Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar de l’utilisateur
ParaNoise
Aspirant
Messages : 37
Inscription : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 3 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par ParaNoise » 22 août 2018, 00:24

grignoteuse.de.bouquins a écrit :
21 août 2018, 19:10
Ils on pas l'adoption non plus ? Mais en fait ils ont 5 ans de retard c'est ça . Ca m'étonne parce que j'ai vu dans un reportage (enquête exclusive il me semble) qu'en suisse ils donnaient des cours d'éducation sexuelle dès la primaire , ils parlent des mst , des relation homo et tout , en France on en parle vaguement en 4ème , et seulement des protections entre hétéros . Et en plus c'est la vieille infirmière bien gênante... :lol:

C'est une contradiction , ils sont en avance sur ca et ils ont meme pas encore le mariage ou l'adoption .

Mais pourquoi d'office on laisse pas tout le monde se marier ? (quand je dis tout le monde je parle pas des mineurs attention) . Ca serait plus simple , y'aurait pas de loi ou de pacs de je sais pas quoi . Je sais même pas ce que c'est le pacs c'est pour dire , j'en ai vaguement entendu parler a la télé .
Bon, j'ai pas trop de chose à dire, pour ce qui est du mariage, je suis d'accord sur le fait que ce n'est pas vraiment utile de mon point de vue mais que tout le monde devrait faire ce qu'il veut, après si vous voulez lancer un débat sur l'utilité du mariage! ^^

Je voulais juste apporter une précision, comme @Hassan a dit, en Suisse ça dépend des cantons, et en France, j'ai commencé un peu d'éducation sexuelle en primaire, j'ai fait en 4è les cours sur tout ce qui est se protéger, la reproduction... et à côté j'ai eu quelques heures de discussion à propos de la sexualité, avec d'autres profs, l'infirmière. Donc ça dépend vraiment en fait. (Ce qui me fait pensé que j'avais vu passer sur Twitter qu'ils voulaient rendre cela obligatoire.) D'ailleurs, encore hors-sujet, mais ça m'avait déjà effleuré l'esprit de faire un sujet qui parle de l'éducation sexuelle par rapport au fait d'être asexuel(le), mais ça je verrai peut être un autre jour! ^^

Bref, en tout cas merci de nous faire suivre les infos en Suisse, c'est toujours intéressant de savoir comment ça se passe chez les voisins! :wink:
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Avatar de l’utilisateur
Ylber
Apprenti
Messages : 54
Inscription : 13 janv. 2018, 17:22
Localisation : Paris
Pronom : Il
A aimé : 32 fois
A été aimé : 44 fois

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par Ylber » 22 août 2018, 08:27

ParaNoise a écrit :
22 août 2018, 00:24
Je voulais juste apporter une précision, comme @Hassan a dit, en Suisse ça dépend des cantons, et en France, j'ai commencé un peu d'éducation sexuelle en primaire, j'ai fait en 4è les cours sur tout ce qui est se protéger, la reproduction... et à côté j'ai eu quelques heures de discussion à propos de la sexualité, avec d'autres profs, l'infirmière. Donc ça dépend vraiment en fait.
J'imagine qu'en France, les cours ne sont pas non plus les mêmes dans le public et le privé (on avait eu un témoignage édifiant en ce sens, il y a quelques temps). Et puis, ça dépend aussi des générations : je me doute que Grignoteuse de bouquins n'a pas la même éducation sexuelle que celle que j'ai reçue dans les années 80.

En fait, nous, en sciences naturelles, on étudiait la reproduction, certainement pas la sexualité, et encore moins les débats sociétaux qui pouvaient avoir lieu autour, mais c'était du sérieux. 6e : les bases, avec diapos explicites (tous les élèves morts de rire devant un prof affligé mais résigné). 5e : la reproduction animale (on choisissait l'animal qu'on voulait, c'était trop cool, j'avais choisi la grenouille). 4e : pause géologie (beurk !!!!!). 3e : maladies sexuellement transmissibles et contraception. Au lycée, on en remettait une couche, sur un mode plus scientifique, genre les passionnantes aventures du corps jaune.

PS : est-il vrai qu'aux Etats-Unis, ce sont les profs de gym qui font les cours d'éducation sexuelle ? Il y a plein de scènes comiques à ce sujet dans un certain nombre de séries US ; je suis mort de rire rien qu'à l'imaginer. Est-ce encore vrai de nos jours ? Est-ce systématiquement le cas, ou ça dépend, par exemple des Etats ? Quelqu'un sait ?

Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Aguerri
Messages : 567
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle
A aimé : 260 fois
A été aimé : 76 fois

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par Grignoteuse de bouquins » 22 août 2018, 15:48

Oui enfin la mienne ce sont mes parents qui me l'ont faite, sinon je me serait retrouvée il y a un an a rien comprendre de ce que c'est . En cm2 on avait étudié la reproduction animale , puis en 4ème aussi. Mais tout ce qui est Mst , c'est venu en 4eme aussi . Il me semble que cette année on va en parler aussi . J'ai pas trop aimé, tout le monde se foutait de ma gueule parce que j'étais dégoûtée . En plus j'ai hésité a y aller , parce que tout ce qui est IST MST protections je connais . Limite c'est moi qui devaient leur donner les cours , l'infirmière elle est venue elle a juste parlé du Sida et a enfilé un préservatif sur un bout de bois , puis a répondu a quelques questions débiles.

Les profs de Gym ? Mes qui les a chargé de ca ? Ils comptent faire quoi ? :lol:
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar de l’utilisateur
PassionA
Avenista
Messages : 1479
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 371 fois
A été aimé : 398 fois

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par PassionA » 22 août 2018, 18:57

Hassan a écrit :
21 août 2018, 21:56
Je ne pense pas qu'une absence du mot mariage dans le droit civil reviendrait à interdire le mariage.
Tout à fait. Je ne parlais pas d'interdire le mariage en tant que célébration mais je me demande si l'existence du contrat de mariage est toujours pertinent à notre époque. Que l'on voit un couple organiser une célébration de mariage après s'être pacsé, par exemple, ne me choque pas du tout. Le contrat de mariage est très contraignant vis à vis des candidats et offre des avantages qui pourraient tout à fait se retrouver dans d'autres formes de contrats (et qui se retrouvent de plus en plus dans le Pacs, avec le temps - il ne manque quasiment plus que l'héritage qui doit intervenir par adjonction testamentaire). Maintenant, demander le service du Maire pour la cérémonie c'est comme demander le service du prêtre/imam/rabin/etc., c'est un à côté folklorique que chacun devrait être libre d'organiser s'il le désire.

Originellement quand les débats sur le PACS faisaient rage, j'ai cru sottement que ça deviendrait le nouveau type de contrat qui définirait les règles d'engagements de plusieurs individus dans une vie commune. Hélas, le contrat de mariage existe toujours... et aucun contrat n'existe encore pour plus de 2 personnes (ce qui est problématique dans beaucoup de cas, et pas uniquement celui d'une union - par exemple quant aux personnes adultes à charges). Je ne rentrerais même pas dans le débat concernant le fait que les personnes isolés/solitaires se retrouvent défavorisées fiscalement par ce système.

Castelle
Abonné
Messages : 25
Inscription : 09 juil. 2018, 22:05
Localisation : Suisse
Pronom : elle
A aimé : 22 fois
A été aimé : 13 fois

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par Castelle » 30 août 2018, 20:40

Hassan a écrit :
21 août 2018, 18:05
C'est exactement ce que je prédis. plutôt qu'un seul et unique débat on va se retrouver avec plusieurs années de débats sur chacun des points qui seront ensuite mis en votation, sans que l'on soit certain que la population accepte les différentes lois. Il faudra voir ce que feront les deux Chambres du parlement lorsque le débat aura enfin lieu, probablement après les prochaines élections fédérales.
Je suis assez d'accord, mais en même temps, je pense qu'il y a un vrai risque que ça ne passe pas en le faisant en une seule fois. Notamment en ce qui concerne la procréation médicalement assistée (PMA), qui semble bloquer certaines personnes qui accepteraient en revanche le mariage pour tous. La PMA n'est d'ailleurs aussi toujours pas accessible en France pour couple de même sexe.
https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html

Pour cette raison, le faire en 2 étapes n'est peut-être pas une mauvaise idée, mais effectivement il y a le danger qu'ils séparent les votations en de multiples points, ce qui éternisera la procédure.
Hassan a écrit :
21 août 2018, 18:05
Étonnamment, la Suisse a parfois su être moderne. L'homosexualité a été partiellement dépénalisée en 1942 par le premier Code pénal fédéral. Bon, le but était d'éviter un militantisme de la part des groupes homophiles de l'époque. C'est aussi ce premier Code qui a permis l'ouverture du droit à l'avortement. Bien entendu, après plusieurs décennies le texte était très en retard sur le reste de l'Europe.
Oui effectivement, Zurich était le refuge des homosexuels pendant la 2ème Guerre Mondiale et visiblement la Suisse a joué un rôle important dans la construction des premiers mouvement LGBT en Europe, notamment avec le fameux magazine "der Kreis" (si cela vous intéresse, il y a un très bon film-documentaire du même nom sur le sujet).
https://www.laliberte.ch/dossiers/histo ... gay-417255

Mais il reste cette grande disparité entre les cantons, ce qui rend difficile parfois la légalisation au niveau national, sans compter notre système d'initiatives et de référendums qui ralentit énormément les procédures. La Suisse est du coup souvent très en retard... On est quand même un des dernier pays d'Europe à avoir donné le droit de vote aux femmes...
PassionA a écrit :
22 août 2018, 18:57

Originellement quand les débats sur le PACS faisaient rage, j'ai cru sottement que ça deviendrait le nouveau type de contrat qui définirait les règles d'engagements de plusieurs individus dans une vie commune. Hélas, le contrat de mariage existe toujours...
Effectivement, ça serait bien que le PACS soit ouvert à tous...
grignoteuse.de.bouquins a écrit :
21 août 2018, 19:10
Ca m'étonne parce que j'ai vu dans un reportage (enquête exclusive il me semble) qu'en suisse ils donnaient des cours d'éducation sexuelle dès la primaire , ils parlent des mst , des relation homo et tout , en France on en parle vaguement en 4ème , et seulement des protections entre hétéros . Et en plus c'est la vieille infirmière bien gênante... :lol:

C'est une contradiction , ils sont en avance sur ca et ils ont meme pas encore le mariage ou l'adoption .
L'éducation sexuelle à l'école pour moi était très basique: on a surtout parlé de reproduction, de protection et de quelques risque de mst. Mais les différents type de sexualité ou les relations entre même sexe n'étaient pas du tout abordés... Ça fait quand même plus de 10 ans, donc j'espère que ça a changé, mais il y a effectivement beaucoup de différences entre les cantons et parfois même entre les écoles.

Avatar de l’utilisateur
Ylber
Apprenti
Messages : 54
Inscription : 13 janv. 2018, 17:22
Localisation : Paris
Pronom : Il
A aimé : 32 fois
A été aimé : 44 fois

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par Ylber » 30 août 2018, 22:38

Castelle a écrit :
30 août 2018, 20:40
Hassan a écrit :
21 août 2018, 18:05
Étonnamment, la Suisse a parfois su être moderne. L'homosexualité a été partiellement dépénalisée en 1942 par le premier Code pénal fédéral. Bon, le but était d'éviter un militantisme de la part des groupes homophiles de l'époque. C'est aussi ce premier Code qui a permis l'ouverture du droit à l'avortement. Bien entendu, après plusieurs décennies le texte était très en retard sur le reste de l'Europe.
Oui effectivement, Zurich était le refuge des homosexuels pendant la 2ème Guerre Mondiale et visiblement la Suisse a joué un rôle important dans la construction des premiers mouvement LGBT en Europe, notamment avec le fameux magazine "der Kreis" (si cela vous intéresse, il y a un très bon film-documentaire du même nom sur le sujet).
https://www.laliberte.ch/dossiers/histo ... gay-417255
Et bien avant encore :
- d'aucuns considèrent le Suisse Heinrich Hössli (1784-1864) comme le premier militant "homosexuel" (longtemps avant l'invention du mot par Kertbeny) :
https://de.wikipedia.org/wiki/Heinrich_Hössli
- on peut signaler également les origines suisses (par son père) de l'Allemande Anna Rüling (1880-1953), qui fut l'une des toutes premières activistes lesbiennes :
https://en.wikipedia.org/wiki/Anna_Rüling

Castelle
Abonné
Messages : 25
Inscription : 09 juil. 2018, 22:05
Localisation : Suisse
Pronom : elle
A aimé : 22 fois
A été aimé : 13 fois

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par Castelle » 30 août 2018, 23:12

Ylber a écrit :
30 août 2018, 22:38
Et bien avant encore :
- d'aucuns considèrent le Suisse Heinrich Hössli (1784-1864) comme le premier militant "homosexuel" (longtemps avant l'invention du mot par Kertbeny) :
https://de.wikipedia.org/wiki/Heinrich_Hössli
- on peut signaler également les origines suisses (par son père) de l'Allemande Anna Rüling (1880-1953), qui fut l'une des toutes premières activistes lesbiennes :
https://en.wikipedia.org/wiki/Anna_Rüling
Je ne savais pas du tout que cela remontait à aussi longtemps, c'est impressionnant. Merci Yiber pour ces précisions!

Avatar de l’utilisateur
Hassan
Adepte
Messages : 185
Inscription : 03 oct. 2013, 12:02
Localisation : Suisse
Pronom : il
A aimé : 8 fois
A été aimé : 49 fois
Contact :

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par Hassan » 31 août 2018, 09:48

Castelle a écrit :
30 août 2018, 20:40
Hassan a écrit :
21 août 2018, 18:05
Étonnamment, la Suisse a parfois su être moderne. L'homosexualité a été partiellement dépénalisée en 1942 par le premier Code pénal fédéral. Bon, le but était d'éviter un militantisme de la part des groupes homophiles de l'époque. C'est aussi ce premier Code qui a permis l'ouverture du droit à l'avortement. Bien entendu, après plusieurs décennies le texte était très en retard sur le reste de l'Europe.
Oui effectivement, Zurich était le refuge des homosexuels pendant la 2ème Guerre Mondiale et visiblement la Suisse a joué un rôle important dans la construction des premiers mouvement LGBT en Europe, notamment avec le fameux magazine "der Kreis" (si cela vous intéresse, il y a un très bon film-documentaire du même nom sur le sujet).
https://www.laliberte.ch/dossiers/histo ... gay-417255

Mais il reste cette grande disparité entre les cantons, ce qui rend difficile parfois la légalisation au niveau national, sans compter notre système d'initiatives et de référendums qui ralentit énormément les procédures. La Suisse est du coup souvent très en retard... On est quand même un des dernier pays d'Europe à avoir donné le droit de vote aux femmes...
Il faut tout de même noter que le Kreis, avant d'avoir ce nom, était une association pour les lesbiennes qui sont parties lorsque les hommes ont pris le contrôle.

Pour le droit de vote, il ne faut pas oublier qu'il a été donné au niveau cantonal avant le niveau fédéral.

Castelle
Abonné
Messages : 25
Inscription : 09 juil. 2018, 22:05
Localisation : Suisse
Pronom : elle
A aimé : 22 fois
A été aimé : 13 fois

Re: Mariage pour tous et toutes en Suisse: ça avance vaille que vaille

Message par Castelle » 31 août 2018, 15:55

Hassan a écrit :
31 août 2018, 09:48

Il faut tout de même noter que le Kreis, avant d'avoir ce nom, était une association pour les lesbiennes qui sont parties lorsque les hommes ont pris le contrôle.

Pour le droit de vote, il ne faut pas oublier qu'il a été donné au niveau cantonal avant le niveau fédéral.
Effectivement c'est intéressant pour le Kreis.

En ce qui concerne le droit de vote, il n'a pas toujours été donné avant au niveau cantonal. C'était effectivement le cas dans la plupart des cantons romands, mais la majorité des cantons l'on fait après la votation au niveau fédéral, ou au même moment. Le dernier, Appenzell Rhodes-Intérieur, a donné le droit de vote aux femmes seulement en 1990, par décision du Tribunal Fédéral.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité