Je refuse d'être asexuel.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Simon.R
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 22 août 2013, 00:00

Je refuse d'être asexuel.

Message par Simon.R » 22 août 2013, 00:19

Bonjour je ne me suis pas présenté en règle dans la présentation mais j'aimerais juste quelque avis de personne disons "qui me ressemble". Je m'appelle Simon 'ai 20 ans et je n'ai aucune pulsion je m'explique. Lorsque mes potes voient une femme belle voir "bonne" (comme ils disent) qui arrivent, ils voient en elle des fantasmes, des pulsions, un imaginaire que je ne pense pas avoir. Je ne peux juste dire quand je vois une femme si elle est belle ou non mais purement et simplement sur le plan esthétique et non érotique ou sexuelle.
J' ai déjà embrassé et fais l'amour mais c'était plus parce que je me sentais en retard que parce que j'en avais envie bref je me suis forcé, je n'ai jamais pu disons "finir" je ne ressentais rien lors de ces moments, je n'ai rien en tête, j'ai beau être allongé à côté de ma copine je n'ai pas le désir de lui faire l'amour alors que je sacralise ce geste au plus en haut. Je ne suis qu'à me demander si tout va bien pour elle, je ne recherche que du sensuel, des grattouilles des massages mais jamais d'actes plus forts.
ICi vient mon problème je considère l'acte de faire l'amour comme l'acte le plus haut, la cerise sur le gâteau d'une relation amoureuse qui partagé avec l'autre permet de donner vie. Alors voilà comment alors que je n'ai rien en tête faire pour faire un enfant dans le désir et l'amour de son partenaire ? J'ai du mal a supporter mon asexualité du fait que je ne pourrais pas partagé avec l'autre ce qui est pour moi le bonheur ultime sur terre: Arriver a partager dans une relation pleine de confiance et de sensualité cet instant magique.
Beaucoup me dirons il n'y a pas que ça dans la vie, mais j'accorde une forte symbolique aux choses et l'acte de faire l'amour avec la personne que vous aimez n'est ce pas le partage ultime avec quelqu'un (bien qu'il y est d'infini autre partage je vous l'accorde et je le sais bien plus que d'autre croyez moi :D ). Alors suite a cela vient une réaction en chaîne sur moi, je ne m'apprécie pas comme ca, je ne veux pas être asexuel, je refuse cette partie de moi et me rejette presque, je le vis pas bien et j'essaye de changer je n'ai même pas envie de m'accepter je ne me trouve pas "naturelle" dira-t-on. Et tout cela m'obnubile j'y pense sans cesse c'est devenu une obsession presque une hantise.
Tellement spirituelle et si peu animal serait une phrase qui me résumerait bien.
A des conseils aides vécus j'en appelle ce soir a vous après avoir écrit désespérément pendant trop longtemps à un cahier.
Simon

Avatar du membre
RValiasRV
Assidu
Messages : 895
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par RValiasRV » 22 août 2013, 07:40

Bienvenue Simon ! :cake:

Voilà un bien précieux témoignage...c'est une condition difficile, d'autant plus qu'il s'agit pour toi de cohérence intellectuelle et non de commodité.

Malheureusement, je ne saurais trop te recommender de l'accepter et de vivre avec ton asexualité, l'orientation sexuelle n'étant pas quelque chose que l'on choisit ou que l'on décrète, même avec la meilleure volonté du monde.
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 4934
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 414 fois
A été aimé : 416 fois
Contact :

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par Zimou » 22 août 2013, 11:42

Bienvenue!
RValiasRV a écrit :Voilà un bien précieux témoignage...c'est une condition difficile, d'autant plus qu'il s'agit pour toi de cohérence intellectuelle et non de commodité.

Malheureusement, je ne saurais trop te recommander de l'accepter et de vivre avec ton asexualité, l'orientation sexuelle n'étant pas quelque chose que l'on choisit ou que l'on décrète, même avec la meilleure volonté du monde.
Je suis d'accord avec RValiasRV. Cependant, je comprend un peu ton ressenti, ta déception. Tu juge la relation sexuel comme quelque chose des plus importante à vivre, et donc l'attirance sexuel étant une chose des plus importante à avoir. J'ai vécu quelque chose qui je pense étant similaire, bien que ne concernant pas la sexualité : lorsque j’étais plus jeune, je souhaitais une vie amoureuse parfaite (éducation "Disney" aidant), tomber fou amoureux d'une femme, que ce soit réciproque, que nous vivions notre première relation amoureuse forte toute notre vie, que nous partagions aussi notre première relation physique/sexuel ensemble poussé par la force de nos sentiments. pour moi, la "cerise sur le gâteau" d'une relation amoureuse, c’était sa perfection dans la réciprocité dés le début avec le premier amour, tout comme toi ce qui la rendrais parfaite serais la relation sexuel. Malheureusement pour moi, mon premier amour n'a pas été réciproque, ma première relation amoureuse réciproque a duré 2 semaines et ma première relation sexuel a été avec quelqu'un qui était déjà expérimenté. bref, mon premier amour m'a anéantis et m'a rendu presque inerte pendant prêt d'un mois, ma première relation amoureuse m'a rendu malade pendant plusieurs semaines aussi. J'ai été extrêmement déçus et j'ai compris qu'il ne fallait pas s'accrocher à ce dont on rêve le plus, à cette "petite cerise" (qui en était peut être une grosse pour moi xD ), et on fini par se faire une raison. la vie peut être très bien, même si il n'y aura pas cette "cerise" qui la rendra imparfaite. Du coup, la cerise m'étant inaccessible et l'ayant accepter, lorsque est venu le moment de ma première relation sexuel, j'ai mis tout ça de coté et je me suis poser les vrai question : ce n’était plus "est ce mon premier amour? est ce ma première relation amoureuse? est ce qu'on vivre toujours ensemble? est ce que je serais son seul amour?", mais c’était devenu simplement "est ce que je l'aime?". Donc je pense que, comme le dit RV, il faut accepter ce qu'on est, ce qu'on a, ce qu'on devient. De l'avoir fait m'a permis de ne pas refuser d’être ce que je suis aujourd'hui. Et c'est précisément ton problème, tu refuse d’être ce que tu es. Donc je comprend, c'est difficile et douloureux de faire une croix sur ce qui nous est chère mais il faut l'accepter et construire sa vie sans. Peut être se construire une autre "cerise" avec le temps?
Bon courage en tout cas.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Simon.R
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 22 août 2013, 00:00

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par Simon.R » 22 août 2013, 15:42

Tout d'abord merci pour vos réponses,
Je sais qu'il faut que je l'accepte mais je n'en ai pas l'envie, je me considère presque pathologique, mais un message perso m'a redonné quelque espoir, il est vrai qu'on se qualifie tous de se terme "asexuel" peut être oublions nous un peu parfois qu'il n'est qu'un terme donné pour des personnes qui se ressemble mais chacun vie son asexualité différement et il n'y a pas une "norme" de l'asexualité c'est à dire qu'elle n'est pas la même pour tous (c'est ce que je crois).
Ainsi je vais essayer de me laisser surprendre par la vie et les rencontres.
Bonne journée a vous !!

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 4934
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 414 fois
A été aimé : 416 fois
Contact :

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par Zimou » 22 août 2013, 16:43

Simon.R a écrit :on se qualifie tous de se terme "asexuel" peut être oublions nous un peu parfois qu'il n'est qu'un terme donné pour des personnes qui se ressemble mais chacun vie son asexualité différement et il n'y a pas une "norme" de l'asexualité c'est à dire qu'elle n'est pas la même pour tous (c'est ce que je crois).
On ne peut pas le nier :-)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
RValiasRV
Assidu
Messages : 895
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par RValiasRV » 23 août 2013, 08:43

C'est vrai que j'ai failli oubli le «don't fit in the box»....

Image
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par Maëlle » 23 août 2013, 20:35

Coucou :)

comme toi je n'ai ni pulsion ni fantasmes , je recherches calins, massages, "gratouille" , jeux, le reste est sans intérêt personnel. (je ne ressens rien de rien, on pourrait donc dire que je suis frigide en plus d'A :p )

trouver le terme d'asexuel et cette communauté m'a permis de faire la paix avec moi même, de ne plus me sentir seule et ça m'a vraiment aidé à une période de ma vie où j'en avais besoin.

Cependant je continue toujours à rechercher des pistes sur les différents aspect de mon asexualité . J'avoue ne plus bien voir de différence entre la définition "asexualité" qui serait une tendance naturelle et définitive et le terme d’anaphrodisie primaire qui parait-il se soigne... dans les deux cas il s'agit d'absence de désir depuis toujours... Je me demande si la différence ne serait pas dans l'idée que l'on s'en fait, entre l'acceptation ou le combat

je ne vois pas comme toi l'acte comme quelque chose de sacré mais simplement je trouve bien injuste que cela nous rendent si compliquée voire impossible une relation avec un être qui serait merveilleux mais S, alors je ne ferme pas les portes et je cherche des pistes. J'en ai d'ailleurs, on verra ce que ça donne avec le temps...

je te souhaite de vivre un jour ce à quoi tu aspires :bise:
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 4934
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 414 fois
A été aimé : 416 fois
Contact :

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par Zimou » 24 août 2013, 00:47

Maëlle a écrit :le terme d’anaphrodisie primaire qui parait-il se soigne... dans les deux cas il s'agit d'absence de désir depuis toujours... Je me demande si la différence ne serait pas dans l'idée que l'on s'en fait, entre l'acceptation ou le combat
Je ne connaissait pas l'anaphrodisie, j'ai appris un mot ^^ Je me demande ce qui permet à un médecin de dire que l'anaphrodisie serait une maladie... sous prétexte que le sujet n'a juste pas de désir sexuel. on dirai le nom d'une maladie ancestral de l'époque ou lorsqu'un médecin détectais quelque chose de différent de la majorité, il en faisait un pathologie. Je n'y crois pas à cette pathologie, mais la différence réside peut être en effet dans l'acceptation ou le combat. lorsqu'on le combat, ça peut peut-être être considéré comme une pathologie. mais je pense que lorsqu'on le combat, la pathologie n'est pas de ne pas avoir de désir, mais plutôt de ne pas l'accepter.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par Maëlle » 27 août 2013, 17:40

Pour qu’un combat soit pathologique il faut quand même qu’il soit extrême et comprenne du rejet , or ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Et j’aurais peut-être du dire résignation plutôt qu’acceptation.

Je pense, profondément qu’en tout il faut apprendre à s’aimer soi même et s’accepter soi même. C’est la base.

Après cette acceptation doit être dans un sens positif de respect et amour et non négatif de résignation ! Ca ferait alors accepter des choses dont on a pas envie ou qui ne nous correspondent pas vraiment.

Perso je pense que mon asexualité et mon absence de tout ressenti physique n’est qu’une des manifestations parmi d’autres d’un déphasage entre mon esprit et mon corps peut-être lié à la façon dont j'ai été élevée et j’ai envie d’y travailler. Pourquoi être aussi câline alors que je ne ressens rien de rien physiquement (même pas un effet massage) ? Même les sentiments je ne les ressens pas physiquement alors que je sais quand ils sont là. Je pensais que c’était des choses différentes mais je pense de plus en plus que mon ressenti ne correspond pas à ma nature.

Je suis en paix avec moi même aujourd'hui mais j'ai vraiment envie de ne plus être uniquement cérébrale et aussi un jour de partager plus de choses avec la personne aimée .

S’accepter ce n’est pas se couler dans le béton pour ne pas évoluer . Il ne s’agit pas de correspondre aux normes ni à ce que les autres attendent de vous, mais au contraire de se libérer des normes, des règles, des portes fermées, des croyances toutes faites, des trucs qui nous ont bloqués dans notre évolution et autres pour devenir une personne meilleure au sens d'être en harmonie avec soi même et ses attentes. :wink:
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Simon.R
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 22 août 2013, 00:00

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par Simon.R » 27 août 2013, 18:08

Coucou !
Tous ce que tu me dis me fait penser a moi ! Une personne n'est pas pour moi l'asexuel est l'opposé de celui qui n'arrive pas a maitriser ses pulsions (pour aller jusqu'au viol) peut être ai je évolué par dégoût fâce a ce genre de personne ou bien d'autre chose.
Dans tous les cas c'est un extrême qui au jour d'aujourd'hui je me sens mal et aimerai tendre vers cet équillibre entre les deux.

the1515
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 18 janv. 2019, 06:08

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par the1515 » 18 janv. 2019, 06:13

Bonjour,

SImon.R je ne sais pas si vous verrez ce message. Mais j'ai actuellement 20 ans et je me suis vraiment reconnu dans votre post. Ce serait vraiment intéressant de connaitre votre visions des choses et votre façon d'aborder ce refus, 5 ans après ?

Dans l'attente de votre réponse,
Merci

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 896
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 99 fois
A été aimé : 156 fois

Re: Je refuse d'être asexuel.

Message par Ptite Marie » 18 janv. 2019, 15:06

the1515 a écrit :
18 janv. 2019, 06:13
Bonjour,

SImon.R je ne sais pas si vous verrez ce message. Mais j'ai actuellement 20 ans et je me suis vraiment reconnu dans votre post. Ce serait vraiment intéressant de connaitre votre visions des choses et votre façon d'aborder ce refus, 5 ans après ?

Dans l'attente de votre réponse,
Merci
Et si tu te présentais et participais un peu au forum d'abord ? :wink:
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités