Peut on devenir asexuelle ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar de l’utilisateur
piwi
Avenista
Messages : 1312
Inscription : 23 oct. 2017, 00:07
Localisation : Mont de Marsan
A aimé : 491 fois
A été aimé : 215 fois

Re: Peut on devenir asexuelle ?

Message par piwi » 05 janv. 2018, 03:09

Coucou Tippie.

Peut-être que le fait de chercher (actuellement) à avoir un enfant n'est pas anodin dans la problématique des douleurs et de l'absence de désir sexuel pour ton mari. Je ne parle pas d'expérience car je n'ai pas de désir d'enfant, mais comme tu l'as dit précédemment (je te cite) : "Je sais ce que le cerveau est capable de faire ..et ce N est pas évident de faire le tri entre le conscient et L inconscient."

Peut-être aussi que parce que tu es mariée (tu parles de ton "mari"), inconsciemment, tu te sens comme dans un carcan, et que cela te pose un "problème". Personnellement, je sais que tout ce qui pouvait se présenter comme un carcan (pour moi) était un véritable "tue l'amour". Qui sait, peut-être que pour toi, c'est pareil ?

Je ne sais pas. Ce sont des pistes de réflexion qui peuvent peut-être te questionner...

Au plaisir de dialoguer et partager. ;)
mon âme n'a pas de sexe (iel)

Tippie
Membre
Messages : 15
Inscription : 03 janv. 2018, 08:48

Re: Peut on devenir asexuelle ?

Message par Tippie » 26 févr. 2018, 09:12

Desolee pour L absence de reponse car je ne reçois aucune notification quand un nouveau message Èst poste.
Pour répondre à ta question Marc Antoine, effectivement j ai peur de perdre mon mari s'il apprend qu aucun "espoir" N est permis pour lui.
Ét j entreprends de trouver une solution à ma perte de désir puisque je ne suis pas sure D être asexuelle!
Quand mon compagnon me touche (seins ou entrejambe), meme à travers des vêtements, c est comme si j avais une hyper stimulation : ca me déclenche chatouille ou qqch de désagréable..
Ce qui est perturbant aussi c est que j ai des douleurs au moment de la penetration donc ça peut également être un mécanisme du cerveau visant à se protéger de la douleur ..
Je me retrouve assez dans un témoignage de 2015 qui est remonté récemment dans les topics..

Tippie
Membre
Messages : 15
Inscription : 03 janv. 2018, 08:48

Re: Peut on devenir asexuelle ?

Message par Tippie » 26 févr. 2018, 09:16

Piwi, c est rigolo ton histoire de carcan car c est également le point de vue de ma psy : je suis qqun à haut potentiel à priori et elle me dit que c est une caracteristique des HP.. Pour mon cas personnel je ne pense pas que c en soit la raison. Je dis mari pour plus de facilité, nous ne sommes que pacses ét je rêverais d un mariage!

Avatar de l’utilisateur
Aelyz
Amibe
Messages : 88
Inscription : 29 avr. 2017, 01:27
A aimé : 3 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Peut on devenir asexuelle ?

Message par Aelyz » 27 févr. 2018, 16:46

C'est pas un super bon apport à la conversation ce que tu fais là Marc-Antoine. L'asexualité c'est pas un lifestyle. Si elle estime que c'est quelque chose qui l'angoisse et qu'elle veut trouver une réponse (peut-être l'asexualité mais peut-être autre chose) effacer le problème en disant "tu peux vivre sans" bon...
J'aime un peu manger des bananes, un jour je me mets à la détester ça, je peux me passer de manger des bananes ça m'empechera pas d'essayer de comprendre pourquoi je déteste ça. Quitte à ce que j'apprenne que la raison n'a pas de solution (extinction definitive de la zone du cerveau qui aime les bananes par exemple) et que je vais devoir faire sans.
Si tu ne vois pas l'intérêt d'être différent de ce que tu es, certains voient un intérêt à se comprendre, essayer d'évoluer, de se connaître et de corriger des choses qui les font se sentir mal.
Joueuse avec 4 As de Coeur dans la manche...

Tippie
Membre
Messages : 15
Inscription : 03 janv. 2018, 08:48

Re: Peut on devenir asexuelle ?

Message par Tippie » 01 mars 2018, 16:46

Ce qui M angoisse d une part, C est de me dire que SI je suis réellement asexuelle, je peux potentiellement perdre mon mari qui va devoir s assoir définitivement sur la solution quil aimerait (une vie sexuelle avec sa femme)
D autre part, C est de ne pas être capable de mettre un "diagnostic" sur ce qui M arrive. Je consulte des tas de gens, ça me prend concrètement beaucoup de temps et accessoirement d argent, pour peut être SI je suis asexuelle, N y trouver aucune solution hormis celle de M assumer. Mais encore faut il, pour M assumer, que je puisse être sure de cet état de fait!!
C est le serpent qui se mord la queue un peu ...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité