Un débat sur l'euthanasie ?

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Jojo 64
Aspirant
Messages : 47
Enregistré le : 16 août 2014, 19:09
A aimé : 5 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par Jojo 64 » 15 sept. 2014, 13:59

Un peu tard pour répondre à Héraclite mais je me lance:
Héraclite a écrit :
Jojo 64 a écrit :Ce qui me choque profondément dans ce débat, qui ne devrait pas en être un dans une société civilisée et athée, c'est que l'État m'impose le droit à la vie comme s'il était plus important que la liberté de conscience. Foutu bagage chrétien qui subsiste dans nos lois comme si seul Dieu pouvait décider du moment de ma mort. Ma vie m'appartient, ma mort devrait aussi m'appartenir.
Ce "bagage" comme vous dites, est ce qui, en grande partie, nous a donné le pays dans lequel nous vivons et la civilisation qui est la notre. Néanmoins, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de subsistance de ce "bagage" dans nos lois (cela fait bien longtemps que le droit positif s'est affranchi de toute idée de transcendance). Nos lois sont bien plus empruntes, de nos jours, de l'idéologie libérale et de ses avatars.
Je ne suis pas française. Le droit canadien criminel repose sur la Common law et évite le droit positif le plus possible. Le droit à la vie est un droit négatif qui fait que toute personne doit s'abstenir d'agir. La bienveillance et l'aide au mourant n'est pas dans les valeurs formalisée par le droit fédéral canadien.

Au Québec (une province ayant la particularité d'avoir un code civil d'inspiration française) a adopté une loi sur l'aide médicale à mourir avec une liste de conditions très strictes d'application. Devinez qui veut empêcher l'application de la loi ? Notre cher gouvernement canadien. Il a déjà mentionné qu'il contesterait en cour la validité de la loi québécoise.

Au Canada, le suicide a déjà été considéré comme un acte criminel... Ben oui, si tu te manquais, tu allais en prison ou en HP... Tu ne peux pas choisir le moment de ta mort selon la Bible. Seul Dieu le peut. Qui s'oppose à l'euthanasie au Canada ? Les groupes religieux chrétiens essentiellement et les groupes de défense des personnes handicapées.

Alors, ne venez pas me dire, Monsieur Héraclite, que la chrétienté n'a rien à voir avec ce débat.

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par Héraclite » 15 sept. 2014, 15:18

Jojo 64 a écrit :Un peu tard pour répondre à Héraclite mais je me lance:
Héraclite a écrit :
Jojo 64 a écrit :Ce qui me choque profondément dans ce débat, qui ne devrait pas en être un dans une société civilisée et athée, c'est que l'État m'impose le droit à la vie comme s'il était plus important que la liberté de conscience. Foutu bagage chrétien qui subsiste dans nos lois comme si seul Dieu pouvait décider du moment de ma mort. Ma vie m'appartient, ma mort devrait aussi m'appartenir.
Ce "bagage" comme vous dites, est ce qui, en grande partie, nous a donné le pays dans lequel nous vivons et la civilisation qui est la notre. Néanmoins, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de subsistance de ce "bagage" dans nos lois (cela fait bien longtemps que le droit positif s'est affranchi de toute idée de transcendance). Nos lois sont bien plus empruntes, de nos jours, de l'idéologie libérale et de ses avatars.
Je ne suis pas française. Le droit canadien criminel repose sur la Common law et évite le droit positif le plus possible. Le droit à la vie est un droit négatif qui fait que toute personne doit s'abstenir d'agir. La bienveillance et l'aide au mourant n'est pas dans les valeurs formalisée par le droit fédéral canadien.

Au Québec (une province ayant la particularité d'avoir un code civil d'inspiration française) a adopté une loi sur l'aide médicale à mourir avec une liste de conditions très strictes d'application. Devinez qui veut empêcher l'application de la loi ? Notre cher gouvernement canadien. Il a déjà mentionné qu'il contesterait en cour la validité de la loi québécoise.

Au Canada, le suicide a déjà été considéré comme un acte criminel... Ben oui, si tu te manquais, tu allais en prison ou en HP... Tu ne peux pas choisir le moment de ta mort selon la Bible. Seul Dieu le peut. Qui s'oppose à l'euthanasie au Canada ? Les groupes religieux chrétiens essentiellement et les groupes de défense des personnes handicapées.

Alors, ne venez pas me dire, Monsieur Héraclite, que la chrétienté n'a rien à voir avec ce débat.
Ah oui ? Je croyais que le Québec avait vécu sa "Révolution tranquille"...

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par Héraclite » 15 sept. 2014, 15:20

Jojo 64 a écrit :les groupes de défense des personnes handicapées.
Peut-être parce-qu'ils savent de quoi ils parlent.

Jojo 64
Aspirant
Messages : 47
Enregistré le : 16 août 2014, 19:09
A aimé : 5 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par Jojo 64 » 27 sept. 2014, 23:50

Remettre un fondamentaliste, un fou ou un manipulateur à sa place n'est jamais hors sujet si le thème porte sur l'euthanasie. Je considère qu'un animal tel que l'homme peut choisir sa mort librement sans se fier à des usurpateurs de la bonne pensée qui se croient investis de la vérité en usant de sophismes douteux, tel que vous les mentionnez dans votre critique. Car pour les moralisateurs, il est toujours facile de comparer l'euthanasie et l'eugénisme nazi. C'est peut-être le pourquoi derrière cette suggestion de lecture...

C'est le propre des religions et des mystiques que d'inventer des mondes... C'est le propre des trouillards que de refuser d'accepter leur finitude. C'est faire preuve de mauvaise foi que de cacher son ignorance derrière un voile de certitudes non fondées.

Merci de défendre la science Natsu. :P

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 933
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 38 fois
A été aimé : 121 fois

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par Natsu » 28 sept. 2014, 01:03

Jojo 64 a écrit :Remettre un fondamentaliste, un fou ou un manipulateur à sa place n'est jamais hors sujet si le thème porte sur l'euthanasie.
D'accord, je remets ce que j'avais supprimé ...
Héraclite a écrit :Spécial pour Natsu : je vous conseille vivement la lecture de l'article "Le meilleur des mondes est là", interview de Alexis Escudero à l'occasion de la publication de son livre "La reproduction artificielle de l'humain", éditions Le monde à l'envers, en pages 4 & 5 du numéro 111 du journal "La décroissance" (juillet/août 2014).
J'ai écouté son interview et mon opinion : Alexis Escudero pourrait écrire un livre de science-fiction !!! Au départ, il soulève des points intéressants, mais il extrapole dans des théories délirantes, il joue aussi beaucoup sur les émotions, sur l'esprit de division (c'est le problème récurrent que l'on rencontre avec les fondamentalistes : tout est en noir et blanc, il n'y a aucune nuance), il ne prouve rien de ce qu'il avance, il reste dans la manipulation, manipulation des mots, manipulation des idées (il passe de la PMA à l'eugénisme puis au nazisme :ignit: , il met dans le même panier le dépistage prénatal de la trisomie 21 et la sélection de la race arienne), il est fou.

Il fait souvent le biais entre les animaux et les humains sur un plan de la recherche médicale (toujours à dessein de provoquer des émotions chez l'auditoire, pour les personnes qui considèrent les humains comme étant supérieurs aux animaux), mais tous les vaccins qui existent, tous les médicaments, toutes les découvertes médicales ont commencées par les animaux. Bien sûr, pour un biologiste, il n'y a rien de choquant à considérer le fonctionnement d'un animal de la même façon que l'on considérerait celui d'un humain, pour les questions d'ordre éthique que posent la médecine, il existe le CCNE. Quelqu'un qui s'y connaît un peu en biologie et en médecine n'est absolument pas choqué de savoir que le tissu porcin est utilisé en chirurgie cardiaque (reconstruction de valves cardiaques). A la fin, on plonge complètement dans le délire, avec l'IA, bienvenue à Gattaca, les robots, etc. (j'avoue avoir arrêté d'écouter, la SF, à dose homéopathique ça va, après pffff ;), autant regarder le film, il est mieux).

En somme, je pense que l'on devrait classer ce livre dans la rubrique "science fiction" (d'après ce que j'en ai entendu de son auteur).

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par Héraclite » 29 sept. 2014, 13:54

Les visionnaires ont presque toujours été traités de fous et le sont encore visiblement.

Le fait est que l'eugénisme a été pratiqué en régime national socialiste.

Le fait est aussi que, en France, 96 % des foetus diagnostiqués porteurs de la trisomie 21 sont avortés par IMG.
Oui, il y a un eugénisme d'Etat en France. Le Conseil d'Etat l'a dit, le Professeur Jean-François Mattei (ancien Ministre de la santé, celui-là même qui a mis en place le dépistage généralisé de la trisomie 21 en 1996) l'a dit. Le Professeur Sicard, ancien président du CCNE, dénonce un «eugénisme de masse», «une perspective terrifiante, celle de l'éradication».

Tous des fous, tous des fondamentalistes ?

On n’éradique pas la maladie – on n’en a pas les moyens –, mais, de fait, on éradique une population, on cible une population, on définit des critères, on organise la sélection. Comment cela s’appelle-t-il, sinon de l’eugénisme ?

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 4934
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 413 fois
A été aimé : 416 fois
Contact :

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par Zimou » 29 sept. 2014, 16:41

Héraclite a écrit :on éradique une population, on cible une population, on définit des critères, on organise la sélection. Comment cela s’appelle-t-il, sinon de l’eugénisme ?
on appelle ça un génocide... rien à voir avec des IMG qui sont pratiqué d'une part avant que l'enfant ne naisse (et ne constitue donc pas une population), et d'autre part lorsque "il existe une forte probabilité que l'enfant à naître soit atteint d'une affection d'une particulière gravité reconnue comme incurable au moment du diagnostic".
qui peut être assez cruel pour souhaiter qu'un être humain ayant une anomalie vienne au monde ainsi si ses parents ne se sentent pas capable de l'assumer (et que de toute évidence, personne d'autre l'assumera)?
c'est quand même une sacré responsabilité...
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 933
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 38 fois
A été aimé : 121 fois

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par Natsu » 29 sept. 2014, 22:13

Le corps médical n'impose rien aux parents. Certains parents choisissent de ne pas effectuer le diagnostic prénatal car ils sont prêts à accueillir un enfant handicapé. Ils sont peu nombreux à faire ce choix. La société exclue les handicapés de fait (regardez le nombre de lignes de métros ou de train ouvertes aux fauteuils roulants, le nombre de parutions en braille, ou de livres audios, le nombre d'écoles ouvertes aux déficients physiques ou cérébraux, les listes d'attentes pour obtenir une AVS). C'est le parcours du combattant pour les parents d'enfants handicapés, et mieux vaut pour eux qu'ils habitent en milieu urbain et qu'ils aient d'importants moyens financiers. Les aides de l'Etat sont dérisoires par rapport aux coûts de l'aménagement du logement, de la vie de tous les jours, du personnel qualifié nécessaire au bien-être et à l'épanouissement de l'enfant. C'est même souvent aux parents de se débrouiller pour trouver la thérapie qui convient à l'enfant (ils doivent consulter plusieurs spécialistes qui ne sont pas d'accord entre eux).
Aux enfants lourdement handicapés physiquement, il faut du matériel sur-mesure, un personnel médical présent 24h/24h. Les institutions ? surchargées, les personnes y sont livrées à elles-mêmes, et même maltraitées.

Notre société rejette le handicap et la différence, et cela ne concerne pas uniquement les fœtus atteints de la trisomie 21. Le rejet de la différence concerne aussi les homosexuels, l'asexualité, les trans, l'autisme, les troubles du comportement tel que les TOCs, les troubles de l'alimentation, l'obésité, les troubles psychiatriques, les déficients visuels, auditifs, cérébraux, les troubles dys, etc. Pourquoi la France est-elle autant en retard sur ces sujets ? Je pense que cela commence à l'école, les institutions semblent figées dans le temps, rien n'a bougé de ce côté là. J'ai même le sentiment que le harcèlement scolaire est encore plus fréquent et violent aujourd'hui qu'il y a 20 ans. Et le poids de l'héritage catholique n'aide pas à accepter les différences de mœurs. Promouvoir la différence, cela devrait se pratiquer partout, dans les écoles, dans les mairies, dans les transports en commun, dans les bibliothèques, dans les hôpitaux, dans les églises...
Modifié en dernier par Natsu le 01 oct. 2014, 09:44, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lilienliseuse
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 04 oct. 2015, 16:07
Localisation : Paris
A aimé : 19 fois
A été aimé : 2 fois
Contact :

Re: Un débat sur l'euthanasie ?

Message par lilienliseuse » 06 oct. 2015, 23:39

Je suis pour dans le cas où la personne en a fait la demande quand elle était encore "lucide" mais aussi quand on sait que la personne souffre et qu'il n'y a pas de remède et du coup elle préférerait mourir plutôt que l'on s'acharne sur elle.
Désolé de déterrer d'anciens sujets mais lorsque j'arrive sur un forum j'aime bien lire et répondre à ce qui s'est écrit avant.

j'aime les séries, les animaux, le chocolat, la musique. Je suis Parisienne et je travaille dans l'aide à la personne

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité