Seduite par le concept, en quete d'identité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
CharlotteHubot
Néophyte
Messages : 1
Inscription : 04 juil. 2017, 23:43

Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par CharlotteHubot » 05 juil. 2017, 00:00

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens vers vous car j'ai vraiment besoin de discuter avec des personnes asexuelles.
En ce moment j'ai décidé d'avoir une phase "asexuelle" dans ma vie. J'aimerais tellement pouvoir me définir ainsi car je trouve que cet état d'esprit est tellement merveilleux, mais je ne pense pas que je pourrais dire que je le suis totalement car je me dis que l'attirance pourrait revenir un jour.

J'ai juste envie de parler avec vous quoi ! J'ai envie de rencontrer d'autres personnes qui n'ont pas envie de sexe !

En fait j'avais déjà fait un jeûne sexuel il y a deux ans, et j'étais dans une phase tellement merveilleuse à ce moment là. C'est un homme qui a forcé mes barrières pour rentrer.

En fait je suis vraiment dégoûtée. J'ai été victime de viols, d'inceste étant petite, je suis la fille du couple polyamoureux numéro 1 de Belgique. Ca a tjs défilé chez moi à la maison, mes parents ont toujours parler de sexe a table...

En fait j'en ai marre quoi. Mon dernier copain était un détraqué du sexe, il ne me respectais pas, ni ma maniere de concevoir la contraception.

Enfin voilà j'ai vraiment besoin d'aide et de conseils. Ca me parait un peu bizarre de résumer tout cela en quelques lignes sur ce forum, mais c'est un bon début. Surtout que je n'ai jamais rencontré d'autres asexuels. J'ai une amie qui se dit asexuelle, mais je sais qu'elle a déjà eu du désir pour les autres. C'est un peu comme moi quoi.

Enfin voilà j'ai quand meme besoin de savoir si je peux me définir comme telle, ou bien si c'est vraiment pour des cas bien spécifique de personnes qui n'ont absolument pas de désir.
Moi j'en ai déjà eu par le passé. Je suis juste dans une phase ou je n'en ai plus du tout envie. Je suis dégoutée. Rien qu'en parler ou le voir dans un film ça me dégoute au plus haut point.

J'ai besoin de votre avis pour savoir si je peux dire que je suis Asexuelle <3

J'aimerais aussi parler de l'asexualité avec vous.

Pour moi, l'absence d'une chose est la présence d'une autre. J'aurais envie de me concentrer sur ce qui est présent (voir plus présent!:)) dans ma vie en tant qu'asexuelle que ce qui est absent (le sexe!). Oui, pas de sexe, mais donc, pour moi :

- Plus d'énergie
- Grande énergie créatrice
- Beaucoup d'Amour
- De l'Amitié
- Se concentrer sur Soi, sur sa concentration pour se (re)construire
- Son Chemin
- Spiritualité
- Amour de Soi

C'est juste que j'ai trop de respect pour les gens qui le sont vraiment que pour me définir moi comme cela. Je pense que c'est plus une phase (même si vu d'ici j'ai l'impression et l'envie de rester tout le temps dans cette phase!).

Mais même si ce n'est qu'une phase, puis-je me définir comme Asexuelle?

Pourriez-vous me poser des questions, vous qui etes connaisseurs, puis j'y réponds, et on voit ensemble si je peux me définir comme Asexuelle ou pas? :)

Merci <3

Chacha

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenator
Messages : 1606
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 404 fois
A été aimé : 426 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par PassionA » 05 juil. 2017, 00:29

Salut :)

La réponse courte c'est non.

Tu fais preuve d'abstinence si tu ressens de l'attirance sexuelle mais que tu décides de ne pas avoir de relations sexuelles, et ce n'est pas être asexuel. Les Aces ne choisissent pas d'être ainsi, et je pense que quelques uns d'entre nous ont plus d'une fois pensé qu'ils auraient préféré ne pas être comme ça, afin de faciliter leur vie amoureuse. Beaucoup d'entre nous ce sont forcés à avoir des relations sexuelles parce que c'était ce qu'on attendait d'eux, avant de prendre de l'assurance et de revendiquer cette non-attirance.

Évidemment, tu fais comme tu veux. Je veux dire, dans la vraie vie personne ne vas venir te corriger si tu te prétends asexuelle alors que tu es abstinente. Si c'est plus simple pour toi, moi personnellement je ne me sens pas offusqué. Le risque, au final, c'est de rendre encore plus ambiguë un concept déjà mal compris et mal accepté par le grand public et de véhiculer une image fausse de l'asexualité. Est-ce que tu prétendrais être homosexuelle sans être attiré sexuellement par une autre femme, juste pour être tranquille avec les hommes? Honnêtement, je ne pense pas que tu serais la première à mentir mais je ne crois pas que ça n'ai la moindre importance de toute façon au yeux d'une personne qui désire avoir des rapports avec toi.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2413
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 435 fois
A été aimé : 437 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par clotaire » 05 juil. 2017, 09:58

Bienvenue CharlotteHubot :-)

c'est parfois difficile de se détacher des schémas parentaux... D'un côté on veut s'en défaire, de l'autre certaines choses nous rattrapent. J'ai l'impression que dans ce que tu dis il y a quelque chose de cet ordre ;-)

En tout cas si l'abstinence te fait du bien, fais-toi plaisir et ne te force pas !

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3375
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 568 fois
A été aimé : 807 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par Baelfire » 05 juil. 2017, 10:13

Salut, salut
CharlotteHubot a écrit :
05 juil. 2017, 00:00
En ce moment j'ai décidé d'avoir une phase "asexuelle" dans ma vie.
:-D Désolée mais cette phrase me fait beaucoup rire. On dirait une copine à moi "en ce moment j'ai décidé que je n'achèterais que du rose allez!"

Que tu aimes les hommes, les femmes où les deux ce n'est pas toi qui contrôle. Ben là c'est pareil

Ce dont tu nous parles là, comme le dit bien mon voisin du dessus c'est d'abstinence. En gros tu as envie mais tu t'en empêches. Un asexuel n'a pas envie. Il n'a donc pas à "observer de jeûne" puisqu'il s'en fout et qu'il n'en a pas besoin.

Je ne sais pas si tu saisis la nuance...

Quoiqu'il en soit, et en dehors de ça, tu sembles un peu déphasée non ? Des petits copains pas très respectueux, des parents hum voilà quoi...Il est possible que ton entourage ne t'apporte guère d'équilibre à ce niveau-là. De plus il semble que tu aies subit d'importants traumatismes. Personnellement je pars du principe que quand on a envie de quelqu'un ou de quelque chose et qu'on a la possibilité d'y accéder c'est un peu dommage de s'en empêcher. Ou alors il faut que ça ne dure qu'un temps. Mais bon...

Bienvenue tout de même :)

A ou non tout le monde a sa place ici.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

Avatar de l’utilisateur
adoru-san
Adepte
Messages : 248
Inscription : 22 nov. 2016, 17:33
A aimé : 37 fois
A été aimé : 15 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par adoru-san » 05 juil. 2017, 16:51

Bienvenue Charlotte ! (raah, c'est gens qui ont plus de 10 lettres dans leur pseudo, je vous jure :p pensez à ma flemmingite !)

Je m'attendais tellement à ce que ton post et le ton que tu emploie provoque quelques réactions épidermiques, je ne suis pour l'instant pas déçu ^^'
Malheureusement oui, il est difficile d'apparenter l'asexualité à une simple phase, ou alors l'homosexualité est aussi une phase (et si c'est le cas, je comprends pas pourquoi les homosexuels redeviennent pas hétéro quand on leur demande "gentiment"... en les massacrant comme en Tchétchénie par exemple >_>).

En revanche, je suis plus mitigé concernant l'abstinence. Quand je vous entends dire que avoir des envies sexuelles mais ne pas vouloir les assouvir = être abstinent, y'a quelque chose qui coince. Parce qu'on peut très bien ressentir (physiquement parlant) une envie sexuelle (ex : un homme qui voit une femme en tenue sexy, en général ça crée une stimulation), mais ne pas avoir envie de lui laisser libre cours ou même qu'elle se manifeste (parce qu'on aime pas la sensation ou qu'on a plus envie de ressentir de pulsion sexuelle... je sais pas si vous me suivez ?)
En gros, pour moi l'abstinence c'est quand on a envie de manger du chocolat (parce que c'est bon et qu'on aime ça), mais qu'on s'en empêche volontairement (parce qu'on a déjà trop mangé, qu'on va s'attirer des problèmes de santé, qu'il faut faire attention au portefeuille, ou autre).
Mais quand on a déjà apprécié manger du chocolat avant, mais que maintenant on n'en a plus envie (parce qu'on en a trop mangé jusqu'à s'en écœurer, ou qu'on a carrément été forcé d'en avaler à bloc), qu'est-ce que c'est si ce n'est une forme d'asexualité ?

Enfin après, je m'arrête à la définition large de l'asexualité, à savoir "le fait de ne pas avoir envie de relations sexuelles", indépendamment du fait d'avoir une libido ou non (car jusqu'à nouvel ordre, on peut être asexuel et avoir une libido il me semble !).

En tout cas, pour moi il y a une distinction à faire entre "l'envie de sexe" (réflexe physiologique), et le "désir sexuel" (donc avoir envie de réaliser du sexe en vrai, de passer à l'acte, peu importe la façon).
Le premier est incontrôlable (même si à mon avis il doit être possible d'influer un peu dessus) précisément parce qu'il vient du corps, un peu comme une émotion (on ne peut pas s'empêcher d'avoir peur, d'être en colère face à telle situation... on peut juste essayer de garder son sang-froid pour que l'émotion ne prenne pas le dessus), le second peut tout à fait être contrôlé (voire même être inexistant), même si ça peut être très difficile par moments.
Mais ce n'est pas parce qu'on n'a pas envie du second (donc pas envie de faire du sexe) que le premier n'existe pas.

Donc dire à quelqu'un qui n'a plus envie de sexe (même si c'était le cas avant) qu'il est forcément abstinent, ça me paraît assez brutal :/

D'autant qu'on peut tout à fait avoir des pulsions sexuelles, mais ne pas aimer le sexe (cf à peu près tous les asexuels repoussés par le sexe, dont moi).
Et si j'ai bien compris, Charlotte est dans le même cas (elle peut avoir des envies de sexe, mais n'a pas envie de les réaliser, en tout cas en ce moment).


Bref, donc difficile de dire si tu es asexuelle ou non Charlotte, mais comme toujours ce n'est pas à nous de choisir pour toi, c'est à toi de voir si tu t'y reconnais et que tu te sens bien avec cette appellation, idéalement, après avoir bien cherché et recueilli pas mal d'avis sur le sujet ^^
Après oui, l'omniprésence du sexe dans ta vie et les abus que tu as subis sont sans doute pour quelque chose au fait que tu ne veuilles plus de sexe. Mais pour le coup, je vois pas trop où est le problème ^^'

J'ai envie de dire que si tu as aimé le sexe et que tu penses que tu pourras l'aimer à nouveau, il y a peu de chances que tu sois asexuelle, mais ce serait sans doute trop simple ^^'

Sinon, un peu rien à voir, mais je suis assez d'accord avec toi sur ce que tu cites quand on met le sexe de côté, c'est exactement ça ! Je trouve ça toujours fou qu'aujourd'hui encore on nous vende le sexe comme remède miraculeux (le sexe rend plus heureux, empêche la dépression, il augmente la stabilité du couple, il redonne la joie de vivre, l'envie de faire des choses, il rend le poil plus soyeux... :mrgreen: ), alors que de mon point de vue, c'est plutôt tout l'inverse ^^' Et c'est en étant envahi par toutes ces incitations au sexe qu'on fini par perdre l'essentiel...

Et pour les questions, en fait je crois que c'est mieux si elles viennent de toi, dans l'autre sens on risque de surtout d'être complètement à côté de la plaque XD Mais le mieux, ça reste que tu ailles faire un tour sur les différents topic du forum (hésite pas à fouiller les plus anciens), tu devrais déjà trouver pas mal de réponses !

Et sinon je veux bien discuter si y'a besoin :)

Bon courage pour ta quête ! :p

Avatar de l’utilisateur
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 880
Inscription : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 96 fois
A été aimé : 149 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par Ptite Marie » 05 juil. 2017, 17:53

Je suis assez d'accord avec les nuances apportées par adoru-san (merci d'avoir formulé ça :mrgreen:), et effectivement les termes asexuelle et abstinente ne conviennent pas vraiment, mais je comprends tout à fait ton état d'esprit :)

Le seul conseil que je te donnerais c'est d'oublier les étiquettes (même si c'est tentant et agréable de se sentir faire partie d'une communauté) et de faire comme tu le sens, c'est pas parce que t'as eu ou t'as encore des pulsions sexuelles que t'es obligée de pratiquer. Oublie les injonctions, c'est caca :mrgreen:

L'important c'est de prendre soin de toi :bise: :cake:
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenator
Messages : 1606
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 404 fois
A été aimé : 426 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par PassionA » 05 juil. 2017, 22:17

Je suis d'accord avec tes nuances adoru-san. Il y a eu en effet de la réponse épidermique aux mots "Phase" et "Jeûne Sexuel" dans ma réponse. Les mots sont importants, ils véhicules des idées fortes, mais je me souviens qu'il n'est parfois pas facile de parler d'asexualité quand on a pas le lexique, alors tu es complètement pardonnée.

@Charlotte
Ce qu'il faut surtout ne pas perdre de vue, c'est que personne ne peut dire ce que tu es. Il n'y a que toi qui puisse savoir.

Si tu te sens bien sans sexualité, que tu ne ressens pas d'envie pour une autre personne, que lorsque tu en as eu tu t'es senti un peu "forcée" de le faire, alors c'est que tu es probablement asexuelle.

Je n'oublie pas que parfois on peut être asexuel mais se croire sexuel parce qu'on a eu des relations, que ce n'était pas complètement désagréable. Le corps des asexuels fonctionne parfaitement et on peut avoir une libido, on peut prendre du plaisir dans la sexualité (plaisir ne veut pas dire désir). Il n'est absolument pas simple de démêler tout ça et seule toi peut le faire.

Il existe également la demi-sexualité. Tu peux ne pas ressentir d'attirance sexuelle avant d'avoir nouer une relation émotionnelle forte avec une personne. A toi de trouver qu'elle est ta particularité.

Avatar de l’utilisateur
Aelyz
Amibe
Messages : 88
Inscription : 29 avr. 2017, 01:27
A aimé : 3 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par Aelyz » 07 juil. 2017, 02:17

"Cet état d'esprit"
J'ai failli arrêter de lire là :/
Bon courage pour te retrouver !
Joueuse avec 4 As de Coeur dans la manche...

Avatar de l’utilisateur
NTH
Aspirant
Messages : 32
Inscription : 25 juin 2017, 19:43
A aimé : 9 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par NTH » 08 juil. 2017, 09:41

Aelyz a écrit :
07 juil. 2017, 02:17
"Cet état d'esprit"
J'ai failli arrêter de lire là :/
Bon courage pour te retrouver !
Je suis assez d'accord, j'ai eu la même réaction, je comprend tes problèmes et j'éprouve une réel empathie Charlotte mais dire "cet état d'esprit" c'est insultant, ce n'est pas un état d'esprit que nous avons choisis et dans mon cas, par exemple, je préférerais être une personne sexuel comme 99% de la population.

Bref, l'asexualité n'est pas plus un état d'esprit que l'homosexualité

Guadiana
Adepte
Messages : 206
Inscription : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 62 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par Guadiana » 08 juil. 2017, 23:34

Bonjour,

Vous voulez faire un jeûne sexuel c'est à dire vous abstenir pour un moment. Mais ce n'est pas ça l'asexualité car nous n'avons pas besoin d'effort pour s'en passer c'est "naturel" chez nous.
Les internautes au dessus vous ont plus ou moins expliquer le concept.
Par contre en ce qui me concerne, j'aime bien être asexuelle.

Avatar de l’utilisateur
Awkward
Membre junior
Messages : 12
Inscription : 06 mars 2017, 20:56
A été aimé : 1 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par Awkward » 01 oct. 2017, 23:10

Ton message m'a touchée, vraiment.

Même s'il est vrai que c'est assez osé de dire : " Je devient asexuelle pour quelques temps" tu as quand même tenu à nous en parler par respect. Et rien que pour ça je te remercie. ( oui je te tutoie, pas de soucis ?)

Aprés pour le terme asexuel ba...c'est juste un terme , une étiquette que l'on se donne pour réussir à mettre un mot sur ce que l'on ressent. Cela permet de se comprendre.
Certain asexuel ressente quelque chose, d'autre non, d'autre seulement seuls...mais la différence et que l'on ne le décide pas. C'est comme ça, voilà.

Tu n'es pas obligée de te mettre une étiquette. Tu ne veux plus avoir de sexe pendant un petit moment ? Bien ! Cela peu re-changer avec le temps. Ne soit pas coincée par le mot.

Aprés pour ta déscision, pardonne moi si je me trompe, mais tu préfèrerais avoir des actes " amoureux " plutôt que sexuels...? Tu est en quête de romantisme et de libértée ? Te retrouvée sans être bloquée par quelqu'un ou quelque chose ? ( en l'occurence le sexe)
C'est un but sain, trés bénéfique en plus !

Dit toi bien que la seule personne avec qui tu passera le restant de tes jours c'est toi même, alors n'hésite pas à prendre du temps pour te faire plaisir, tu verra comme c'est cool !
Oh et tu peux nous parler même si tu n'est pas assexuelle, on mord pas :D
Et une excellente journée à vous ♥

Image

Avatar de l’utilisateur
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4165
Inscription : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 23 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par cyclodocus » 08 oct. 2017, 12:15

inscription le 04/07
dernier passage le 05/07
est il encore utile de répondre ?

Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Associé
Messages : 745
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle
A aimé : 312 fois
A été aimé : 114 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par Grignoteuse de bouquins » 15 oct. 2017, 14:14

Non mais déjà , l'asecualité c'est pas un concept
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Associé
Messages : 745
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle
A aimé : 312 fois
A été aimé : 114 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par Grignoteuse de bouquins » 15 oct. 2017, 14:15

*asexualité
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar de l’utilisateur
OliviaSmith
Affable
Messages : 142
Inscription : 05 oct. 2017, 00:00
Localisation : Quelque part entre Tours et Bordeaux, entre le centre et la côte, entre ma vie et mes rêves...
A aimé : 40 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Seduite par le concept, en quete d'identité

Message par OliviaSmith » 15 oct. 2017, 17:37

Bah, j'imagine que si elle n'est plus là, elle a trouvé ce qu'elle cherchait! Après, je trouve que le débat est intéressant.

Je définis une phase comme une partie du développement d'une personne, et dans la mesure où j'ai vu des homosexuels devenir bi, je pense qu'il n'est pas choquant de voir un sexuel devenir A, ou un A devenir sexuel.
Je trouve aussi que son message est maladroit mais bienveillant. Et puis, l'important c'est qu'elle se sente bien dans sa manière de se définir. Ca ne nous regarde en rien, si ça l'aide à avancer, qu'elle pense ce qu'elle veut. Je rejoins totalement ce qu'à dit Adoru-san, en fait ^^ Et puis dieu sait que c'est compliqué de se définir T.T On est tous là parce qu'on en sait quelque chose, non? ^^
AVEN-ace day!

(Tu l'as? Have a nice day/AVEN-ace day! :p )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités