Lexique du Spectre Asexuel

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar de l’utilisateur
ZKL
Affilié
Messages : 288
Inscription : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
A été aimé : 119 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par ZKL » 15 avr. 2017, 08:23

Zephyr a écrit :
15 avr. 2017, 00:48
L'idée est que puisque les personnes NB ne peuvent par définition pas être hétéro ou homo (puisque il n'y a plus l'idée de dualité de sexe/genre, donc plus l'idée non plus de sexe/genre opposé), alors il faut trouver d'autres mots pour expliquer l'attirance exclusive envers une apparence extérieure (androgyno-) ou envers un genre (andro-, gyno-, skolio-), c'est ça ?
Ouip, c'est l'idée.Pour une personne agenre comme moi, par exemple. Ça n'a strictement aucun sens de définir une attirance envers des personnes, qu'elles soient d'un "même genre" ou d'un "genre différent", tout simplement parce que je ne ressens la présence d'aucun genre.
Zephyr a écrit :
15 avr. 2017, 00:48
Déjà, puisque la notion de genre devient (ou a toujours été) floue, comment peut-on dire qu'on est hétéro ou gyno ou homo etc. (je parle en tant que panromantique et sur le spectrum de la transidentité, c'est certainement pour ça que j'ai du mal à saisir l'idée) ?
C'est vrai que lorsqu'on commence à voir les non-binarités, on remet en question les schémas d'attirance binaires. Après, les personnes binaires existent aussi et ces termes peuvent très bien leur convenir. Il faut juste penser à l'inclusion des NB dans ceux-ci. Ainsi, par exemple, le terme "bi" est passé de l'attirance envers les personnes de même genre et de genre opposé à l'attirance envers des personnes parmi deux genres ou plus, dans la définition de certains individus bis. J'ai toujours du mal à voir comment c'est compatible avec le concept d'agenre, mais bon c'est déjà plus inclusif des personnes NB.
Zephyr a écrit :
15 avr. 2017, 00:48
:arrow: si c'est l'idée que le genre est quelque chose de personnel, qu'il y a dans la tête etc., alors quelles sont les caractéristiques qui font que telle personne appartient à telle genre, ce qui permet aux gens de les catégoriser de loin et donc qu'ils puissent être attirés par elles ? Je m'explique : X ressent que c'est un garçon, mais ne ressent pas le besoin de s'habiller comme un garçon devrait s'habiller selon la société parce qu'il a bien déconstruit le genre et les injonctions sociales. Y est attiré par les garçons, mais lui aussi a bien déconstruit le genre et sait que le genre est qqch de personnel, dans la tête, donc qu'on ne peut pas savoir le genre de quelqu'un juste en le voyant de loin. Problème : Y et X se croisent. Comment Y peut savoir s'il est attiré par X ? Même une fois qu'ils se sont parlé ? Quels caractéristiques de X va permettre à Y de se dire que X est un garçon et que donc il peut être attiré par lui ? Si c'est juste "X va lui dire qu'il est un garçon donc POUF Y va se permettre d'être attiré par lui", ça me paraît un peu gros. On est pas attiré sur commande, ça marche pas en mode "ah c'est bon il m'a dit c'est un garçon, feu vert pour l'attirance !!". En bref, je crois que je me demande ça : dans une société idéale/un groupe d'amis trop cool actuel où le genre serait déconstruit et pas associé à des caractéristiques physiques/des traits de personnalité (débrouillard=homme; émotionnelle=femme etc)), est-ce que ça a encore du sens de parler de hétéro ou de gyno ?

:arrow: Ce qui m'amène à mon deuxième point : si le pôle femme/homme ne devient plus des personnes mais se transforme en une idée de féminité/masculinité (avec l'idée que la féminité c'est la douceur etc, bon par contre si on pouvait changer de mots dans le futur parce que féminité ça fait vachement penser au mot femme quand même) et que donc ça devient juste une caractéristique/apparence extérieure ("tiens ce mois-ci je me sens plus féminine donc je vais mettre du rose et du rouge à lèvre"), est-ce que ça a encore une fois du sens de parler d'hétéro, gyno- etc ? En gros est-ce raisonnable de dire "je ne suis attirée que par les personnes qui portent du rose/mettent du rouge à lèvre" ? Ca me parait vachement superficiel, et donc plus un kink qu'une orientation...
Je n'ai pas vraiment les réponses. Dans une société déconstruite, le genre n'a plus vraiment de raison d'être et on peut apprécier des personnes selon des traits de caractère ou physiques précis sans les associer à tout un genre. Du coup, effectivement, la terminologie faisant mention du genre n'est sans doute plus aussi pertinente qu'elle ne l'a été lorsqu'on ignorait les personnes NB.
Zephyr a écrit :
15 avr. 2017, 00:48
Et d'ailleurs c'est le même problème que j'ai toujours avec "androgynosexuel" : d'après ce que j'ai compris, les androgynes c'est une personne dont on ne peut pas deviner à l'apparence si c'est un mec ou une fille c'est ça ? Pour moi, dire "je suis attirée que par les androgynes" du coup ça ressemble vachement à "je suis attirée que par les goths" ou "je suis attirée que par les garçons aux traits fins", en gros "je suis attirée que par les personnes qui ont telles caractéristiques physiques/vestimentaires". Encore une fois, plus un kink qu'une orientation, on peut pas le mettre sur le même plan que asexuel ou bi ou chais pas :\
Ce que j'observe parfois, c'est que ce terme est utilisé en combinaison d'un autre pour exprimer "attiré·e par tout sauf les personnes masculines/féminines". À ce propos, au niveau de la terminologie, on a constaté que les termes andro- et gyno- se référaient généralement aux organes génitaux de la personne envers qui l'on est attiré·e. Pour une réelle attirance vers la masculinité ou la féminité, il est préférable d'employer les termes ma- et woma- (je te conseille cette vidéo sur le sujet). On peut donc dire qu'une personne woma/androgyno- est attirée par tout type de personnes, sauf les personnes masculines, et ainsi de suite.

J'espère avoir répondu à certaines de tes questions. Bien que je sois NB, je ne m'y connais encore que trop peu sur les sujets liés à la non-binarité, je compte donc sur des personnes plus informées pour te répondre avec un peu plus de précision. ;)

Avatar de l’utilisateur
Zephyr
Membre
Messages : 21
Inscription : 13 avr. 2017, 17:33
A aimé : 5 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Zephyr » 15 avr. 2017, 11:26

C'est parfait :)

Je sais pas trop si je suis hs avec ces questions ! mais je me dis que puisque les A (et encore plus parmi ceux.lles qui ont fait la démarche de s'inscrire ici) ont été obligé de se questionner sur l'attirance, le genre etc. il doit y avoir une plus grande probabilité de trouver des gens dans le spectre de la transidentité qu'ailleurs. Merci encore pour les réponses !

Avatar de l’utilisateur
Vince27
Agent
Messages : 756
Inscription : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 55 fois
A été aimé : 72 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Vince27 » 17 avr. 2017, 07:11

En fait, à force de mettre les gens dans des cases, on fini par se rendre compte qu'il faut plus de case qu'il n'y a de personne, et que ces dernières sont coupées en petit morceaux pour être disséminées dans plusieurs cases. :¤@µ:
LGBTHA

Avatar de l’utilisateur
ZKL
Affilié
Messages : 288
Inscription : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
A été aimé : 119 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par ZKL » 17 avr. 2017, 07:44

Vince27 a écrit :
17 avr. 2017, 07:11
En fait, à force de mettre les gens dans des cases, on fini par se rendre compte qu'il faut plus de case qu'il n'y a de personne, et que ces dernières sont coupées en petit morceaux pour être disséminées dans plusieurs cases. :¤@µ:
C'est ce qui peut se dégager de la multiplication des termes en effet. Après, il faut bien voir que ces termes sont utiles à beaucoup de personnes pour communiquer leur ressenti quant à leur genre ou leur orientation. On ne met personne "dans des cases" à son insu, c'est le principe de l'auto-définition : la personne concernée est la plus à même de définir son identité. Et si elle ne souhaite pas s'identifier à l'une de celles qui ont déjà un terme et une définition propre, il n'y a vraiment aucun problème. C'est une position tout aussi recevable.

Avatar de l’utilisateur
Hestia
Ascendant
Messages : 907
Inscription : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
A aimé : 124 fois
A été aimé : 168 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Hestia » 17 avr. 2017, 08:35

Sinon, il semblerait que pour l'inclusion des NB, il y a aussi le mot Diamorie; mais je l'ai entendu que dans l'une des vidéos youtube de H Paradoxae une personne transgenre non binaire.
J'estime qu'il n'y a rien de mal à vouloir pratiquer les relations sexuelles, mais j'estime aussi qu'il n'y a rien de mal à ne pas vouloir vivre cette expérience.

Avatar de l’utilisateur
Hestia
Ascendant
Messages : 907
Inscription : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
A aimé : 124 fois
A été aimé : 168 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Hestia » 18 avr. 2017, 13:37

Voici un autre lexique proposé par H Paradoxae.

http://hparadoxa.powi.fr/index.php/lexique/

Par contre, dans cette liste, il est affirmé que les non binnaires sont trans, alors que j'ai cru comprendre que certain.e.s se définissent comme transgenre et d'autres non. Pour ma part, j'ai dû mal à me definir comme trans, mais je ne me considère pas comme étant cis vu que je suis en partie androgyne.

Pour zedsexuel, ce terme me parait étrange, puisqu'il n'est jamais utilisé ici.
J'estime qu'il n'y a rien de mal à vouloir pratiquer les relations sexuelles, mais j'estime aussi qu'il n'y a rien de mal à ne pas vouloir vivre cette expérience.

Avatar de l’utilisateur
ZKL
Affilié
Messages : 288
Inscription : 21 août 2015, 22:52
Localisation : /home
A été aimé : 119 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par ZKL » 18 avr. 2017, 14:48

Hestia a écrit :
18 avr. 2017, 13:37
Voici un autre lexique proposé par H Paradoxae.

http://hparadoxa.powi.fr/index.php/lexique/

Par contre, dans cette liste, il est affirmé que les non binnaires sont trans, alors que j'ai cru comprendre que certain.e.s se définissent comme transgenre et d'autres non. Pour ma part, j'ai dû mal à me definir comme trans, mais je ne me considère pas comme étant cis vu que je suis en partie androgyne.

Pour zedsexuel, ce terme me parait étrange, puisqu'il n'est jamais utilisé ici.
En effet, on peut même interroger la binarité cis/trans quand on est NB. Si on prend les définitions de cis et de trans dans son lexique, on trouve :
Cisgenre : Personne dont le genre correspond entièrement au genre assigné.
Transgenre : Personne dont le genre ne correspond pas, ou pas complètement, au genre assigné.
Ces définitions impliquent que l'individu s'identifie à un genre. Or, pour partir de mon cas, je suis agenre. Je n'ai pas de genre qui correspond ou ne correspond pas à mon genre assigné puisque que je ne m'identifie à aucun genre. Je ne me reconnais donc ni dans le terme de cis, ni dans le terme de trans.

Pour ce qui est du terme "zedsexuel·le", il s'agit de la traduction du "zedsexual" anglophone. Ici, beaucoup de monde utilise "sexuel·le" qui est un terme qui peut être problématique puisqu'il réduit les individus non-asexuels à leur seule expérience de l'attirance sexuelle d'une part, et d'autre part parce qu'il entretient des clichés de sexualisation excessive de certaines communautés (notamment des personnes de couleurs).

Le terme "allosexual", "allosexuel·le" en français est parfois également utilisé mais est également problématique puisqu'il est historiquement très médicalisé et que l'adjectif "allosexuel·le" existe déjà en français pour qualifier les personnes non-hétérosexuelles (il y a donc une grosse ambiguïté sur ce mot).

Du coup, il a fallu trouver un terme plus respectueux, et c'est à ce moment là qu'on a évoqué "zedsexuel·le", qui rappelle également que l'asexualité est un spectre et qu'il existe toute la zone grise entre les personnes asexuel·le·s et les personnes zedsexuel·le·s, comme autant de lettres de A à Z.

Avatar de l’utilisateur
Hestia
Ascendant
Messages : 907
Inscription : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
A aimé : 124 fois
A été aimé : 168 fois
Contact :

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Hestia » 18 avr. 2017, 16:29

ZKL a écrit :Pour ce qui est du terme "zedsexuel·le", il s'agit de la traduction du "zedsexual" anglophone. Ici, beaucoup de monde utilise "sexuel·le" qui est un terme qui peut être problématique puisqu'il réduit les individus non-asexuels à leur seule expérience de l'attirance sexuelle d'une part, et d'autre part parce qu'il entretient des clichés de sexualisation excessive de certaines communautés (notamment des personnes de couleurs).
Ah d'accord! Moi, j'étais juste partie du principe que le mot Sexuel pouvait être utilisé, car vu que le A de asexuel.le. indique l'absence d'attirance sexuelle, le S de sexuel met en évidence sa présence, sachant qu'entre les Asexuel.le.s. et les Sexuel.le.s. il y a toutes les autres orientations du spectre Asexuel, et que les termes hétéro, homo, bi, polly, pan etc précisent justement à quelle orientation sexuelles les non asexuel.le.s sont. Mais il est vrai que ce terme peut poser problématique pour certain.e.s.

Pour ma part, j'ai toujours préféré désigner les non asexuel.le.s. par leur orientations sexuelle, sinon, je dis S; ça porte moins à confusion je trouve que Sexuel.le. puisque le mot sexuel me donne l'impression qu'on parle d'activité sexuelles que de l'attirance en elle-même.
J'estime qu'il n'y a rien de mal à vouloir pratiquer les relations sexuelles, mais j'estime aussi qu'il n'y a rien de mal à ne pas vouloir vivre cette expérience.

Avatar de l’utilisateur
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Inscription : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Drytos » 22 avr. 2017, 23:39

Oh je savais pas qu'on donnait un nom spécifique aux personnes Asexuelles dégoutées par le sexe... :o
ßa voudrais dire que je suis "Apothisexual" ?... Bon... XD je continuerais de me nomer juste A :) (juste un A qui refuse clairement les relations sexuelles et ne veut pas se forcer, ne se sentant même pas capable d'un compromis XD).

Par rapport à ce que dit zkl, j'avoue que moi aussi, en tant que NB je me considère ni comme cis ni comme trans en fait... enfin je me retrouve dans aucun des deux... Et pourtant je ne suis pas Agenre... Je me considère plus comme Neutros ou quelque chose qui s'en raproche (donc ßa pour moi ce serais mon genre) mais j'avoue que j'ai encore du mal à trouver quelque chose qui me convienne dans tout le vocabulaire NB... Donc bon tant pis, je suis moi, voilà XD

Sinon le mot "Zedsexuel" je l'avait déjà lu auparavant dans des articles !
Tantôt j'accorde au féminin, tantôt j'accorde au masculin. Je ne suis pas bête (ou pas totalement :P ), je suis juste Agenre.

Avatar de l’utilisateur
lost_star
Membre
Messages : 29
Inscription : 05 mai 2017, 22:24
A été aimé : 2 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par lost_star » 08 mai 2017, 20:25

Je viens de tomber sur ce lexique en cherchant les siginifications de aego/autochorisexuel (internet ne m'a pas donné de réponse compréhensible) et dis donc il y a des termes pour tout!! C'est vraiment compliqué mais rassurant, ça prouve qu'on est pas des cas isolés ^^ ! Ca m'a même appris que ce que j'étais vraiment, car quand je disais que j'étais asexuelle, on attendait à ce que je sois forcément sex-repulsed mais non, j'apprécie quand même certaines formes.
Je peux donc affirmer que je suis aego avec un soupçon de nebulasexuelle (c'est joli ça, nebula...)

Drytos: J'ai ce même problème d'identification ^^
aro/ace lost in space 8-)

Avatar de l’utilisateur
clotaire
Atrix
Messages : 1748
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
A aimé : 283 fois
A été aimé : 283 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par clotaire » 08 mai 2017, 20:42

Ah tiens j'avais zappé ce terme, nébulasexuel, c'est vrai que ça me correspond pas mal aussi ;-)

Avatar de l’utilisateur
Alban
Ace Creed
Messages : 2088
Inscription : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 79 fois
A été aimé : 96 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Alban » 08 mai 2017, 21:52

clotaire a écrit :
08 mai 2017, 20:42
Ah tiens j'avais zappé ce terme, nébulasexuel, c'est vrai que ça me correspond pas mal aussi ;-)
Ah oui !! Qui n'est pas nébulasexuel ? Elle est trop jolie la nébuleuse d'Orion !

Image
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 2899
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Terre du Milieu
A aimé : 440 fois
A été aimé : 663 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Baelfire » 08 mai 2017, 22:06

j'ai pensé la même chose que toi Alban :D
"Enfin une signature sans citation dedans"

Image

Avatar de l’utilisateur
Mr.Nya
Aveuglant
Messages : 2864
Inscription : 08 janv. 2016, 17:02
Localisation : Dark side of the moon
A aimé : 505 fois
A été aimé : 513 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Mr.Nya » 09 mai 2017, 16:10

Soyons fous, utilisons la nébuleuse du dragon :P

Image
"My soul is painted like the wings of butterflies. Fairytales of yesterday will grow but never die."
Allume une bougie, et tu projettes une ombre. Prends garde à ce que tu enflammes.
Expert en élucubrations, spécialité dans le Grand Nawak.
Esthète à temps partiel.

Avatar de l’utilisateur
Awkward
Membre junior
Messages : 12
Inscription : 06 mars 2017, 20:56
A été aimé : 1 fois

Re: Lexique du Spectre Asexuel

Message par Awkward » 10 mai 2017, 14:09

C'est vraiment chouette qu'il y ai autant de termes différents ! Ça me "rassure" sur le fait que je suis assexuelle :D
Même si je ne suis pas fan des sous catégorie, c'est vraiment cool si ça aide des personnes perdues.

Mais en regardant ces petites définitions, je me considérerais plus comme une "Aegoasexuelle".
J'ai parfois de la curiosité et vais donc voir du contenu pornographique, mais c'est trés bref car au bout de 10 min ça me dégoute :lol:
Et lorsque je crée des histoires et des personnage ( ce qui arrive h24) j'aime les imaginer entrain de passer à l'acte, mais dans le sens "mignon,petits bisous et rougissement" ( j'ignore c'est un mot existant mais bon :P ) Et c'est surtout lorsque je fais des personnages Homosexuels. Ne me demandez pas pourquoi je ne le sais pas moi même !
Surment parce qu'ils sont trop mignons :wink:
Et une excellente journée à vous ♥

Image

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités