Asexualité et vos rêves.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Joanna
Membre
Messages : 20
Inscription : 05 nov. 2016, 15:44
A aimé : 6 fois
A été aimé : 1 fois

Asexualité et vos rêves.

Message par Joanna » 29 juil. 2017, 14:42

Bonjour à tous.

Cela fait un looooooonnnnnnng moment que je n'ai pas publié (depuis ma présentation l'année dernière en fait :oops: ), mais j'essaye de vous suivre de temps en temps tout de même les amis :D J'ai un métier plus que prenant.

Voilà, tout est dans le titre...
Je trouve intéressant de s'interroger sur nos rêves puisqu'ils sont notre inconscient.
Alors êtes-vous aussi asexuels dans vos rêves?
Moi oui, je ne fais jamais l'amour dans mes rêves, jamais de rêve érotiques, juste romantiques avec parfois de longs baisers, ma foi très agréables :P
Et vous?

Que dises vos rêves?
Cela peut être aussi un bon moyen de se situer pour ceux qui ont des doutes.

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Ascendant
Messages : 925
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
A aimé : 211 fois
A été aimé : 224 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par PassionA » 29 juil. 2017, 15:28

Salut Joanna :)

Question intéressante. C'est la même chose pour moi, il n'y a pas de sexualité dans mes rêves. Il n'y a pas non plus de romantisme ni d'érotisme à proprement parler mais parfois de la tendresse. Mes rêves sont longs et complexes, avec parfois des histoires qui continuent à se dérouler sur plusieurs années de songe - comme des sagas en chapitres et c'est passionnant de les vivre mais ils s'évanouissent au réveil. Il m'arrive de vouloir me rendormir pour y retourner et connaitre la suite...

Avatar de l’utilisateur
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Inscription : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par Drytos » 29 juil. 2017, 15:30

Oh je trouve ce sujet très interessant ! Notamment parce que la dernière fois, j'ai fais un rêve un peu déroutant.
Perso je suis pas fan de l'analyse des rêves... Je suis d'accord pour dire qu'on peut "lire" certaines choses, mais je crois pas trop que tout soit reflets de nos désirs ect... Faut dire que je suis en Philo, et que, avouons-le, les philo et les psycho c'est un peu comme chat et chien :p

Sinon mon rêve m'as questionné la dernière fois... Pas dans le sens où j'ai remis en question quoi que ce soit, mais dans le sens où je me suis demandée, si en tant qu'A on pouvait ressentir du "désir" en rêve ?... Je m'explique, j'ai rêvé que j'étais invitée chez une fille au nouvelle an, une fille que je n'ai jamais vu en vrai, donc rien à voir avec un amour refoulé ou quoi sur cette fille innexistante XD. Mais dans mon rêve, on a passé une super soirée, et je me suis rendu compte que j'étais amoureuse d'elle, et aussi, que je la désirée sexuellement. Paf, deux coup, puis-ce que je suis Asexuelle et Aromantique. Il s'est en fait rien passé du tout. Son pére est rentré et la soirée s'est achevée, je me suis réveillé. Seulement ce qui m'as perturbé, c'est d'avoir ressenti du désir et romantique et sexuelle, alors que ce sont deux choses que je suis certain de n'avoir jamais ressenti dans la vrai vie. Du coup, est-ce que dans mon rêve, c'était vraiment du désir que je ressentais... Où est-ce que j'ai calquer ce qu'on m'as déjà raconter sur le désir amoureux et sexuel et l'ai reconstruit de faßon "artificielle" ?... J'avoue que je ne sais pas... Je ne vois pas trop comment je pourrais avoir la réponse. Mais le désir sexuel ressemblait a une envie forte de me masturber, diriger vers la fille (charmant me direz-vous). Du coup, je me disais, je connais la masturbation, l'aurais-je juste "collé" sur l'image de la fille pour hop, créer un "désir sexuel" ?... C'est dur à dire comme en plus, je n'ai jamais ressenti de désir sexuel en vrai, je n'ai rien pour comparer. En tout cas le désir sexuel était très fort dans mon rêve, c'est pour ßa que je parle surtout de celui-là... le désir romantique était présent aussi, mais plus sous forme : "j'aime cette fille, c'est pour ßa que je la désir aussi sexuellement"... Mais au fond, c'était pas si différent que quand une personne m'interesse en amitié...

Enfin voilà, ßa n'as pas remis en question mon asexualité ou mon aromantisme, mais j'ai trouvais ßa intriguant et drôle comme rêve... XD
Tantôt j'accorde au féminin, tantôt j'accorde au masculin. Je ne suis pas bête (ou pas totalement :P ), je suis juste Agenre.

Avatar de l’utilisateur
didou
Atrix
Messages : 1730
Inscription : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
A aimé : 130 fois
A été aimé : 371 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par didou » 29 juil. 2017, 16:36

Je ne me souviens pas forcément de mes rêves. Il m'est arrivé quelque fois de rêver que je rencontrais une fille, avec une situation "amoureuse" dans le contexte et à chaque fois, dans mon rêve, j'étais tout sauf à l'aise. Par contre des rêves érotiques, je crois n'en avoir jamais fait.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar de l’utilisateur
Vince27
Agent
Messages : 755
Inscription : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 55 fois
A été aimé : 72 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par Vince27 » 29 juil. 2017, 16:47

De ce que je me rappel d'avant hier, j'ai fait un rêve avec une brève séquence érotique où je me tiens accroupi à côté d'une fille qui prend son bain, on discute, puis à un moment je touche son épaule, son cou et le haut de son torse, puis on reprend la conversation.
Elle fini par sortir de l'eau face à moi en me surplombant, pendant que je continue de la regarder droit dans les yeux.
Elle dit un truc du genre : "je vois que tu fais un certain efforts, mais tu peux regarder le reste de mon corp".
Je répond : "pour quoi faire ? j'ai déjà signifié mon intérêt via le contact"

Fin de la scène, le rêve passe à tout autre chose sans aucun rapport.
LGBTHA

Avatar de l’utilisateur
Ynhri
Membre
Messages : 15
Inscription : 02 janv. 2017, 18:49
Localisation : Toulouse
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par Ynhri » 29 juil. 2017, 17:58

De ce dont je me souviens je crois n'avoir fait qu'un rêve qu'on puisse qualifier "d'érotique". Sauf que c'était tellement emmêler dans un flou de détails complètement WTF qu'à mon réveil je n'ai gardé qu'un très vague sensation d'avoir peut-être désiré quelqu'un. Sauf que le quelqu'un du rêve ne me semblait avoir aucun visage ni aucun nom, ce qui m'amène à penser comme Drytos : et si ce n'étais qu'une impression de désir ?

ça ne c'est jamais reproduit. Mais les rêves sont à mon avis plus un mélange de ce que l'on observe dans le monde qu'une révélation profonde de notre inconscient (surtout quand on essaye de traduire nos rêves avec Freud ... De tout façon on aurait tous le syndrome d’œdipe !). Et le monde imaginaire collectif, dès qu'il touche à l'amour, se lie irrémédiablement au sexe. Rêver de désirer, c'est un peu comme rêver de voyager dans le temps où de voler pour moi : ça ne fait que écho à ce que j'ai lu ou vu
"J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé"

thailog
Adepte
Messages : 232
Inscription : 08 avr. 2017, 15:46
A aimé : 34 fois
A été aimé : 43 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par thailog » 29 juil. 2017, 21:05

Il est intéressant ce sujet. J'ai beau y réfléchir, je n'ai aucun souvenir de rêve érotique. Je me souviens d'un rêve ou je partageais des moments de tendresse avec la fille dont j'étais amoureux à l'époque mais c'est tout. Je crois que ce rêve m'a permis de vivre ce que j'aurai souhaité être la réalité car la fille en question n'avait que de l'amitié envers moi.

Je suis comme Drytos, je ne suis pas convaincu par l'idée que nos rêves soient une manifestation de nos désir. L'idée de Ynhri, à savoir que nos rêves seraient un mélange de ce que l'on observe ou de ce que l'on imagine, me semble intéressante.

Si je reprend l'exemple de mon rêve, j'ai partagé un moment de tendresse avec la fille, c'est-à-dire avoir ma tête sur son épaule(ou la sienne), se tenir les mains, la prendre dans mes bras... Bref des gestes que j'ai vu faire par d'autres couples puisque moi je n'ai jamais été en couple. Cela fait sens avec ce qu'a dis Ynhri, j'ai vu des couples dans des moments de tendresse et j'ai reproduit ces moments avec une fille qui me plaisait donc je n'ai pas l'impression que c'est mon inconscient qui me parlait mais plutôt une forte envie de ma part qui se réalisé dans mon rêve car ces moments de tendresse avec elle, je les avais déjà imaginé.

Avatar de l’utilisateur
didou
Atrix
Messages : 1730
Inscription : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
A aimé : 130 fois
A été aimé : 371 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par didou » 29 juil. 2017, 22:25

Je pense que les rêves sont des objets relativement incontrôlables. En tirer une quelconque interprétation comme Herr Von Freud l'a fait me semble une pure spéculation. Certes, le bouquin du susdit docteur est intéressant, mais comme lecture à la place de lire la collection Arlequin :twisted:

Clairement, dans les rêves dont je me souviens, il y a un savant mélange d'évènements de la journée, habilement déformés et mélangés avec des évènements bien antérieurs.
Donc, c'est du à peu près n'importe quoi en entrée, bien mélangé... que peut-on attendre en sortie ? :lol: C'est l'archétype de la structure GIGO que j'aime à présenter à mes élèves après avoir vu les FIFO et LIFO: Garbage In Garbage Out :mrgreen:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Joanna
Membre
Messages : 20
Inscription : 05 nov. 2016, 15:44
A aimé : 6 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par Joanna » 30 juil. 2017, 10:42

Intéressantes toutes vos réponses, cela montre bien dans l'ensemble que notre asexualité est aussi bien présente quand nous dormons.

En effet il était peut-être maladroit de dire que les rêves sont notre inconscient et Freud n'était-il pas le plus grand des obsédé? :P
Je pense aussi que les rêves sont une belle salade de se que nous avons vécu dans la journée ou il y a dix ans ou bien encore se qui nous angoisse de vivre dans le futur.
Je n'ai jamais pensé au fait que l'on pouvais transposer ce que l'on voit autour de nous.
Pour ma part je suis en couple A/S depuis 17 ans, je suis donc "contrainte" pour la bonne survie de mon foyer avec enfants, d'avoir des rapports, je connais donc bien la chose puisque je le vis et pourtant, ça n'arrive jamais en rêve, même si les baisers sont parfois fougueux et que je ressent de l'excitation, ça ne va pas plus loin.

Avatar de l’utilisateur
mimosa
Affilié
Messages : 279
Inscription : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 47 fois
A été aimé : 13 fois
Contact :

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par mimosa » 30 juil. 2017, 18:58

Le plus loin que je sois allé avec quelqu'un dans un rêve c'était jusqu'au baiser passionné c'est tout.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar de l’utilisateur
NTH
Aspirant
Messages : 32
Inscription : 25 juin 2017, 19:43
A aimé : 9 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par NTH » 30 juil. 2017, 22:35

Drytos a écrit :
29 juil. 2017, 15:30
Oh je trouve ce sujet très interessant ! Notamment parce que la dernière fois, j'ai fais un rêve un peu déroutant.
Perso je suis pas fan de l'analyse des rêves... Je suis d'accord pour dire qu'on peut "lire" certaines choses, mais je crois pas trop que tout soit reflets de nos désirs ect... Faut dire que je suis en Philo, et que, avouons-le, les philo et les psycho c'est un peu comme chat et chien :p

Sinon mon rêve m'as questionné la dernière fois... Pas dans le sens où j'ai remis en question quoi que ce soit, mais dans le sens où je me suis demandée, si en tant qu'A on pouvait ressentir du "désir" en rêve ?... Je m'explique, j'ai rêvé que j'étais invitée chez une fille au nouvelle an, une fille que je n'ai jamais vu en vrai, donc rien à voir avec un amour refoulé ou quoi sur cette fille innexistante XD. Mais dans mon rêve, on a passé une super soirée, et je me suis rendu compte que j'étais amoureuse d'elle, et aussi, que je la désirée sexuellement. Paf, deux coup, puis-ce que je suis Asexuelle et Aromantique. Il s'est en fait rien passé du tout. Son pére est rentré et la soirée s'est achevée, je me suis réveillé. Seulement ce qui m'as perturbé, c'est d'avoir ressenti du désir et romantique et sexuelle, alors que ce sont deux choses que je suis certain de n'avoir jamais ressenti dans la vrai vie. Du coup, est-ce que dans mon rêve, c'était vraiment du désir que je ressentais... Où est-ce que j'ai calquer ce qu'on m'as déjà raconter sur le désir amoureux et sexuel et l'ai reconstruit de faßon "artificielle" ?... J'avoue que je ne sais pas... Je ne vois pas trop comment je pourrais avoir la réponse. Mais le désir sexuel ressemblait a une envie forte de me masturber, diriger vers la fille (charmant me direz-vous). Du coup, je me disais, je connais la masturbation, l'aurais-je juste "collé" sur l'image de la fille pour hop, créer un "désir sexuel" ?... C'est dur à dire comme en plus, je n'ai jamais ressenti de désir sexuel en vrai, je n'ai rien pour comparer. En tout cas le désir sexuel était très fort dans mon rêve, c'est pour ßa que je parle surtout de celui-là... le désir romantique était présent aussi, mais plus sous forme : "j'aime cette fille, c'est pour ßa que je la désir aussi sexuellement"... Mais au fond, c'était pas si différent que quand une personne m'interesse en amitié...

Enfin voilà, ßa n'as pas remis en question mon asexualité ou mon aromantisme, mais j'ai trouvais ßa intriguant et drôle comme rêve... XD
Je suis pas un spécialiste des rêves donc mon explication est plus une analyse personnel et non de la science mais voilà comment j'expliquerais ça.

Dans la vie tu ressens des choses, des symptômes, et tu traduis la somme de ces symptômes par une émotion.
Voilà un exemple :
- tu ressens une douleur dans la jambe gauche et tu traduit ça par une blessure à la jambe gauche.

Par contre dans les rêves c'est l'inverse, tu ne ressens pas les symptômes mais ton subconscient t'indique ce que tu ressens.
Je reprend mon exemple mais dans le cas d'un rêve :
- Tu sais que tu es blessé à la jambe gauche et dans ton rêve tu en est convaincu pourtant tu ne ressens aucune douleur physique dans un rêve.

Donc pour reprendre ton cas, ton subconscient t'indique tu es amoureuse et que tu ressens une attirance physique donc mentalement ça crée ce que tu penses être de l'amour et une attirance sexuelle. Ce que je veux dire, c'est que l'attirance romantique et physique que tu éprouvais pour cette fille n'était pas plus réaliste que la jambe blessé de mon exemple.
C'est un peu comme avoir une blessure par balle dans une rêve on imagine ce que ça fait en fonction des témoignages et de notre imagination alors que c'est pour nous une expérience totalement inconnue.

Donc non, ça ne doit pas remettre en cause ton asexualité :p.
Par contre, pour moi, il m'est déjà arrivé à plusieurs reprises d'avoir des rêves érotiques, je suis donc vraiment étonné d'être le seul :?:

Avatar de l’utilisateur
clotaire
Atrix
Messages : 1734
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
A aimé : 281 fois
A été aimé : 283 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par clotaire » 31 juil. 2017, 12:33

J'ai peut-être déjà fait des rêves érotiques, mais je n'en suis vraiment pas certain. Du moins cela ne fait pas partie de rêves récurrents que je puisse retenir. En revanche, des rêves romantiques, oui. Comme pas mal d'entre vous apparemment.

Avatar de l’utilisateur
Mr.Nya
Aveuglant
Messages : 2856
Inscription : 08 janv. 2016, 17:02
Localisation : Dark side of the moon
A aimé : 503 fois
A été aimé : 513 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par Mr.Nya » 31 juil. 2017, 14:54

Narf, si j'en crois les modèles neurobiologiques (ici, quelques modèles en version simplifiée : https://sites.google.com/site/psycholog ... sciences/4), je ne suis pas capable de me souvenir de mes rêves tout simplement parce que j'ai la fâcheuse manie de me réveiller au moment de passer en mode "sommeil paradoxal", là où apparemment nous rêverions. Et je ne suis jamais allé consulter sur le pourquoi je zappe quasi systématiquement cette partie du cycle du sommeil. Aussi, pour les rares fois où j'ai eu l'impression de rêver (et de m'en souvenir), jamais je ne me suis trouvé dans les rêves, c'était plein de personnes inconnues et je n'ai jamais eu l'impression d'être un acteur du "film". Après, je n'ai jamais eu besoin de sommeil pour avoir un tas de scenarii fantasmagoriques qui me passent par la tête ^^

Sur les interprétations, je trouve que NTH propose une explication qui fait sens. C'est un autre état du corps par rapport à quand tu es éveillée. Un peu comme quand tu utilises des substances hallucinogènes. C'est toujours ton corps, mais ce n'est plus le même fonctionnement. C'est toujours toi, mais ce n'est pas ton toi dans un état d'éveil en l'absence de substances.
"My soul is painted like the wings of butterflies. Fairytales of yesterday will grow but never die."
Allume une bougie, et tu projettes une ombre. Prends garde à ce que tu enflammes.
Expert en élucubrations, spécialité dans le Grand Nawak.
Esthète à temps partiel.

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Ascendant
Messages : 925
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
A aimé : 211 fois
A été aimé : 224 fois

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par PassionA » 31 juil. 2017, 17:51

Ahahah clairement Mr.Nya, j'ai aussi plein de scénar qui se génèrent éveillés mais ils n'ont absolument rien à voir, mes rêves sont systématiquement WTF.

Je me suis dit que j'allais faire un effort et j'ai essayé de retenir ceux que j'ai fait cette nuit.

Le premier était un nouveau rêve, on part donc sur une "nouvelle série" dont j'aurais la suite je ne sais pas quand : trois mecs qui vivent de la vente de marijuana et dont l'un essaye de passer à plus gros, cocaïne/extasie à l'encontre des deux autres, les mêlant à une affaire qui devrait mal finir avec des gangsters. Pendant ce temps là, trois nanas s'installent dans un appartement dans le même immeuble. J'avoue que j'ai un peu de mal à me souvenir des détails mais y'avait pas mal de choses qui indiquait que les deux histoires se rejoindront à un moment donné.

Le second était la suite d'une série de rêves que j'ai depuis peut-être 10 ans sur des étudiants et leurs relations pendant les cours, entre les cours, les logements étudiants, etc... Cette nuit, une grosse partie du scénar se déroulait dans les tribunes du stade étudiant (pas genre lycée à l'américaine, des vraies tribunes de vrai stade en béton), ou le héros viens suivre les épreuves dont le sport n'est même pas précisé puisque tout se passe dans les rencontres et les discussions dans les gradins. Encore une fois, difficile de me souvenir exactement de ce qu'il se passe mais il s'agit toujours de relations amicales uniquement.

Girafepower
Membre
Messages : 20
Inscription : 02 oct. 2016, 15:17

Re: Asexualité et vos rêves.

Message par Girafepower » 03 août 2017, 15:55

perso, ce n.est oas des reves erotiques que j'ai pu faire parfois (y a une conotation tendresse dans l'erotisme) mais bien des reves purement sexuels...dont un recemment avec une connaissance et sa soeur...c'est dire😒

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités