Questionnement sur l'Aromantisme

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1395
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 358 fois
A été aimé : 373 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par PassionA » 15 avr. 2018, 12:01

Aphélie a écrit :
15 avr. 2018, 03:32
De mon côté je suis quelqu'un de très solitaire, pour que j'apprécie la présence d'une personne il faut donc que je sois aussi bien avec elle que je ne le serais avec moi-même (sacré challenge :lol:). Du coup, je peux évaluer à quel point j'apprécie une personne en rapport au bien être que j'ai avec elle - par exemple.
100% mon ressenti, très bien dit.

Avatar de l’utilisateur
Raccoon
Adepte
Messages : 204
Inscription : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 38 fois
A été aimé : 58 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Raccoon » 15 avr. 2018, 13:34

PassionA a écrit :
15 avr. 2018, 12:01
Aphélie a écrit :
15 avr. 2018, 03:32
De mon côté je suis quelqu'un de très solitaire, pour que j'apprécie la présence d'une personne il faut donc que je sois aussi bien avec elle que je ne le serais avec moi-même (sacré challenge :lol:). Du coup, je peux évaluer à quel point j'apprécie une personne en rapport au bien être que j'ai avec elle - par exemple.
100% mon ressenti, très bien dit.
La même pour moi, ce qui est le cas déjà avec certaines personnes dont ma meilleure amie, cela n'a pas besoin d'être romantique.
The day is my enemy, the night my fave

Avatar de l’utilisateur
mimosa
Acolyte
Messages : 359
Inscription : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 77 fois
A été aimé : 24 fois
Contact :

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par mimosa » 16 avr. 2018, 03:45

PassionA a écrit :
15 avr. 2018, 01:48
Je ne suis pas d'accord. La jalousie n'est pas spécifique au sentiment amoureux. J'ai un ami qui est incroyablement jaloux en amitié, à en piquer des crises et à bouder.
:shock: J'ai plus vu ça depuis le collège...
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3279
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : En Pécorie
A aimé : 551 fois
A été aimé : 764 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Baelfire » 16 avr. 2018, 09:23

+1 Y a des gens qui sont jaloux en amitié. J'ai jamais compris ça d'ailleurs. En plus ça peut installer une ambiguïté hyper malsaine. "si il/elle est jaloux c'est qu'il/elle voudrait être avec moi ???" Alors que non ça n'a pas forcément à voir.

Bon après des jalousies il peut y en avoir de toutes sortes (professionnellement aussi) . Etre un peu jaloux c'est bien. Ca veut dire qu'on a un minimum d'amour propre et ça peut pousser à se dépasser, à donner le meilleur de soit. Dans certains cas ça peut être un bon coup de pieds aux fesses qui fait du bien.

C'est si c'est persistant qu'il y a vraiment un problème. Soit avec soit même, soit avec la personne qui vous provoque ça.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1395
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 358 fois
A été aimé : 373 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par PassionA » 16 avr. 2018, 12:49

Baelfire a écrit :
16 avr. 2018, 09:23
Bon après des jalousies il peut y en avoir de toutes sortes (professionnellement aussi) . Etre un peu jaloux c'est bien. Ca veut dire qu'on a un minimum d'amour propre et ça peut pousser à se dépasser, à donner le meilleur de soit. Dans certains cas ça peut être un bon coup de pieds aux fesses qui fait du bien.
Ça non plus je ne suis pas d'accord. Il y a de bien meilleurs moteurs motivationnels que la jalousie qui est très malsaine quand elle est cultivée, à mon avis. Attention, envie =/= jalousie. On peut envier une position, une possession, ou autre, et ce n'est pas de la jalousie. La jalousie fondamentalement c'est de l'insécurité et de la peur, c'est un aspect noir de la personnalité où se mêlent colère et frustration. L'envie n'est pas dirigée contre quelqu'un ou quelque chose, c'est un moteur décisionnel comme la curiosité, alors que la jalousie c'est être persuadé que quelqu'un vous devance dans votre envie et vous en prive - pour moi c'est une pathologie psychiatrique à soigner.

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3279
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : En Pécorie
A aimé : 551 fois
A été aimé : 764 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Baelfire » 16 avr. 2018, 14:42

Ben moi si il ne m'était pas arrivée d'éprouver un pincement de jalousie en me disant "moi aussi je peux le faire et peut-être même en mieux" je serais passée à côté de pas mal de choses. Le monde m'a ouvert beaucoup plus de portes à partir du moment où j'ai cessé d'étouffer mes instincts parce que "c'est pas bien de ressentir/vouloir ça".

Donc on ne tombera pas d'accord sur ce point là et ça fait rien :)
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Hestia
Ascendant
Messages : 1058
Inscription : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Iel
A aimé : 144 fois
A été aimé : 213 fois
Contact :

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Hestia » 17 avr. 2018, 09:32

PassionA a écrit :
16 avr. 2018, 12:49
Baelfire a écrit :
16 avr. 2018, 09:23
Bon après des jalousies il peut y en avoir de toutes sortes (professionnellement aussi) . Etre un peu jaloux c'est bien. Ca veut dire qu'on a un minimum d'amour propre et ça peut pousser à se dépasser, à donner le meilleur de soit. Dans certains cas ça peut être un bon coup de pieds aux fesses qui fait du bien.
Ça non plus je ne suis pas d'accord. Il y a de bien meilleurs moteurs motivationnels que la jalousie qui est très malsaine quand elle est cultivée, à mon avis. Attention, envie =/= jalousie. On peut envier une position, une possession, ou autre, et ce n'est pas de la jalousie. La jalousie fondamentalement c'est de l'insécurité et de la peur, c'est un aspect noir de la personnalité où se mêlent colère et frustration. L'envie n'est pas dirigée contre quelqu'un ou quelque chose, c'est un moteur décisionnel comme la curiosité, alors que la jalousie c'est être persuadé que quelqu'un vous devance dans votre envie et vous en prive - pour moi c'est une pathologie psychiatrique à soigner.
Tout à fait d'accord avec toi. Après je pense qu'une once de jalousie n'est pas toujours néfaste, car sa présence peut permettre de mettre en évidence ce qu'on ressent, (sentiments que tu as cité) et de réagir avant que cela nous ronge de l'intérieur.
Si possible alternez entre l’accord féminin et le langage épicène lorsque vous me désignez à la 3ème personne.

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1395
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 358 fois
A été aimé : 373 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par PassionA » 17 avr. 2018, 09:38

Après je ne sais pas, mais je crois qu'il y a une grande part d'esprit de compétition dans le témoignage de Baelfire. Du moins je le ressens comme ça à la lecture. Et oui, je suis d'accord pour dire qu'on peut toujours transformer ses sentiments négatifs en action positives, d'ailleurs c'est même essentiel et sain. C'est de se complaire dans sa jalousie et la laisser nous dévorer, par exemple, qui serait très mauvais et pathologique.

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3279
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : En Pécorie
A aimé : 551 fois
A été aimé : 764 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Baelfire » 17 avr. 2018, 09:40

Ca se fait pas beaucoup mais je vais m'auto-citer pour te répondre Passion A :)
Baelfire a écrit :
16 avr. 2018, 09:23
C'est si c'est persistant qu'il y a vraiment un problème. Soit avec soit même, soit avec la personne qui vous provoque ça.
ImageImage

Evanescente
Apprenti
Messages : 51
Inscription : 23 avr. 2018, 20:13
A été aimé : 10 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Evanescente » 27 avr. 2018, 17:02

Bonjour. Pourriez vous me dire ce que signifie les termes aro positif et autres ? Je connais ace et aro, et j ai vu pour crush et switch (heu pas sure du tout que ce soit les vrais mots...). ^^;

Avatar de l’utilisateur
Hestia
Ascendant
Messages : 1058
Inscription : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Iel
A aimé : 144 fois
A été aimé : 213 fois
Contact :

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Hestia » 27 avr. 2018, 22:03

Le positif de aro-positif signal que la personne aromantique cqui est aro-positive n'a rien contre l'idée d'avoir une relation romantique, qu'elle peut même apprécier d'être en couple malgré le fait qu'elle n'éprouve pas de sentiment romantique. Il existe plusieurs manière de vivre son aromantisme exactement comme il y a plusieurs manière de vivre son asexualité, d'où les terme de aro-positif, aro-neutral, aro-repulsed etc pareil pour l'asexualité sauf qu'on dit ace-positif, ace-neutral, ace-repulsed etc pour les personnes asexuels.
Si possible alternez entre l’accord féminin et le langage épicène lorsque vous me désignez à la 3ème personne.

Evanescente
Apprenti
Messages : 51
Inscription : 23 avr. 2018, 20:13
A été aimé : 10 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Evanescente » 28 avr. 2018, 09:05

D accord, je te remercie Hestia. Du coup je sais pas trop où je me situe par rapport à mon probable aromantisme... si du moins c est ce que je suis.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2156
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 382 fois
A été aimé : 381 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par clotaire » 28 avr. 2018, 09:14

tiens aro-positif ça semble me correspondre pas mal aussi, merci pour ces éclaircissements :-)

Avatar de l’utilisateur
Dark Majesty
Affable
Messages : 103
Inscription : 12 avr. 2018, 18:43
Pronom : Elle
A aimé : 6 fois
A été aimé : 15 fois

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Dark Majesty » 28 avr. 2018, 16:29

Merci Hestia pour ces informations. J'ignorais totalement ces termes. Pour moi, tous les ace et/ou aro étaient ace/aro-neutral ou repulsed. Mais, maintenant que tu le dis, ça me paraît évident que chacun est différent et pas "enfermé" dans une trop petite case. :)
"Il n'y a pas de bien ou de mal, il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher" J.K Rowling

Avatar de l’utilisateur
Hestia
Ascendant
Messages : 1058
Inscription : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Iel
A aimé : 144 fois
A été aimé : 213 fois
Contact :

Re: Questionnement sur l'Aromantisme

Message par Hestia » 30 avr. 2018, 08:31

Hestia a écrit :
27 avr. 2018, 22:03
Il existe plusieurs manière de vivre son aromantisme exactement comme il y a plusieurs manière de vivre son asexualité, d'où les terme de aro-positif, aro-neutral, aro-repulsed etc pareil pour l'asexualité sauf qu'on dit ace-positif, ace-neutral, ace-repulsed etc pour les personnes asexuels.
Je me permets de me corriger, les personnes qui s'y connaissent l'ont probablement remarqué, mais pour l'asexualité, on parle de sex-positif, sex-neutral et sex-repulsed. Cependant, on peut mettre ace avant vu le sex-positif etc.
Si possible alternez entre l’accord féminin et le langage épicène lorsque vous me désignez à la 3ème personne.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : grignoteuse.de.bouquins et 2 invités