Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar de l’utilisateur
Aphélie
Ace in space
Messages : 1359
Inscription : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 215 fois
A été aimé : 371 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Aphélie » 29 mai 2018, 00:57

Je ne sais pas quel est ton âge, mais si elle est mineure je vais supposer que tu es assez jeune aussi (je crois comprendre que ce n'est pas ton cas en revanche donc peut-être que le sexe c'est pas vraiment l'aspect de la relation sur lequel tu devrais te concentrer pour le moment), du coup faut remettre ça en perspective aussi. Vous avez encore la vie devant vous, et beaucoup de choses peuvent changer. Surtout à cet âge là. Inutile de mettre la charrue avant les bœufs. C'est sûrement une de ses premières relations. Laisse-lui le temps. Je suis pas en train de dire que les choses vont changer (ni que c'est impossible), mais vraiment je crois surtout que ça devrait pas être votre priorité à ce stade là. Laisse un peu faire les choses et laisse-la trouver ses marques petit à petit.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Image
crédits avatar: charliebowater

Avatar de l’utilisateur
Hasy
Néophyte
Messages : 1
Inscription : 30 mai 2018, 15:43
A été aimé : 1 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Hasy » 30 mai 2018, 17:08

Bonjour à tous,

En toute franchise je pense que ce sera ma seule intervention sur ce forum. Mais je me suis dit qu'il était important pour ceux qui cherchaient une réponse "concrète" d'avoir un témoignage de quelqu'un au sujet du "Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!".

Bon, je me présente rapidement. J'ai 25 ans, avec un status, un emploi stable et je suis S avec une particularité, si je ne suis pas amoureux je ne peux simplement pas (et oui, les PC j'ai essayé à plusieurs reprises et j'ai détesté), si je suis amoureux je peux mais j'ai cependant une libido élevée en couple (il faut compter une relation par jour en moyenne pour que je sois pleinement heureux).

Maintenant que vous avez saisi le personnage je vais vous conter une histoire. Je suis resté 7 ans et demi avec la même personne, une asiatique. J'étais son second copain, c'était ma septième copines mais je n'étais pas ou peu expérimenté et nous avions tous deux 16 ans: (j'avais un master câlins et préliminaire, mais je connaissais rien d'autre) j'étais puceau et elle vierge. Nous avons vécu nos trois premières années ensembles comme une amourette de lycée/collège sans aucunes relations sexuelles, elle n'était "pas prête" et on ce suffisaient ensemble des câlins et préliminaires. J'ai accepté de ne rien faire, de ne pas la bousculer, je me disais: "T'façon je serai certainement nul et je préfère que ça ce passe dans les meilleures conditions." Et au bout de ces trois années: Suite à une engueulade et à un violent échange verbal, elle m'a trompé avec quelqu'un la semaine suivante. Faute pardonnée, je n'aurais pas dû lui dire "Va te faire voir." avant de lui tourner le dos après l'engueulade. Elle a littéralement respecté mes paroles, bref.. Elle aussi m'avait dis des trucs pas terrible à entendre (pour info, afin d'éviter le: "C'est un sale type ce gars!")

Frustrée par sa relation sexuelle, je lui est forcée la main lorsque l'ont c'est réconciliés: "J'ai besoin qu'on le fasse, je me sentirai mal sinon...". Alors qu'elle avait souffert de cette relation, qu'elle qualifie aujourd'hui de "viol" puisque le gars l'a fais boire (alors qu'elle ne boit jamais, mais vraiment jamais) et à profiter d'un moment de faiblesse. Pour tous dire... Il n'a même pas attendu qu'elle "mouille". Autant dire que cela devait être douloureux et pas facile. Un traumatisme quoi.

Bref, je n'étais plus puceau... Et j'avais adoré ça. Elle aussi mais j'en doute. Elle m'a par contre fait promettre une chose: "Je ne le ferai que très rarement, je ne me sens toujours pas guérie et bien dans mon corps." J'ai respecté cela, mais je lui demandais quand même de temps en temps... Et plus le temps passait plus je lui en demandais (la dernière année et demi). Sauf qu'elle ne voulait pas, elle était guérie, mais pour être franc:"Ça ne m'intéresse pas.".. On a rapidement conclu tous les deux qu'elle était asexuelle. Mais cauchemar pour elle...: Moi au contraire je devenais de plus en plus S et ma libido ne faisait qu'augmenter au fur et à mesure des mois. Forcément la conclusion de l'histoire à été assez simple... Je lui ait reproché de ne pas avoir de libido, qu'elle ne me désirais pas et que je ne me sentais pas aimé, elle m'a reproché qu'elle se sentait obligé et que pour elle je lui donnais l'impression qu'elle n'était qu'un objet.

Finalement je lui ai dit que ce n'était plus possible, je me sentais coupable de lui faire l'amour et elle de ne pas réussir à me combler de désire. C'étais très dur d'en terminer, ont s'aimaient tous les deux. En bref ça a été 3 ans de relations de pur bonheur pour 4 ans et demi de souffrances et de mensonges à l'autre, psychologiquement c'est très mauvais de vivre comme ça. Et oui, à cause du sexe.

Voilà 9 mois que je suis séparé d'elle aujourd'hui et je me sens bien, quoiqu'elle me manque. Et voici mon bilan:
Un S et un A ne peuvent pas être compatibles, cela créera forcément une frustration des deux parties. Tandis que les A ne comprennent pas la notion du: "Le Sexe c'est une preuve unique d'amour entre deux personnes, quelque chose qui créer la vie. C'est la conclusion ultime d'un couple dans leur amour." les S ne comprennent pas: "L'amour c'est un tout qui peut être comblé par toutes les petites choses de la vie et qu'un couple peut partager quotidiennement. Le plus beau c'est de s'aimer tout simplement.". Le second est plus beau que le premier n'est-ce pas? C'est tout de même beau de ce dire que l'amour ne tourne pas autour du sexe... Mais je suis désolé... Les S en ont besoin, c'est animal, c'est très primitif mais il faut comprendre que l'amour est un instinct primitif d'union sexuelle entre deux individus. Aucun des deux parties n'ont tords mais ce qu'il faut retenir c'est l'incompatibilité des A avec les S.

Alors petite aparté en tant que S pour les A:
  • Les A, ne dites pas aux S qu'ils peuvent se contenter d'une relation de temps à autres. C'est impossible. Déjà, il faut que la relation sexuelle soit naturelle, si l'un accepte de coucher avec l'autre pour lui faire plaisir ça ne marchera pas. Pourquoi? Parce que ça se sent. Et oui pour les S, faire l'amour c'est obligatoire en couple!
  • De plus, lorsque c'est toujours le même qui "enclenche" la relation sexuelle et ben... ça devient frustrant à force. Le S aura l'impression de forcer l'autre et franchement il n'y a rien de pire! (Si tenté que le S soit psychologiquement normal)
  • Répondre des trucs du genre: "J'ai l'impression d'être un objet.", "Je ne te désire pas sexuellement.", "On peut arrêter...?" Alors là...
  • Il est très dur pour un S de comprendre comment un A peut ne pas ressentir le besoin charnel, mais n'oubliez pas... L'inverse aussi, les A ne comprennent pas l'engouement pour les S.
  • C'est pas aux S de diminuer leurs libidos pour vous! Merci. Et inversement, c'est pas aux S de vous forcer la main pour coucher, c'est très malsain!! (C'est la principale raison pourquoi les S et A ne seront jamais compatibles)
Merci :)
PS: Mon avis n'est pas forcément la seule et unique possibilité, mais c'est l'avis que je me fais en général pour la "possibilité" d'un couple A et S.
Dernière édition par Hasy le 30 mai 2018, 17:22, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2383
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 428 fois
A été aimé : 430 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par clotaire » 30 mai 2018, 17:20

Hello Hasy,
merci d'avoir fait l'effort de produire ce témoignage, je pense que c'est utile et intéressant pour nous.
Il y a cependant quelques témoignages ici de couples A/S qui semblent fonctionner (même si j'ai un peu l'impression que c'est minoritaire). Mais il faut lire un peu de tout pour se faire un avis ;-)

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3362
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 567 fois
A été aimé : 806 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Baelfire » 30 mai 2018, 19:38

Oh !! Un fan de Star Wars si j'en crois ton avatar. Et de l'Alliance Rebelle en plus.

Merci pour ton témoignage c'est super intéressant. Des S viennent s'exprimer ici parfois et c'est toujours constructif pour nous. Après je vais te "rassurer" sur un point : les A qui ont des relations sexuelles le font majoritairement parce qu'ils y sont disposés, parce que faire plaisir à l'autre leur fait plaisir. Et parce que les A ne sont pas hermetiques tout simplement.

Si ta copine adore les feux de l'Amour et que toi tu détestes, les fois où tu regarderas un épisode avec elle ça lui fera énormément plaisir. Et à toi ça te fera plaisir de lui faire plaisir. Vous trouverez même moyen de bâtir une mini complicité là dessus. Dans ce sens tu comprendras que les couples A/S peuvent fonctionner. Mieux vaut des relations sexuelles de qualité et totalement fusionnelles que des relations sexuelles de quantités low coast et toutes pourries^^. Là encore tout est une question de terrain d'entente et de complicité. Et là encore pas mal de S sont d'accord avec cette philosophie.

Encore merci pour ton intervention. Et j'espère que tu ne resteras pas sur cette expérience malheureuse.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

fiffi
Avenista
Messages : 1400
Inscription : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 370 fois
A été aimé : 199 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par fiffi » 31 mai 2018, 00:06

Merci Hasi pour ton témoignage ,

je partage ton opinion sur les couples A\S mais je reste toujours optimiste : certains couples peuvent fonctionner malgré les difficultés .

SaltWater
Membre junior
Messages : 9
Inscription : 19 janv. 2017, 10:56

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par SaltWater » 01 juin 2018, 16:44

Bonsoir Hasy,
Moi aussi "S", je partage ton point de vue. Mais je dure depuis Quasi 25 ans, avec moins de 4 boites de Durex utilisées (j'ai jeté la fin de la quatrième ....) et 3 enfants.
Caractéristique personnelle, méme les calins n'existent plus, depuis 2 ans.

Pourquoi je reste : C'est la mère de mes enfants, une personne qui est admirable dans ce qu'elle fait tous les jours, .......
La réalité : nous sommes déjà séparés "de facto" : chambre à part quand je suis là, et le reste du temps je suis à 10h de vol, je couche plus à l'hotel dans l'année que chez moi.
Comment je compense (en plus du chocolat ...) : ma passion, la plongée ..... des qu'il y a de l'eau, ...... je sors les palmes ..... et sur ce coup là, elle sait que me limiter sous prétexte que l'on ne se voit déjà pas beaucoup serait "risqué", donc ..... Et pui j'ai vu des escortes, et j'ai eu une maitresse, mais bon la double vie, pas facile à gérer, je laisse tomber, la plongée sera mon unique maitresse.

Avatar de l’utilisateur
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 878
Inscription : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 96 fois
A été aimé : 146 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Ptite Marie » 01 juin 2018, 19:25

Hasy a écrit :
30 mai 2018, 17:08
Je suis resté 7 ans et demi avec la même personne, une asiatique.
Heu... C'est quoi l'intérêt là de préciser que ta copine était asiatique ? :shock:
Hasy a écrit :
30 mai 2018, 17:08
  • Répondre des trucs du genre: "On peut arrêter...?" Alors là...
Ouais enfin pouvoir arrêter à tout moment c'est le truc de base de n'importe quelle relation sexuelle saine... Si on ne n'ose pas dire ça ou si cette phrase n'est pas respectée, c'est hyper malsain... Et c'est pas une question d'être A ou S.
Hasy a écrit :
30 mai 2018, 17:08
Tandis que les A ne comprennent pas la notion du: "Le Sexe c'est une preuve unique d'amour entre deux personnes, quelque chose qui créer la vie. C'est la conclusion ultime d'un couple dans leur amour."
Ou pas... Je ne pense pas que la plupart des S ne couchent absolument qu'avec les personnes dont ils sont foux amoureux, ça doit même pas être la majorité... Tu contredis d'ailleurs cette phrase dans tout ton post en parlant du côté animal et primitif. C'est pour prouver ton immense amour à ta copine que tu lui as "forcé la main", et ce juste après qu'elle ait été violée ?

Ton post me met très mal à l'aise et transpire la culture du viol, je sais pas si c'est moi qui interprète mal ou toi qui t'exprimes mal mais ça passe pas.

Et pour la millième fois, ce que tu appelles "préliminaires" ce SONT des relations sexuelles, et on peut avoir une sexualité épanouie avec ça quand on arrête de se focaliser sur la pénétration, surtout quand sa partenaire n'aime pas ça.
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar de l’utilisateur
Lau
Affilié
Messages : 341
Inscription : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 171 fois
A été aimé : 125 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Lau » 01 juin 2018, 21:42

Je te rejoins Ptite Marie, je suis assez mal à l'aise à la lecture de tout ça. Sans parler du ton péremptoire envers les A et les S (même si ce n'est sans doute pas son intention), les contradictions, cette histoire de viol, c'est... déconcertant.
Hasy a écrit :
30 mai 2018, 17:08
Je lui ait reproché de ne pas avoir de libido, qu'elle ne me désirais pas et que je ne me sentais pas aimé, elle m'a reproché qu'elle se sentait obligé et que pour elle je lui donnais l'impression qu'elle n'était qu'un objet.
[...]
Un S et un A ne peuvent pas être compatibles, cela créera forcément une frustration des deux parties. Tandis que les A ne comprennent pas la notion du: "Le Sexe c'est une preuve unique d'amour entre deux personnes, quelque chose qui créer la vie. C'est la conclusion ultime d'un couple dans leur amour." les S ne comprennent pas: "L'amour c'est un tout qui peut être comblé par toutes les petites choses de la vie et qu'un couple peut partager quotidiennement. Le plus beau c'est de s'aimer tout simplement.". Le second est plus beau que le premier n'est-ce pas? C'est tout de même beau de ce dire que l'amour ne tourne pas autour du sexe... Mais je suis désolé... Les S en ont besoin, c'est animal, c'est très primitif mais il faut comprendre que l'amour est un instinct primitif d'union sexuelle entre deux individus. Aucun des deux parties n'ont tords mais ce qu'il faut retenir c'est l'incompatibilité des A avec les S.
Confusion entre attirance sexuelle et libido. On a tous une libido plus ou moins prononcée mais les A n'ont pas d'attirance sexuelle. Donc oui, pas de désir d'une proximité sexuelle avec autrui, peu de A prendront l'initiative hormis pour faire plaisir à leur partenaire. MAIS ça ne veut pas dire qu'elle ne t'aimait pas. Et ça tu l'as dit un peu plus loin pourtant.
Tu reconnais toi même que la situation vécue est différente d'un S à l'autre, que pour toi, le sexe c'est obligatoire quotidiennement alors que pour d'autres les compromis sont possibles. Je regrette donc que tes "notions" amour et sexe vues par les A et les S soient aussi... tranchées ? Et inexactes ? Tu confonds sexe, amour, procréation dans ta tentative de justification sur cette histoire d'instinct primitif...

Et pour info, on comprend, on est pas débiles. On le ressent juste pas comme vous. On éprouve pas le besoin de coucher pour ressentir à votre égard tout ce qu'on ressent déjà pour vous.

Bref, c'est ton avis mais je sais pas, j'ai vraiment la sensation que tu fais de ton cas une généralité alors qu'on a des exemples dans ce même fil de discussion que les situations varient selon les S et que certains sont prêts à/capables de maîtriser leur libido et trouver des compromis.
  • De plus, lorsque c'est toujours le même qui "enclenche" la relation sexuelle et ben... ça devient frustrant à force. Le S aura l'impression de forcer l'autre et franchement il n'y a rien de pire! (Si tenté que le S soit psychologiquement normal)
  • Répondre des trucs du genre: "J'ai l'impression d'être un objet.", "Je ne te désire pas sexuellement.", "On peut arrêter...?" Alors là...
:ouhla:
"Alors là...", quoi ? Ça aurait été important que tu finisses cette phrase, parce que ça peut être très mal interprété.
Je te renvoie à la définition même de l'asexualité. Normal que les A ne prennent jamais ou pas l'initiative.
Après comme l'a dit Baelfire, ce n'est pas parce qu'on initie pas qu'on ne veut pas. Mais en tout cas si on ne veut pas, il faut respecter ça. Ça s'appelle le consentement, pour rappel, et ça veut dire qu'à n'importe quel moment on peut vouloir arrêter et peu importe la raison, il faut respecter ça et même mieux encore, en parler. Communiquer sur le pourquoi.
Communiquer tout court. On le répètera jamais assez, c'est important de s'asseoir, de se poser et de parler de notre relation. Ca-pi-tal.


A titre personnel, je fonde peu d'espoir dans une relation A/S, principalement à cause de la frustration et de la culpabilité. Mais je pense surtout que ça dépend des deux personnalités impliquée et de la qualité de leur communication en tant que couple. Et je souhaite que ceux qui tentent réussissent, vraiment. Mais quand je me projette, j'ai un peu de mal à avoir comment ça pourrait marcher. (Sans doute parce que je ne prévois aucun compromis)
Et loin de moi l'idée de retourner le couteau dans la plaie, mais en tant que A et en me mettant à la place de ton ex, vu le passif (et ta libido), j'ai beaucoup de mal à voir comment votre relation aurait pu marcher/perdurer dans le temps. Je sais pas... Tu dis qu'elle était guérie, mais guérit-on jamais vraiment d'un viol ? (C'est une vraie question hein)
"Il n'y a qu'une vie, c'est donc qu'elle est parfaite." (P. Eluard)

Image

Avatar de l’utilisateur
Aphélie
Ace in space
Messages : 1359
Inscription : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 215 fois
A été aimé : 371 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Aphélie » 02 juin 2018, 03:51

Bon alors tu as eu une expérience peu concluante d'une relation A/S, et tu as décidé que c'était suffisant pour juger qu'aucune relation A/S ne pourrait marcher ? Désolée, mais tu ne peux pas faire de ton cas une généralité. Il y a des relations A/S qui marchent très bien, il y en où c'est plus difficile, mais où la communication et les compromis font que, il y en a qui se terminent mais pour des raisons toutes autres, et qui se terminent même bien, etc, etc.

Même constat par ailleurs que Ptite Marie, surtout pour le "je lui ai forcé la main" dans la même phrase où tu dis qu'elle considère avoir été violée : tu réalises à quel point c'est dérangeant ? Ça ne t'a pas traversé l'esprit que sa distance au sexe pouvait venir de ces expériences ? Parce que ce qui est certain c'est qu'en faisant pression tu n'as rien arrangé. On ne "guérit" pas magiquement de ce genre de choses, surtout qu'elle n'a pas vraiment eu de temps seule pour se réapproprier son corps, tu admets toi-même avoir fait pression.
Tandis que les A ne comprennent pas la notion du: "Le Sexe c'est une preuve unique d'amour entre deux personnes, quelque chose qui créer la vie. C'est la conclusion ultime d'un couple dans leur amour." les S ne comprennent pas: "L'amour c'est un tout qui peut être comblé par toutes les petites choses de la vie et qu'un couple peut partager quotidiennement. Le plus beau c'est de s'aimer tout simplement.".
C'est vraiment une caricature très grossière et maladroite de la situation : je peux t'assurer que même chez les S tu trouveras des gens qui ne sont pas d'accord avec ta vision. Parce que bon, que tu voies le sexe comme partie intégrante d'une relation c'est une chose, mais alors "la preuve unique", la "conclusion ultime" et tout le blabla, sans oublier l'apport pas franchement nécessaire sur la conception qui exclut les couples homosexuels, c'est vraiment ta vision des choses, et je trouve ça très réducteur - si tu commences par là c'est pas étonnant que ta petite amie se soit sentie comme un objet.
Mais je suis désolé... Les S en ont besoin, c'est animal, c'est très primitif mais il faut comprendre que l'amour est un instinct primitif d'union sexuelle entre deux individus.
Ce vieux discours culpabilisant :roll: Désolée, mais non. Le sexe, c'est un désir, pas un besoin, contrairement au fait de respirer, manger, dormir etc. Tu ne vas pas mourir si tu n'as pas de rapport sexuel régulier. Je sais pas, même pour toi, c'est ultra dégradant de tenir ce discours et de te comparer à un animal, y a pas un moment où tu dis "non, je vaux mieux que ça, j'ai des principes, des valeurs, je suis plus qu'une bête de sexe" ?
Les A, ne dites pas aux S qu'ils peuvent se contenter d'une relation de temps à autres. C'est impossible.
Ce n'est pas que c'est impossible, c'est que tu ne veux pas. C'est une position qui se respecte, mais en aucun cas une vérité absolue, je peux t'assurer que c'est possible pour peu qu'on en aie la volonté (en plus tu ne parles même pas de pas avoir de rapports du tout, mais quand même d'en avoir de temps à autre). Déjà, à priori tu disposes de tes mains si c'est vraiment un problème. Et ensuite, c'est vraiment juste super malsain que tu justifies ton discours par ce genre de choses, parce que tu culpabilises toutes les personnes qui ne s'offrent pas "suffisamment" sexuellement à leur partenaire en disant que finalement elles les mettent dans une situation "impossible", alors qu'elles se blâment souvent déjà assez sans ça.
De plus, lorsque c'est toujours le même qui "enclenche" la relation sexuelle et ben... ça devient frustrant à force. Le S aura l'impression de forcer l'autre et franchement il n'y a rien de pire! (Si tenté que le S soit psychologiquement normal)
D'un autre côté, c'est souvent frustrant pour les A aussi de subir le désir sexuel de leur partenaire. Et oui, incroyable, il a des inconvénients des deux côtés. Mais dans la mesure où la personne fait malgré tout des efforts, y a pas de raisons que ça n'aille pas dans les deux sens.
Répondre des trucs du genre: "J'ai l'impression d'être un objet.", "Je ne te désire pas sexuellement.", "On peut arrêter...?" Alors là...
Curieuse de connaître la suite aussi, mais je suis sûre que ton ex en aurait des drôles à sortir aussi. Tout est une affaire de perspective.
C'est pas aux S de diminuer leurs libidos pour vous! Merci.
Encore une fois, ta formulation se veut très culpabilisante. Y a une nuance entre "diminuer sa libido" (ce qui est pas vraiment quelque chose qui se contrôle) et "faire des compromis". C'est quand même toi qui attend d'elle quelque chose qu'elle ne te doit aucunement, et qui lui fait pression pour l'avoir. Ce serait pas très différent si elle ne savait pas coudre et que tu insistais pour qu'elle s'y mette. La seule nuance c'est que le sexe est quelque chose de standardisé dans le couple, alors que c'est finalement loin d'être aussi évident qu'on ne veut le faire croire. Ta libido, c'est ton problème à toi en fin de compte, ce n'est pas aux autres d'en faire les frais. Alors oui, dans l'idéal c'est quelque chose qui se discute, il y a des solutions, des compromis qui sont présentés : si ce n'est pas possible, tant pis, personne ne dit que tu dois faire vœu d'abstinence pour le restant de ta vie. Mais par contre oui, ça peut vouloir dire accepter des rapports moins fréquents (surtout que un rapport par jour, même pour un couple S/S c'est énorme et complètement intenable), ou de devoir aller vers l'autre, ou de parfois t'occuper de toi tout seul. Mais la personne en face fait tout autant de concessions, il ne faut pas l'oublier. Et il y a des personnes qui sont plus prêtes à faire ce genre d'efforts que toi. Ce n'est pas une condamnation : chacun ses limites, mais il faut bien que tu comprennes que les tiennes ne sont pas celles de tout le monde. Et venir ici pour poster aussi catégoriquement que les couples A/S ne peuvent pas marcher, ça ne rend service à personne, particulièrement pas les gens qui viennent ici en quête de conseil. Chaque couple est différent.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Image
crédits avatar: charliebowater

Avatar de l’utilisateur
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 878
Inscription : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 96 fois
A été aimé : 146 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Ptite Marie » 02 juin 2018, 06:15

Merci Lau et Aphélie, vous avez développé ce que j'ai pas eu l'énergie de faire. Je commençais à me demander si c'était pas moi qui déraillais :|
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2383
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 428 fois
A été aimé : 430 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par clotaire » 02 juin 2018, 09:39

Ben moi je vous trouve légèrement sévères les amies, parce que pour moi, c'est courageux de sa part d'avoir exprimé comment il vit sa situation, et de toute façon il dit lui-même être conscient qu'on ne peut pas se comprendre, donc il n'y a pas lieu de s'en étonner. Dit comme ça, oui, lui ne pense pas pouvoir être en couple avec une A, et ça semble clair. Il ne faut pas forcément chercher plus loin.
A la fin du message, il dit quand même que "c'est pas au S de forcer la main", tout en reconnaissant l'avoir fait un peu plus haut : ce qui sous-entend qu'il le regrette et valide donc son constat d'incompatibilité. Tous les S ne sont pas comme lui, heureusement pour nous, mais il me semble que dans sa situation, il a quand même l'avantage de la lucidité ;-)
C'est trop facile, je trouve, de monter dans les tours par messages interposés en s'appuyant sur des bouts de phrases. C'est la limite de ce genre de média. Pour ma part, je prends le parti de la bienveillance :-)
A mon avis ce qu'il faut retenir c'est que vous êtes d'accord avec lui sur le fond, à savoir que vos ressentis sont incompatibles. Pas besoin d'argumenter davantage là-dessus^^

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenator
Messages : 1570
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 399 fois
A été aimé : 419 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par PassionA » 02 juin 2018, 11:32

Merci pour ton long témoignage Hasy, c'est toujours bon pour la discussion d'avoir des avis et des points de vue différents.

Évidemment ce que tu dis est vraiment dérangeant pour nous d'où les retours précédent, tout simplement parce que tu es du côté majoritaire et que tes instincts naturels sont complètement validés par la société et peu de tes réactions sont remises en cause en particulier dans un domaine qui touche à l'intimité et au corps. De notre côté c'est tout l'inverse, chacune de nos réactions naturelles sont mis à partie et contestées, invalidées.

Je pense que si tu viens ici faire ce long post et que tu parles ouvertement de ta relation dont certains détails dérangeants (abus suite à un viol), c'est que tu comprends que c'était une erreur à cette époque et que tu le regrettes. Au moins tu as le courage d'affronter tes erreurs et c'est remarquable.

Hasy a écrit :
30 mai 2018, 17:08
Alors petite aparté en tant que S pour les A:
  • Les A, ne dites pas aux S qu'ils peuvent se contenter d'une relation de temps à autres. C'est impossible. Déjà, il faut que la relation sexuelle soit naturelle, si l'un accepte de coucher avec l'autre pour lui faire plaisir ça ne marchera pas. Pourquoi? Parce que ça se sent. Et oui pour les S, faire l'amour c'est obligatoire en couple!
  • De plus, lorsque c'est toujours le même qui "enclenche" la relation sexuelle et ben... ça devient frustrant à force. Le S aura l'impression de forcer l'autre et franchement il n'y a rien de pire! (Si tenté que le S soit psychologiquement normal)
  • Répondre des trucs du genre: "J'ai l'impression d'être un objet.", "Je ne te désire pas sexuellement.", "On peut arrêter...?" Alors là...
  • Il est très dur pour un S de comprendre comment un A peut ne pas ressentir le besoin charnel, mais n'oubliez pas... L'inverse aussi, les A ne comprennent pas l'engouement pour les S.
  • C'est pas aux S de diminuer leurs libidos pour vous! Merci. Et inversement, c'est pas aux S de vous forcer la main pour coucher, c'est très malsain!! (C'est la principale raison pourquoi les S et A ne seront jamais compatibles)
Merci :)
PS: Mon avis n'est pas forcément la seule et unique possibilité, mais c'est l'avis que je me fais en général pour la "possibilité" d'un couple A et S.
Je ne vais pas reprendre chaque point vu que j'ai la même opinion que les personnes qui ont posté avant moi. Le consentement est un sujet clef des relations, qu'elles soient sexuelles ou non.

Ce petit discours est tout ce qui est toxique dans une vision S de la relation. En gros ce qui est dis c'est que la faute ne peut pas t'incomber puisque tu es S et que c'est un besoin et que tu ne contrôle pas ta libido. Là je dis non. Je suis A ET j'ai une forte libido, il y a donc une première grande erreur dans ton discours de faire l'amalgame entre asexualité et libido. La seconde c'est de dire que ce n'est pas contrôlable, et là je suis bien placé pour dire que si, ça l'est. Si je devais me masturber à chaque fois que j'ai une montée de libido, ce serait vraiment problématique. Je me suis éduqué à choisir mon moment pour le faire. Quand j'ai eu des relations avec des S, cette libido n'a jamais été dirigée envers ces personnes parce que je suis A (c'est clair et net), et ne m'a jamais empêché de prévenir l'autre que seule la tendresse me comble dans notre rapport - ni de continuer à avoir une pratique solitaire une fois seul.

C'est vrai que pour beaucoup de personnes S, la tendresse est un déclencheur sexuel qui fonctionne de manière pavlovien, mais il ne s'agit que d'éducation de son corps et non d'un absolu. Traiter cette réaction en absolu, c'est forcer l'autre personne en se mettant dans une disposition sexuelle à chaque contact, et donc si elle n'y est pas encline c'est simplement la pousser à ne plus vouloir de rapports tendres. Bref, quand on ressent qu'a chaque fois qu'on touche l'autre celui-ci se place dans un état d'esprit que l'on ne veut pas, normal qu'au final on se sente un peu comme un objet de sexe et non plus une personne aimée. D'un autre côté, certains personnes ne ressentent pas d'élan de tendresse, et là ça n'a rien à voir avec A ou S, c'est juste une forme d'amour tout aussi valide mais qu'il faut apprendre à accepter - et pour les personnes tactiles, normal que ce soit difficile.

Au final, je lis la chose telle qu'elle : "Je ne veux pas faire d'efforts, le sexe est une obligation naturelle et non quelque chose qui se contrôle." En effet, ça c'est une lecture très animale et instinctive, mais est-elle bonne pour toi en tant qu'individu même au sein d'une relation S/S ? Je veux dire par là que cette approche de la sexualité me semble immature et peu valorisante, alors que tu as le potentiel de pouvoir la maitriser et d'en faire quelque chose de plus satisfaisant - en favorisant tout ce qui est péri-sexuel, c'est à dire la relation avec l'autre.

C'est une erreur de croire que les A sont contre le sexe et les S incapables de se maitriser leurs pulsions, et donc les relations A/S vouées à l'échec à cause de cela. Certaines personnes A le sont certainement et définitivement, mais aussi beaucoup sont ouvertes à l'idée et à la pratique notamment si leur partenaire privilégie la qualité de leur relation et ainsi quand vient le bon moment cela ressemble moins à une corvée de plus. Poser la libido en rempart empêchant les S de leur côté est à mon avis une méconnaissance de notre corps et du contrôle que l'on a dessus, et porterait autant préjudice dans une relation S/S.

Avatar de l’utilisateur
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 538
Inscription : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 3 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Lady Old Time » 03 juin 2018, 13:50

Je vais être franche Hasy désolée, mais ce que tu dis est idiot et limité dans le sens où tu te bases uniquement sur ta propre expérience et en fais un cas universel. Ce qui ressort de ton discours c'est que tu dois être jeune avec très peu d'expérience de couple (je me trompe peut être). Heureusement toutes les relations A/S ne sont pas comme ça.

Je suis A en couple depuis 7 ans et demi avec mon compagnon qui est S. Nous avons très peu de relations sexuelles au compteur et pourtant nous sommes toujours ensemble. C'est difficile pour lui de devoir se "priver" et difficile pour moi de lui dire non parce que je n'ai pas envie mais nous avons appris à vivre avec nos différences à ce sujet.
Nous avons eu une période de presque deux pendant laquelle nous n'avons eu ni relations sexuelles ni préliminaires, puis il y a quelques mois nous avons fait l'amour et plus rien depuis.
Il ne m'a jamais trompée et n'a jamais ressenti le besoin d'aller voir ailleurs malgré tout ça (à moins qu'il cache bien son jeu et que je suis très aveugle!) parce que ce qui fait un couple ce n'est pas le sexe mais en tout cas pour nous c'est ce que nous avons en commun et tout ce que nous avons construit depuis tout ce temps.

Je n'ai ni l'envie ni le temps de m'étendre sur le sujet mais oui une relation A/S est faite de doutes, de prises de têtes, de compromis mais elle peut être aussi heureuse et paisible si on ne fait pas du sexe une priorité.
Empty vessel

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3362
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 567 fois
A été aimé : 806 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par Baelfire » 04 juin 2018, 09:03

Lady Old Time a écrit :
03 juin 2018, 13:50
Ce qui ressort de ton discours c'est que tu dois être jeune avec très peu d'expérience de couple (je me trompe peut être).
C'est aussi ce que je me suis dit. Ou alors c'est un gros manque de maturité. Voilà pourquoi je n'ai pas relevé chaque point qui a pu me choquer. Si on devait le faire à chaque fois que des jeunes postent des choses aberrantes on y passerait un temps considérable ! Il faut laisser les gens faire leurs expériences c'est comme ça qu'ils apprennent. Du moins c'est mon avis personnel.

Aussi, tout comme Clotaire, je trouve très dur que vous vous déchaîniez sur quelqu'un qui est venu exprimer un ressenti différent du notre. Ca n'encourage pas franchement au dialogue. Il faut quand même un certain courage pour venir exprimer une pensée contraire à celle d'une communauté. J'espère que vous n'aurez jamais besoin de le faire et que si c'est le cas vous ne serez pas accueillis de cette manière.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

thailog
Affilié
Messages : 324
Inscription : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 82 fois
A été aimé : 80 fois

Re: Ma copine est A, MAIS PAS MOI!!!

Message par thailog » 05 juin 2018, 10:44

Baelfire : "Aussi, tout comme Clotaire, je trouve très dur que vous vous déchaîniez sur quelqu'un qui est venu exprimer un ressenti différent du notre"

Le problème n'est pas la. Qu'un S témoigne pour nous expliquer la difficulté pour un S d'être en couple avec une personne qui ne désire pas faire l'amour c'est intéressant mais la on se retrouve avec un homme qui nous explique que son expérience lui suffit pour dire qu'il est impossible de former un couple A/S. Quand il dit qu'il y a un côté "animal" et primitif" a vouloir une relation sexuelle moi ce que je comprend c'est que l'envie de sexualité est naturelle et que c'est aux A de se forcer à ne pas frustrer le S. Je partage l'avis d'Aphélie lorsqu'elle parle de discours culpabilisant pour les A.

Mais le pire c'est le "je lui ai forcé la main" après avoir expliqué que sa copine a été violée, c'est immonde et je ne comprend même pas qu'on accepte sur AVEN ce genre de propos.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Dark Majesty et 1 invité