'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar du membre
HemA
Aspirant
Messages : 40
Enregistré le : 31 mai 2018, 23:16
Localisation : Nord
Pronom : elle
A aimé : 1 fois
A été aimé : 20 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par HemA » 01 juin 2018, 23:13

Je suis d'accord avec Raccoon ça me fait aussi flipper l'idée d'avoir un enfant. Déjà la douleur d'être enceinte et d'accoucher pour se taper ensuite des années d'insomnies parce-que bébé veux pas dormir, parce-que monsieur veux pas se lever, parce-que c'est encore vu comme un "travail de femme"... Et puis des fois que le gosse devienne un ado malpoli, ingrat et dealer sans prévenir (bon d'accord je pousse peut-être un ptit peu :p )

Je préfère la liberté de travailler pour moi, pour voyager, pour me faire plaisir, plutôt que d'être mère au foyer qui se retrouve coincée à la maison pour les 20 années à venir...

J'ai déjà carrément demandé à ma mère s'il existait un moyen d'être stérile, pour être sûre. Elle croit que je bluff
Afficher

Piccolo
Atrix
Messages : 1701
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 18 fois
A été aimé : 103 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par Piccolo » 03 juin 2018, 00:41

Je n'ai rien contre les enfants, et il y a sûrement des bons côtés dans le fait d'en élever un.

Le fait de lui apprendre des choses, de jouer avec lui, de le voir grandir...je suis sûr que c'est une expérience enrichissante.

Mais ça c'est de la théorie, c'est une vision romantique.

En pratique, je ne sais pas réellement si ça ne m'attire vraiment pas ou si je suis plutôt découragé à l'idée d'être parent. Ça me paraît tellement irréaliste et inaccessible pour de nombreuses raisons.

Adeleka
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 19 juil. 2018, 23:37
Localisation : Besancon
Pronom : Elle
A été aimé : 3 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par Adeleka » 21 juil. 2018, 00:18

Je suis à peine majeure mais je sais depuis longtemps que je voudrais jamais d'enfants. Je comprend pas ce besoin de materner à tout prix, les gosses c'est chiant, ça prend du temps, c'est pas reconnaissant. Je préfère investir 20 ans de ma vie dans autre chose, et je trouve pas que c'est une réaction égoiste. Heureusement pour l'instant j'ai pas encore la pression sociale qui va avec, même si mes amis et mes petits amis ne m'ont jamais comprise quand je leur disait que je ne voulais pas d'enfants (comme si c'était choquant). Sincèrement, les femmes ne sont pas faites que pour devenir des mères, elles peuvent exister sans accoucher...

WonderWoman59
Apprenti
Messages : 73
Enregistré le : 22 juin 2018, 21:47
Localisation : Lille
A aimé : 4 fois
A été aimé : 11 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par WonderWoman59 » 21 juil. 2018, 20:11

C'est pareil pour moi je sais depuis adolescence que je ne veux pas du tout d'enfants, le fait que le sexe ne m'attire pas du tout et que les bébés/enfants n'a jamais été mon truc, voila... Puis j'ai peur de cette douleur d'accoucher, puis surtout après devoir s'occuper de lui et l'élever pendant des années... Non ça ne dit rien du tout ! Avoir des enfants peut semblait comme quelque chose d'incroyable mais ce n'est pas le cas pour moi.

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 932
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 38 fois
A été aimé : 121 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par Natsu » 22 juil. 2018, 22:27

HemA a écrit :
01 juin 2018, 23:13
Je suis d'accord avec Raccoon ça me fait aussi flipper l'idée d'avoir un enfant. Déjà la douleur d'être enceinte et d'accoucher pour se taper ensuite des années d'insomnies parce-que bébé veux pas dormir, parce-que monsieur veux pas se lever, parce-que c'est encore vu comme un "travail de femme"... Et puis des fois que le gosse devienne un ado malpoli, ingrat et dealer sans prévenir (bon d'accord je pousse peut-être un ptit peu :p )
C'est drôle, j'avais les mêmes arguments avant, et puis, j'ai changé d'avis... Ou plutôt, j'ai rencontré la personne qui m'a fait changer d'avis... On a trouvé des solutions à mes préoccupations. Evidemment, j'aurais préféré que ce soit lui qui porte notre bébé plutôt que moi, mais bon, pas de choix sur ce plan là :mrgreen:

Plusieurs fois au cours de ma vie, j'ai pensé que je n'aurais jamais d'enfant, que toute la fatigue et les soucis liés aux enfants n'étaient vraiment pas pour moi, que je ne m'en sentais pas capable, et que déjà la vie de couple m'apparaissait de plus en plus inaccessible avec le temps qui passait. Mais je dois bien m'avouer que ces pensées étaient accompagnées d'une pointe de regret et de tristesse.

Maintenant, avec notre petite fille qui va arriver dans quelques mois, j'alterne entre la confiance et la peur. La grossesse ne ressemble pas à ce que j'avais espéré. Le premier trimestre était super angoissant à cause du risque de fausse-couche. Je n'osais téléphoner à personne de peur de devoir mentir sur ce sujet. Après, il y a eu la question du diagnostic prénatal, et notre premier désaccord (j'acceptais le risque d'avoir un bébé porteur de la trisomie 21, et lui, non). Et maintenant, je suis en arrêt avec comme consigne de ne plus faire le moindre effort physique, d'éviter les trajets en voiture, et ce, jusqu'à l'accouchement, si je ne termine pas la grossesse complètement alitée. Bref, ce n'est pas top.
Malgré tout, je pense que ça vaut la peine de passer par là. Je me sens frustrée de ne pas pouvoir faire les magasins, ni décorer la chambre, de devoir tout déléguer à mon compagnon, mais le plus important à présent pour moi est d'atteindre au moins la 37ème semaine.

Piccolo
Atrix
Messages : 1701
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 18 fois
A été aimé : 103 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par Piccolo » 22 juil. 2018, 23:36

Ah c'est une fille du coup, une petite Natsu, c'est trop mignon.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2657
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 511 fois
A été aimé : 489 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par clotaire » 23 juil. 2018, 10:41

Merci pour ce partage Natsu :-)
Tu n'as pas de chance en effet, ça se déroule souvent mieux que ça une grossesse. Mais bon, en général à la sortie ça se passe bien quand même.
Bon courage pour les dernières semaines !

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 932
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 38 fois
A été aimé : 121 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par Natsu » 23 juil. 2018, 14:46

Piccolo a écrit :
22 juil. 2018, 23:36
Ah c'est une fille du coup, une petite Natsu, c'est trop mignon.
Heureusement pour elle, son prénom est bien plus joli ! :D Par contre, on ne le dit pas avant la naissance... Les paris sont ouverts :lol:
clotaire a écrit :
23 juil. 2018, 10:41
Tu n'as pas de chance en effet, ça se déroule souvent mieux que ça une grossesse. Mais bon, en général à la sortie ça se passe bien quand même.
Bon courage pour les dernières semaines !
Merci. Ça va être long, la naissance est prévue pour Noël...

Image

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2657
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 511 fois
A été aimé : 489 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par clotaire » 23 juil. 2018, 15:21

Je ne sais si ça te rassurera ou pas, mais ma sœur avait accouché à 7 mois seulement, après une grossesse dans des conditions semblables. C'est tôt, mais suffisant pour que le développement du bébé soit bon ensuite. Elle a été soulagée plus tôt que prévu, au moins. Et l'autre avantage, c'est qu'en restant un mois au service néonat' avec du personnel aux petits soins, quand elle est rentrée chez elle, elle savait s'occuper d'un bébé, on lui avait tout appris, tout montré, y compris expliqué à quel moment il fallait s'inquiéter ou pas sur tel ou tel comportement... Du coup, beaucoup moins de stress par la suite. Je me dis qu'il faut savoir tirer du profit même dans les situations délicates ;-)

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 932
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 38 fois
A été aimé : 121 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par Natsu » 23 juil. 2018, 18:18

Oui, tu as raison, il faut voir le côté positif : je suis dispensée de tâches ménagères, de courses, et je peux user et abuser du "je peux pas, je suis enceinte" :mrgreen: ! Et ça m'apprend le lâcher prise, en déléguant des tâches et en acceptant le fait que ce ne soit pas fait comme moi je l'aurais fait. C'est super aussi pour "la charge mentale". Mon compagnon prend conscience de toutes les choses auxquelles il faut penser pour la maison, les repas, etc.
Il a aussi le sentiment d'avoir un rôle actif et très important dans la grossesse, alors qu'au début, il disait avoir le sentiment d'être spectateur.
Finalement, il y a beaucoup de positif dans la situation !

ginny anne
Adepte
Messages : 225
Enregistré le : 01 août 2018, 16:43
Localisation : Auvergne Rhône-Alpes
Pronom : moi
A aimé : 8 fois
A été aimé : 25 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par ginny anne » 02 août 2018, 16:57

Personnellement, je n'ai jamais ressenti le besoin d'être enceinte. Je m'étais toujours dit que si un jour j'avais un enfant, j'en adopterai un. Tout le monde me disait "tu verras, tu changeras d'avis quand tu rencontrera quelqu'un" ben non la grossesse me dit rien, je ne la rejette pas, ça ne m'effraie pas spécialement, mais ça ne m'intéresse pas plus que ça.

Je me dis si un jour je veux devenir maman, je privilégierais l'adoption, et puis au final, à 43 ans faire une grossesse, je trouve que c'est un peu risquée, mais si le besoin de devenir mère se fait réellement sentir, j'opterai peut être pour la pma (sans plus d'intérêt que ça) mais je préférerai l'adoption quand même.

Avatar du membre
Yalka
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 06 août 2018, 11:35
Localisation : 28
A aimé : 1 fois
A été aimé : 4 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par Yalka » 10 août 2018, 10:42

Voilà un topic intéressant.

Je me suis toujours demandé pourquoi...les gens veulent avoir des enfants ? Qu'on m'explique. Et j'ai mené ma petite enquête. Certains ont répondu « parce qu'il faut laisser une trace », d'autres « parce qu'a un moment donné le corps d'une femme demande absolument à avoir une enfant » mouai... ou encore « Pour pouvoir transmettre à mon tour ce que l'on m'a enseigné », « Les enfants ça aide les parents, c'est de la joie, la bonne humeur, c'est la vie », « C'était un accident mais, on s'y fait » mon amie qui est à son troisième enfant m'a simplement dit « J'adore être enceinte, j'aime les enfants ».

Bien... A partir de toutes ces réponses à une seule question – j'ai un peu prit peur – je me suis dit mais, ces gens qui veulent des enfants sont donc t-il tous aveugle ? Certains humains disent « Mais c'est égoïste de ne pas avoir d'enfant » et je répondrais à ce genre d'individu que l'égoïste c'est lui. Il n'y a qu'à voir autour de lui pour s'apercevoir que tous ce que l'homme produit, contribue à détruire tous ce qu'il touche. Là où il met les pieds, la végétation disparaît ainsi que la flore dont l'être humain est responsable. Les espèces disparut ? L'homme. Les animaux agressif envers l'homme ? Encore l'homme qui en piète sur l'habitat d'autres espèces et après il s'étonne, rase des forets entières, construit des immeubles en béton, défigure la nature et continu à procréer encore et toujours. Entre nous, l’égoïste ce n'est pas celui qui choisit délibérément de ne pas donner la vie. - Quand les humains seront ils en voie de disparition ? -

Je ne veux pas d'enfant. Toute ma famille, mes connaissances et les personnes avec lesquelles je travaille ont tous des enfants. Et quand je vois ce que la venue d'un enfant produit, je pars en courant. J'ai ressenti, lors d'un repas chez la voisine, cette tension entre deux personnes en couples et jeunes parents de leur premier enfant.. cette tension inexplicable mais tellement palpable. Ils s'envoyaient des pics, j'étais fort mal placée. Ils étaient agacés, énervés, n'avaient pas beaucoup dormi et le nourrisson pleurait. Il se sont éloignés l'un de l'autre physiquement. L'une a choisit à choisi d'aller chez maman, certainement pour avoir de l'aide de quelqu'un ''expérimenté'' et l'autre s'enterre au travail. J'espère qu'il s'agit là d'une tempête tropical passagère. J'ai ressenti de la pitié mais c'est leur choix je me dois de le respecter.

Encore un autre exemple. Un membre de ma famille est devenue père, il était au ange ! Il l'est encore... mais sa « copine » a changé du jour au lendemain et ils se sont séparé.
Ouaw ! Je n'en dirais pas plus.

J'ajouterai que de MON point de vue, un enfant c'est un sacrifice de soi et même une espèce de rééquilibrage ou chacun doit s'adapter et trouver un nouvel équilibre. Soit ça passe, soit ça casse et - les amis sans enfants et ne désirant pas un tel événement dans leur vie, généralement disparaissent doucement du tableau -.
Les enfants me laissent bien souvent indifférente et je le suis moins quand qu'ils font du bruit et trouble ma tranquillité. (Le bruit m'affecte beaucoup étant hypersensible à la lumière.)

Le professionnel qui m'agace le plus c'est le médecin. Dernièrement il m'a été dis par un médecin « Oh ! Mais tu es jeune encore, tu n'as que 26 ans, mais ça va venir, tu es trop jeune, tu vas voir ton corps va réclamer un enfant, les hormones vont te travailler et là, tu vas changer d'avis. »
J'avoue, j'étais à deux doigts de lui enfoncer mon poing dans la tronche et lui éclater la tête sur le bureau. Mais vaut mieux respirer un bon coup et sourire.

Je n'ai rien répondu rongée par l'agacement, que c'était juste un mauvais moment à passer. Ce que j'aurai aimé entendre c'est : « J'accepte votre choix, c'est tout à votre honneur que de ne pas vouloir d'enfant. C'est votre choix et je le respecte. Bien passons à autre chose. » Voilà ce que j'aurai aimé entendre.
Que les gens acceptent qu'une femme ne veuille pas avoir d'enfant car c'est son choix. Et les humains sont principalement pour beaucoup dans une bergerie. Ils ont reçu une éducation ou une idée préconçue et ils l'acceptent et vous le lance à la figure. Pour eux c'est une norme, hors les normes s'appliquent à des objets fabriqués par l'homme, et non à des êtres vivants.

M'enfin ! Je vais m'arrêter là. Ce n'est que MON point de vue. Mais je suis fort ravie de savoir qu'il existe des personnes qui partagent le fait de ne pas vouloir d'enfant et n'en ressentent absolument pas le besoin.

radgeur
Membre
Messages : 22
Enregistré le : 17 juil. 2018, 00:56
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par radgeur » 10 août 2018, 13:12

@Yalka, je ne peux qu'être d'accord avec toi, je partage totalement ton point de vue sur tout ce que tu as pu dire, je ne désire pas d'enfants, peut-être que ça changera un jour, on ne sait jamais, mais pour le moment pour moi c'est vraiment hors de questions.
Je respecte les gens qui veulent des enfants, même si je ne les comprend pas, et j'aimerai que ce soit réciproque.
Tu soulèves un point important auquel j'ai pas mal réfléchis d'ailleurs, qui est l'égoïste? Celui qui souhaite donner naissance à quelqu'un en ne tenant pas compte au préalable de l'avis de ce dernier ou même de la vie qu'il va pouvoir mener? Ou bien celui qui ne désire pas donner la vie et donner sa chance a une future personne? Pour moi la réponse est déjà toute trouvé.

Je comprend parfaitement ton ressenti vis à vis de ton médecin, je suis quelqu'un qui déteste suivre comme un mouton, rentrer dans le rang et faire tout comme tout le monde, j'ai toujours préféré être différent des autres et prendre ma propre route et je suis plus qu'exténué d'entendre toujours toutes ces personnes me dirent que je ne suis pas normal ou bien que je changerai parce que je ne veux pas de sexe, ou bien je ne veux pas d'enfant ou encore parce que je n'aime pas l'alcool ou les chocolats et d'être considéré comme un extra-terrestre par ces personnes.

fairytale
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 23 janv. 2019, 11:50
A aimé : 4 fois
A été aimé : 3 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par fairytale » 23 janv. 2019, 22:31

Je pensais pas commencer par donner mon avis sur ce sujet mais soit, j'accepte la loterie du hasard des sujets déjà abordés.

Alors les enfants, euh... honnêtement, je ne sais pas ce que j'en pense. Quand j'étais plus jeune, ça me parlait pas du tout. Quand mon frère a eu un bébé, j'ai tout d'abord pensé : "c'est CA avoir un enfant ?!? que d'emmerdes ! jamais de la vie pour moi alors !!!" Mais j'ai aussi pensé, en filigrane : "ça serait différent si j'étais la mère, non ?" Oui, différent à tous point de vue : plus proche du bébé, mais aussi plus de devoirs envers lui. Que penser de ça ?

Aujourd'hui, j'hésite encore. Il faut dire que ma petite nièce n'a pas une vie très équilibrée, la situation familiale étant complexe, alors ce que j'ai sous les yeux (et qui donne pas franchement envie), c'est peut-être pas très représentatif de comment ça se passerait si j'avais un enfant. Cela dit, est-ce que je ferai mieux ?
En même temps, je peux difficilement nier que je me suis attachée à elle, qu'on a vécu des moments géniaux et irremplaçables avec elle, et que rien que de parler d'elle peut suffire à nous faire sourire ou rire. C'est vrai qu'un enfant, c'est beaucoup de joie aussi, une joie tellement différente de toutes les autres. Dans d'autres circonstances, cette enfant aurait pu ne pas naître, et quand j'y pense... je chasse l'idée. Je ne veux plus penser à une vie sans elle, je suis contente qu'elle soit là pour le meilleur et pour le pire, même si je suis parfois là pour prendre le pire dans la figure.

En fait, je n'ai pas d'avis en théorie comme ça, à une chose près : pas question de faire un enfant si je ne me sens pas un minimum épanouie, équilibrée dans ma vie en général, ce qui n'est pas le cas actuellement. Je ne veux pas que mes angoisses ou mes virulents regrets aient un impact sur lui, ni me retrouver à compter sur lui pour combler un quelconque manque. Si je ne me sens pas capable à la fois de lui donner le meilleur de moi et de faire attention à conserver mon équilibre personnel, inutile d'y penser. Je suis parfois sidérée de voir dans quel état d'esprit certaines personnes font des enfants. Mais c'est l'enfant qui compte en premier ! Pas l'amour à prouver ! Pas le couple à cimenter ! Et surtout pas tous les délires de projection qu'on fait sur la beauté, les goûts, le caractère ou l'avenir de ces pauvres petits !!!

Pour le reste, je pense que ça va dépendre de l'évolution de ma vie sentimentale (et de comment le potentiel papa envisage sa potentielle paternité) et peut-être aussi professionnelle, puisque dans le domaine pro, j'ai déjà très envie de m'investir humainement. Bizarrement, l'idée d'avoir un enfant ou pas m'indiffère. Je sais que si j'en ai un un jour, il aura une place immense dans mon coeur, et je serai prête à faire vraiment beaucoup pour lui ; mais tant qu'il n'existe pas, je m'en fiche complètement en fait.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2657
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 511 fois
A été aimé : 489 fois

Re: 'voulez pas de gamin ? Z'êtes pas toutes seules.

Message par clotaire » 23 janv. 2019, 22:36

J'avoue que je me sens assez proche de ce que tu exprimes, fairytale ;-)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités