Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
AméliaScorbett
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 24 mars 2018, 19:59
A aimé : 46 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par AméliaScorbett » 27 mai 2018, 10:27

Olib a écrit :
27 mai 2018, 09:26
J'aime bien cette citation, AméliaScorbett, ça vient de qui/d'où ?
Je ne sais plus, c est une de mes amies qui me l’avait énnoncé. J’avais trouvé ça très vrai
Je ne suis pas humaine, je suis vulcaine. J'ai un cycle de reproduction prévu tout les sept ans... ou pas. :mrgreen:

Avatar du membre
Olib
Acolyte
Messages : 396
Enregistré le : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 231 fois
A été aimé : 207 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Olib » 27 mai 2018, 12:44

Haha okay, merci :)
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

Avatar du membre
Lau
Amène
Messages : 412
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 207 fois
A été aimé : 149 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Lau » 27 mai 2018, 20:08

Olib a écrit :
27 mai 2018, 09:26
J'aime bien cette citation, AméliaScorbett, ça vient de qui/d'où ?
Apparemment c'est extrait d'un bouquin. Le tome 2 de Les anges de Tina Ayme : « — Le viol n’a rien à voir avec le sexe. Il s’agit de violence. Quand tu te prends un coup de pelle, t’appelles pas ça du jardinage, je me trompe ? »
"Il n'y a qu'une vie, c'est donc qu'elle est parfaite." (P. Eluard)

Image

Avatar du membre
AméliaScorbett
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 24 mars 2018, 19:59
A aimé : 46 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par AméliaScorbett » 27 mai 2018, 20:56

Merci;)
Je ne suis pas humaine, je suis vulcaine. J'ai un cycle de reproduction prévu tout les sept ans... ou pas. :mrgreen:

Avatar du membre
PassionA
Atrix
Messages : 1778
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 466 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par PassionA » 27 mai 2018, 22:57

Ça me fait penser à ça :



"Non, non, c'est une binette, c'est pour du jardinage"

Avatar du membre
mimosa
Amène
Messages : 411
Enregistré le : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 104 fois
A été aimé : 34 fois
Contact :

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par mimosa » 31 mai 2018, 00:08

Dark Majesty a écrit :
25 mai 2018, 17:55
Aujourd'hui, ma prof de religion m'a obligé à intéragir avec la classe. Il faut savoir que depuis le début de l'année, tour ce que nous voyons c'est le couple, le mariage et la sexualité. Je n'ai absolument rien contre les personnes qui souhaitent se marier ou qui sont en couples mais étant ace et aro je n'en ressens pas le besoin et du coup j'évite de donner mon point de vue qui je sais, va en déranger plus d'un.

Bref, alors que nous voyions un texte sur la sexualité et que nous arrivions à la phrase "la sexualité n'est pas une faculté utilisable mais une nécessité dans la vie de chacun, sans elle nous ne pouvons pas atteindre le bonheur"
E: Donne moi-ton avis sur ce passage
M: Je ne préfère pas , vous n'allez pas aimer mon point de vue...
E: J'insiste, ne réfléchis pas, dis moi juste en quoi cette phrase est véridique.
M: Et bien vous voulez savoir mon point de vue?! Je pense que cette phrase est totalement fausse. Car contrairement à ce que vous avez dit (je fais référence à un autre passage du cours) les êtres humains ne désirent pas tous être désiré sexuellement par quelqu'un ! Alors si se nourrir, boire , respirer et dormir sont des nécessités pour tous, en aucun cas la sexualité en est une pour vivre. Elle sert à perpétuer l' espèce, rien de plus. Alors si vous ça vous permet d'être heureuse, tant mieux, mais ne venez pas nous dire que c'est une condition sine qua non pour atteindre le bonheur !
Vous connaissez la communauté asexuelle ? Ce sont des gens qui...
E: Ah! Tu veux parler de cette nouvelle mode
M: L'asexualité n'est pas une mode! C'est une orientation sexuelle comme une autre!
E: Tu dis ça maintenant parce que tu n'as que 18 ans mais ce n'est pas logique. Réfléchis un peu, tu penses sincérement qu'il y a des gens qui ne souhaitent pas avoir de relation sexuelle?... C'est idiot. Ceux qui se revendiquent comme tel font une offense aux prêtres qui consacrent leurs vies à Dieu et qui eux s'abstiennent.


Offense aux prêtres??? :ouhla: Non mais qu'est ce qu'il faut pas entendre! :ignit: Entre toi et la mère d'une autre A qui lui disait qu'il fallait qu'elle se fasse bonne soeur parce qu'elle était A, ça vole pas haut. EN plus, elle n'a aucun argument ah part c'est idiot, alors ça c'est l'argument massue, faudra que je pense à le sortir la prochaine fois que je débats avec quelqu'un :roll:
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar du membre
Ylber
Amibe
Messages : 85
Enregistré le : 13 janv. 2018, 17:22
Localisation : Paris
Pronom : Il
A aimé : 38 fois
A été aimé : 51 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Ylber » 15 juin 2018, 09:13

Dark Majesty a écrit :
25 mai 2018, 17:55
M: L'asexualité n'est pas une mode! C'est une orientation sexuelle comme une autre!
E: Tu dis ça maintenant parce que tu n'as que 18 ans mais ce n'est pas logique. Réfléchis un peu, tu penses sincérement qu'il y a des gens qui ne souhaitent pas avoir de relation sexuelle?... C'est idiot. Ceux qui se revendiquent comme tel font une offense aux prêtres qui consacrent leurs vies à Dieu et qui eux s'abstiennent.
Mais quelle horreur cette "prof"... Heureusement, tous les chrétiens ne sont pas comme ça.
Dark Majesty, j'ai 48 ans et je pense exactement comme toi.
A propos de ces prêtres héroïques que nous autres A offenserions, et pour mon info personnelle : les écrits homophobes du bon Tony Anatrella font-ils toujours autorité dans les institutions catholiques ? Ou son étoile a-t-elle un peu pâli depuis qu'il est accusé d'avoir tripoté plusieurs de ses patients, dans le but de les convertir à l'hétérosexualité ?
Bon courage en tout cas. Tiens bon, ce n'est qu'un mauvais moment à passer !

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 896
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 99 fois
A été aimé : 156 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Ptite Marie » 15 juin 2018, 11:08

Il y a quelques semaines j'étais à un café poly (un espace de discussion autour du polyamour), et à un moment j'ai parlé de mon asexualité, j'ai dû expliquer le terme parce que beaucoup ne connaissaient pas. J'ai précisé que ça ne m'empêchait pas de tomber amoureuse, et j'ai profité de l'occasion pour dire qu'il y avait aussi des personnes qui n'avaient pas d'attirance amoureuse, les aromantiques. L'organisateur, qui est demisexuel donc connaît le sujet, a précisé qu'il y avait bien sûr des personnes asexuelles ET aromantiques. Et le mec à côté de moi "Ouais des cailloux quoi !" :roll:

Bon je l'ai pas mal pris, et il a reconnu que sa blague était merdique xD
Et ça m'a donné l'occasion d'expliquer qu'il y avait d'autres formes d'amour et d'attachement que l'amour romantique avec lequel on nous rebat les oreilles \o/
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2353
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Alban » 15 juin 2018, 11:33

Ptite Marie a écrit :
15 juin 2018, 11:08
Il y a quelques semaines j'étais à un café poly (un espace de discussion autour du polyamour), et à un moment j'ai parlé de mon asexualité, j'ai dû expliquer le terme parce que beaucoup ne connaissaient pas. J'ai précisé que ça ne m'empêchait pas de tomber amoureuse, et j'ai profité de l'occasion pour dire qu'il y avait aussi des personnes qui n'avaient pas d'attirance amoureuse, les aromantiques. L'organisateur, qui est demisexuel donc connaît le sujet, a précisé qu'il y avait bien sûr des personnes asexuelles ET aromantiques. Et le mec à côté de moi "Ouais des cailloux quoi !" :roll:

Bon je l'ai pas mal pris, et il a reconnu que sa blague était merdique xD
Et ça m'a donné l'occasion d'expliquer qu'il y avait d'autres formes d'amour et d'attachement que l'amour romantique avec lequel on nous rebat les oreilles \o/
Tu as fais preuve de patience. Ne l'ayant pas, je serais parti, ou plus simple, je n'aurais jamais mis les pieds (ce qui me correspond). :wink:
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
Lerena
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 07 juin 2018, 14:19
A été aimé : 8 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Lerena » 15 juin 2018, 12:35

J'ai fait mon coming-out à ma mère il y a un certain temps. Sa réaction première a globalement été la même que quand je lui ai parlé de ma bisexualité : "c'est une phase, ça te passera, tu es juste un peu appréhensive". Elle m'a dit ensuite qu'elle acceptait, mais elle me parle encore de temps à autre d'avoir des petits-enfants, ce que je lui ai dit aussi que je ne souhaitais pas, et uuuuuugh.

Avatar du membre
AméliaScorbett
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 24 mars 2018, 19:59
A aimé : 46 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par AméliaScorbett » 15 juin 2018, 13:17

Je sais ce que ça fait!😂😂😂 courage! Les mamans restent des mamans et le rêve d’être grand mère est ancré très profondément chez certaines. C’est sans doute plus un automatisme qu’un désir conscient de nier ton identité sexuelle:)
Je ne suis pas humaine, je suis vulcaine. J'ai un cycle de reproduction prévu tout les sept ans... ou pas. :mrgreen:

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2685
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 523 fois
A été aimé : 498 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par clotaire » 15 juin 2018, 13:32

Sachant que par définition, nos mamans sont mamans et se réfèrent au désir qu'elles ont eu un jour d'être mères ;-)

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1522
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 240 fois
A été aimé : 429 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Aphélie » 16 juin 2018, 23:11

Y a quand même un peu du déni là-dedans, c'est comme si demain je disais à ma famille que je suis lesbienne et qu'on me répondait que c'est une phase, en faisant par la suite allusion à un éventuel copain. C'est déjà pas facile de faire son coming out, la moindre des choses c'est de l'accepter plutôt que de se mettre en position de "je sais mieux que toi, ça te passera". Même si c'est le cas, c'est la dernière chose que tu as envie d'entendre après avoir pris sur toi pour avouer une telle chose. C'est pareil pour le fait de vouloir des enfants : je comprends pas qu'on puisse faire passer son désir d'avoir des petits enfants avant celui des concernés d'avoir des enfants ? Quand on veut des enfants, personne ne vient nous dire que c'est une phase. Faut savoir accepter la volonté de l'autre.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Image

Avatar du membre
Merionne
Adepte
Messages : 167
Enregistré le : 31 janv. 2016, 11:30
Localisation : Rohan - Middle-earth
A aimé : 29 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par Merionne » 19 juin 2018, 09:54

En parlant d'enfants, une discussion avec une nouvelle collègue :

Elle : Et sinon tu as des enfants ?
Moi : Ca va pas non ? Tu veux ma mort ou quoi ?!

Elle rigole et me demande si j'ai quelqu'un dans ma vie, ce à quoi je répond, non.
On en vient à parler que, elle, elle est en couple depuis longtemps et que ses proches la soule en lui demandant pourquoi ils n'ont pas d'enfants. La réponse qu'elle donne, "on en veut pas", ne suffit pas apparemment.
Je lui dit, "tu sais quand on est célibataire, on a le même problème, les gens nous gavent aussi pour savoir pourquoi on ne veut pas d'enfants, pourquoi on en a pas etc.."

Et bah ca l'a surprise de savoir que les célibs aussi avaient à endurer ça XD

Avatar du membre
AméliaScorbett
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 24 mars 2018, 19:59
A aimé : 46 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Asexualité, aromantisme...les moments innoubliables.

Message par AméliaScorbett » 19 juin 2018, 22:52

C’est un phénomen de société, je crois... étant une fille, mon entourage est très choqué que je leur martèle « je ne veux pas me marier et je ne veux pas d’enfant » depuis près de 10 ans. Et je suis jeune!
Alors je préfère ne pas imaginer ma vie dans les 30 à venir, je pense que les discours du « il ne te reste pas beaucoup de temps, réfléchis bien » vont pleuvoir....
Je ne suis pas humaine, je suis vulcaine. J'ai un cycle de reproduction prévu tout les sept ans... ou pas. :mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités