Protéger sa relation en permettant les aventures

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
PaulL
Adepte
Messages : 241
Inscription : 05 janv. 2015, 06:37
A aimé : 14 fois
A été aimé : 30 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par PaulL » 11 nov. 2015, 20:53

Oiseau-lyre a écrit : Il y a des A qui ont des rapports «normaux», deux out trois fois par semaine, car leur partenaire menace de les quitter adroitement. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils vivent dans le bonheur.

C'est pas de ma faute si il y a des imbéciles masochistes :ouhla: :ouhla: (de plus, si il est forcé, le rapport n'a rien de normal :()

Ton compagnons te force à lui faire l'amour, ça s'appelle du viol. Tant qu'il n'y a pas de compromis avec les deux partis consentants, aucun couple S/A ne marchera, aucun. Ca peut prendre 10 ou 20 ans, mais ça s'écroulera.

Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 4883
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 398 fois
A été aimé : 376 fois
Contact :

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Zimou » 12 nov. 2015, 08:35

j'ai retrouvé assez facilement, c'est l'un des questionnaires AVEN le plus représenté.
https://asexualcensus.files.wordpress.c ... report.pdf
point 2.6 : attitudes about asexuality : do you consider yourself to have a sexuality?
- yes : 58%
- unsure : 26.8%
- no : 15.2%
point 5.1 : sexually active or inactive :
- currently sexual active : 12.4%
- previously sexual active : 22.5%
- never had sex : 65%
point 7.1 : personnal attitude toward sex :
- favorable : 2.7%
- indifferent : 42.3%
- repulsed : 55%
point 7.2 : sex-positivity :
- sex positive : 44.3%
- unsure : 45.1%
- sex negative : 10.6%

En résumé, quand j'ai dit 30% finalement, c’était plus proche des 50%, avec 58% qui considère avoir une sexualité, 35% qui ont eu ou ont une sexualité active, 45% qui ne sont pas repoussé et 44.3% qui sont sex-positive (pour seulement 10.6% négative).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar de l’utilisateur
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 632
Inscription : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 32 fois
A été aimé : 50 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par ~flor_vermelha~ » 12 nov. 2015, 09:31

Oiseau-lyre a écrit : sur http://asexuality.org/sp/20-noticias-pr ... -del-deseo
vous trouverez une étude magnifique sur le sujet. C'est en espagnol mais il s'agit d'un texte très bien rédigé.
C'est en effet très intéressant ! Je ne me promène pas souvent dans les espaces A en espagnol, donc je n'aurais pas trouvé ce texte si tu n'en avais pas parlé. Merci !

Oiseau-lyre
Membre
Messages : 19
Inscription : 06 oct. 2015, 12:01

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Oiseau-lyre » 18 nov. 2015, 03:40

Ou veux-tu en venir, Zimou ? Je trouve la statistique qui dit que 65% des A n'ont jamais eu de rapports très significative : ils parlent et écrivent au nom de quoi ? J'espère qu'ils ne sont pas présents sur «notre» forum qui non seulement est fait pour ceux qui sont en couple (A /S) mais surtout pour ceux qui s'interrogent sur le bienfait des aventures du partenaire S ou le manque de bienfaits...

Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 4883
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 398 fois
A été aimé : 376 fois
Contact :

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Zimou » 18 nov. 2015, 09:09

Oiseau-lyre a écrit :J'espère qu'ils ne sont pas présents sur «notre» forum qui non seulement est fait pour ceux qui sont en couple (A /S) mais surtout pour ceux qui s'interrogent sur le bienfait des aventures du partenaire S ou le manque de bienfaits...
Absolument pas. Nous somme sur un forum d'entraide asexuel, qui n'est pas fait (que) pour les couple A/S, ni pour ceux qui s'interroge sur le bienfait des aventures du partenaire S ou le manque de bienfaits. c'est avant tout un forum pour les asexuels qui se pose des questions sur LEUR sexualité (ou asexualité). D'ailleurs, la grande majorité des asexuels ici sont célibataire, d'autre sont en couple A/A et ne se pose donc pas de question sur ce sujet. Donc les 65% d'asexuel qui n'ont pas eu de relations sexuel ont parfaitement leur place ici, car ils sont asexuels.
ils fréquentent peut être un peu moins ce sous forum, même si ils peuvent très bien avoir leur avis à donner sur la question (pas besoin d'avoir eu des relations sexuel pour parler fidélité par exemple), mais ce sous forum fait partis du forum, ils y ont accès et ont parfaitement le droit de participer ici.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Oiseau-lyre
Membre
Messages : 19
Inscription : 06 oct. 2015, 12:01

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Oiseau-lyre » 24 nov. 2015, 11:24

Le terme «forum» signifie manifestement des choses différentes pour chacun de nous. Le grand forum www.asexuality.org/fr/forum est fait pour les A et ne m'a intéresslé qu'au début que lorsque j'ai constaté que c'était la description parfaite de ma femme. Ce forum en héberge un autre, « relations A-S» qui n'intéresse qu'une petite partie des A qui, comme tu le dis, ne sont pas célibataires. Celui-ci en héberge à son tour un troisième,. «Protéger sa relation en permettant les aventures», qui intéresse les A vivant en couple avec un(e) S et qui comprennent rapidement qu'une relation comme ça ne peut s'inscrire dans la durée que si le partenaire S peut prendre un bain de sexualité dont il a besoin de temps à autre et qui intéresse les S comme moi qui veulent justement protéger leur relation en (se) permettant des aventures. Si tu es un A vivant en couple avec une S et que tu t'intéresses à la possibilité pour elle d'aller faire l'amour avec un S tu es sur le bon forum. Autrement c'est toi qui te trouves sur un forum qui n'est pas vraiment fait pour toi.

Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 4883
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 398 fois
A été aimé : 376 fois
Contact :

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Zimou » 24 nov. 2015, 17:23

le forum est ce que tu appel "Le grand forum". Il n'y a qu'un forum et c'est celui ci, qui sert d'information à l'asexualité. dans ce forum, il y a plusieurs sous forum, qui font partie intégrante du forum, dont le sous forum Asexualité dans lequel nous sommes, créer pour toutes les personnes qui veulent parler d'asexualité. il y a ensuite des sous-sous-forum, dont le "Relations sexuel-asexuel" où nous sommes, créer pour tous les asexuels qui veulent échanger sur ce sujet ou simplement s'informer. (tout ça est affiché dans la barre de navigation : Index du forum < Asexualité < Relations sexuel-asexuel). Et enfin, il y a des sujets de discutions, dont celui ici est de permettre ou non les aventures.
Oiseau-lyre a écrit :Si tu es un A vivant en couple avec une S et que tu t'intéresses à la possibilité pour elle d'aller faire l'amour avec un S tu es sur le bon forum. Autrement c'est toi qui te trouves sur un forum qui n'est pas vraiment fait pour toi.
Je suis un A, je suis donc sur le bon forum. Je souhaite m'informer sur le sujet donc j'ai parfaitement ma place sur ce sujet. j'ai de l'expérience dans le domaine, donc je suis parfaitement apte à donner mon avis sur la question. et même si je n'en avais pas, je suis libre de discuter sur n'importe quel sujet de ce forum comme n'importe quel membre du forum. aucun sujet ou sous forum n'est réserve qu'a certaine personne. Enfin ceux qui ne te concerne pas, tu n'y a pas accès et ne les voit pas (les sujets d'administration, d'association ou le trombinoscope par exemple).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar de l’utilisateur
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 538
Inscription : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 3 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par Lady Old Time » 20 juin 2016, 18:38

Je n'ai pas pris le temps de lire tous les messages car ce serait trop long, mais pour ma part je ne pourrais pas accepter ça.
Je suis A il est S, avant même qu'on se mettre en couple je lui ai parlé de mon asexualité, il l'a acceptée et m'a acceptée comme je suis. Je ne l'ai pas forcé à être avec moi et à devoir se priver de sexe, il a de lui même accepté la situation.
Je lui ai déjà dit (il n'y a pas si longtemps d'ailleurs) que s'il voulait en voir une autre pour pouvoir satisfaire ses besoins/envies, il le pouvait. Évidemment je n'en pensais pas un mot, je voulais surtout voir sa réaction et entendre sa réponse, savoir s'il tenait vraiment à moi. Il m'a répondu que ça ne l'intéressait pas et que c'était avec moi qu'il voulait être et faire l'amour, pas avec une autre. Que le fait de lui "permettre" d'aller voir ailleurs était vexant, car pour lui c'est comme si je ne l'aimais pas et que j'en avais rien à faire de ce qu'il pouvait faire. Donc en gros de ne rien en avoir à faire de notre relation.

Lui permettre d'aller voir ailleurs est inconcevable pour moi. Savoir qu'il en touche une autre, qu'ils font l'amour, qu'ils s'embrassent etc etc me serait insupportable. Je n'arriverais plus à dormir dans le même lit que lui et encore moins le laisser m'embrasser et me toucher. J'aurais évidemment peur qu'il tombe amoureux d'elle ayant ce qu'il veut et qu'il se lasse de moi et finisse par me quitter, ce qui à mon avis arriverait à coup sûr. Pour lui sexe et amour vont de paire, il ne couche pas pour coucher mais par amour. Je ne suis pas partageuse et une relation exclusive signifie pour moi de ne pas aller voir ailleurs, évidemment.
Si c'est pour laisser l'autre aller voir ailleurs autant se séparer, être avec un/une A et que lui/elle soit avec un/une S et puis voilà c'est plus simple.

Pour ma part j'aimerais parfois être tranquille et ne pas devoir combler ses besoins/attentes, ce n'est pas pour autant que je vais aller voir ailleurs avec un A afin d'être comblée et d'avoir ce que je recherche, c'est à dire uniquement de la tendresse et pas de sexe. Je ne vais donc pas lui dire d'aller voir ailleurs pour être comblé et avoir ce qu'il veut. Si c'est pour faire ça autant être ami et c'est tout. Autant être un A avec une A et un S avec une S et vise versa...
Après il y a des couples qui sont libres et vont chacun voir ailleurs, mais il faut évidemment que les deux consentent à une relation de la sorte, ça doit aller dans les deux sens afin que chacun dans le couple y trouve son compte et son bonheur.
Si c'est permettre à l'autre d'aller voir ailleurs parce qu'on culpabilise de ne pas pouvoir lui donner ce qu'il veut et être malheureux en retour, ça n'a aucune utilité.
Empty vessel

mako
Aspirant
Messages : 37
Inscription : 09 déc. 2017, 16:49
A été aimé : 7 fois

Re: Protéger sa relation en permettant les aventures

Message par mako » 10 déc. 2017, 15:45

J'ai parcouru l'ensemble du fil, et je trouve le démarrage du fil et la question intéressante. Cependant le fil est un peu parasité je trouve par des considérations hors-sujet (qu'est ce forum, et a qui est-il ouvert ?) ou un peu limites, culminant je trouve dans cet intitulé :
(l'auteur se reconnaîtra)
Ce qui nous amène à la définition du terme "infidélité". Dans la définition classique, si S découche, S est infidèle. Dans la définition moderne, si A refuse de coucher avec S, A est infidèle, sauf si S le savait avant de se mettre en couple avec A.
et le "si A refuse de coucher avec S, A est infidèle" s'apparente pour moi à de l'apologie du viol

si A refuse de coucher avec S, quelqu'en puissent être les motivations, A a raison, et S n'a en aucun cas le droit de demander a A de coucher (à fortiori si "coucher" signifie "avoir des relations sexuelles")

définir ça comme de "l'infidélité" me semble très tendancieux

Moi je dirais plutôt, (définition du terme "infidélité") :
Dans la définition classique monogame, si S découche, S est infidèle. Dans la définition moderne, si B ne respecte pas les engagements mutuels, décidés d'un commun accord avec C, et en le dissimulant à C par le mensonge, B est infidèle.

mais en rappelant que les rapports sexuels non consentis, ne sont pas autorisés par la loi, donc on ne saurait mettre dans ces engagements l'obligation d'avoir des rapports sexuels (on peut par contre y mettre le fait de ne pas en avoir, avec son/sa partenaire, ou au contraire avec les autres)



Et pour tenter approfondir un peu cette question épineuse et difficile j'aurais envie de dire

dans le cas où les personnes discutent et décident ensemble ce qui est permis et ne l'est pas, il n'y a pas de règle et de jugement à porter, toutes les règles sont permises, tant qu'on les discutent, les respectent, et que chacune des personnes impliqués à réellement la possibilité (physique, intellectuelle, matérielle etc) à tout moment de demander à changer ces règles …à condition encore une fois, de ne pas, inclure dans ces engagements l'obligation d'avoir des rapports sexuels

dans le cas où les personnes ne peuvent discuter ensemble, ou que l'un.e des deux ne veut pas discuter (le cas évoqué par Oiseau-lyre), aucune règle ne peut être énoncée et donc aucune règle ne prévaut

Cela-dit le cas évoqué par Oiseau-lyre n'est pas que A ne veut pas discuter, mais que A ne veut pas discuter selon les modalités de S, à savoir que A ne se définit pas comme asexuelle (et c'est son droit), vouloir coller de force une étiquette a A (pour obtenir quoi en échange ?) est bien regrettable. Quelque soit la manière dont A se définit, ça n'empêche nullement de discuter des modalités du couple.



Pour le cas plus intéressant où les personnes discutent et décident ensemble
- oui on peut autoriser l'autre à "aller voir ailleurs" ou ne pas l'autoriser
- oui on peut imaginer des cas où A peut se forcer un peu soi-même de temps en temps (à condition que ce ne soit pas dégradant pour lui/elle, à condition que ce ne soit pas S qui force A, mais bien A qui le fasse et le décide de son plein gré, …et c'est là que ça devient bien complexe, surtout si A est une femme)

quelque soit la solution j'ai envie de remettre l'extrait d'un post du début du fil :
Renaissance1267
Pourquoi il ne devrait y en avoir qu'un qui satisfait l'autre ? Pourquoi le S devrait faire une croix définitive sur le sexe ou pourquoi le A devrait se forcer constamment ? Les 2 doivent faire des efforts, la vie c'est faire des efforts tous les jours sur beaucoup de front. La vie ce n'est pas la liberté totale, je fais ce que je veux quand je veux avec qui je veux et où je veux. Non, la vie c'est pas ça.
forcer S à être abstinent, ou forcer A à ne pas pas l'être, me semble bien douloureux
après oui, on pouvait être au courant ou pas au début de la relation
mais on n'est pas des êtres constants (on est des humains !), on change et il faut sans cesse rediscuter des choses

Et tâchons de bien savoir ce qui est bon pour nous, avant de vouloir imposer des choses à l'autre
si S ne veut pas être abstinent et si A ne veut pas se forcer
aucun.e n'a le droit d'obliger l'autre (tout au plus peut on poser "dans ce cas, c'est la séparation")
à chacun.e.s ensemble de trouver le bon équilibre
entre accepter/respecter l'autre dans son entière complexité et ses besoins (d'être abstinent ou ne pas l'être) ou se forcer (à être abstinent ou à ne pas l'être)
et se demander, « c'est quoi qui est le plus difficile pour moi ? », et « pourquoi ? »
Je suis un homme S et polyamoureux. Je m'intéresse à l'A depuis quelques années.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité