. La frustration n'amène rien de bon, et dans un couple monogame il faut savoir être compréhensif de l'autre à cet égard (comme bien d'autres).
La vision : "sexe = ciment du couple" est perverse, elle incite au vice ("vice" => "défectueux", s'oppose à la vertu, bien qu'il faut se méfier de cette notion destructrice qu'est la vertu, surtout quand on parle de virilité). Il n'y a de ciment efficace que l'acceptation par le dialogue, et cela concerne un tout, dont la sexualité (ou non sexualité).

Avis, je répète un peu ce qu'on dit les autres : il y a probablement d'autres éléments à étudier, même si le point névralgique est la sexualité. Je suis peut-être passé à côté, mais il ne me semble pas avoir lu un point qui me paraît important : a-t-elle mal lors de la pénétration ? la masturbation lui pose-t-elle problème ? ... Quel est son rapport avec son corps ? N'y répond pas ici, cela relève de l'intime, mais si cela n'a pas été évoqué, peut-être que vous pouvez en parler et vous renseigner sur la mécanique vaginale auprès d'une gynécologue (ma tante me dit que peu de femmes cherchent vraiment à comprendre le fonctionnement mécanique du vagin ou du clitoris, comme peu d'hommes sur le pénis, ou la prostate et les testicules => cette haine et peur du corps, "impur", est fortement ancrée dans nos mentalités et cultures chrétiennes, et peut constituer la source de nombreux blocages).

Oiseau-lyre
Membre
Messages : 19
Inscription : 06 oct. 2015, 12:01

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par Oiseau-lyre » 16 mai 2016, 07:13

Avís : si tu rentres encore sur ce site n'écoute ni ton cœur ni ton cerveau, et encore moins celui des A qui donnent leur avis comme si elles savaient (hélas très peu d'hommes A sur ce site) mais écoute uniquement ton corps. S'il te dit de poursuivre ton chemin avec ta compagne, fais-le, s'il te dit d'aller voir ailleurs, fais-le sans rien lui dire car elle comprendra dans son cerveau sans jamais parvenir à comprendre dans son coeur, et s'il te dit de la quitter n'hésite surtout pas : vous aurez un moment particulièrement troublant en échange de toute une vie de plénitude pour les deux. Une vie sexuelle pleine, ouverte et franche pour toi avec une compagne S et une vie dépourvue de culpabilité pour elle. Bonne chance !

Sandgirls13
Néophyte
Messages : 1
Inscription : 23 mai 2016, 13:21

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par Sandgirls13 » 23 mai 2016, 13:39

Bonjour je viens de m inscrire,

J ai 37 ans me pose énormément de question j ai connu une dizaine de partenaires hommes et je n ai jamais eu de plaisir ni vraiment de désir , javais un doute sur les femmes et je suis en couple avec une fille mais je vois que le désir n est pas la autant mais c est déjà bp moins demandeurs et ma copine qui est très demandeuse ben c est sentis frustré et m en veux et du coup c est trouve une jeune fille a côté pr combler son manque de sexe.

Cela est très compliqué à vivre de voir la personne que tu aimes aller voir ailleurs mais en même temps je peux pas lui apporter ce qu'elle attends. Je me bouffe le foie de savoir si je vais tenir dans le temps.

l3m
Membre junior
Messages : 5
Inscription : 23 mai 2016, 12:21
A aimé : 2 fois

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par l3m » 23 mai 2016, 18:46

Salut,

Je vais répondre au premier message parce qu'il m'a beaucoup touché, j'irai lire les reste ensuite.

Je me trouve dans une situation un peu similaire, à cela près que je vis dans une relation "libre", et qu'on est tous les deux poly-amoureux. Mais j'ai en moi cette incapacité profonde à coucher avec d'autres mecs. Je me débine souvent lorsque je vais sur les app de rencontre, bien que beaucoup me contactent, j'y arrive pas, parce que j'ai besoin de sentir que la personne avec qui je le fais, je l'aime. Et c'est donc en réponse à ton post et aussi en expression de ce que j n'arrive pas (encore) à faire que je te réponds :
Envisager d'être poly-amoureux, et d'avoir un couple à plusieurs. De trouver un personne que toi et ta copine apprécient. Toi, tu trouve en elle des choses qui te plaisent, et tu peux coucher avec, mais ta copine reste la personne à qui tu tiens. Je sais que chez les homos c'est assez répandu comme type de relation (même si j'y arrive pas ^^). Après, ça demande de travailler sur soi pour accepter que ce n'est pas tromper, mais si c'est officialisé entre vous trois, pourquoi pas ?

Avatar de l’utilisateur
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 538
Inscription : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 3 fois

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par Lady Old Time » 26 juin 2016, 18:11

Bonjour Avis, je relance le sujet histoire de savoir où vous en êtes avec ta copine.

Je me permets de répondre à certaines choses que tu as dites. Tu as dit que ta copine avait peur qu'on lui dise qu'elle est asexuelle, car si c'était le cas tu la quitterais, or il est évident que tu l'aime et donc je pense que si elle est asexuelle, tu ne la quitterais pas pour autant, si?
Tu peux l'amener sur le forum et lui faire lire tout un tas de posts pour la rassurer, il y a pas mal de couple A/S pour qui ça fonctionne. Je suis A et mon ami est S et ça fait 5 ans et demi qu'on est ensemble. On fait en sorte de trouver un terrain d'entente.

Plutôt que de se cacher derrière sa peur et de refuser de voir les choses en face, elle devrait accepter de consulter, ça vous aiderait probablement à avancer. Ça permettrait de savoir où elle en est, ce qu'elle veut et ne veut pas, sinon vous serez continuellement dans un cul-de-sac, votre relation n'avancera jamais et finira par se détruire d'elle-même.
La solution n'est pas d'aller voir ailleurs, ça ne ferait que ruiner davantage votre relation sur le plan physique, et comme tu le dis ce n'est pas ton truc. Tu pourrais tomber amoureux de la personne avec qui tu couche, et finir par quitter ta copine pour avoir à la fois l'amour et le sexe (chose qu'elle ne t'apporte pas) et là ce serait vraiment la fin de votre relation, elle regretterait que ça se termine de la sorte.
Si elle te dit d'aller voir ailleurs ce n'est pas forcément ce qu'elle veut, elle ne le pense peut être pas vraiment. J'ai déjà dit ça à mon ami, c'était pour voir sa réaction mais aussi parce que je me sentais démunie de ne pas pouvoir lui apporter ce qu'il veut. Évidemment s'il faisait ça notre relation n'aurait plus lieu d'être.

Tu ne dois pas être le seul à te battre et à t'investir dans cette relation, si elle t'aime elle doit prendre sur elle et faire des efforts pour améliorer les choses, elle n'a plus 14 ans, il faut qu'elle agisse si elle tient à toi et si elle veut que votre relation perdure. Une relation de couple ça se construit à deux, sinon à quoi bon être en couple si c'est pour faire tout soi-même.
Si c'est pour que vous soyez chacun malheureux dans votre coin, à quoi bon continuer? Vous pouvez évidemment trouver un terrain d'entente et faire chacun des compromis, mais pour le moment tu es le seul à en faire.
L'asexualité n'est pas une fatalité, être asexuel(le) ne veut pas dire être condamné(e) à vivre seul(e) toute sa vie. Peut être serait-elle plus à l'aise et soulagée avec un A et toi plus heureux avec une S. Vous ne pourrez pas vivre comme ça toute votre vie, il faut régler le problème rapidement sinon ça va vous détruire.

Il faut vraiment mettre les choses au clair une bonne fois pour toute. Tu peux lui donner un ultimatum et dire que tu vas la quitter si elle ne fait rien pour arranger les choses, peut être qu'elle aura peur de te perdre et réagira afin de faire avancer les choses. Dis lui que si tu en viens à la quitter ce n'est pas à cause du sexe, mais parce que votre relation n'est qu'à sens unique, qu'elle ne fait pas d'efforts, et que tu en as assez d'être le seul qui tente de sauver votre relation.

Enfin je dis tout ça mais je sais que ce n'est pas facile. J'espère que depuis vous avez réussi à avancer. :wink:
Empty vessel

Avatar de l’utilisateur
respect
Membre junior
Messages : 12
Inscription : 23 mars 2017, 14:59
Localisation : ile de france
A aimé : 1 fois
Contact :

Re: Aller voir ailleurs quand on est S ?

Message par respect » 24 mars 2017, 17:03

Avis il m'est agréable et passionnant de te lire. Tu es courageux. Tu rencontreras une " grosse demandeuse" comme toi tu seras heureux en vivant pleinement ton épanouissement...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités