bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar du membre
Saya#
Aspirant
Messages : 34
Enregistré le : 19 nov. 2017, 12:31
Localisation : Lille
A aimé : 3 fois
A été aimé : 6 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par Saya# » 25 juin 2018, 15:27

J'en rajoute une couche, mais qu'est-ce que ça fait du bien au moral ce genre de témoignage ! Merci pour le partage Léviathan !

Cici10
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 19 nov. 2018, 17:37

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par Cici10 » 19 nov. 2018, 17:54

Bonjour à tous,
Je suis nouvelle sur cette plateforme et cela me fait chaud au coeur de voir que je ne suis pas la seule à être dans le spectre de l'asexualité.
J'aimerai vous partager mon expérience et peut-être pourriez vous m'aider sur quelques points
J'ai découvert l'asexualité au début de cette année et c'est là que j'ai tout compris
Je suis en couple depuis 3 ans et demi avec un garçon formidable
L'amour est toujours aussi fort et grand
Mais après quelques temps de relation (1ans à peu près ),il me pose la question fatale de savoir si je suis prête ou non
Je ne me suis jamais sentie concernée par les rapports
Ce n'est pas un sujet tabou pour moi mais sans plus
Lui se sentait prêt, il en avait envie
Mais pas moi
Il a finalement comprit que les choses se feraient normalement et a accepté de m'attendre
Comme je l'ai dit au début de ce message
J'ai découvert l'asexualité il y a peu et je me suis tout de suite identifié à cette dernière
J'en ai parlé à mon compagnon et à tout de suite fait le lien
Plusieurs moments de conflits ont été causés par mon
orientation
Ils venaient surtout de moi qui croyais qu'il serait mieux avec une autre qui pourrait tout lui donner
J'ai essayé d'en parler à mes proches mais ils ont parlé d'une maladie ou bien que c'est juste que je n'avais encore rien fait et cela me blesse un peu de voir qu'ils croient que je suis "malade"
Mais maintenant j'essaie d'accepter tout cela et de continuer cette histoire sans trop se poser de questions
Je voulais vous demander
Comment gérer vous une relation ace et sexuel ?
Vous posez vous vous aussi ce genre de question ?

fiffi
Avenator
Messages : 1647
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 461 fois
A été aimé : 245 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par fiffi » 20 nov. 2018, 00:04

Bienvenue Cici ,

tu devrais te présenter dans la section dédiée , on te connaitra un peu mieux et on pourra ainsi mieux te répondre .

Beaucoup de gens ne connaissent pas l' asexualité , tu dois t' attendre à être incomprise dès que tu aborderas le sujet .

Chaque couple est unique mais le secret d' une relation réussie passe par le dialogue afin de trouver un compromis qui ne lèse personne .

Bonne chance . :-)

Avatar du membre
Kiwi
Membre
Messages : 17
Enregistré le : 18 janv. 2019, 09:00
A été aimé : 3 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par Kiwi » 03 févr. 2019, 23:20

Ca fait du bien de lire des témoignages positifs !
Actuellement en couple avec un A (qui est très demandeur....) j'ai au départ "suivit le mouvement" sans trop refuser les avances de mon conjoint. J'ai toujours pris sur moi en me forçant, sans trop parler du fait que le sexe ne m'intéresse pas du tout. J'ai toujours cru que j'avais un problème psychologique, et que c'était moi n'était pas normale à ne pas faire comme tout le monde. Et comme j'aime me fondre dans la masse, je ne disais rien.

Puis je suis tombée enceinte, et là j'ai trouvé l'excuse du siècle pour éviter les parties de jambes en l'air ! (inutile de vous décrire à quel point j'étais soulagée d'être enfin débarrassée de mon "devoir"). Puis une fois remise de l'accouchement, je culpabilisais assez car mon compagnon me disais "je ne t'attire pas", "tu n'as plus envie de moi" , ... Et là j'ai compris ma grosse erreur de ne pas lui en avoir parlé tout de suite. Imaginez, moi et ma délicatesse légendaire, je serais bien capable de lui rétorquer (sans volonté de le blesser) "bah, en fait tu sais, je n'ai jamais eu envie de toi, je voulais juste te faire plaisir"...

J'ai donc fait preuve d'une délicatesse exagérée, et je lui ai expliqué que je pensais être asexuelle, en lui expliquant en détail pourquoi. D'ailleurs on a bien ris quand j'ai parlé de l'image du gâteau, parce qu'une fois je lui ai dit "j'ai pas envie aujourd'hui, je préfère manger une crêpe avec du chocolat !".

Il m'a un peu charrié (parce que mon Chouchou est typé "papy" niveau ouverture d'esprit. Genre, de la vieille école), m'a dit "mais nonnnnn t'es pas asexuelle! C'est n'importe quoi " (et bla bla bla)... Après m'être défendue en lui mettant les faits sous le nez (et surtout parce qu'il voyait que s'il ne m'écoutait pas j'allais commencer à lui crier dessus :lol: ) , il a été plus compréhensif, même s'il fait des allusions par fois pour me signaler qu'il m'a laissé tranquille assez longtemps.

Par moment c'est vraiment difficile pour moi de faire un effort. J'ai l'impression d'être de la viande, et parfois je me sens vraiment sale (dans tous les sens du terme). Ce qui est difficile aussi, c'est que dès que je le prend dans les bras, ou ai envie d'un peu de tendresse, ça tourne toujours au sexe, et c'est vraiment saoulant parce que ça ne me donne plus envie d'aller vers lui.

Mais bon, malgré cela je l'aime, et je me dis que ça ira mieux plus tard. Ce n'est vraiment pas facile tous les jours, mais on fait avec, en faisant chacun des efforts pour l'autre.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité