Un asexuel peut il réussir dans la vie ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
edgar paris
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 04 nov. 2007, 20:06
Localisation : 42 loire (region rhone alpes)

Un asexuel peut il réussir dans la vie ?

Message par edgar paris » 18 nov. 2007, 17:10

Je voudrais aborder l’aspect social de la thématique qui nous occupe. Je me demande en effet si le célibat « à vie » n’expose pas à une plus grande fragilité sur le plan matériel ?
J’attire votre attention sur trois points :

1_ Dans la recherche d’un logement décent, (recherche devenue de plus en plus « sportive » vous l’aurez remarqué), n’est il pas handicapant d’être célibataire ? avoir un seul salaire et se présenter à un proprio pour un apart relève de l’opération commando…dans vos chance d’attribution d’un logement social, vous êtes proche du zéro absolu…en plus vous n’aurez jamais d’allocations et vous êtes défavorisé face à l’impôt….vous ne trouvez pas que ça fait beaucoup ?

2-face à l’instabilité grandissante du salariat et la montée de la précarité, les français se replient vers les solidarités familiales ;ors quelqu’un qui ne construit pas de liens familiaux autour de lui peut il encore espérer survivre ?

3_enfin pour approfondir un peu le propos, l’asexualité est elle compatible avec l’ambition ?
En effet pour aller plus loin que sa situation ,pour faire carrière , il faut prendre des risques, affronter des responsabilités et des stress (de plus en plus intenses à notre époque),etc…
Pourquoi les gens supporte ça ? si ce n’est parce qu’ils se battent pour leur conjoint et leurs enfants, par amour., et sous la pression des besoins financiers que suppose l’éducation des enfants.
Or je croit que ce moteur n’existe pas chez un célibataire à vie….je ne croit pas que l’on puisse faire autant d’efforts et affronter de telles épreuves pour soi TOUT SEUL…..la seule chose dont je ressent le besoin c’est de m’acheter un nouveau vélo….

En résumé pourquoi se battre, si on a personne à aimer et protéger ?

Merci de me dire ce que vous en pensez
Et bon courage à tous

Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

Re: Un asexuel peut il réussir dans la vie ?

Message par Petite Fée » 18 nov. 2007, 17:35

edgar paris a écrit :En résumé pourquoi se battre, si on a personne à aimer et protéger ?
Ma réponse va être sans appel et ce n'est que mon point de vue => se battre pour nous-même, pour notre bien, avec nos ambitions.
Des personnes à aimer, il y a, par exemple la famille, les amis..
Je ne comprends pas la notion de "célibat à vie", est ce possible ???

pour répondre aux autres questions :
1 pour le logement, si tu es célibataire et que tu veux louer, c'est possible (je suis seule à gérer mon appart', payer les factures, le loyer, les courses avec moins de 1000€) pour acheter un bien, c'est plus compliqué mais si tu as des garanties (parents par ex) c'est possible
2 survivre c'est possible d'ailleurs c'est relativement plus réel que de vivre, dans mon cas je ne pourrai pas vivre sans l'aide de mes parents (qui m'aident notamment au niveau des repas)
est ce que l'on peut vivre sans aide familiale ??, j'aurai tendance à dire que ce n'est pas possible en étant célibataire et en touchant le smic
3 est ce que pour avoir la volonté de réussir, le besoin, l'envie, les capacités, nous devons être obligatoirement mariés et avoir des enfants ??? je ne pense pas, même célibataire il faut avoir ce besoin, cette envie de réussir dans la vie pour SOI-MEME et non pour les autres, c'est notre vie

ceci est mon point de vue du haut de mes 25 ans :oops:

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 18 nov. 2007, 17:56

Solidarité familiale ? Quand elle existe, oui ! C'est génial, et c'est bon de fonder une famille...

Mais jusqu'où va cette solidarité ? J'ai tant d'exemples de personnes livrées à elles-mêmes alors qu'elles ont de la famille ! Mais aucune aide à en espérer !
J'ai l'impression, selon les pays, que la famille n'existe pour beaucoup que quand elle peut les aider, mais surtout pas l'inverse !

Un ami français célibataire (A ?) fait preuve de cette solidarité, il s'occupe de deux personnes âgées et handicapées (mère et grand-mère). Il n'a pas d'autre famille que des cousins éloignés. Il s'en occupe, mais autour de lui, la quasi-totalitéé des personnes, de tous âges lui disent de « vivre sa vie et de laisser les "vieilles" à l'hospice ! » Ce que nombre de ces personnes ont fait, d’ailleurs... alors, fonder une famille, pour te retrouver à l’hospice et voir tes enfants une fois l’an, et encore… Suis-je aigri ? Non, constatation de visu, malheureusement ! Quand vous parlez avec les personnes âgées et qu’elles vous font leurs confidences… Bien de fois vous vous demandez pourquoi faire des enfants ! (je reste optimiste : j’espère que ce n’est pas la majorité !)

Ambition ? Cela se discute ! Quand tu n'as pas de famille à charge, tu peux prendre des risques que tu ne prendrais pas autrement ! Risquer le chômage lorsque tu es célibataire est moins "stressant" que si tu as des gosses qu'il faut élever, nourrir... Un de mes ex-collègues changeait de boulot dès que cela n'allait pas bien... Maintenant qu'il est marié et père, il ne veut plus quitter la proie pour l'ombre, et croupi dans un emploi où il est sous payé, mal considéré en dépit de son excellent travail.

Il me semble que c'est avant tout une question de personnalité, on peut lutter pour avoir une meilleure vie pour soi, tout comme pour sa famille, ou se laisser aller...

Si j'en juge par mes amis célibataires, certains n'envisageant pas une vie de famille, ils ne sont ni plus ni moins combatifs que les autres... Quoiqu si l'on doit en juger par leurs réussites, en %, les célibataires seraient plus nombreux...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Akany
Affable
Messages : 125
Enregistré le : 04 nov. 2007, 18:01

Message par Akany » 18 nov. 2007, 19:03

Perso, je suis en couple, même s'il n'est pas A, et nos sentiments sont intacts, malgrés le désaccord sexuel. Nous avons 1 enfant, donc voilà... mais on peut très bien se faire une "sécurité relationnelle" avec des gens, sans pour autant niker avec eux ! XD

Quand aux impôts, il suffit de faire un mariage blanc avec un ou une amie homosexuelle, qui aura des maitresses (ou amants), ect... quand aux enfants, l'adoption restant difficile, elle est toujours envisageable.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Un asexuel peut il réussir dans la vie ?

Message par Syd » 19 nov. 2007, 12:19

Petite Fée a écrit :Je ne comprends pas la notion de "célibat à vie", est ce possible ???
Oui mais elle ne concerne pas que les A.

Concernant le logement, loger une famille (avec un ou des enfants) coûte assez cher, et beaucoup de familles sont obligées de loger dans des apparts pas assez grands ou de prendre des risques avec des emprunts sur plusieurs décennies pour payer un logement plus grand.
Gianni a écrit :Mais jusqu'où va cette solidarité ? J'ai tant d'exemples de personnes livrées à elles-mêmes alors qu'elles ont de la famille !
La solidarité étant organisée par l'Etat, on a perdu le sens de la solidarité au plan personnel. Dans d'autres pays, ce n'est pas ainsi que les choses se passent.
Mais faire des enfants pour pouvoir compter dessus une fois devenu âgé, je suis dubitative moi aussi.

Concernant l'ambition, quand on est encombré d'une famille, on perd une partie de sa liberté d'action. Je dirais plutôt que rester célibataire permet de se donner à fond dans sa carrière. Mais en fait, cela dépend de la personnalité de chacun. Moi aussi je rêve de m'acheter un nouveau vélo, mais c'est parce que je n'ai pas les besoins consuméristes qu'on rencontre chez beaucoup de gens.

Il y a un autre aspect. Les gens divorcent beaucoup, et ce après avoir commencé à s'investir (dans tous les sens du terme) dans la fondation d'une famille. Lors de la séparation ils sont en général très fragilisés par leur nouvelle situation.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3956
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 37 fois
A été aimé : 31 fois
Contact :

Message par Jullianna » 19 nov. 2007, 18:56

Je ne vois pas en quoi le fait d'être seul, de vivre seul empêcherait de réussir sa vie... il ne faut pas se marginaliser ou se victimiser à ce point ...
et puis quand on voit le nombre de gens pas "seuls", qui se compliquent la vie, qui se déchirent etc... Où est la réussite ?... :?

Je suis complètement d'accord avec Syd ... toutes les familles éclatées et recomposées ont des frais absolument incroyables. Je peux vous dire pour avoir vu cela professionnellement, qu'un type 2 fois divorcés avec des gamins de chaque union qui donne une pension alimentaire à chacune de ses ex et qui entretient un troisième ménage .... Vive le célibat :P

La seule chose qui me révolte , c'est vrai, ce sont les mesures fiscales, parfois bien injustes pour les célibataires ...
genre : vous faites des travaux , vous déduisez moins que si vous êtes en couple par exemple ... alors que les frais sont les mêmes

Tout est une question de personnalité .. et de vie.

la famille, ça peut être très beau ou très moche et le célibat, pareil !

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4184
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 27 fois
A été aimé : 49 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 19 nov. 2007, 19:29

plus de pension
j'ai pu changer d'auto !! :oops:

Avatar du membre
Stephaniie
Apprenti
Messages : 55
Enregistré le : 27 avr. 2008, 13:53
Localisation : Pas-de-Calais
Contact :

Message par Stephaniie » 28 avr. 2008, 17:05

Au départ je ne pensais pas pouvoir être vraiment heureuse dans la vie, mais j'ai découvert ce forum avec pleins de gens comme moi ! Je ne pensais pas que nous étions autant ...

Je n'irais pas jusqu'à crier sur les toîts que je suis A, mais j'espère rencontrer quelqu'un comme moi avec qui faire ma vie.

J'y crois ...

Avatar du membre
Jiben
Assidu
Messages : 803
Enregistré le : 17 avr. 2008, 20:31
Localisation : Nantes
A été aimé : 1 fois

Sois le bienvenu ici !

Message par Jiben » 28 avr. 2008, 19:04

Bonsoir Edgar,

Je te souhaite avant la bienvenue sur ce forum car je ne crois pas l'avoir déjà fait !

Ensuite pour répondre à ton post initial, je dirais que l'asexualité n'est pas incompatible avec le célibat même à vie !

évidemment, la vie serait plus aisée si deux A vivent ensemble mais le célibat est bien obligé de travailler pour pouvoir se nourrir, se loger et vivre.

Et je dirais même que c'est plus compliqué pour les personnes handicapées !

Pour ma part, mon handicap même s'il n'est pas très visible m'a empêché d'avoir un prêt bancaire normal avec un taux équitable. Pour cela, j'ai du me servir de ma grandmère pour qu'elle me prête les sous pour acheter mon appart.

Et pour le reste, je me débrouille avec mon traitement (que je dirais honnête pour un fonctionnaire d'Etat). !

Enfin, je te souhaite bon courage surtout si tu as des fins de mois difficiles !
"J'adore Woody. Nous avons beaucoup en commun. Nous sommes tous les deux new-yorkais et juifs. Nous avons une relation très décontractée" dixit Scarlett Johansson
http://www.scarlett-france.com/index-page-accueil.html

Avatar du membre
hortensia
Apprenti
Messages : 64
Enregistré le : 20 janv. 2008, 19:58

Message par hortensia » 28 avr. 2008, 19:04

pareil pour moi. Je pense que ça serait bien d'être avec quelqu'un, d'avoir de la tendresse, mais pour l'instant je suis célibataire et depuis pas mal de temps, et je me sens bien comme ça quand meme. La vie en couple a des avantages et des inconvénients, et pareil pour le célibat! La vie de famille peut aussi empêcher de faire certaines choses à mon avis (voyages, sorties tard le soir...)

Avatar du membre
Jiben
Assidu
Messages : 803
Enregistré le : 17 avr. 2008, 20:31
Localisation : Nantes
A été aimé : 1 fois

Sois la bienvenue ici

Message par Jiben » 28 avr. 2008, 19:05

hortensia a écrit :pareil pour moi. Je pense que ça serait bien d'être avec quelqu'un, d'avoir de la tendresse, mais pour l'instant je suis célibataire et depuis pas mal de temps, et je me sens bien comme ça quand meme. La vie en couple a des avantages et des inconvénients, et pareil pour le célibat! La vie de famille peut aussi empêcher de faire certaines choses à mon avis (voyages, sorties tard le soir...)
Merci Hortensia ! Et bienvenue sur le forum !
"J'adore Woody. Nous avons beaucoup en commun. Nous sommes tous les deux new-yorkais et juifs. Nous avons une relation très décontractée" dixit Scarlett Johansson
http://www.scarlett-france.com/index-page-accueil.html

Avatar du membre
hortensia
Apprenti
Messages : 64
Enregistré le : 20 janv. 2008, 19:58

Message par hortensia » 28 avr. 2008, 20:33

merci! c'est vrai que pour l'instant j'ai pas laissé beaucoup de messages...

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Message par skovyk » 28 avr. 2008, 22:07

Les gens seuls, asexuels ou non, sont davantage fragilisés, moi j'en suis persuadé.
En cas de chômage, si besoin de soutien etc... La famille et les amis c'est bien mais ces derniers ont aussi leurs priorités (conjoints, enfants). Plus l'on vieillit plus les amis auront davantage à s'occuper de leurs propres familles.

Ce n'est pas une question d'asexualité mais de célibat.

En terme d'ambitions, cela dépend de nos considérations je crois, certains ne vivent que pour le pouvoir et le fric, alors après tout qu'ils soient célibataires ou non ce n'est pas un problème pour eux...
D'autres n'ont pour ambition que d'accumuler les biens materiels.

D'autres aspirent à évoluer et fonder une famille, c'est par exemple à terme mon cas sinon j'aurais vraiment l'impression d'avoir loupé ma vie.
En raisonnant par l'absurde, à quoi ça servirait que je me crève au travail si c'est juste pour m'acheter une grosse voiture et un téléphone portable dernier cri ?

Après il y a des gens pour qui les intérêts sont ailleurs (voyages, idéaux, etc...) mais sachant qu'il faut bien manger et à peu près gagner sa vie pour ne pas finir plus bas que terre dans la société actuelle, ce genre de personnes est de plus en plus rare.

Avatar du membre
Jiben
Assidu
Messages : 803
Enregistré le : 17 avr. 2008, 20:31
Localisation : Nantes
A été aimé : 1 fois

Message par Jiben » 28 avr. 2008, 23:01

Détrompes toi ! On peut très bien mener un grand train de vie puis pour un accident de la vie tout bête (chômage, décès, divorce, maladie), vous finissez au raz des pâquerettes !

Ceci dit, je suis à peu près d'accord avec tes trois premiers paragraphes.
"J'adore Woody. Nous avons beaucoup en commun. Nous sommes tous les deux new-yorkais et juifs. Nous avons une relation très décontractée" dixit Scarlett Johansson
http://www.scarlett-france.com/index-page-accueil.html

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Message par skovyk » 28 avr. 2008, 23:45

Bien sûr mais disons qu'on limite les risques de casse à plusieurs.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité