Comment lui expliquer ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Rainy Skye
Membre
Messages : 26
Inscription : 30 janv. 2018, 15:31
Localisation : Franche-Comté
A aimé : 11 fois
A été aimé : 8 fois

Comment lui expliquer ?

Message par Rainy Skye » 02 mars 2018, 14:48

Bonjour à tous, je me doute que ce genre de sujet doit être courant, mais je n'ai malheureusement pas trouvé de topic où les personnes concernées avaient une expérience proche de la mienne.

Voilà, j'ai 18 ans, et je suis aromantique et asexuelle, comme certains d'entre vous. Pour mon asexualité, cela date de début octobre 2017, et pour mon aromantisme, c'est tout frais, cela doit dater de janvier. J'ai eu quelques problèmes pour accepter mon aromantisme, car j'étais à l'époque dans une relation romantique depuis six mois, mais aujourd'hui je m'y suis faite.

Autour de moi, seul mes amis sont au courant pour mes orientations sexuelles et romantiques, mais aucun membre de ma famille sauf ma demi-sœur n'est au courant. Or, depuis peu, j'envisage d'aborder le sujet avec ma mère, car c'est quelqu'un de très importante pour moi, et elle me dit tout. Ma mère ne sait pas pour ma relation romantique, elle ne sait pas que je suis asexuelle, aromantique ou inscrite sur ce forum, elle ne connaît strictement rien des sujets queers (sauf pour l'homosexualité qui est très répandue) et est très longue pour comprendre quelque chose de nouveau. Actuellement, elle pense que je suis secrètement lesbienne parce qu'à chaque fois qu'elle me parle d'amour, ou de quel est mon genre de mec, je ne répond pas. Elle me dit toujours que si j'étais lesbienne ça ne la dérangerait pas (encore heureux :roll: ) mais je sais que quoique je fasse, elle m'aimera toujours. :|

Bref, depuis peu, j'envisage d'essayer de lui parler de mes deux orientations, mais je ne sais pas du tout comment m'y prendre, à quelle occasion, si je dois d'abord en parler à un autre membre de la famille pour avoir son avis, ou si je dois garder cela pour moi. Comme elle est très longue pour comprendre quelque chose j'ai peur de me perdre dans les explications et de lui donner une fausse image de l'aromantisme ou de l'asexualité, d'autant que je suis ce qu'on appelle hypersensible : je peux facilement me mettre à pleurer si une émotion me submerge ou si je me sens blessée. Bref, je suis complètement angoissée. :trist:

J'espère pouvoir profiter de vos expériences de “coming-out” et sur vos conseils pour y voir plus clair ! :mrgreen:
“Souviens-toi, la réalité n'est qu'une illusion, l'univers est un hologramme. Ne crois jamais ce que tu vois”.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2267
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 404 fois
A été aimé : 410 fois

Re: Comment lui expliquer ?

Message par clotaire » 02 mars 2018, 15:05

Pas facile ^^

Comme tu le dis toi-même, le risque c'est que tu te mettes à pleurer, que du coup ta mère se dise que tu le vis mal, et qu'elle tente de chercher des solutions pour te soigner, ce qui ne vas pas t'arranger car tu te sentiras incomprise...

Tu peux très bien ne pas mettre de mot dessus avec elle, dire simplement et tranquillement que tu n'éprouves pas d'attirance pour l'instant (moi ça m'est arrivé de dire de manière soft des formules type "tu sais je suis au degré zéro du désir, je vis très bien comme je suis actuellement" sous-entendu pas la peine d'insister).

Par contre dis-toi bien qu'on peut parfaitement être asexuel, aromantique et "avoir un genre de mec" d'un point de vue purement esthétique, voire platonique... Donc ceci n'excuse pas cela ;-)
(et dans l'absolu je ne sais pas, mais on doit bien pouvoir être S et ne pas avoir de "genre de mec", non ?)
Donc s'il s'agit de répondre à cette question précise, tu peux simplement faire une réponse précise "je n'ai pas d'attirance esthétique", "ça ne fait pas de moi une lesbienne, je n'ai juste pas d'attirance..." Elle va te répondre "ça viendra, tu n'as pas rencontré le bon" et tu peux rétorquer "ce qui compte, c'est ce que je ressens maintenant"

Après, moi je n'en parle pas aux parents, je revendique le droit au jardin secret, mais bien sûr c'est à toi de voir :-)

Avatar de l’utilisateur
didou
Atrix Revolutions
Messages : 1972
Inscription : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 152 fois
A été aimé : 449 fois

Re: Comment lui expliquer ?

Message par didou » 02 mars 2018, 16:03

La première question à se poser c'est "Est-ce nécessaire d'en parler ?" Ça, seule toi peux y répondre. Dans le principe, on n'a pas spécialement à tout dire à sa famille, tout aussi proche fut-elle.
Si la question de "Et tes amours ?" revient sur le sujet, tu peux très bien lui dire simplement qu'il n'y a rien à signaler point-barre.

Après, si vraiment tu éprouves le besoin de lui en parler (toi tu éprouves le besoin, et non pas que tu te dis que ta mère aurait besoin d'avoir des infos sur ta vie privée), alors il n'y a pas 50 façons d'aborder la question: tu n'es pas attirée par les relations sexuelles, l'aspect romantique des relations ne t'attire pas ... mais que tu le vis bien (comme ça, ça la rassurera).

Après, es-tu obligée de lui dire que tu es pour autant hétéro ? À toi de voir.

Le plus compliqué sera peut-être de lui faire comprendre la notion d'aromantisme. Une première approche simple serait peut-être de lui dire que d'autres choses peuvent t'attirer chez les gens, les aspects "romantiques" (whatever it really means ^^) ne sont pas les seuls à pouvoir créer de l'attirance, à pouvoir faire tomber amoureux.

SI elle a du mal "à comprendre les choses nouvelles", je pense qu'il faut que tu privilégies des explication simples, sans les subtiles variations qui peuplent la communauté Ace et dans lesquelles on (moi au moins) se perd parfois.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar de l’utilisateur
Rainy Skye
Membre
Messages : 26
Inscription : 30 janv. 2018, 15:31
Localisation : Franche-Comté
A aimé : 11 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Comment lui expliquer ?

Message par Rainy Skye » 04 mars 2018, 13:45

Bonjour, je tiens d'abord à vous remercier pour vos réponses qui m'aident déjà beaucoup :)
clotaire a écrit :
02 mars 2018, 15:05
Par contre dis-toi bien qu'on peut parfaitement être asexuel, aromantique et "avoir un genre de mec" d'un point de vue purement esthétique, voire platonique... Donc ceci n'excuse pas cela ;-)
(et dans l'absolu je ne sais pas, mais on doit bien pouvoir être S et ne pas avoir de "genre de mec", non ?)
Donc s'il s'agit de répondre à cette question précise, tu peux simplement faire une réponse précise "je n'ai pas d'attirance esthétique", "ça ne fait pas de moi une lesbienne, je n'ai juste pas d'attirance..." Elle va te répondre "ça viendra, tu n'as pas rencontré le bon" et tu peux rétorquer "ce qui compte, c'est ce que je ressens maintenant"

Après, moi je n'en parle pas aux parents, je revendique le droit au jardin secret, mais bien sûr c'est à toi de voir :-)
Je sais bien, mais révéler mon “genre de mec” revient carrément à révéler mon aromantisme et mon asexualité, donc ça pose problème :lol:
Je pense que ma mère devrait apprendre la notion de jardin secret, ça faciliterait bien des choses. :roll: Elle finit toujours par tout savoir, c'est ce genre de mère qui lit dans son enfant comme dans un livre ouvert.
En tout cas, je pense que je vais suivre ton conseil et ne pas insister sauf si elle s'y intéresse réellement, et pas si elle veut uniquement savoir si elle doit me considérer comme "lesbienne" ou pas, car là n'est pas la question. :D
didou a écrit :
02 mars 2018, 16:03
La première question à se poser c'est "Est-ce nécessaire d'en parler ?" Ça, seule toi peux y répondre. Dans le principe, on n'a pas spécialement à tout dire à sa famille, tout aussi proche fut-elle.
Si la question de "Et tes amours ?" revient sur le sujet, tu peux très bien lui dire simplement qu'il n'y a rien à signaler point-barre.

Après, si vraiment tu éprouves le besoin de lui en parler (toi tu éprouves le besoin, et non pas que tu te dis que ta mère aurait besoin d'avoir des infos sur ta vie privée), alors il n'y a pas 50 façons d'aborder la question: tu n'es pas attirée par les relations sexuelles, l'aspect romantique des relations ne t'attire pas ... mais que tu le vis bien (comme ça, ça la rassurera).

Après, es-tu obligée de lui dire que tu es pour autant hétéro ? À toi de voir.

Le plus compliqué sera peut-être de lui faire comprendre la notion d'aromantisme. Une première approche simple serait peut-être de lui dire que d'autres choses peuvent t'attirer chez les gens, les aspects "romantiques" (whatever it really means ^^) ne sont pas les seuls à pouvoir créer de l'attirance, à pouvoir faire tomber amoureux.

SI elle a du mal "à comprendre les choses nouvelles", je pense qu'il faut que tu privilégies des explication simples, sans les subtiles variations qui peuplent la communauté Ace et dans lesquelles on (moi au moins) se perd parfois.
Comme je l'ai dit à Clotaire, que je le dise ou non, elle finira par le savoir un jour ou l'autre. Cependant, je ne veux pas lui dire que je suis hétéro alors que ce n'est clairement pas le cas, mentir arrange rarement les choses.
C'est vrai que les variations de la communauté Ace sont difficiles à suivre. :ouhla: Déjà que notre cas est complexe pour les néophytes, je ne vais pas lui compliquer les choses à ma pauvre maman ! Comme je l'ai dit à Clotaire, je lui expliquerai le côté LGBTQ+ uniquement si elle s'y intéresse, et je privilégierai les explications simples, voire je demanderai à un ami queer d'être présent. Souvent une autre formulation aide à mieux comprendre, surtout quand elle vient d'un non-ace.


En tout cas, merci infiniment pour vos réponses :woke:
“Souviens-toi, la réalité n'est qu'une illusion, l'univers est un hologramme. Ne crois jamais ce que tu vois”.

Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 4855
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 396 fois
A été aimé : 373 fois
Contact :

Re: Comment lui expliquer ?

Message par Zimou » 05 mars 2018, 09:09

Pour ma part, j'ai parlé de l'asexualité mais pas de mon cas à moi pour prendre la température. Bon en réalité peut importe la température, pour ma part, ma famille allait forcement être au courant. mais ça m'a permis de savoir un peu avant de leur dire. j'ai eu différente réaction et ce fut aussi assez le cas quand j'ai parlé de moi. rien de trop negatif, mais ça a été difficile à comprendre pour eux car ça leur est complétement étranger. et ça malheureusement on peut pas préparer grand chose pour ça. prendre la température en lançant le sujet sans parler de toi et faire un peu de pédagogie, répondre au première question et les laisser murir un peu de temps la dessus est un bon début je pense.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3326
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : En Pécorie
A aimé : 558 fois
A été aimé : 793 fois

Re: Comment lui expliquer ?

Message par Baelfire » 05 mars 2018, 09:19

Eh bien je dirais qu'il faut aborder les choses simplement et naturellement. Sans en faire des tonnes, sans partir dans de grandes explications de termes compliqués. Rester simple avant toute chose et surtout tranquille. Parce que ce n'est pas grave, parce que tu n'as que dix huit ans et parce que ça ne t'empêchera pas de faire ta vie :)

Tu connais ta Maman, tu sais comment lui parler au fonds de toi. Ca viendra tout seul une fois que tu seras lancé et ça se passera pas trop mal je pense. Si tu pleures c'est pas parce que tu le vis mal mais parce que le secret est un peu lourd à porter. Ce n'est pas une faiblesse, c'est humain...et naturel encore une fois. Laisse toi aller. Tu es en sécurité puisque c'est ta Maman et qu'elle t'aime inconditionnellement.

On croise les doigts.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités