Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar de l’utilisateur
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Inscription : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par Leonie » 06 mai 2014, 17:57

titane a écrit :bah j avoue que c est compliqué. si je tente d avoir des rapports, ce n est jamais le moment, ou elle a pas envie, mal quelque part etc...si je lui propose pas elle me dit que c est de ma faute si il ne se passe rien parce que parfois elle pourrait avoir envie mais pas de facon spontannée.
C'est marrant, mais juste avec ces quelques lignes je m'identifie tout à fait à elle. Je n'ai jamais "envie" réellement de sexe, et très souvent la flemme, mais il y a des moments où je sais que ça ne me dérangerait pas si provoquée. Par contre, il y a aussi des moments où je suis un véritable mur et c'est pas la peine d'insister.
La différence, c'est que je me suis rendue compte de la souffrance de mon mari, et que j'ai réussi à identifier ces moments-là. Du coup, quand vient un moment où je pourrais supporter, je prends aussitôt mon mari dans mes bras et je me blottis contre lui.
Si c'est un moment où lui a envie, il sait que c'est le feu vert, mais si il ne saute pas sur l'occasion ou qu'il attend trop, je m'endors très vite en le continuant de le serrer comme une peluche, parce que je n'ai pas du tout le besoin de sexe, et qu'il me faut juste l'affection.

C'est la solution qu'on s'est trouvés entre nous: il a ce dont il a besoin, et il sait que s'il essaie alors que je ne l'ai pas "autorisé", il n'a aucune chance et je me roulerai en boule toute la nuit pour me protéger.
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Polymnie
Amène
Messages : 421
Inscription : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 39 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par Polymnie » 06 mai 2014, 22:35

Leonie a écrit :
titane a écrit :bah j avoue que c est compliqué. si je tente d avoir des rapports, ce n est jamais le moment, ou elle a pas envie, mal quelque part etc...si je lui propose pas elle me dit que c est de ma faute si il ne se passe rien parce que parfois elle pourrait avoir envie mais pas de facon spontannée.
C'est marrant, mais juste avec ces quelques lignes je m'identifie tout à fait à elle. Je n'ai jamais "envie" réellement de sexe, et très souvent la flemme, mais il y a des moments où je sais que ça ne me dérangerait pas si provoquée. Par contre, il y a aussi des moments où je suis un véritable mur et c'est pas la peine d'insister.
La différence, c'est que je me suis rendue compte de la souffrance de mon mari, et que j'ai réussi à identifier ces moments-là. Du coup, quand vient un moment où je pourrais supporter, je prends aussitôt mon mari dans mes bras et je me blottis contre lui.
Si c'est un moment où lui a envie, il sait que c'est le feu vert, mais si il ne saute pas sur l'occasion ou qu'il attend trop, je m'endors très vite en le continuant de le serrer comme une peluche, parce que je n'ai pas du tout le besoin de sexe, et qu'il me faut juste l'affection.

C'est la solution qu'on s'est trouvés entre nous: il a ce dont il a besoin, et il sait que s'il essaie alors que je ne l'ai pas "autorisé", il n'a aucune chance et je me roulerai en boule toute la nuit pour me protéger.
Tiens ça aussi ça me parle moi pour le c'est possible c'est plutôt tu veux un massage ou j'aimerai bien un massage. mais sinon sur le principe c'est comme toi léonie il y a un moment possible ou vaut mieux profiter sinon ben tant pis dodo et les moments impossibles ou pas envie pas envie :D

choooj
Associé
Messages : 644
Inscription : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 34 fois
A été aimé : 71 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par choooj » 07 mai 2014, 10:57

Leonie a écrit :C'est marrant, mais juste avec ces quelques lignes je m'identifie tout à fait à elle. Je n'ai jamais "envie" réellement de sexe, et très souvent la flemme, mais il y a des moments où je sais que ça ne me dérangerait pas si provoquée. Par contre, il y a aussi des moments où je suis un véritable mur et c'est pas la peine d'insister.
La différence, c'est que je me suis rendue compte de la souffrance de mon mari, et que j'ai réussi à identifier ces moments-là. Du coup, quand vient un moment où je pourrais supporter, je prends aussitôt mon mari dans mes bras et je me blottis contre lui.
hihihi :D et c'est tout pareil pour moi. J'ai déjà fait le coup du massage :wink: ou je balance une vanne cochonne (bah oui, je suis pas romantique) pour donner le feu vert. Je note qu'à la base, Léonie, Polymnie et moi-même, nous avons toutes le "pouvoir de décision", ce qui est déjà un grand pas de la part de nos hommes (quand je dis non, le mien fait tout de même son grincheux).
Je ne suis pas capable, en revanche, d'expliquer comment j'arrive à savoir qu'il est temps de proposer un "massage" de mon coté. Il y'a une certaine périodicité qui s'est installée naturellement. Même quand je suis sous pression, l'opportunité d'un moment coquin se présente quand même.

Dis Titane, et si vous conveniez d'un signe distinctif qui te permettrait de savoir quand elle est OK ?
(Là je me rends compte qu'on n'est pas en phase avec le fil de discussion)

Avatar de l’utilisateur
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Inscription : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par Linoa » 07 mai 2014, 11:50

Dis Titane, et si vous conveniez d'un signe distinctif qui te permettrait de savoir quand elle est OK ?
Pourquoi vous insistez autant ?! sa copine semble ne pas vouloir faire de compromis ,je ne pense pas qu'elle soit prête à s'y mettre . Titane, inutile d'en parler davantage avec ta copine, elle sait très bien que tu es en demande, si elle veut tenter, elle t'en fera part un jour ou l'autre, c'est pas la peine d'insister et je pense que tu l'a bien compris.

choooj
Associé
Messages : 644
Inscription : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 34 fois
A été aimé : 71 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par choooj » 07 mai 2014, 12:29

Linoa a écrit :Pourquoi vous insistez autant ?!
Il y'a méprise : nous ne cherchons pas à imposer notre mode de vie. Juste lui faire part de ce qui fonctionne pour nous.

Bien sûr, les personnes qui dans ce fil, ont des solutions pour qu'il vive sa relation sans sexe et sans frustration, lui proposeront également des idées.

Je ne pense pas qu'il y'ait d'ayatollahs dans ce forum :)

Polymnie
Amène
Messages : 421
Inscription : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 39 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par Polymnie » 07 mai 2014, 13:03

Linoa a écrit : Pourquoi vous insistez autant ?! sa copine semble ne pas vouloir faire de compromis ,je ne pense pas qu'elle soit prête à s'y mettre . Titane, inutile d'en parler davantage avec ta copine, elle sait très bien que tu es en demande, si elle veut tenter, elle t'en fera part un jour ou l'autre, c'est pas la peine d'insister et je pense que tu l'a bien compris.
Je suis d'accord avec choooj je ne veux pas imposer un mode de vie Titane demandait ce qui marche ou non pour nous.
Après c'est propre à chaque couple et à chaque A.

CE qui est compliqué ds les couples A/S c'est la confusion du ressentit, à un moment donné toutes ces approches voulaient dire pour moi on fait l'amour ce qui n'était pas vrai tout le temps.
Et la discussion nous a permi de faire des différences et moi ça me permet de profiter de simples moments tendres sans penser à autres choses.
Car moi j'aime ces moments de partage.
Il faut discuter mais pas "persécuter"

Lagajo
Abonné
Messages : 25
Inscription : 05 mai 2014, 20:25
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par Lagajo » 07 mai 2014, 13:53

Quelle différence voyez-vous entre un(e) assexuel(le) et un(e) hyposexuel(le) ?

Pour ma part, je crois que je sur A car je ne peux pas passer à l'acte sans me sentir agressée et que j'ai toujours espéré dans mes couples (j'ai tenté l'expérience souvent) que l'autre respecterait mon orientation A. Ça ne peut donc pas marcher un couple A/S, pour moi, à moins que le S trouve sa satisfaction ailleurs (sublimation, masturbation, poupée gonflable, cybersexe, prostitution, maitresse...). Je crois qu'on peut aimer et vivre ensemble que si on laisse le S prendre son pied avec d'autres moyens ou personnes que soi-même.

Je pense qu'un(e) hyposexuel(le) peut passer à l'acte car il(elle) n'est pas dégoûté(e) ou horrifié(e), comme j'ai pu le lire sur ce forum. Il n'a peut-être pas le gout et ne ressent pas le besoin d'avoir des relations sexuelles mais avec beaucoup de sollicitation et d'empathie pour la souffrance du conjoint, il peut s'investir dans l'acte en ayant la satisfaction du devoir accompli... et gérer la tension jusqu'à la prochaine fois.

Mais bien sûr, cette interprétation n'engage que moi. Pour certains, l'asexualité comporte des degrés de tolérance à l'obligation sexuelle inhérente à l'idée de "vivre ensemble". Je comprends bien que je ne pense pas comme tout le monde.

choooj
Associé
Messages : 644
Inscription : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 34 fois
A été aimé : 71 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par choooj » 07 mai 2014, 16:59

@Lagajo

La définition officielle qui est "une personne qui ne ressent pas d'attirance sexuelle pour les autres." suggère qu'un hypo ressentira (peut-être 1x/an ou en tout cas à quelques rares occasions) l'envie de s'unir sexuellement au corps de son partenaire. Une pulsion qu'il veut satisfaire avec son(sa) compagnon(gne).
Ce type de pulsion, ou d'attirance, je ne l'ai jamais.

J'ajouterai que vu par les S, cette pulsion/ce désir vient de ce que le sexe est vécu comme une expérience extraordinaire et épanouissante.
J'en déduis qu'un hypo aura cette appréciation aussi mais se permettra de vivre ce moment moins souvent.
Dans mon cas, l'orgasme (puisque c'est censé être la récompense de la pénétration) ne m'apporte rien. Mon plaisir vient d'éléments périphériques à l'acte sexuel.
La pénétration est finalement pour moi une option dont personnellement je n'ai pas besoin, mais que j'intègre dans le package "partager un moment d'intimité sensuelle avec mon homme". Du point de vue de mon mari S, "partager un moment d'intimité sensuelle" est inconcevable si "pas de sexe".

Voilà pourquoi je me considère A et pas hypo, quand bien même je "fais l'amour".

titane
Aspirant
Messages : 42
Inscription : 01 mai 2014, 18:52
A été aimé : 1 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par titane » 07 mai 2014, 17:50

un moment que je ne suis pas venu.

l idée du signe distinctif est bonne. ma conjointe n a pas d envie. mais elle pourrait surement faire plus. je pense que c est un probleme de communication.
vu que parfois je vais ma bien je me mets un carapace d ou je ne suis plus accessible ... tout n est pas de sa faute je suis fautif aussi.
si elle a pas d envie je ne forcerai pas. si elle veut bien bah je tacherai de voir si c est pas trop pour elle et si elle est ok bah pourquoi pas :p

on va laisser le temps au temps

Lagajo
Abonné
Messages : 25
Inscription : 05 mai 2014, 20:25
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par Lagajo » 07 mai 2014, 19:58

choooj a écrit :

Dans mon cas, l'orgasme (puisque c'est censé être la récompense de la pénétration) ne m'apporte rien. Mon plaisir vient d'éléments périphériques à l'acte sexuel.
La pénétration est finalement pour moi une option dont personnellement je n'ai pas besoin, mais que j'intègre dans le package "partager un moment d'intimité sensuelle avec mon homme". Du point de vue de mon mari S, "partager un moment d'intimité sensuelle" est inconcevable si "pas de sexe".

Voilà pourquoi je me considère A et pas hypo, quand bien même je "fais l'amour".
Pour ma part, la sexualité n'englobe pas seulement l'orgasme et la pénétration. L'excitation peut être provoquée par le regard, la caresse d'un sein ou d'autres parties du corps que la zone clitorido-vaginale. Je vois maintenant où nos limites se posent.

Me faire caresser par quelqu'un ailleurs qu'"entre les les deux jambes" et sentir que le but de la caresse est de nature à provoquer une excitation sexuelle chez moi (et elle ne viendra pas) n'est pas acceptable pour moi. Je n'éprouve alors aucun plaisir. Je suis A car je ne réagis pas à l'excitation sexuelle provoquée par une personne.

Non seulement je ne "ressens pas d'attirance sexuelle pour les autres", mais aussi je ne peux pas répondre aux besoins de l'autre car je le sens comme une agression. Je suis toutefois très sensuelle. Par exemple, j'aime masser et me faire masser car ça me detend et le contact physique augmente mon bien-être personnel. Ça ne me fait pas jouir... ça me plaît parce que c'est sans réciprocité sexuelle attendue.

Je comprends que ton amour pour ton mari permette que tu fasses des compromis afin d'assurer la pérennité de votre relation. C'est du donnant-donnant. Si tu ne te sens pas agressée ou envahie dans ton moi profond et bien... je comprends ton besoin de nous prouver que les couples A/S puissent fonctionner. Ça dépend donc essentiellement du type de A (ouvert ou fermé à l'acte sexuel lui-même).

Avatar de l’utilisateur
Crocodile
Aspirant
Messages : 36
Inscription : 03 sept. 2018, 17:37
Pronom : elle
A aimé : 14 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Couple A/S sans aucune relation S ? Ça peut marcher ?

Message par Crocodile » 07 sept. 2018, 08:40

titane a écrit :
07 mai 2014, 17:50
un moment que je ne suis pas venu.

l idée du signe distinctif est bonne. ma conjointe n a pas d envie. mais elle pourrait surement faire plus. je pense que c est un probleme de communication.
vu que parfois je vais ma bien je me mets un carapace d ou je ne suis plus accessible ... tout n est pas de sa faute je suis fautif aussi.
si elle a pas d envie je ne forcerai pas. si elle veut bien bah je tacherai de voir si c est pas trop pour elle et si elle est ok bah pourquoi pas :p

on va laisser le temps au temps
Bonjour Titane!

Je suis A et mon compagnon est S: je viens de le découvrir et nous sommes ensemble depuis 5 ans. Lui est très en demande (on pourrai faire l'amour tous les jours 3 fois par jour, ce serai le paradis pour lui), moi je ne fais l'amour que 2 à 3 fois par mois en en ayant vraiment envie.

Avant, je me forçais un peu, je n'arrivais pas à bien écouter mon corps et mon esprit, il m'arrivait de même de pleurer après sans comprendre pourquoi. Je ne vais pas verser dans le larmoyant car ce que mon discours est positif: je lui ai dit que je suis A, qui était évident sauf pour moi qui me torturait encore l'esprit de savoir si j'étais "cassée", "traumatisée" ou que sais-je et il a été très compréhensif. Je te parles de ma recette mais peut-être ne vous conviendra t-elle pas, nous sommes d'accord?

[Pour qui n'aime pas trop çà, je vais parler sexe, watch out] Première chose, et çà a été fait dans un premier temps pour désapprendre une dépendance affective qui nous faisait souffrir tous les deux (bon, il y avait aussi une réflexion polyamoureuse derrière), on a décidé de dormir séparés. J'ai ma chambre, lui dors dans un salon chambre aménagé pour lui. "Sa chambre". Inconsciemment déjà, c'était lié au décalage de nos envies. Le salon chambre se ferme, c'est son espace, on l'a aménagé pour qu'il soit confortable, il peut y trouver de l'intimité. Il m'arrive (mais très rarement) de vouloir lui faire plaisir: par contre, alors que je "tolérais" qu'il me touche et même de consentir à la pénétration, c'est sur lui que je me focalises maintenant car je ne veux pas "donner mon corps sans envie": je préfère "donner" tout court. On a travaillé sur beaucoup de nos préjugés, j'en avais beaucoup sur la masturbation et la pornographie par exemple. Il se touche, je le sais, çà se fait de manière de plus en plus décomplexée et çà assouvis un peu ses envies. On a acheté des sextoys aussi car dans nos petites parenthèses, on voulait essayer des choses. Il avait vraiment l'impression que je le jugeais comme étant quelqu'un de pervers il y a quelques mois encore: maintenant il écoute juste ses envies, il sait qu'on peut parler de sexe facilement, qu'il peut me dire ce qu'il ressent même si j'ai encore du mal quand il me dit "j'en ai envie". Je tentes néanmoins d'être le plus honnête envers moi-même et envers lui dans les moments où il me le dit.

Plus haut, tu disais avoir peur d'aller vers elle de peur d'être constamment rejeté et d'être dans "l'attente" (le toutou) et qu'elle, parfois, avait pu te reprocher ton manque d'assurance, ce qui vous a peut-être avorté des "potentiels moments d'intimité". Comment dire :mrgreen: Mon homme vient vers moi rarement pour me dire qu'il a envie. Comme c'est moi la moins en demande, c'est moi qui vient vers lui quand je ressens du désir: je prend l'initiative! Je me réserve le droit de changer d'avis aussi, c'est çà aussi le consentement: pas de pression. C'est rare, mais c'est rassurant de se le dire. Je me montre directe avec lui: j'instaure le contact. Il n'y a pas de "rôle" dans la sexualité. Et oui, c'est sûrement plus facile d'être seul.e que d'être dans un couple aussi contrasté, mais si vous vous aimer, se serai trop bête de ne pas construire un bonheur sur mesure?

En tout cas, ton témoignage est très intéressant parce que même si nous discutons beaucoup avec mon chéri, il cherche aussi un peu à me protéger et je ne veux pas qu'il se fasse du mal sous prétexte qu'il veut m'en éviter. Les choses sont ce qu'elles sont: il faut faire avec, ou non. Trouver des compromis, recréer du lien et du dialogue. D'un point de vue affect (car çà parle beaucoup Q là :mrgreen: ), j'essaye de nous trouver des occupations communes, des passions communes: on pense a des cours de théâtre ou des cours d'espagnol. Je penses qu'il est absolument essentiel pour un couple qui souhaite perduré dans le temps de ne pas perdre de vue ce point qui nous fait regarder dans la même direction: créer des passions communes peuvent aider? L'amour est là et il se ressens dans toutes les situations.

Bon, je gardes çà pour la fin, mais si vraiment çà s'avère insuffisant pour te sentir épanouis, il y a effectivement d'autres possibilités, hors rupture: libertinage, polyamour, prostituées, etc. Si tu songes au deux premiers, je te conseilles le livre "La Sa**** éthique", qui même si il ne te sert pas à la fin, permets au moins de créer ce "dialogue transparent" et d'assumer ses envies (et non-envies? Même si il est très axé S?) sans culpabilité. On en a beaucoup parlé avec mon homme (lui n'a pas fini le livre mais de toute façon, tout n'est pas intéressant pour soi), on s'est même disputé a son sujet (quand on se sent insécure, on a la trouille, forcément) et maintenant, c'est beaucoup plus apaisé. Je penses, personnellement, que c'est un livre qui peut aider un couple A/S en souffrance (çà peut être une recette!) et qui peut défaire certains mythes et certaines peur (comme la peur que l'autre soit amoureux de quelqu'un d'autre que nous. Je ne dirai pas tout le monde, mais certain.es savent le faire et pourrai même être très heureux de le vivre).

Je vous souhaite que du bonheur pour la suite!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité