Je refuse de continuer à faire semblant

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
chris1308
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 15 juin 2016, 12:18
A aimé : 6 fois
A été aimé : 5 fois

Je refuse de continuer à faire semblant

Message par chris1308 » 12 juil. 2016, 23:22

Bonjour à tous,
Je disais dans ma présentation de ce soir que j'avais 42 ans bientôt 2 enfants et une vie de couple qui devient de plus en plus catastrophique et invivable.
Voila je suis avec mon conjoint depuis 20 ans, je me suis toujours plus ou moins forcée pour son plaisir au début en me disant que j'allais devenir normale et aimer ça un jour (on a quand même su faire des enfants) .... comme tout le monde mais en vain.... je n'y ai jamais pris de plaisir et aujourd'hui cela est pour moi dégoûtant et dégradant au plus haut point.
J'en deviens malade de devoir me "forcer" et faire semblant juste pour ... son plaisir .... sachant qu'en retour je n'ai aucune marque de sentiments ni d'amour dans le courant de nos journées. c'est de la baise pure et simple. C'est affreux ! je ne ressens rien du tout pendant ce moment si ce n'est que le sentiment de ressembler à des animaux ......
J'ai décidé de venir ici pour en parler, pour confronter les situations de chacun et essayer de savoir si je suis réellement assexuelle ou si mon problème c'est lui !
Une chose est certaine, c'est que je n'y ai jamais trouvé de plaisir depuis le départ, et que je n'ai jamais ressenti le besoin ni l'envie d'aller voir ailleurs alors que j'adore les relations aux autres, hommes ou femmes, mais sans jamais penser au sexe.

voila voila

Avatar du membre
LUCA
Amibe
Messages : 77
Enregistré le : 08 juil. 2016, 17:45
A aimé : 9 fois
A été aimé : 23 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par LUCA » 13 juil. 2016, 00:00

D'abord, il faut que tu saches qu'il n'y a que toi qui peux te dire asexuelle ou pas, c'est toi qui ressens les choses, c'est toi qui sais. Si tu as des doutes tu es au bon endroit pour te découvrir toi-même.
Tu es une personne formidable et respectable, tu as le droit de dire "non", tu as le droit de ne pas suivre la mode, tu n'es pas un mouton n'est-ce pas ?
Hey ! Tu as 42 ans ! Il y a tellement de choses que tu peux faire au lieu de gâcher ton temps avec une stupidité qui te pourrie la vie ! Je trouve ça fou que des personnes s'obligent à suivre une vie qui ne leur correspond pas. La pression sociale je la déteste. Ah, elle est belle la liberté.
Il n'y a aucun problème à ne jamais penser au sex et à en être dégoûté, c'est comme ceux qui ne pensent jamais à manger de pommes et si on les force à en manger ils vont les rendre en rentrant chez eux. Tu ne vas pas en mourir de ne pas en avoir ! Si tu as de l'amour propre alors envoie le dans la tronche de ceux qui essayent de te l'effacer.
P.S. : N'oubliez pas de prendre votre originalité avant de sortir de chez vous !
Image

Avatar du membre
Hestia
Avant-gardiste
Messages : 1255
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle=PNB
A aimé : 175 fois
A été aimé : 282 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par Hestia » 13 juil. 2016, 07:21

Ce que tu as vécu est horrible; et je comprends que tu te poses des questions. Déjà, c'est une bonne chose que tu refuses de continuer à faire semblant, car l'expérience que tu nous décris me fait penser à une forme de viol; pas forcément au début, mais par la suite en tout cas cela a dû être ainsi que tu l'a vécu. A près peut être que je me trompe.

Pour ce qui es de savoir si tu es asexuelle ou non, je suis du mon avis que Luca, mais au vu de ton témoignage, je pense que c'est probablement le cas, et que le dégout que tu ressens vient de ta très mauvaise expérience sexuelle; combinée par l'absence de tendresse et de respect de la part de ton conjoint, car il y a une différence entre l'asexualité et l'absence du désir d'avoir des relations sexuelles.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3426
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 577 fois
A été aimé : 838 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par Baelfire » 13 juil. 2016, 08:47

Bienvenue Chris!

Apparemment tu ne te sens pas traîtée comme il le faudrait par ton mari j'ai l'impression ? Peut-être faudrait-il commencer par lui parler de ça. Il y a des choses dans son comportement qui te froissent. Et peut-être qu'après ça transpire jusque dans votre relation conjugale ?

Ou c'est uniquement du sexe que vient ta mésentente avec lui ? Courage en tous cas. Tu fais bien de prendre les choses en main.
Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction. Francis Picabia

chris1308
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 15 juin 2016, 12:18
A aimé : 6 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par chris1308 » 13 juil. 2016, 19:38

Bonjour à tous et en tout cas merci de vos réponses, c'est cool !!! ça fait du bien lol
Donc non ya pas viol, ya pas mauvais comportements ni rien, en aucun cas, il n'est pas méchant du tout et il ne me force jamais, sauf que il sait que j'aime pas (j'ai fini par lui dire) mais il tente toujours et comme une idiote que je suis, de temps en temps je lui "fais plaisir" mais beurk, tout en comprenant que de son côté, ça peut être une frustration.
J'ai même été jusqu'à lui proposer d'aller voir ailleurs pour ça.... en expliquant que certains couples fonctionnaient ainsi dans la vie moderne ! Mais non, il a pas l'air d'adhérer à mon idée, c'est balo !!!
Sauf qu'auj j'ai un grand ras-le bol et la communication entre nous étant nulle, je baisse les bras (et tout le reste!)
Luca, je suis bien d'accord avec toi sur la pression sociale et cette quasi obligation d'être comme tout le monde !! et bah non je suis pas comme tout le monde !!! et en plus, j'aime pas les pommes non plus, alors t'as qu'à voir !!!

Alexa
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 04 avr. 2016, 12:26

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par Alexa » 17 juil. 2016, 16:23

Si j'ai bien compris, tu te force des fois à un rapport sexuel, mais lui ne fais aucun effort de tendresse envers toi.
C'est clairement pas possible, c'est injuste, et à la longue forcement, tu es dégoutée et tu n'en peut plus.
Peut être que si il y a échange, ce sera plus facile.
tu offre un rapport sexuel si lui te fais un long massage, ou un diner romantique au resto, ou n'importe quoi qui te ferais vraiment plaisir en échange.
Ou bien tu impose une période d'abstinence, et tu lui demande de s'occuper de toi jusqu'à que le dégout s'estompe.
Je cherche des compromis, mais si tu est vraiment arrivée à saturation, il vaut peut être mieux juste dire "non", car à force de se forcer, on fini par vraiment s'abimer, je suis passée par là.
Tu a donner beaucoup de toi, il faut apprendre à ne plus culpabiliser de dire "non", il ne faut pas laisser l'autre nous rendre malheureux, et sortir de cette situation infernale.
Tu est arrivée au bout, tu n'en peut plus de faire des efforts, donc, j'ai envie de dire que la balle est dans son camp. A lui de s'adapter et de se casser un peu la tête pour ton bonheur.
Mais sans communication, c'est pas simple.
Je te souhaite bon courage, et tient bon, préserve ton bonheur.

Ramón

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par Ramón » 22 juil. 2016, 14:57

Dans cette conversation : http://www.asexuality.org/fr/forum/view ... if#p184157 la question du viol passif a été abordée. Car cela ressemble quand même à du viol passif. Tu acceptes sous pression, pas par réel consentement vu que tu sembles ne pas y avoir pris plaisir et que tu en viens à ressentir du dégoût.
Qui ne dit mot ne consent pas. C'est important. Seul un "oui" assumé est une marque de consentement.
Ce que l'on subit silencieusement reste une violence subie.
Et pour le coup, il sait que tu n'aimes pas, donc ça renforce pas mal cette idée de viol passif. Ton bien-être ne semble pas l'intéresser, du moins pas au niveau sexuel (mais visiblement dans d'autres domaines).

C'est évidemment complexe, mais s'il ne veut pas voir ailleurs, il peut se débrouiller seul quand tu n'es pas consentante. Ce n'est pas compliqué pour le coup. Il suffit de... enfin, je pense qu'il le sait du comment ça fonctionne. J'imagine qu'il t'a sorti un panel de justifications pour te dire que voir ailleurs c'est mal, non ?
Il semble quand même jouer un rôle dans ta souffrance actuelle. Pas besoin d'être méchant pour faire souffrir les autres, intentionnellement ou non.

Avatar du membre
Hestia
Avant-gardiste
Messages : 1255
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle=PNB
A aimé : 175 fois
A été aimé : 282 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par Hestia » 22 juil. 2016, 16:47

Mr,Nya tu résumes parfaitement mon opinion sur le sujet du viol.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

chris1308
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 15 juin 2016, 12:18
A aimé : 6 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par chris1308 » 27 juil. 2016, 01:01

Alexa a écrit :Si j'ai bien compris, tu te force des fois à un rapport sexuel, mais lui ne fais aucun effort de tendresse envers toi.
C'est clairement pas possible, c'est injuste, et à la longue forcement, tu es dégoutée et tu n'en peut plus.
Peut être que si il y a échange, ce sera plus facile.
tu offre un rapport sexuel si lui te fais un long massage, ou un diner romantique au resto, ou n'importe quoi qui te ferais vraiment plaisir en échange.
Ou bien tu impose une période d'abstinence, et tu lui demande de s'occuper de toi jusqu'à que le dégout s'estompe.
Je cherche des compromis, mais si tu est vraiment arrivée à saturation, il vaut peut être mieux juste dire "non", car à force de se forcer, on fini par vraiment s'abimer, je suis passée par là.
Tu a donner beaucoup de toi, il faut apprendre à ne plus culpabiliser de dire "non", il ne faut pas laisser l'autre nous rendre malheureux, et sortir de cette situation infernale.
Tu est arrivée au bout, tu n'en peut plus de faire des efforts, donc, j'ai envie de dire que la balle est dans son camp. A lui de s'adapter et de se casser un peu la tête pour ton bonheur.
Mais sans communication, c'est pas simple.
Je te souhaite bon courage, et tient bon, préserve ton bonheur.
merci beaucoup, oui saturation c'est ça mon problème .... 20 vingt ans à croire qu'on va s'y faire .... et comprendre vite que non mais rester parce que ..... bah je sais pas.... mais oui un couple sans communication c'est pas simple surtout quand on est A mais qu'on le comprend bien tard !!!
Merci pour ta réponse en tout cas, c'est gentil!!

chris1308
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 15 juin 2016, 12:18
A aimé : 6 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par chris1308 » 27 juil. 2016, 01:05

Mr.Nya a écrit :Dans cette conversation : http://www.asexuality.org/fr/forum/view ... if#p184157 la question du viol passif a été abordée. Car cela ressemble quand même à du viol passif. Tu acceptes sous pression, pas par réel consentement vu que tu sembles ne pas y avoir pris plaisir et que tu en viens à ressentir du dégoût.
Qui ne dit mot ne consent pas. C'est important. Seul un "oui" assumé est une marque de consentement.
Ce que l'on subit silencieusement reste une violence subie.
Et pour le coup, il sait que tu n'aimes pas, donc ça renforce pas mal cette idée de viol passif. Ton bien-être ne semble pas l'intéresser, du moins pas au niveau sexuel (mais visiblement dans d'autres domaines).

C'est évidemment complexe, mais s'il ne veut pas voir ailleurs, il peut se débrouiller seul quand tu n'es pas consentante. Ce n'est pas compliqué pour le coup. Il suffit de... enfin, je pense qu'il le sait du comment ça fonctionne. J'imagine qu'il t'a sorti un panel de justifications pour te dire que voir ailleurs c'est mal, non ?
Il semble quand même jouer un rôle dans ta souffrance actuelle. Pas besoin d'être méchant pour faire souffrir les autres, intentionnellement ou non.
Oui vu comme ça .... ça donne à réfléchir...... du dégout oui, du consentement bah non pas vraiment en effet.
Je sais que se débrouiller tout seul, je sais que c'est ce qu'il fait en regardant de nombreuses vidéos ... ce qui me dégoute encore davantage d'ailleurs. Mais comme il ne cherche pas à savoir pourquoi je suis ainsi et pourquoi ça ne "fonctionne" pas entre nous, c'est un peu lourd ....
En même temps pas envie de tout casser, enfants encore jeunes, je suis dans le flou .... jusqu'au jour où je vais finir par lui dire que je suis A ....et que je n'ai jamais ressenti aucune VRAIE envie .... et on verra...

Avatar du membre
LUCA
Amibe
Messages : 77
Enregistré le : 08 juil. 2016, 17:45
A aimé : 9 fois
A été aimé : 23 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par LUCA » 27 juil. 2016, 02:43

Les enfants c'est pas une excuse suffisante. Si TU veux alors continue d'être malheureuse. Si TU ne veux pas, alors arrêtes. Il y a des enfants égoïstes qui ne veulent pas que papa et maman se séparent, mais ils y en a d'autres qui se rendent compte qu'une famille comme ça ça ne marche pas. Un divorce ça peu soulager beaucoup de monde, je sais très bien de quoi je parle, quand mes parents ont divorcé je me suis dis : enfin. Et les enfants qui ne comprennent pas il faut leur faire comprendre que c'est aussi pour leur bien.
Réfléchis bien à ce que tu ressens et à la vie que tu souhaites, si tu sors du flou trop tard tu auras des regrets alors que tu n'auras même pas fait de choix.
P.S. : N'oubliez pas de prendre votre originalité avant de sortir de chez vous !
Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3426
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 577 fois
A été aimé : 838 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par Baelfire » 27 juil. 2016, 10:04

Disons que les enfants sentent beaucoup de choses. Et principalement quand leurs parents sont malheureux.

La première chose à faire je suppose c'est de parler à ton mari.
Notre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction. Francis Picabia

Ramón

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par Ramón » 27 juil. 2016, 12:22

Sans que ce soit pour leur "bien" (seuls eux le savent), au moins pour le tien.
Par contre, je comprends qu'au bout de 20 ans ça puisse être compliqué, vous avez accepté pas mal de choses dont il est toujours difficile de se départir, vous avez créé des équilibres et des déséquilibres. En parler avec lui, peut-être passer par un thérapeute conjugal, même si je ne sais pas ce que cela pourrait amener.
Et pour toi, peut-être voir une personne spécialisée en psychologie, pour parler avec une personne dont le métier est d'écouter et de te permettre d'ouvrir des portes.
Je te proposerais bien de lire "Les contemplations" de Hugo ou tout Baudelaire parce qu'ils m'ont permis de débloquer pas mal de choses, mais tu n'es pas moi.

Polymnie
Amène
Messages : 423
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 41 fois

Re: Je refuse de continuer à faire semblant

Message par Polymnie » 30 juil. 2016, 07:48

Sans prendre la défense de ton mari évidement mais qd tu dis un jour je vais lui dire que je suis A, cela sous entend qu'il n'est pas encore au courant.
Je dirais que même si la communication est compliquée, la première chose à faire c'est de lui parler de ça.Je suis en couple avec un S depuis 14 ans et j'ai decouvert l'asexualité il y a 3 ans. Ca a toujours été compliqué car on ne peut pas comprendre ce qu'on ne connait pas et qui va à l'encontre de tout ce qu'on nous apprend. Mon chéri ne pouvait même pas imaginer qu'on puisse ne pas avoir d'envie malgré tous les efforts qu'il a fait pour comprendre.
Quand j'ai découvert l'asexualité, le soir même je lui ai juste fait lire la définition et lui ai demandé ce qu'il en pensait.
Il m'a dit mais c'est toi.
Tout n'est toujours pas complètement simple aujourd'hui mais on avance dans la compréhension de la difference et pas ds la tentative d'être comme tout le monde.
Bon courage à toi et surtout parle lui

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités