Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Héraclite » 03 juil. 2014, 17:22

Pour répondre à la question initiale : non. En effet, mon expérience m'apprend qu'être A présente beaucoup d'avantages. Il est vrai qu'étant marié à une A, je ne rencontre pas les difficultés souvent évoquées sur ce forum. Je me considère donc comme chanceux. J'entends par avantages :

- le fait d'être immunisé contre les frustrations, les déceptions, voire les blessures, les angoisses, les disputes, les difficultés (etc.) qui semblent être le lot commun de bien des couples S si j'en juge par l'omniprésence des questions liées aux problèmes de sexualité dans le couple (presse, media, magazines, émissions radio/télé, discours des sexologues, et j'en passe). Je suis toujours dubitatif lorsque je passe en revue les titres des magazines en kiosque. C'est consternant et je me dis que, finalement, être S semble apporter plus de problèmes qu'autre chose. J'ai l'impression qu'une part non négligeable de la population voit sa vie "gâchée" - et pour certains je suis persuadé que c'est une obsession - en raison de difficultés de couple en lien avec la sexualité.

- le fait d'être plutôt protégé contre l'infidélité, par définition. Or l'infidélité fait des ravages bien que celle-ci soit souvent banalisée. Combien de dépressions, de chagrins énormes, de divorces, de disputes conjugales qui ont une influence délétère sur le climat familial ! Je ressens une vive compassion pour les victimes de l'adultère.

- la simplification de la communication et des échanges au sein du couple. Pas d'arrières pensées, pas d'attentes inavouées, pas de non-dits (en tout cas pas au sujet du S) pas de rapport dominant/dominé...

- une parfaite régulation naturelle des naissances :!:

- le temps gagné pour lire, se cultiver, apprendre ou tout simplement pour être disponible aux autres...sans oublier le temps de sommeil supplémentaire :wink:

- une certaine liberté dans le sens où on peut se coucher à des horaires différents, même tous les jours, sans que cela ne pose le moindre problème.

On pourrait trouver bien d'autres avantages.

marine
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 29 juin 2014, 17:27
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par marine » 03 juil. 2014, 17:46

bonjour

ce que je ressent en parcourant le site c est beaucoup de colere , de revendication ,
ça me fait penser à moi quand je deviens vegetarienne par periode , j ai toujours à me defendre ou à expliquer pourquoi je le suis , et les carnivores poses toujours les memes questions
ça doit certainement etre pareil pour les asexuels, et et les sexuel.

etant donné que j essaie du mieux que je peux à vivre ma vie en m acceptant tel que je suis mais aussi à trouver les moyens qui me mèneront vers le changement pour etre plus epanouie , heureuse, sereine , et avec une vie sexuelle aussi.
je n ai pas envie de me caser dans une lettre A ou S ou et tous les prefixes qui ont été rajoutés , je suis perdue quand je lis qui est quoi ? le terme sexuel dans asexuel est aussi paradoxale.

je ne comprend pus rien , est ce que vous vous identifiez à ça ? à cette lettre ? qui fait que ok , je suis A , terminé de savoir pourquoi comment , je n ai pas de desir et je vivrais ainsi jusqu à ce que ça change ou pas ?
peut etre est ce la chose à faire pour moi , je ne sais pas encore .

pour moi , il est certain que j aimerai etre une femme qui a du desir , je me sens femme mais à moitié , quelque chose n a jamais été là et je le sais . ça me pose probleme car pour moi l amour physique fait aussi partit de la vie , je ne veux pas le comparer à une recette de cuisine , ou à quoi que ce soit d autre. il n y a pas de comparaison.

j ai lu queque part sur le site qu il faut arreter de sacraliser le sexe , mais pourquoi ? tout est sacré. le sexe aussi . ok pas pour tout le monde mais moi qui suis sans desir depuis toujours , reconnait le sexe comme sacré.et j aimerai acceder à cette dimension .

je me sens bien et j ai une vie riche que j aime , mais il y a ce desir de ressentir le desir .sans en etre obsedé pour autant.

je suppose que je me pose les questions de n importe quelle personne qui decouvre ce terme ,
et de voir qu il n y a juste rien à faire à part accepter me derange.
ce serait me resigner , un passage obligé peut etre dans le processus d acceptation.

finalement il y a tous les avantages qui font que les problemes qui surviennent à cause du sexe n existent plus non plus.
la vie nous met sur notre chemin des personnes qui nous font evoluer , et comprendre certaine chose, peut etre que le sexe et tous les autres plaisir de la vie ne sont que "la cerise sur le gateau"et que finalement tout ça n a pas bien d importance .
désolé de toute ces contradictions qui emergent de mes pensées.

Avatar du membre
Cubitus
Aspirant
Messages : 42
Enregistré le : 26 juin 2014, 14:53
Localisation : Liège (Belgique)
A été aimé : 2 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Cubitus » 04 juil. 2014, 08:48

marine a écrit :pour moi , il est certain que j aimerai etre une femme qui a du desir , je me sens femme mais à moitié , quelque chose n a jamais été là et je le sais . ça me pose probleme car pour moi l amour physique fait aussi partit de la vie , je ne veux pas le comparer à une recette de cuisine , ou à quoi que ce soit d autre. il n y a pas de comparaison.

...

je me sens bien et j ai une vie riche que j aime , mais il y a ce desir de ressentir le desir .sans en etre obsedé pour autant.
Je suis exactement dans le même cas que toi sauf que me concernant je remplacerais "désir" par "plaisir" car dans mon cas, l'absence de désir nait de l'absence de plaisir... Et donc forcément, impossible de me placer dans une catégorie (que ça soit A, S ou n'importe quoi d'autre).
marine a écrit : je ne comprend pus rien , est ce que vous vous identifiez à ça ? à cette lettre ? qui fait que ok , je suis A , terminé de savoir pourquoi comment , je n ai pas de desir et je vivrais ainsi jusqu à ce que ça change ou pas ?
peut etre est ce la chose à faire pour moi , je ne sais pas encore.
Concernant ce besoin qu'on les gens de se qualifier de A, S etc., c'est probablement lié au besoin d'appartenance. Savoir qu’on n’est pas seul, que d'autres vivent la même expérience est rassurant. Tu dis aussi que tu souhaite trouver les moyens qui te mèneront à changer vers plus d'épanouissement... Quelque part c'est aussi pour ça que les gens se regroupent (et pas que pour les sujets liés au sexe). Ca aide à comprendre sa propre situation et à la "normaliser". Sans cela et quand tu ne connais personne de ton entourage vivant la même chose que toi, difficile de ne pas vivre ça comme une "anormalité" et donc une source de stress plus ou moins importante selon l'envie qu'un individu a de vouloir intégrer la masse...

Et je dis ça en grand rebel :mrgreen: qui se refuse à entrer dans le moule... Mais malgré tout, notre inconscient, notre éducation font qu'il est stressant d'être différent et de subir l'opprobre (bon ok là je grossis le trait :wink: ).

Se regrouper permet d'intégrer le groupe... En l’occurrence le groupe des "différents" mais c'est beaucoup plus facile à vivre et permet d'avoir plus de poids (suis pas sur d'être clair :void: ). En gros, quand tu es différent et seul, tu subis une pression de la société (parfois énorme), des critiques, tu es rejeté etc. La plupart des gens vont vivre ça assez mal voir très mal... Le fait de rejoindre un groupe de gens ayant les mêmes aspirations que toi permet de dire, Et bien non, je ne suis pas "anormal", je fais partie du groupe X , lequel a plus de poids pour "s'imposer" face à la norme... C'est le cas avec les Gay-pride etc, se regrouper permet de normaliser un vécu, une situation... Bon après, normalisé ne veut pas dire accepté par la masse (y'aura toujours des gens étroits d'esprit) mais ça permet d'être moins mis au banc de la société...

Tout ça me semble très humain comme réaction

Huhu, désolé, j'écris toujours des romans :oops:

Laur4
Apprenti
Messages : 55
Enregistré le : 09 juil. 2014, 19:20

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Laur4 » 10 juil. 2014, 07:38

marine a écrit :pour moi , il est certain que j aimerai etre une femme qui a du desir , je me sens femme mais à moitié , quelque chose n a jamais été là et je le sais
Tu le sais par les autres personnes. C'est comme l'amour, si on en entendrait jamais parler, on ne saurait pas ce que c'est, pour la majorité des gens :)
Au moins les personnes asexuelles prennent du recul sur les choses communes.

fran55
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 12 juil. 2014, 11:18
Localisation : lens
A aimé : 4 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par fran55 » 13 juil. 2014, 16:15

bonjour
et bein moi je dis que j'aimerai être comme tout le monde.je suis seule et ça me bloque dans la recherche d'un compagnon car j'ai peur de retomber sur quelqu'un qui aime le sexe.un peu mais pas trop souvent .comment avouer ce critère à un homme (certains) sans vous faire passer pour frigide.
et pourtant la solitude me pèse.
mais bon c'est la vie!!!!!!

fran55
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 12 juil. 2014, 11:18
Localisation : lens
A aimé : 4 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par fran55 » 13 juil. 2014, 16:39

ce n'est pas parce qu'on est s que l'on a une vie débridée.je comprends les gens qui ont un besoin de sexe .c'est bien pour eux quand ils retombent sur des personnes qui ont les mêmes attentes.
le plus difficile c'est d'être avec quelqu'un qui est demandeur.je ne connaissais même pas ce mot.à 58ans je pensais tout simplement que je n'avais pas une grosse libido.cela a fait partie de nos nombreuses disputes.maintenant étant seule cela me met un frein pour rencontrer quelqu'un.l'idéal c'est d'être avec une personne avec peu d'attente mais je me demande s'il y a beaucoup de personnes comme ça.la preuve c'est que vous voyez beaucoup de sites de rencontre qui brassent toutes sortes de gens et rien pour les gens qui n'ont pas ou peu de libido

Renaissance1267
Affilié
Messages : 322
Enregistré le : 06 mars 2014, 01:37
A aimé : 12 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Renaissance1267 » 13 juil. 2014, 18:05

Fran55, on ne voit pas de sites de rencontre pour les gens qui ont peu ou pas de libido, parce-que nous vivons dans une ère hyper sexuée, où l'on voudrait nous faire croire qu'il n'y a que ça de bon dans la vie, le sexe !!!
C'est tabou de dire qu'on aime pas ça, mais je pense qu'il y beaucoup de gens dans ce cas là, mais qu'on ose pas le dire. Comme les homos en leur temps...

Tu dis vouloir être comme tout le monde ?? C'est à dire ?? Tout le monde n'aime pas le sexe si c'est ce que tu veux dire !! Tu en as une belle preuve sur ce site et ce forum.

Je vais peut-être dire une grosse connerie qui va choquer, mais a 60 ans je pensais que les hommes ne recherchaient plus trop le sexe dans une relation mais plutôt la tendresse et une compagne pour la fin de vie. N'existe-t-il pas des sites de rencontres senior ? Si tu exprimes clairement ce que tu cherches dans ton annonce, il y a certainement des hommes dont la machine sexuelle ne fonctionne plus ou peu, et qui recherchent la même chose que toi non ?

Je vois les choses comme ça, je me trompe peut-être :mrgreen:
La vie n'est pas un long fleuve tranquille.....

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par brigadoon » 13 juil. 2014, 19:52

Renaissance1267 a écrit : il y a certainement des hommes dont la machine sexuelle ne fonctionne plus ou peu, et qui recherchent la même chose que toi non ?
Mais il y a quelqu'un qui a inventé le viagra. :(

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Héraclite » 15 juil. 2014, 12:09

brigadoon a écrit :Mais il y a quelqu'un qui a inventé le viagra. :(
Oui, c'est de l'acharnement thérapeutique. :P

Toscane
Affilié
Messages : 272
Enregistré le : 27 déc. 2012, 08:48
A été aimé : 4 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Toscane » 19 juil. 2014, 10:24

Parfois , j'aimerais ne plus l'être ( cela fait dix ans , que je n'ai pas eu de relations sexuelles et je n'ai jamais été très expert en la matière auparavant) .

Voici un mois , j'ai retrouvé une ancienne collègue de stage .
Nos étions content de nous retrouver , d'autant qu'elle est mignone et séduisante .

Nous nous sommes revus par la suite .
Au départ , c'était une pure amitié mais j'ai compris qu'elle en voulait plus .
Je l'ai recue chez moi , tout se passait bien , elle m'a fait des avances .
J'avais du mal à résister car elle a un charme fou , avec un sourire craquant .

Elle a été déçue voyant que je ne savais pas comment m'y prendre .
Déjà la manière de l'embrasser la surprenait .
Caresser son corps me suffisait amplement , je dois dire qu'étant très belle , elle en aurait fait rêver plus d'un .

Au bout de la deuxième fois , je lui ai expliqué ma situation , mon manque d'expérience .
Comme elle est hyper intelligente , elle a bien compris mon embarras .

Elle m'a proposée de m'aider , m'apprendre les préliminaires et comment satisfaire une femme .

J'ai confiance mais j'ai tellement été habitué à être seul !
L'idée de me retrouver nu devant une femme , me panique .
Elle est demandeuse , je n'ai jamais su assurer au niveau de la pénétration car je suis inexpérimenté .

A force d'être resté replié sur moi-même et refusant la sexualité , cela se retourne contre moi .

Nous nous voyons occasionnellement , j'aurais préféré une simple amitié .

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 4931
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 413 fois
A été aimé : 416 fois
Contact :

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Zimou » 19 juil. 2014, 13:17

Toscane a écrit :A force d'être resté replié sur moi-même et refusant la sexualité , cela se retourne contre moi .

Nous nous voyons occasionnellement , j'aurais préféré une simple amitié .
l'asexualité ne t'oblige pas à refuser la sexualité. J'ai l'impression que tu refuse la sexualité parce que tu es embarrassé par ton manque d'expérience. et tu n'as pas d'expérience parce que tu n'a pas de sexualité. c'est un cercle vicieux, et il n'y a pas 36 solutions pour en sortir, surtout si ta partenaire est une femme intelligente qui comprend et qui veut t'aider. Il faut saisir ta chance car toutes les femmes ne sont pas comme ça et si ça ne marche pas avec elle et que tu trouve à nouveau une femme demandeuse, elle aura probablement une autre attitude.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
CLP
Acolyte
Messages : 373
Enregistré le : 19 août 2011, 15:05
A été aimé : 3 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par CLP » 19 juil. 2014, 19:56

Sympa comme question. De mon côté je pense qu'il faut faire deux réponses :

1. Je ne voudrais pas ne plus être asexuel parce que c'est moi et parce que ça me convient pour mille raisons.

2. Je voudrais bien ne plus avoir à subir ou ne pas avoir subi les désavantages qui sont (trop) souvent le lot des personnes asexuelles...

marine
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 29 juin 2014, 17:27
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par marine » 20 juil. 2014, 11:25

Laur4 a écrit :
marine a écrit :pour moi , il est certain que j aimerai etre une femme qui a du desir , je me sens femme mais à moitié , quelque chose n a jamais été là et je le sais
Tu le sais par les autres personnes. C'est comme l'amour, si on en entendrait jamais parler, on ne saurait pas ce que c'est, pour la majorité des gens :)
Au moins les personnes asexuelles prennent du recul sur les choses communes.
je le sais car je l ai ressenti quelque fois dans ma vie , rarement mais c est arrivé, il y a des energies qui ne circule pas librement dans mon corps ,qui sont refoulées , c est mon ressenti , et je ne veux pas me dire "ok " j ai trouvé un terme :asexuel , je n ai plus besoin de me préoccuper de ma vie sexuel , je ne me compare pas aux autres , je veux vivre ma sexualité , car je veux construire quelque chose et la sexualité est une partie de la relation , pour moi si il n y a pas sexualité dans un couple alors c est de l amitié, si j ai un mec que j aime et que je ne fais pas l amour avec lui alors la relation est amputé, l amour physique est beau et rapproche , ça fait partie de la vie , et ce n est pas une chose anodine , comme une part de gateau au chocolat, on parle d amour ici , et physiquement aussi.pour ma part je ne me résignerais pas à ce mot , et continuerai d explorer les profondeur de ma personne pour dépasser une peur qui est certainement ancrée depuis longtemps.

Novembre
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 23 nov. 2013, 14:57
A été aimé : 1 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Novembre » 20 juil. 2014, 19:36

Ma réponse est déjà, et depuis longtemps, claire et nette : OUI je voudrais ne plus être asexuelle.

User de stratagèmes pour éviter le moment fatidique, voir la tête dépitée de mon copain (S et demandeur, comme vous dites) quand je lui dis non, devoir me justifier auprès de mes amis, et surtout cette colère finalement, contre moi-même, de ne pas réussir à avoir envie pour satisfaire l'autre, alors que ça a l'air si simple chez les autres...

Pour ma part, être asexuelle est un réel poids et me donne vraiment l'impression d'être à côté de la plaque.

A côté de ça, j'avoue que ne pas être tentée par le sexe, sous quelque forme que ce soit, présente aussi l'avantage de pouvoir se consacrer à d'autres choses, à mon sens beaucoup plus passionnantes et importantes (lecture, profession, loisirs, études, etc.).

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Aimeriez-vous ne plus être asexuel ?

Message par Héraclite » 22 juil. 2014, 10:11

Novembre a écrit :devoir me justifier auprès de mes amis
Voilà quelque chose d'incompréhensible pour moi. Vous parlez de cela avec vos amis ? :shock:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités