asexualité et non-désir d'enfants

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Balthor
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 28 juil. 2016, 22:01
A été aimé : 1 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Balthor » 11 août 2016, 21:35

Piccolo a écrit :Ce qui est assez logique, étant donné la contrainte considérable et nécessaire pour avoir un enfant.
Il y a une différence entre vouloir et pouvoir.
Je ne suis pas d'accord, les asexuels peuvent avoir des enfants autant que les autres. (hors cas particuliers)

Avoir un enfant à des conséquences tellement importantes sur la vie derrière que les efforts pour la conception paraissent largement négligeables et ce n'est qu'un mauvais moment à passer. (je ne parle pas ici des femmes qui ne veulent pas être enceinte ou accoucher, argument qu'il m'est difficile de juger, n'ayant jamais été une femme :D )

Je comprends que cela puisse rebuter certains asexuels mais s'ils veulent des enfants, je trouve dommage de s'arrêter sur ce petit "détail".
Les choses qui ont le plus de valeur sont celles qui n'en ont pas.

Piccolo
Avenator
Messages : 1696
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 18 fois
A été aimé : 103 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Piccolo » 13 août 2016, 12:25

Balthor a écrit :
Piccolo a écrit :Ce qui est assez logique, étant donné la contrainte considérable et nécessaire pour avoir un enfant.
Il y a une différence entre vouloir et pouvoir.
Je ne suis pas d'accord, les asexuels peuvent avoir des enfants autant que les autres. (hors cas particuliers)

Avoir un enfant à des conséquences tellement importantes sur la vie derrière que les efforts pour la conception paraissent largement négligeables et ce n'est qu'un mauvais moment à passer. (je ne parle pas ici des femmes qui ne veulent pas être enceinte ou accoucher, argument qu'il m'est difficile de juger, n'ayant jamais été une femme :D )

Je comprends que cela puisse rebuter certains asexuels mais s'ils veulent des enfants, je trouve dommage de s'arrêter sur ce petit "détail".
C'est pas un petit détail pour tout le monde, loin de là.

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 190 fois
Contact :

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Sleepless Knight » 13 août 2016, 12:41

Piccolo a écrit :
Balthor a écrit :
Piccolo a écrit :Ce qui est assez logique, étant donné la contrainte considérable et nécessaire pour avoir un enfant.
Il y a une différence entre vouloir et pouvoir.
Je ne suis pas d'accord, les asexuels peuvent avoir des enfants autant que les autres. (hors cas particuliers)

Avoir un enfant à des conséquences tellement importantes sur la vie derrière que les efforts pour la conception paraissent largement négligeables et ce n'est qu'un mauvais moment à passer. (je ne parle pas ici des femmes qui ne veulent pas être enceinte ou accoucher, argument qu'il m'est difficile de juger, n'ayant jamais été une femme :D )

Je comprends que cela puisse rebuter certains asexuels mais s'ils veulent des enfants, je trouve dommage de s'arrêter sur ce petit "détail".
C'est pas un petit détail pour tout le monde, loin de là.
Un enfant dans l'absolue c'est des décennies de bien heureux sacrifices, quelques heures (voir jour cumulé) de contraintes n'est vraiment qu'un détail. Un détail malheureux pour certains, mais un detail. Sauf traumatisme, bien entendu. Après tout, l'accouchement est aussi un détail...
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Piccolo
Avenator
Messages : 1696
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 18 fois
A été aimé : 103 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Piccolo » 14 août 2016, 11:51

Sleepless Knight a écrit : Un enfant dans l'absolue c'est des décennies de bien heureux sacrifices
Effectivement, c'est un vrai engagement...
(bien que relatif)
quelques heures (voir jour cumulé) de contraintes n'est vraiment qu'un détail. Un détail malheureux pour certains, mais un detail. Sauf traumatisme, bien entendu. Après tout, l'accouchement est aussi un détail...
...mais qui n'a aucun rapport avec la conception elle-même.

Ce n'est pas juste une simple contrainte pour tout le monde, et même s'il n'y a aucun traumatisme qui en est la cause. Donc non, c'est loin d'être détail pour tous.

Sans compter si la personne ne veut pas de partenaire ou bien si ensuite elle doit organiser une sorte de garde alternée, car je doute que le partenaire veule s'abstenir toute sa vie après la naissance de l'enfant, surtout de nos jours.

Bref c'est beaucoup plus compliqué que pour un couple S hétéro, en résulte forcément moins d'envie d'enfant en moyenne.

Avatar du membre
alexual
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 13 août 2016, 22:15
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 3 fois
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par alexual » 14 août 2016, 12:13

J'ai seulement 17 ans mais je suis comme toi. Comme pour le sexe, tout lien avec la maternité me met mal à l'aise. C'est compliqué d'expliquer ça à son entourage... Surtout quand on est jeune, on nous rabâche "tu ne peux pas encore savoir".
« Y'a toujours un ic. »

Image

Avatar du membre
Awawexd
Aspirant
Messages : 44
Enregistré le : 23 juil. 2015, 12:37
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Awawexd » 14 sept. 2016, 19:14

Bonsoir!

Pour moi pas d'enfant... Je me vois bien accoucher d'un roman par contre.... Les enfants me mettent très mal à l'aise mais on arrête pas de me rabâcher que c'est différent quand c'est le tien et que, comme je suis une femme, "aimer les enfants c'est naturel pour une femme"... Mouais je ne suis pas convaincue.... J'ai 24 ans et je le sais depuis des années... je n'aurais pas d'enfant. A la limite, si je change d'avis (ça peut arriver... On ne sait jamais) j'adopterai car on est bien assez nombreux sur Terre, je préférerai donner une chance à ceux qui seront déjà là....

Voilà mon point de vue sur la question.
Bonne soirée.

Avatar du membre
Pinky Pow
Aspirant
Messages : 37
Enregistré le : 02 août 2016, 20:33
A aimé : 6 fois
A été aimé : 9 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Pinky Pow » 15 sept. 2016, 21:03

Awawexd a écrit :Je me vois bien accoucher d'un roman par contre....
Déjà fait. Certainement pas aussi douloureux mais quand même assez intense. :mrgreen: (c'était un premier mai, vers trois heures du matin...)

Sinon quant au "mais enfin les femmes ça aime les enfants" que dire, que dire. Encore aujourd'hui mon frère me voit comme un monstre parce que je me suis jamais proposée pour garder ses mômes (très mal élevés au passage). C'est un peu comme "mais enfin les hommes, ça a toujours envie" (que nombre de garçons d'ici ont dû entendre je présume, et pas seulement d'ici d'ailleurs) je veux dire, y'a un moment on attend un tel niveau de connerie que ça ne sert plus à rien d'argumenter.
Pour tout dire cette espèce d'obligation tacite à aimer les enfants m'a tellement pourrie que maintenant je déteste même les adultes autour des enfants. Et pour le coup, ils sont carrément insupportables eux aussi. :ouhla: ("Quoi? Tu savais pas encore lire à 7 ans? Mais mon fils à 5 ans il savait déjà" -véridique on m'a déjà sorti ça-, "Non mais tout le monde sait que tout se joue avant le CP, après c'est trop tard" ou encore tous ceux qui se font la compèt parce que "ah ton fils sait pas encore marcher? Le mien il gambade déjà") Heureusement il n'y a pas que des parents énervants, mais je crois juste qu'ils sont réunis dans mon cercle familial. Ou comment être sûr que je me reproduise jamais. :mrgreen:

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2018
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 157 fois
A été aimé : 462 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par didou » 15 sept. 2016, 23:33

Pinky Pow a écrit : Déjà fait. Certainement pas aussi douloureux mais quand même assez intense. :mrgreen: (c'était un premier mai, vers trois heures du matin...)
Un premier mai ? Le jour de la fête du "travail" :lol: Allons :D
Pinky Pow a écrit :Sinon quant au "mais enfin les femmes ça aime les enfants" que dire, que dire.
Eh eh ... joker :lol: chuis un garçon :p
Pinky Pow a écrit :Encore aujourd'hui mon frère me voit comme un monstre parce que je me suis jamais proposée pour garder ses mômes (très mal élevés au passage)
Oh là... Chacun ses grumeaux ! Je n'ai jamais demandé à mon frangin de garder les miens ... et inversement (bon, en même temps 500 Km de distance ça réduit les possibilités :))
Pinky Pow a écrit :Pour tout dire cette espèce d'obligation tacite à aimer les enfants m'a tellement pourrie que maintenant je déteste même les adultes autour des enfants.
Il n'y a pas besoin d'avoir eu des enfants pour détester les adultes :twisted: Il suffit de regarder les adultes actuels :mrgreen:

Pinky Pow a écrit : ("Quoi? Tu savais pas encore lire à 7 ans? Mais mon fils à 5 ans il savait déjà" -véridique on m'a déjà sorti ça-,
5 ans ? Tu côtoies des attardés :D Moi j'ai entendu ça pour des grumeaux de 3-4 ans ! C'est pas tout ça, mais si l'on veut en faire des X, des Enarques, il faut leur inculquer la Kulture très tôt ! Mélangé avec le Blédina :lol:
Je vois ça avec certains élèves... Ah oui, ils ont été bien éduqués dans le système: ils résolvent des équations de l'enfer, mais tremblent devant la moindre décision à prendre dans la "vraie" vie. Bon, pas tous, mais un nombre loin d'être nul.
Pinky Pow a écrit :"Non mais tout le monde sait que tout se joue avant le CP, après c'est trop tard"
Tttt, non, c'est dans le bidon de Maman :D

Pinky Pow a écrit :Heureusement il n'y a pas que des parents énervants, mais je crois juste qu'ils sont réunis dans mon cercle familial. Ou comment être sûr que je me reproduise jamais. :mrgreen:
Ah bin tu as la "chance" d'avoir une famille conventionnelle :D Re-condoléances ;)
Modifié en dernier par didou le 16 sept. 2016, 09:42, modifié 1 fois.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Vince27
Assidu
Messages : 810
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 73 fois
A été aimé : 90 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Vince27 » 16 sept. 2016, 00:15

didou a écrit :
Pinky Pow a écrit :
Pinky Pow a écrit :"Non mais tout le monde sait que tout se joue avant le CP, après c'est trop tard"
Tttt, non, c'est dans le bidon de Maman :D
Je savais lire au stade d'ovocyte et déjà compter sous forme de gamète mâle.
Mais à la fusion j'ai tout oublié. ^^'
LGBTHA

Ramón

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Ramón » 16 sept. 2016, 10:53

C'est quand même ballot Vince ^^

Alalala, le statut de mineur qui ne protège absolument pas les mineurs mais qui consacre bien un privilège pour les majeurs, celui de décider à la place du mineur. Tant de violences contenues dans cette différence de droits. Et on voudrait que tu sois un "monstre" parce que tu n'acceptes pas la chose, pire que tu veuilles mettre les mineurs et les majeurs à égalité.
Une différence physiologique n'est pas un argument cohérent, en termes de droits, pour donner des droits différents (d'ailleurs, il n'y a pas d'arguments cohérents en termes de droits à ce niveau là).
On voudrait nous faire aimer la soumission de personnes sous notre responsabilité et nous faire passer ça pour un caractère humaniste. Yerk !

anita
Affilié
Messages : 294
Enregistré le : 11 sept. 2011, 10:58
A aimé : 7 fois
A été aimé : 7 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par anita » 24 juil. 2017, 10:53

Bonjour
Je fais remonter ce sujet...

Hier, lors d'un pique-nique entre potes. L'un d'eux demande à une amie si elle souhaite avoir des enfants. Elle dit que oui mais quand elle sera dans une situation assez sérieuse pour l'envisager. Après, la question vient à moi. Je réponds "non". Cette amie est surprise (peut être parce qu'elle sait que j'aime beaucoup les enfants). Lui me dit "sûr ? Jamais ?" Je réponds "non" et dis en plaisantant, que je n'ai pas à me justifier !
Mais je vous avoue que j'étais pas encore à l'aise... parce que ce sont des sujets sur lesquels je n'aime pas m'exprimer parce que je ne m'assume pas totalement...
Après réflexion, j'aurais quand même pu leur dire "non... parce que ça m'obligerait à faire quelque chose que je ne veux pas faire..." et s'ils avaient compris, ça aurait été un autre débat... !

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2018
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 157 fois
A été aimé : 462 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par didou » 24 juil. 2017, 11:16

anita a écrit :
24 juil. 2017, 10:53
Après réflexion, j'aurais quand même pu leur dire "non... parce que ça m'obligerait à faire quelque chose que je ne veux pas faire..." et s'ils avaient compris, ça aurait été un autre débat... !
Tu pouvais aussi leur répondre que non, quand on voit ce que ça devient après: des adultes :lol:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Enregistré le : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
Pronom : Iel
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Drytos » 24 juil. 2017, 11:26

anita a écrit :
24 juil. 2017, 10:53
Bonjour
Je fais remonter ce sujet...

Hier, lors d'un pique-nique entre potes. L'un d'eux demande à une amie si elle souhaite avoir des enfants. Elle dit que oui mais quand elle sera dans une situation assez sérieuse pour l'envisager. Après, la question vient à moi. Je réponds "non". Cette amie est surprise (peut être parce qu'elle sait que j'aime beaucoup les enfants). Lui me dit "sûr ? Jamais ?" Je réponds "non" et dis en plaisantant, que je n'ai pas à me justifier !
Mais je vous avoue que j'étais pas encore à l'aise... parce que ce sont des sujets sur lesquels je n'aime pas m'exprimer parce que je ne m'assume pas totalement...
Après réflexion, j'aurais quand même pu leur dire "non... parce que ça m'obligerait à faire quelque chose que je ne veux pas faire..." et s'ils avaient compris, ça aurait été un autre débat... !
En même temps c'est vrai, tu n'as pas à te justifier !
Ne pas vouloir d'enfant n'est pas un crime. Et si on répond non, c'est non. Pas besoin de demander confirmation.

Pourquoi tu ne t'assume pas totalement ? Si c'est vraiment que tu n'en veux pas, tu n'as rien à te reprocher. Il n'y a pas de "devoir" d'avoir des enfants, tout ßa c'est dans la tête des gens.
Après si tu ne veux pas d'enfants, JUSTE parce que tu ne veux pas coucher, y a d'autres moyens d'en avoir sans coucher... (adoption, asimilation artificielle, mère porteuse...) même si c'est bien sûre beaucoup plus fastidieux, couteux, long, compliqué et parfois contreversé... Si on le veut vraiment, c'est possible. Moi perso je m'imagine très très mal couché même pour des enfants... Même si certains diront que ce n'est qu'un moment à passer, j'en serais peut-être tout simplement incapable. J'aimerais pourtant des enfants. transmettre une éducation et quelque chose qui me tient à coeur. Mais j'opterais pluS pour l'adoption si ßa m'es possible. Je trouve ßa plus logique de devenir la mère d'enfants qui sont déjà là et seuls, plutôt que de rajouter des humains sur cette planette surpeuplé ou beaucoup n'ont même pas un seul parent.
Si vraiment ßa m'est impossible je peux éventuellement réfléchir à l'assimilation artificiel, mais vraiment en dernier recours... vu que j'ai en aversion le fait d'être enceinte :lol:

Mais sinon, si tu n'en veux vraiment pas, tout simplement parce que tu n'as pas envie, assume tes pensés, n'en ai pas honte :)

anita
Affilié
Messages : 294
Enregistré le : 11 sept. 2011, 10:58
A aimé : 7 fois
A été aimé : 7 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par anita » 24 juil. 2017, 17:21

Je n'assume pas, dans un sens, parce que ya toujours une partie de moi je crois, qui a l'impression de décevoir un peu la famille. Mais c'est moi qui me met ça dans la tête je crois...
Quand j'étais petite, je me voyais avec des enfants plus tard ! J'avais même imaginé les prénoms !
Mais pour avoir un enfant, il faut, à mon avis, avoir une grande confiance en soi. Un enfant, c'est beaucoup de responsabilités, pas trop de liberté et beaucoup de pression... il faut bien l'élever !! Et comme, j'ai l'impression, que les parents n'arrivent plus trop à maîtriser les choses ces dernières années...
Une colère d'un enfant me met très mal à l'aise, me rend mal.
Alors certes, c'est beaucoup de bons moments aussi, mais je pense avoir pesé le pour é le contre !
Après, si un jour, je suis vraiment amoureuse de quelqu'un qui en souhaite et vivre ça à deux, peut-être... (mais sachant que l'adoption, ça a l'air très compliqué... je ne me vois pas enceinte, et mère porteuse, je ne suis pas fan de l'idée, du moins pour l'instant)
Merci en tous cas ;-)
Faudra à l'avenir, que j'arrive à plus assumer mes choix...

Avatar du membre
Arianou
Affranchi
Messages : 459
Enregistré le : 01 nov. 2016, 22:07
Localisation : Lyon
A aimé : 49 fois
A été aimé : 74 fois

Re: asexualité et non-désir d'enfants

Message par Arianou » 24 juil. 2017, 17:31

Le fait de vouloir ou pas des enfants n'est pas lié à la sexualité. Je n'ai pas envie de relations sexuelles mais j'aimerais avoir des enfants, j'aimerais leur transmettre des choses,les voir grandir... Mais le fait que j'ai des relations sexuelles ou pas ne changera rien, je ne pourrai pas en avoir de moi même. J'ai planté des choux et j'élève des cigognes, mais ça marche pas... Serait-ce une légende?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité