rencontre et sphère amoureuse

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
drole2bete
Aspirant
Messages : 41
Inscription : 06 sept. 2017, 23:26
A aimé : 8 fois
A été aimé : 7 fois

rencontre et sphère amoureuse

Message par drole2bete » 15 oct. 2017, 01:31

Salut à vous toutes et tous,

comme promis sur ma présentation, je souhaite ouvrir un sujet de conversation pour savoir si vous tombez amoureux.ses et si il vous est facile d'entrer dans une relation intime avec une personne( même si ça ne dure pas).

petit préambule: n'étant pas attiré sexuellement et fuyant les regards montrant clairement du désir, je vais vers les personnes que me font vibrer "intellectuellement", pas dans le sens avec plein de connaissances mais plutôt des personnes qui ont de l'imagination (je fuis par expérience plutôt les artistes, trouvant que finalement ca tourne beaucoup autour de leur nombril). J'aime discuter et m'amuser dans les soirées avec des personnes qui captent les délires et en jouent à leur tour.

intrigue: les soirées se terminent, je rentre. et ce n'est que le lendemain ou plus tard que je me dis qu'en fait cette personne j'aimerai bien la revoir pour savoir ce que j'ai ressentis au fond de moi en son égard. souvent je n'ai aucun moyen pour la retrouver. Il m'est difficile de distinguer mes émotions mais j'en ai là au fond c'est sur.
Pour certaine personne que je côtoie plus régulièrement, il arrive que je ressente une tendresse intense à un moment donnée (lorsque suffisamment appris à se connaître), cette tendresse se traduit par une envie de la prendre dans mes bras ou qu'elle me prenne dans ces bras. ce qui se passe parfois. mais dans mes ressentis, j'aimerai que ces marques de tendresse soient plus fréquente mais je sens que c'est un truc pas trop normal pour l'autre.

dénouement: en fin de compte, je laisse filer des gens intéressant car je ne me rends pas compte que j'aimerai les connaitre plus. Je ne tombe pas amoureuse et je suis encore et toujours seule et je ne vois pas/ plus d'évolution de ma situation. je me demande comment rencontrer et établir une moindre relation à 2.

et vous ça se passe comment ?

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1479
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 371 fois
A été aimé : 398 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par PassionA » 15 oct. 2017, 03:36

Je ne crois pas être déjà tombé amoureux, et il ne m'est pas du tout facile de partager mon intimité avec quelqu'un.

J'ai fait des rencontres amicales sympa, et j'avais envie de revoir ces personnes. Après s'être revu et rerevu et avoir passer beaucoup de moments sympa ensemble, généralement elles décidaient de prendre le large. Ma conclusion : sans doute elles attendaient de moi quelque chose que je ne leur ai pas apporté. Mais comme je n'ai jamais pu en discuter avec elles impossible de dire quoi. Je ne me suis jamais disputer avec elles. Je les ai laissé partir puisque c'est ce qu'elles voulaient. Avec certaines de ces personnes on pouvait partager de la tendresse, des câlins, avec certaines j'ai même accepté d'avoir des rapports sexuels pour leur faire plaisir. J'ai lu qu'elles voulaient peut-être se sentir "spéciales" et "désirées", mais j'avoue que je ne sais pas comment cela se traduit. Moi je voulais juste qu'on soit des amis proches et qu'on continue juste a passer des moments sympa ensemble, mais apparemment ce n'est pas comme ça que fonctionnent les relations. Il semble que ce qui est pour moi un grand investissement dans une relation n'est pas assez pour les autres. Alors j'ai arrêté d'essayer d'avoir des relations proches et j'ai gardé tout le monde à distance, chacun derrière sa cloison.

ziggy_stardust
Aspirant
Messages : 39
Inscription : 25 juil. 2015, 23:19
A été aimé : 3 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par ziggy_stardust » 15 oct. 2017, 11:11

drole2bete a écrit :
15 oct. 2017, 01:31
Salut à vous toutes et tous,

comme promis sur ma présentation, je souhaite ouvrir un sujet de conversation pour savoir si vous tombez amoureux.ses et si il vous est facile d'entrer dans une relation intime avec une personne( même si ça ne dure pas).

petit préambule: n'étant pas attiré sexuellement et fuyant les regards montrant clairement du désir, je vais vers les personnes que me font vibrer "intellectuellement", pas dans le sens avec plein de connaissances mais plutôt des personnes qui ont de l'imagination (je fuis par expérience plutôt les artistes, trouvant que finalement ca tourne beaucoup autour de leur nombril). J'aime discuter et m'amuser dans les soirées avec des personnes qui captent les délires et en jouent à leur tour.

intrigue: les soirées se terminent, je rentre. et ce n'est que le lendemain ou plus tard que je me dis qu'en fait cette personne j'aimerai bien la revoir pour savoir ce que j'ai ressentis au fond de moi en son égard. souvent je n'ai aucun moyen pour la retrouver. Il m'est difficile de distinguer mes émotions mais j'en ai là au fond c'est sur.
Pour certaine personne que je côtoie plus régulièrement, il arrive que je ressente une tendresse intense à un moment donnée (lorsque suffisamment appris à se connaître), cette tendresse se traduit par une envie de la prendre dans mes bras ou qu'elle me prenne dans ces bras. ce qui se passe parfois. mais dans mes ressentis, j'aimerai que ces marques de tendresse soient plus fréquente mais je sens que c'est un truc pas trop normal pour l'autre.

dénouement: en fin de compte, je laisse filer des gens intéressant car je ne me rends pas compte que j'aimerai les connaitre plus. Je ne tombe pas amoureuse et je suis encore et toujours seule et je ne vois pas/ plus d'évolution de ma situation. je me demande comment rencontrer et établir une moindre relation à 2.

et vous ça se passe comment ?

Je pense que tu es prête à aller plus loin avec quelqu'un mais les années passant, des mécanismes (peut-être indépendants de ta volonté) t'empêchent naturellement de mettre toutes les chances de ton côté ?

Par ailleurs, je pense qu'il faut aller dans ce genre de soirée, l'esprit libre, sans objectif particulier. Laisser faire les choses plus naturellement. Bon, ça, c'est la théorie, la pratique, c'est souvent plus compliqué. Peut-être devrais-tu être un peu plus explicite avec ces personnes ? Quels sont les signaux que tu envoies ?

ziggy_stardust
Aspirant
Messages : 39
Inscription : 25 juil. 2015, 23:19
A été aimé : 3 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par ziggy_stardust » 15 oct. 2017, 11:13

PassionA a écrit :
15 oct. 2017, 03:36
Je ne crois pas être déjà tombé amoureux, et il ne m'est pas du tout facile de partager mon intimité avec quelqu'un.

J'ai fait des rencontres amicales sympa, et j'avais envie de revoir ces personnes. Après s'être revu et rerevu et avoir passer beaucoup de moments sympa ensemble, généralement elles décidaient de prendre le large. Ma conclusion : sans doute elles attendaient de moi quelque chose que je ne leur ai pas apporté. Mais comme je n'ai jamais pu en discuter avec elles impossible de dire quoi. Je ne me suis jamais disputer avec elles. Je les ai laissé partir puisque c'est ce qu'elles voulaient. Avec certaines de ces personnes on pouvait partager de la tendresse, des câlins, avec certaines j'ai même accepté d'avoir des rapports sexuels pour leur faire plaisir. J'ai lu qu'elles voulaient peut-être se sentir "spéciales" et "désirées", mais j'avoue que je ne sais pas comment cela se traduit. Moi je voulais juste qu'on soit des amis proches et qu'on continue juste a passer des moments sympa ensemble, mais apparemment ce n'est pas comme ça que fonctionnent les relations. Il semble que ce qui est pour moi un grand investissement dans une relation n'est pas assez pour les autres. Alors j'ai arrêté d'essayer d'avoir des relations proches et j'ai gardé tout le monde à distance, chacun derrière sa cloison.
Les considérais-tu encore comme des amis à ce moment-là ?

Toutes ces femmes, visiblement, attendaient autre chose que de l'amitié. Ces contacts intimes traduisent rarement de l'amitié pure. Enfin, je pense.

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1479
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 371 fois
A été aimé : 398 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par PassionA » 15 oct. 2017, 11:48

ziggy_stardust a écrit :
15 oct. 2017, 11:13
Les considérais-tu encore comme des amis à ce moment-là ?

Toutes ces femmes, visiblement, attendaient autre chose que de l'amitié. Ces contacts intimes traduisent rarement de l'amitié pure. Enfin, je pense.
Oui, des amis. Faute d'autre façon de les appeler. Mais clairement pas les mêmes amis que les autres. Des amis intimes. On ne se voyait pas forcément très souvent et il m'est même arrivé d'en avoir deux ou trois comme ça en même temps (et il n'y en a eu que 2 avec qui j'ai accepté d'avoir des rapports sexuels). Il faut comprendre que je ne leur ai jamais couru après quand elles prenaient leurs distances.

Donc parce que je ne ressens pas d'élan amoureux alors je suis destiné à devoir être rejeté ? Finalement je fais bien de ne plus essayer.

ziggy_stardust
Aspirant
Messages : 39
Inscription : 25 juil. 2015, 23:19
A été aimé : 3 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par ziggy_stardust » 15 oct. 2017, 11:55

Rejeté, non. Mais il y avait probablement de la part de ces femmes de la déception. Elles comprenaient rapidement.

Ou alors, glisser vers le vulgaire/douteux "Friends with benefits" ?

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1479
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 371 fois
A été aimé : 398 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par PassionA » 15 oct. 2017, 12:16

ziggy_stardust a écrit :
15 oct. 2017, 11:55
Rejeté, non. Mais il y avait probablement de la part de ces femmes de la déception. Elles comprenaient rapidement.

Ou alors, glisser vers le vulgaire/douteux "Friends with benefits" ?
Oui je me doute que je les ai déçu sinon elles ne seraient pas parti sans rien dire. Donc je les ai déçu non pas parce que je n'étais pas un bon ami mais parce que je n'étais pas amoureux d'elles ? Et à cause de ça elles ont détruit le pont d'intense amitié qu'on avait comme si de rien n'était, comme si ça n'avait jamais mérité d'exister sans sentiment amoureux. C'est ça que je ne comprends pas et qui m'a énormément blessé dans ces relations, même si j'accepte que l'autre veuille tracer son chemin sans moi car je ne me sens pas indispensable - mais je n'arrive pas à réaliser que j'ai pu leur faire du mal juste à être moi même et à être leur ami.

Le truc des sex friends, c'est un ami proche qui m'en a parlé à un moment. Lui était amoureux de moi mais a compris que moi ce n'était pas le cas. C'est de tous celui de qui j'ai pu resté proche le plus longtemps (plusieurs années), mais c'était par intermittence quand il n'avait pas de petit copain. On pouvait passer 6 mois/1 an sans se voir, et moi ça ne me dérangeait pas du tout. Par contre, au fur et à mesure des années, se voir n'était plus qu'un prétexte pour lui de chercher à avoir des rapports sexuels et je lui ai dit que ça ne m'intéressait pas et que j'avais l'impression d'être violé - donc il n'a pas forcé la chose. Il n'a vraiment compris que lorsque j'ai trouvé le mot asexuel pour me définir et que je lui ai dit, à ce moment il m'a fait un bisou et il est parti - plus tard j'ai reçu une lettre de rupture comme si on était en couple ou quoi, je n'ai rien compris mais j'imagine que c'était important pour lui de le faire.

thailog
Affilié
Messages : 300
Inscription : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 72 fois
A été aimé : 62 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par thailog » 15 oct. 2017, 12:22

Moi je n'arrive pas à tomber amoureux au premier coup d'oeil. Je ne sais pas si le fameux coup de foudre existe, en tout cas je ne l'ai jamais ressenti. Je suis tomber amoureux de deux filles. C'étais des amies et plus j'apprenait à les connaître plus je les aimais mais c'étais trop tard puisqu'aux moments ou je me suis rendu compte que j'étais amoureux, j'étais déjà dans la friendzone.
Mon problème à moi c'est que je tombe amoureux trop tard, les deux filles en question était célibataire quand je l'ais est rencontré(une au lycée et l'autre à la FAC) et pendant que j'étais ami avec elles, elles ont chacune rencontré un gars avec qui elles se sont mis en couple.
J'ai quand même l'impression que les gens sortent vite ensemble, ça à l'air d'être rare les personnes qui attendent longtemps avant de sortir ensemble. J'ai toujours eu l'impression que les S ont une sorte de code entre eux et qu'ils peuvent à peine se connaître et sorti ensemble très rapidement.
Moi aussi je ressens cette "tendresse intense" envers des personnes que je côtoie régulièrement mais je suis un gars et le côté bisous/câlin que je peux avoir est souvent mal vue, une fois on m'a même qualifié de "dragueur" alors que je ne sais même pas comment dragué une fille.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2267
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 404 fois
A été aimé : 410 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par clotaire » 15 oct. 2017, 20:20

@drole2bete, PassionA, thailog, je me reconnais bien dans vos histoires, j'ai à peu près les mêmes !! (sauf le dénouement de PassionA, puisque moi je n'ai pas arrêté, je continue ;-) Mais c'est souvent le même scénario, on s'éloigne au bout d'un moment et j'ai souvent comme un petit pincement... Mais j'ai toujours l'espoir que mes 2-3 amitiés féminines complices du moment vont continuer encore, que peut-être l'une d'elle (ou une prochaine) ira plus loin, un jour...

Je n'ai pas envie d'arrêter ce comportement, ça me rendrait malheureux, je suis comme ça je ne sais pas m'y prendre autrement. Je n'arrive pas à croire à la friendzone (malgré de multiples exemples qui voudraient prouver que c'est pas bon). Je ne crois pas au coup de foudre non plus.

Ma résignation, c'est plutôt celle de vivre au jour-le-jour et de prendre ce qu'il y a à prendre dans les plaisirs amicaux (et parfois un peu câlins, juste comme il faut) du moment, et tant pis pour les grands projets !

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1479
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 371 fois
A été aimé : 398 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par PassionA » 15 oct. 2017, 21:46

thailog a écrit :
15 oct. 2017, 12:22
J'ai quand même l'impression que les gens sortent vite ensemble, ça à l'air d'être rare les personnes qui attendent longtemps avant de sortir ensemble. J'ai toujours eu l'impression que les S ont une sorte de code entre eux et qu'ils peuvent à peine se connaître et sorti ensemble très rapidement.
Oui, leur code c'est le cul. Ils couchent et paf ! Ils se mettent ensemble.

thailog
Affilié
Messages : 300
Inscription : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 72 fois
A été aimé : 62 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par thailog » 15 oct. 2017, 21:55

PassionA a écrit :
15 oct. 2017, 21:46
thailog a écrit :
15 oct. 2017, 12:22
J'ai quand même l'impression que les gens sortent vite ensemble, ça à l'air d'être rare les personnes qui attendent longtemps avant de sortir ensemble. J'ai toujours eu l'impression que les S ont une sorte de code entre eux et qu'ils peuvent à peine se connaître et sorti ensemble très rapidement.
Oui, leur code c'est le cul. Ils couchent et paf ! Ils se mettent ensemble.
Non enfin ça à l'air plus compliqué que ça. Je suis toujours étonné de voir deux personnes se mettre en couple alors qu'ils se connaissent depuis deux semaines par exemple et ça arrive souvent. L'attirance sexuelle joue un rôle forcément mais les personnes qui décident de former un couple ce n'est pas que pour le cul. Il y a un truc qui m'a toujours échapper la dedans et j'ai remarqué que les personnes en couple était rarement ami avant d'être en couple comme si on ne pouvait être que ami OU amoureux avec une personne.

Avatar de l’utilisateur
Awkward
Membre junior
Messages : 12
Inscription : 06 mars 2017, 20:56
A été aimé : 1 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par Awkward » 15 oct. 2017, 22:07

Perso je n'ai jamais été " Amoureuse ".
Et d'ailleurs ça me rappelle une discussion que j'avais eu avec des amies où je leur demandais ce qu'on ressent lorsqu'on est amoureux... Ca ne s'invente pas !
J'ai besoin de beaucoup de temps pour développer des sentiments, j'aime l'idée d'une relation qui se construit à fur et à mesure

La personne que je fréquente actuellement à dût attendre au moins 6 mois avant que je développe des sentiments.
Ça m'a d'ailleurs surprise qu'il soit aussi patient mais bref.

D'ailleurs par rapport à ce qu'il s'est dit plus haut, j'ai horreur de ces relations " parfaites " juste aprés que deux personnes se soit rencontrées.
Aprés je dit pas, tout le monde n'est pas pareil, mais ce qui m'embête vraiment avec ça c'est que c'est devenu une sorte de " Model ". Rien qu'a voir dans les films ou les romans.

Comme je disais à une amie il n'y a pas si longtemps " Pour moi, les coups de foudre existent, mais que dans un sens.C'est l'excitation de la rencontre, puis c'est aprés que l'on commence à connaître que viennent les sentiments"
Et une excellente journée à vous ♥

Image

drole2bete
Aspirant
Messages : 41
Inscription : 06 sept. 2017, 23:26
A aimé : 8 fois
A été aimé : 7 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par drole2bete » 15 oct. 2017, 22:32

super vos réactions.

PassionaA :comment as tu fait pour avoir des relations proches?

Ziggy_stardust: oui certainement que j'ai des mécanismes qui m'empêchent de mettre toutes les chances de mon côté. la réponse à cela je le mets dans l'expression être asexuelle. et pour poursuivre quand tu écris être explicite avec ces personnes ou se demander quels signaux je leur envoie, tout cela est pour moi un langage de Sexuel. comment être explicite ou être claire sur les signaux quand je ne sais pas où sont mes désirs? et je m'interroge même sur ce que c'est un désir? j'ai lu un post à ce propos fort intéressant d'ailleurs.

thailog: je sens bien aussi que les S ont une sorte de code entre eux.

je cherche d'ailleurs à les décrire. en effet j'aimerai écrire (c'est une première pour moi) un petit spectacle de clown (max 15 min) sur ces codes avec une vision de A. d'ailleurs je me suis demandé comment seraient les films si ils étaient réalisés par des asexuels?

il y a la séduction, qu'est ce que la séduction, qu'est ce que les S éprouvent dans ce jeu, est ce un jeu de pouvoir/ d'influence de soi sur l'autre? est ce conscient? l'attention à son paraitre, ses habits? est ce en pensant à l'autre que l'on choisi les habits, se trouver belle/ beau ca veut dire quoi au fond ( à part s'aimer car on peut se trouver belle/ beau un jour mais pas le jour suivant ).
c'est quoi les trucs concrets qui font que nous A on se dit que ce sont des codes des S?

ziggy_stardust
Aspirant
Messages : 39
Inscription : 25 juil. 2015, 23:19
A été aimé : 3 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par ziggy_stardust » 15 oct. 2017, 23:15

PassionA a écrit :
15 oct. 2017, 12:16
ziggy_stardust a écrit :
15 oct. 2017, 11:55
Rejeté, non. Mais il y avait probablement de la part de ces femmes de la déception. Elles comprenaient rapidement.

Ou alors, glisser vers le vulgaire/douteux "Friends with benefits" ?
Oui je me doute que je les ai déçu sinon elles ne seraient pas parti sans rien dire. Donc je les ai déçu non pas parce que je n'étais pas un bon ami mais parce que je n'étais pas amoureux d'elles ? Et à cause de ça elles ont détruit le pont d'intense amitié qu'on avait comme si de rien n'était, comme si ça n'avait jamais mérité d'exister sans sentiment amoureux. C'est ça que je ne comprends pas et qui m'a énormément blessé dans ces relations, même si j'accepte que l'autre veuille tracer son chemin sans moi car je ne me sens pas indispensable - mais je n'arrive pas à réaliser que j'ai pu leur faire du mal juste à être moi même et à être leur ami.

Le truc des sex friends, c'est un ami proche qui m'en a parlé à un moment. Lui était amoureux de moi mais a compris que moi ce n'était pas le cas. C'est de tous celui de qui j'ai pu resté proche le plus longtemps (plusieurs années), mais c'était par intermittence quand il n'avait pas de petit copain. On pouvait passer 6 mois/1 an sans se voir, et moi ça ne me dérangeait pas du tout. Par contre, au fur et à mesure des années, se voir n'était plus qu'un prétexte pour lui de chercher à avoir des rapports sexuels et je lui ai dit que ça ne m'intéressait pas et que j'avais l'impression d'être violé - donc il n'a pas forcé la chose. Il n'a vraiment compris que lorsque j'ai trouvé le mot asexuel pour me définir et que je lui ai dit, à ce moment il m'a fait un bisou et il est parti - plus tard j'ai reçu une lettre de rupture comme si on était en couple ou quoi, je n'ai rien compris mais j'imagine que c'était important pour lui de le faire.
Visiblement, tu fais naitre des sentiments auprès de tes amis mais c'est une souffrance en retour pour toi (et pour eux)... Tu n'as pas à t'excuser de ne pas ressentir quelque chose en retour. C'est dommage cependant que tes ami(e)s s'enfuient sans même chercher à comprendre et à te comprendre.

Courage. Tu vaux largement de l'amitié j'imagine.

ziggy_stardust
Aspirant
Messages : 39
Inscription : 25 juil. 2015, 23:19
A été aimé : 3 fois

Re: rencontre et sphère amoureuse

Message par ziggy_stardust » 15 oct. 2017, 23:16

Les rencontres "amoureuses" d'aujourd'hui semblent être souvent dans la consommation immédiate. Quelle tristesse...

Les relations se font et se défont. Les jeunes générations semblent être plus dans le quantitatif que dans le qualitatif. Est-ce que la jeunesse excuse tout ?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités