Qui a osé faire son "coming-out" familial ??

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Message par Nastasia » 22 juin 2008, 15:13

EyeballKid a écrit :
Nastasia a écrit :elle n'a qu'à essayer de te caser mais avec un A :P


Merci de traduire mes propos, Nastasia :lol:


Image
Image

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Message par EyeballKid » 22 juin 2008, 15:14

Ben tu dis exactement la meme chose que moi, mais en plus clair :wink:
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Message par Nastasia » 22 juin 2008, 15:16

EyeballKid a écrit :Ben tu dis exactement la meme chose que moi, mais en plus clair :wink:

okiiiiii 8)

je n'avais pas vu ton message donc je ne savais pas de quels propos tu parlais :lol:

suis un peu à la masse aujourd'hui :oops:
Image

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Message par EyeballKid » 22 juin 2008, 15:56

Nastasia a écrit :
suis un peu à la masse aujourd'hui :oops:


Je te pardonne genereusement :P
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

Avatar du membre
Leenaliel
Apprenti
Messages : 52
Enregistré le : 20 juin 2008, 19:34

Message par Leenaliel » 22 juin 2008, 16:05

C'est peut être plus facile d'expliquer ça à une personne du même sexe que soit non? ou alors avec une personne de sa famille?
ça évite le "essaye avec moi, tu changeras" vous ne pensez pas?

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4094
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 294 fois
A été aimé : 380 fois

Message par Lilly » 22 juin 2008, 16:14

Nastasia a écrit : elle peut continuer à essayer de te caser mais avec un A :P
Oui je vais lui proposer!! :lol:
Mais bon c'est pas gagné c'est pas écrit sur leur front en général!!
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
yankinou
Apprenti
Messages : 63
Enregistré le : 22 juin 2008, 16:20
Localisation : St Sébastien sur loire, près de Nantes (44)

Message par yankinou » 22 juin 2008, 20:16

Holala >< m'en parler pas ^^ A chaque fois que j'ai marché sur cette pente glissante avec quelqu'un, on m'a regarder comme un extra terrestre ou alors plein d'autre truc à co* >< Maintenant j'évite d'en parler et je fait comme tous le monde quand on en parle mais j'évite au maximum le sujet quand c'est possible...

On m'a même voulut me persuader que en fait, j'étais puceau et que je le cachait en disant que j'aimais pas le sex ^^ en gros pour certain, un gars de 26 ans qui serait puceau c'est grave mais le problème se règle. Mais un gars qui aime pas le sex, faut l'enfermer au risque qu'il contamine l'entourage ^^'

Elphilou
Amibe
Messages : 79
Enregistré le : 08 juil. 2008, 00:32

Message par Elphilou » 15 juil. 2008, 22:23

J'en ai parlé aujourd'hui avec ma mère, qui devait s'en douter, depuis le temps qu'elle me faisait des remarques sur le fait que de rester seul comme je le fais n'étais pas très sain.

C'est venu au cours d'une de ces conversations où elle me disait que ça me ferait du bien une copine... Je lui ai donc expliqué ce que c'était, que je n'éprouvais pas d'attirances pour la chose et que ça me convenait très bien.
D'après elle, je n'ai pas encore trouvé la bonne (ça a l'air récurent de ce que j'ai pu lire...) et qu'un jour je trouverai celle qui me donnera envie. Là, je lui ai expliqué qu'au cours de ma vie (j'ai 28 ans) seules trois filles m'ont jamais intéressé, et je n'ai été amoureux que d'une seule (et j'espère que ça ne m'arrivera plus soit dit en passant...). Je n'éprouve aucun intérêt à rechercher l'amour, et donc je ne le cherche pas. Donc très peu de chances que je trouve "la bonne".
Elle m'a dit être un peu déçue de savoir qu'elle n'aura pas de petit enfant de moi, mais d'être heureuse que je me sois ouvert à elle. Je pense que j'ai de la chance.
Je n'en ai pas parlé avec mon père encore, nous n'avons jamais abordé le sujet de mes relations (ou plutôt de l'absence de relations), et d'après ma mère, il est très pudique là dessus.
Je n'en parlerai jamais à mes deux macaques de frères. Si l'ont met à part nos relations de plus en plus éloignées (inexistantes depuis quelques années pour l'un des deux), ils sont tout l'opposé de ce que je suis, et pas seulement pour l'asexualité.

Peut être j'en parlerai à mes amis, on verra, je n'en ai pas beaucoup après tout ^^

Edit pour mon petit macaque: Moi aussi je t'aime... ou pas.
Modifié en dernier par Elphilou le 08 sept. 2008, 13:36, modifié 1 fois.
tentadrum est

Angelus
Affable
Messages : 139
Enregistré le : 24 juin 2008, 22:51
Localisation : Béthune

Message par Angelus » 15 juil. 2008, 23:12

Moi je n'ai pas fait de comming-out ni avec ma famille ni avec mon amie (il n'y a qu'une seule personne que pense pouvoir véritablement considérer comme une telle). Je ne sais pas trop comment aborder le sujet, je pense qu'en parler me soulagerait d'un poids: j'ai toujours eu besoin de me confier à quelqu'un, de chercher des conseils.je n'ai pas revu mon amie depuis que j'ai découvert ce site, mais je pense que je lui en parlerai dès que je la verrai, d'autant plus qu'elle est un peu comme moi...


En lisant quelques réponses au hasard, je me suis aperçu qu'un certain nombre d'asexuels restaient seul, "en ermite", ou avaient peu/pas d'amis, je me classe dans ces gens là. J'aimerais savoir s'il s'agit d'une généralité chez les A ou si je suis tombé sur une minorité.

Avatar du membre
fee_net
Associé
Messages : 723
Enregistré le : 13 sept. 2007, 03:27
Localisation : haute Normandie

Message par fee_net » 16 juil. 2008, 00:08

Angelus a écrit : En lisant quelques réponses au hasard, je me suis aperçu qu'un certain nombre d'asexuels restaient seul, "en ermite", ou avaient peu/pas d'amis, je me classe dans ces gens là. J'aimerais savoir s'il s'agit d'une généralité chez les A ou si je suis tombé sur une minorité.
Non non tous les A ne sont pas des ermites :lol: , Il est vrai que j'aime être seule la plupart du tps cela s'explique dans le fait que je suis très indépendante, cela ne m'empêche pas d'avoir des d'amis, bon ok, il sont peu mais.... j'ai confiances en chacun d'eux et j'ai aussi pas mal de connaissances... ça me suffit... :wink:
Changer le monde, commence par se changer soi même....

Si vous aimez les T-Shirt corrosifs, un ticlic sur ce lien :
http://www.comboutique.com/shop/homeboutique-24612.html

Angelus
Affable
Messages : 139
Enregistré le : 24 juin 2008, 22:51
Localisation : Béthune

Message par Angelus » 16 juil. 2008, 00:28

oui, je voulais pas dire qu'on était des pariats de la société, mais plutôt qu'on ne recherche pas en permanence la compagnie d'autrui, la solitude me sied tout autant que la compagnie de véritable amis. Je met un "s" pour la forme, mais je n'en ai qu'une, et elle me suffit largement (sauf qaund elle est pas là :cry: )

Elphilou
Amibe
Messages : 79
Enregistré le : 08 juil. 2008, 00:32

Message par Elphilou » 16 juil. 2008, 07:26

L'enfer c'est l'autre, alors pourquoi j'irai chercher l'enfer ?

petit syllogisme du matin pour mettre d'humeur ;)
En ce qui me concerne, je me reconnais pas mal dans la citation de Sartre, je ne recherche pas plus la compagnie d'autrui que ça, et s'il est vrai que j'apprécie beaucoup la compagnie de mes amis, je considère en avoir assez pour ne pas aller en chercher d'autres.
Je sais pas si un ermite avec internet serait un vrai ermite par contre.... :p
tentadrum est

poppie
Membre
Messages : 20
Enregistré le : 15 juil. 2008, 23:12
Localisation : TLSE

Message par poppie » 16 juil. 2008, 21:10

De mon côté, je n'ai pas spécialement envie d'en parler à ma famille : ma soeur et ma mère savent à peu près que je ne veux pas de "petit copain" ou autre "mari", même si à de rares occasions, elles font comme si untel ou untel pouvait me plaire. Quant à mon père, il ne capterait pas !

Par contre, j'en ai parlé à 2 potes : l'un car je savais qu'il était assez ouvert pour comprendre et l'autre car j'en avais marre qu'il m'interroge (gentiment) pour savoir si j'avais qq'un en vue et si j'en avais pas marre d'être toute seule etc. Dans les 2 cas, j'ai eu des réactions positives et mes potes étaient plutôt flattés d'être au courant du "secret".

Cependant, je pense que j'aurais du mal à en parler à mes 2-3 amies proches, surtout qu'elles sont en ce moment dans le trip mariage-1ers enfants, je me sens déjà un peu "à côté" par la force des choses sans obligatoirement avoir envie de confirmer que ça n'est que le début :lol:

Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

Message par Petite Fée » 19 juil. 2008, 01:53

Félicitations à celles et ceux qui "osent" parler de leur asexualité sacahnt qu'en plus ça à l'air de se passer bien.

Je suis à un stade où je me pose la question si c'est bien de faire ce "coming out" à nos proches, même envers ceux en qui nous pouvons avoir confiance. En fait celà reste notre vie et nous la vivons comme nous voulons au risque de passer pour des frustrés sexuels !!

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Message par Hermione » 22 juil. 2008, 14:02

Jen ai parlé il y a une quinzaine de jours à deux parsonnes :

Une amie qui est lesbienne et qui comprend très bien ce que le fait d'être "différent" veut dire.

Mon frère avec qui je parle beaucoup et qui était dèjà au courant de quelques brides que j'avais osé lui avouer auparavant.

Les deux ont été à mon écoute mais je ne sais pas si j'oserais en parler à d'autre ...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités