Phénomène pour les jeunes?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
roseblanche
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 28 mai 2018, 21:10

Phénomène pour les jeunes?

Message par roseblanche » 29 mai 2018, 18:28

Bonjour,
je vais être sûrement ingénue dans ma question mais asexuel est ce plus facile pour les nouvelles générations? Je vais être sûrement minoritaire mais une asexuelle ou un asexuel lesbienne ou gay de plus de 35 ans est voué à la vie monastique?

Avatar du membre
Hestia
Avant-gardiste
Messages : 1266
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle=PNB
A aimé : 178 fois
A été aimé : 298 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par Hestia » 29 mai 2018, 19:08

Euh non, je ne vois pas pourquoi les personnes de moins de 35 ans vivraient mieux leur asexualité, et encore moins pourquoi les plus de 35 ans auraient forcément une vie monastique.

Par contre, je dirais que dans la mesure que l'asexualité se découvre dans la plupart du temps sur internet; je parle ici des informations à son sujet. Après il est vrai que les jeunes de cette génération doivent être plus nombreux.ses à découvrir l'existence de l'asexualité que celle de ma génération, lors de l'adolescence ou celle de mes parents ou internet n'existait pas encore quand ils avait la trentaine.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2691
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 524 fois
A été aimé : 498 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par clotaire » 29 mai 2018, 19:41

Y a un effet démultiplicateur d'Internet dans l'accès à la connaissance (pas sûr que beaucoup de gens aient pensé à faire 3615 AVEN y a 25 ans :P )
Mais aujourd'hui, presque tout le monde va sur Internet, même les plus de 35 ans :D
Moi je pense au contraire que vivre comme asexuel passé un certain âge peut être plus facile, car la pression de l'entourage sur le sexe, directe ou indirecte, est souvent moins forte, et que l'expérience fait qu'on s'assume souvent plus facilement.
Sinon, pour info, j'ai tout juste 35 ans, je me considère comme asexuel, et je ne suis pas (encore ?) moine :mrgreen:

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3482
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 596 fois
A été aimé : 859 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par Baelfire » 29 mai 2018, 19:45

Et j'ajouterais que je connais quelques A qui n'ont quasiment jamais été célibataires. Donc...
Mieux vaut boiter sur le bon chemin que de courir sur la mauvaise route

sophe52
Affable
Messages : 136
Enregistré le : 28 avr. 2016, 19:26
A aimé : 83 fois
A été aimé : 33 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par sophe52 » 29 mai 2018, 19:54

Bonjour Roseblanche,
Je te répondrais plutôt oui à la première question.
En tout cas, l'asexualité est de plus en plus connue : les plus jeunes peuvent donc plus facilement se définir comme asexuels (et changer après ou non).
Pour les plus âgés, on a grandi en pensant qu'on avait un problème, qu'on était hors de la normalité et c'est un peu honteux (c'est mon cas en tout cas)
Toute la psychanalyse étant fondée sur le désir sexuel, si tu n'en n'as pas, c'est qu'il y a un déficit physique ou un blocage psychologique…
Et en connaissant le terme d'asexualité, ce n'est pas forcément évident de se sortir de cette idée lorsque tu l'as eue en tête pendant 40 ans…
Du coup, pour la seconde question, peut-être que les gens de plus de 35 ans vont concevoir plus difficilement que les plus jeunes que l'asexualité puisse exister. Mais sur ce point, je me trompe peut-être.

fiffi
Avenator
Messages : 1678
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 468 fois
A été aimé : 250 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par fiffi » 29 mai 2018, 23:55

J' ai plus de 35 ans mais je ne vis pas comme un moine . :-)

je voyais bien que j' étais différent mais ça ne m' a jamais trop géné .la jeune génération qui utilise plus facilement internet connait plus tot l' asexualité , c' est plus simple de se construire en connaissant jeune son identité .

On me demande de moins en moins pourquoi je suis encore célibataire , je suppose que les gens ont finis par s' habituer . En se sens , c' est plus facile , je n ' ai plus à répondre à des questions indiscrètes .

Avatar du membre
PassionA
Atrix
Messages : 1780
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 466 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par PassionA » 30 mai 2018, 01:19

Je plussoie le commentaire de Clotaire sur le fait que l'asexualité est peut être plus facile à vivre passé un certain âge ou l'on est moins dépendant de notre entourage et moins enclin à se laisser manipuler par celui-ci. C'est certainement très généraliste de le dire comme ça, mais les jeunes me semblent plus prompt à subir une forte pression sociale et particulièrement entre eux afin d'avoir des relations sexuelles. C'est beaucoup moins le cas une fois que la plupart des gens qu'on connait sont mariés avec des enfants...

Certes, concernant l'information les plus jeunes aces sont bénis par l'essor de la communication autour de l'asexualité. Il me semble nettement plus simple maintenant d'en parler parce qu'on a plus de poids quand on peut invoquer des sites de rencontre, des mouvements sociaux, des sites d'informations. Personnellement, j'ai connu un temps ou l'asexualité n'avait même pas de mot pour se désigner et donc c'était très confus et isolant - je rejoins complètement le raisonnement de Sophe52, cette bizarrerie bénigne devient un problème un résoudre et beaucoup de mal est fait. Pour ma part il m'a fallu vraiment longtemps pour accepter et reconnaitre mon asexualité, bien que je le savais depuis mon plus jeune âge - un barrage mental qui a moins de chance de se créer pour les jeunes qui se découvrent et se découvriront.

Pour les ace homorom, ce n'est pas que c'est plus compliqué que pour les hétérorom mais c'est surtout qu'on parle d'une minorité au sein d'une minorité. Clairement c'est sans doute plus difficile de faire des rencontres mais je ne crois pas que ce soit impossible non plus ni que ça oblige à se faire une raison. Je crois aussi que l'aspect hypersexuel des homosexuels est souvent très exagéré par une minorité vocale, mais que l'essentiel des gens ne sont pas comme ça et pourraient être ouverts à une relation avec une personne asexuelle.

Avatar du membre
Lau
Amène
Messages : 414
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 208 fois
A été aimé : 149 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par Lau » 30 mai 2018, 14:58

(coucou j'ai 22 ans donc je fais sans doute partie des nouvelles générations ^^)

Ça a été évoqué par les copains au dessus mais je ne pense pas que ce soit plus facile pour nous aujourd'hui de vivre notre asexualité que pour vous par le passé. Ce qui est facilité c'est l'accès à l'information et l'évolution progressive (et positive) des regards portés sur la communauté LGBT au sens large.
Le reste, ça rentre dans des considérations propres à chacun : on vit tous notre asexualité différemment, peu importe notre âge.

Et j'aurais aussi tendance à rejoindre clotaire, fiffi et PassionA sur cette histoire de pression sociale. Non seulement autour du sexe mais aussi de ce qui en découle : couple, famille, enfants... Découvrir tôt son asexualité dans un sens c'est bien pour se préserver, pour éviter de s'infliger des souffrances inutiles (avoir l'impression d'être cassé, se forcer à faire comme tout le monde et compagnie) mais je trouve malgré tout que c'est propice aux incertitudes, aux doutes dus tout simplement à un manque évident d'expérience, qui personnellement me pose question.

Donc se reconnaître asexuel c'est plus simple, oui, mais vivre son asexualité, l'accepter pleinement, pas forcément. :)
"Il n'y a qu'une vie, c'est donc qu'elle est parfaite." (P. Eluard)

Image

Avatar du membre
Orichalque31
Membre
Messages : 20
Enregistré le : 06 avr. 2018, 21:51
Localisation : Toulouse (France)
A aimé : 2 fois
A été aimé : 3 fois
Contact :

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par Orichalque31 » 30 mai 2018, 23:18

Bonsoir Roseblanche,
Ton message est très intéressant, et la qualité des réponses le prouve...

Je rejoins certains points déjà évoqués plus haut : il est aujourd'hui plus facile de savoir que l'asexualité existe, d'en connaître les différentes expressions et donc de s'identifier à l'une ou plusieurs d'entre elles...

Mais je ne crois pas qu'il soit plus simple de l'être : cela reste une différence, et la différence fait peur, est facteur d'exclusion et d'isolement...

Pour ma part, il m'est toujours un peu difficile de vraiment me situer, mais je sais que je me sens plus proche des A que des S...
Un peu comme lorsque j'avais 16 ans et que sans pouvoir m'identifier homosexuel, je me sentais tout de même bien plus proche du monde gay que des personnes de mon entourage et de la "norme".

Gay et asexuel (où que je me situe dans le "spectre" de l'asexualité), je te confirme, ce n'est vraiment pas évident à vivre...

Avatar du membre
alexalex
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 11 juin 2018, 16:51
Localisation : France (.. -.. ..-.)
Pronom : Elle
A aimé : 14 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par alexalex » 18 juin 2018, 16:32

Je ne dirais pas que c'est plus facile ou difficile pour les nouvelles générations.

D'un côté, les jeunes d'aujourd'hui disposent d'un terme auquel ils peuvent s'identifier ("asexuel") et d'une communauté facilement accessible grâce à Internet. Cependant, ils subissent une pression sociale plus ou moins forte concernant la sexualité, et c'est renforcé par Internet, ce qui fait que vivre son asexualité aujourd'hui peut être difficile.

D'un autre côté, les asexuels de plus de 35 ans n'ont pas vécu avec Internet quand ils étaient jeunes et n'avaient pas de terme pour se définir, ce qui laisserait penser que cela aurait pu être une difficulté pour eux. Mais ils utilisent aussi Internet aujourd'hui, et peuvent découvrir le terme d'asexuel comme n'importe qui d'autre - mais après, le fait de s'accepter comme asexuel pourrait leur poser problème, car ils auraient peut-être vécu leur vie à croire qu'ils avaient un problème.
De plus, ayant une vie plutôt stable avec une identité mieux assumée que chez un jeune, ils subissent moins de pression sociale concernant la sexualité.

Cependant, que l'on soit gay ou hétéro, j'ai remarqué qu'il est généralement plus difficile de forger des amitiés ou des relations amoureuses après 35 ans à cause du travail, de la famille, des obligations, etc. Ca ne veut pas dire pour autant que chacun est voué à la vie monastique. :D

Après, j'ai 20 ans, donc je ne peux pas parler pour ceux qui ont 35 ans ou plus, mais je dis ça selon ce que j'ai pu observer chez des amis qui sont souvent plus âgés que moi.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2691
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 524 fois
A été aimé : 498 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par clotaire » 18 juin 2018, 17:19

Je confirme que quand on est célibataire après 35 ans, c'est légèrement plus difficile de développer des amitiés nouvelles, car les gens sont déjà bien "casés". Mais on peut quand même, c'est juste que le nombre de "canaux" se réduit un peu. Bon, pour l'UCPA c'est souvent limité à 39 ans maintenant, contre 35 avant, on a gagné quelques années de jeunesse :lol:

Cela dit, pour ma part je me rends compte que je suis déjà assez bien "casé" en amitié, j'ai un bon réseau et pas forcément besoin de l'agrandir tout de suite. J'ai bien travaillé à ça les années précédentes, ouf ;-)

Mais tout cela n'a plus forcément grand rapport avec l'asexualité^^

fiffi
Avenator
Messages : 1678
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 468 fois
A été aimé : 250 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par fiffi » 19 juin 2018, 00:05

Chaque àge a ses difficultés et ses joies . De manière général , si l' on est pas dans la norme , il faut s' imposer plus que les autres pour se faire accepter . Si on me demande gentiment si je vis comme un moine et pourquoi je suis pas marié , j' ai une réponse poli , je tente d' expliquer le pourquoi du comment . Si la question est moins gentille , j' ai d' autres réponse que je ne citerais pas ici ; c' est efficace même si je passes pour un ours mal léché .

A 20 ans on me demandait : tu te marie quand ?
A 30 : tu devrais vraiment penser au mariage , tu as une fiancée ?
A 40 : tu commences à vieillir , il serait grand temps que tu te maries , que tu fondes une famille , que tu fasses des enfants .
A 50 : pourquoi t' es pas marié , tout le monde doit se marier , il sera bientôt trop tard ?

C' est quand que je les gens penseront que je suis assez grand pour savoir ce que j' ai envie de faire ? :-)

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2355
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par Alban » 19 juin 2018, 07:38

A 50 : pourquoi t' es pas marié , tout le monde doit se marier , il sera bientôt trop tard ?
Parce que le mariage coûte cher.
fiffi a écrit :
19 juin 2018, 00:05
C' est quand que je les gens penseront que je suis assez grand pour savoir ce que j' ai envie de faire ? :-)
A 60 ans. :mrgreen:
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

fiffi
Avenator
Messages : 1678
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 468 fois
A été aimé : 250 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par fiffi » 19 juin 2018, 23:40

Merci Alban . Courage , dans 30 ans , u seras grand toi aussi . :-)

Avatar du membre
PassionA
Atrix
Messages : 1780
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 466 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Phénomène pour les jeunes?

Message par PassionA » 20 juin 2018, 02:06

fiffi a écrit :
19 juin 2018, 00:05
A 20 ans on me demandait : tu te marie quand ?
La semaine prochaine, mais vous n'êtes pas invités.

fiffi a écrit :
19 juin 2018, 00:05
A 30 : tu devrais vraiment penser au mariage , tu as une fiancée ?
C'est une proposition ? Ça me touche mais non merci t'es pas mon genre.

fiffi a écrit :
19 juin 2018, 00:05
A 40 : tu commences à vieillir , il serait grand temps que tu te maries , que tu fondes une famille , que tu fasses des enfants .
Et que je passe à côté de l'opportunité de faire un sans faute et de finir ma vie seul ? JAMAIS ! GET OFF MY LAWN §§§

fiffi a écrit :
19 juin 2018, 00:05
A 50 : pourquoi t' es pas marié , tout le monde doit se marier , il sera bientôt trop tard ?
Oui je sais ! J'ai bien essayé de présenter mon ours en peluche au Maire mais il n'a pas accepté... Je présente mon chat au curé vendredi, on verra sa réponse !! J'ai trop hâte de mettre ma belle robe blanche !!!

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité