Hashtag lâche ton cochon...

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar de l’utilisateur
Nannerl
Ace-Cream
Messages : 1054
Inscription : 23 nov. 2014, 14:00
Localisation : La Comté
A aimé : 352 fois
A été aimé : 340 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Nannerl » 21 janv. 2018, 12:54

Ooh non... :( Gardez bien en tête que ce n'est jamais vous les coupables dans ce genre de situation mais bien ces abrutis. Je vous fait un gros câlin de soutient !
“ Je peins des fleurs pour qu'elles ne meurent pas ” - Frida Kahlo
Make Tea, not Love ☕
Image

Avatar de l’utilisateur
dawnofthedove
Affable
Messages : 139
Inscription : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 27 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par dawnofthedove » 21 janv. 2018, 14:11

Baelfire a écrit :
19 janv. 2018, 08:59
Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive pourtant mais je peux pas m'empêcher de culpabiliser. Est ce que j'ai dit ou fait quelque chose qui...? Et pourquoi ça m'arrive à moi ?
Oui c'est le principe du porc. Sa cochoncetude est calculée. Il compte sur cette culpabilité là et la honte qui en découle. Il compte sur ton silence. On est beaucoup à en être passé par là.

N'empêche, un mec correc avec un cœur à la bonne place, hein que c'est la classe? C'est génial que tu aies été soutenue. Tu as réagi comme il fallait et ton entourage a été super. J'espère que ça le calmera un moment, l'autre. Fallait remettre le porc à sa place.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar de l’utilisateur
dawnofthedove
Affable
Messages : 139
Inscription : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 27 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par dawnofthedove » 21 janv. 2018, 14:19

Evy a écrit :
20 janv. 2018, 22:25
Mais ce qui me fait le plus mal, c'est que c'est quelqu'un que je connais déjà depuis plusieurs années et que cette remarque n'est absolument pas sortie spontanément, elle était bien réfléchie. [...] quel est le mal de remettre quelqu'un en question?
Il t'a fait flipper exprès pour ne pas se sentir émasculé par une simple remarque - d'ailleurs très juste - bon...
De une, il lui en faut peu pour se vexer, et de deux... Les gens qui te mettent mal à l'aise exprès... Next. Ouh la, la vie est courte, hein. On n'est pas là pour se torturer.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar de l’utilisateur
dawnofthedove
Affable
Messages : 139
Inscription : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 27 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par dawnofthedove » 21 janv. 2018, 14:53

Mr.Nya a écrit :
11 janv. 2018, 14:20
Pourtant, Monique Wittig avait bien expliqué la chose : toutes les femmes doivent devenir lesbiennes, ne serait-ce que par choix politique => le séparatisme.
Petite réponse en tant qu'homoromantique : on ne choisit pas de l'être. pas plus qu'on ne choisit d'être hétéro romantique. Ou même d'être ace. On le sent avec telle telle personne, ou on ne le sent pas. Point barre. Ce n'est pas politique.

Et j'ai beaucoup de respect pour les vrais mecs, tu sais, avec un vrai cœur, et un vrai cerveau, et qui ont le droit d'être aimés comme tout le monde. Par exemple, quand je vois ma sœur heureuse en ménage avec mon beau frère et ma petite nièce, quand je le vois raide dingue de ma frangine et de sa fille, porter les poussettes, changer les couches, faire des lasagnes, soutenir la maman fatiguée, quand je les vois vivre à deux (trois) simplement, honnêtement, respectueusement, et que je vois le soucieux de l'avenir de sa fille, je me dis que le patriarcat ce n'est pas les hommes. Le patriarcat, c'est les cons. En fait.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 3376
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 568 fois
A été aimé : 808 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Baelfire » 21 janv. 2018, 16:27

Merci pour votre soutien et pour vos calins. Je prends avec plaisir :)

Je sais que je n'ai pas à culpabiliser et pourtant...Du fait que ce n'est pas la première fois en plus j'arrête pas de me dire qu'il y a quelque chose chez moi qui doit clocher. J'ai un don tout particulier pour rendre accro de moi des hommes qui ne sont pas "bons".

Evy, tu devrais peut être parler à ce type si tu dois le revoir.
Les gens qui pensent que l'amour est plus important que l'argent devraient essayer de rembourser leur prêt immobilier avec de gros bisous.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2414
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 438 fois
A été aimé : 440 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par clotaire » 21 janv. 2018, 17:00

Baelfire a écrit :
21 janv. 2018, 16:27
J'ai un don tout particulier pour rendre accro de moi des hommes qui ne sont pas "bons".
Non non Baelfire, ceux qui sont bons ils peuvent être accrocs de toi aussi, mais comme ils sont bons (et polis), peut-être qu'ils le gardent pour eux, non ? Après tu sais, j'ai tellement l'impression que ce genre de truc arrive à n'importe qui (si ce n'est à tout le monde), que je ne pense pas qu'il faille imaginer que ça vienne de toi.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2414
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 438 fois
A été aimé : 440 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par clotaire » 21 janv. 2018, 17:08

@Evy,
il me semble que ton histoire sort un peu du cadre strict des relations sexuées du coup, ça renvoie plus à un souci relationnel. Il y a peut-être un abcès à crever avec ce garçon, comme Baelfire je dirais qu'il faut peut-être lui parler, des fois on passe un sale quart d'heure mais après on se comprend mieux et on redevient amis, des fois on comprend qu'en fait on n'a plus trop intérêt à être amis, mais au moins on clarifie les choses. Ca me fait penser à des histoires personnelles ça, notamment un ancien collègue avec qui je m'entendais bien avant, mais à force de petites remarques désagréables (dont on a été tous les deux auteurs en alternance), on a fini par se fréquenter de moins en moins... C'est arrivé aussi avec une collègue il y a quelques temps, mais en discutant j'ai fini par comprendre qu'elle pensait que je pensais quelque chose de mauvais sur elle, une fois qu'on a mis les choses au clair ça a été mieux et maintenant on s'entend bien. Faut voir !

Avatar de l’utilisateur
didou
Atrix Revolutions
Messages : 1976
Inscription : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 152 fois
A été aimé : 451 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par didou » 21 janv. 2018, 17:09

Baelfire a écrit :
21 janv. 2018, 16:27
Du fait que ce n'est pas la première fois en plus j'arrête pas de me dire qu'il y a quelque chose chez moi qui doit clocher. J'ai un don tout particulier pour rendre accro de moi des hommes qui ne sont pas "bons".
Tttt, je pense que @clotaire a raison : ça doit arriver aussi à plein de gens qui se disent "je dois les attirer, c'est pas possible". C'est en fait que tu es un cas parmi sans doute beaucoup d'autres, et là, c'est encore tout récent, donc ça te travaille encore.
Dis-toi que c'est fini, tu as remis l'autre à sa (juste) place et ne va pas t'imager que tu as une quelconque responsabilité dans ce désagréable événement !
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar de l’utilisateur
Evy
Adepte
Messages : 153
Inscription : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 44 fois
A été aimé : 32 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Evy » 21 janv. 2018, 18:54

@clotaire, je n'ai pas besoin de clarifier les choses avec lui, vu que ce n'est pas un ami à proprement parler, c'était le copain d'une de mes amies présentes ce soir là et ils sont resté amis après leur séparation. Il s'est toujours bien comporté avec moi, jusqu'à cette fois. La seule chose qui l'ait dérangé c'est d'être remis en question et je ne l'aurai pas mis dans cette section si je ne m'étais pas sentie sexualisée avec sa remarque et ses regards. À la base ce n'était pas ce que j'avais prévu d'écrire, mais à la fin j'en revenais toujours à cet épisode. Et oui, il n'y a pas besoin de gestes, ni beaucoup de paroles très déplacées pour se sentir sexualisée. Si j'ai décidé de parler de ce moment là, c'est bien parce que je me suis sentie plus sexualisée qu'à d'autres moments de ma vie. Ce n'est en rien un problème relationnel, c'est plus un problème qu'il a avec la femme en général.

@Bealfire, je ne le vois pas souvent et je suis d'une nature a laissé des secondes chances, donc pour le moment pas de discussion en vue, mais s'il recommence, bien sûr qu'il sera remis à sa place propre en ordre.
Telle une plume, je me suis laissée envolée par delà les frontières de ce forum et suis en train de revenir sur mes pas.

Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2414
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : aime être tutoyé ;)
A aimé : 438 fois
A été aimé : 440 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par clotaire » 21 janv. 2018, 19:11

Ah d'accord, je comprends mieux ;-)

Ramón

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Ramón » 21 janv. 2018, 19:23

dawnofthedove, ce n'est pas une question de ne pas choisir ce que tu es en fonction du ressenti, ça n'a strictement aucune valeur politique donc aucune valeur émancipatoire au niveau du système politique (lire Michel Clouscard sur le modèle libéral-libertaire qui nie la réalité sociale au profit du ressenti afin d'aliéner les individus à leur ressenti) c'est une question de lutter contre le modèle dominant. Donc si, c'est un choix politique, car une lesbienne, dans la norme construite hétéronormative, ce n'est pas être une femme, car une lesbienne n'accomplira pas l'acte de procréation ou d'union matrimoniale du modèle hétéronormé qui fixe la femme en tant que statut, que classe sociale (comme le prêtre, le guerrier,... ont un statut, une fonction => c'est à ça que servent les mots qui définissent l'identité d'une personne) => ce n'est pas une femme => pour casser ce modèle sexiste hétéronormé, il faut abolir le sexe et le genre, pas le démultiplier ou le baser sur le ressenti. C'est ce que nous apprennent les sciences économiques et sociales, comme les sciences expérimentales nous apprennent que la Terre tourne autour du Soleil. Le fait est que le modèle hétéronormé est un construit social, donc tout ce qui tourne autour de la sexualité est un construit social (basé sur des fonctionnements biologiques, clairement, mais ça reste un construit social, c'est au-delà du ressenti qui n'a pas à rentrer en compte pas plus que l'idée que c'est le Soleil qui tourne autour de toi durant la journée n'a à rentrer en compte dans ton analyse des mouvements des astres).
Démultiplier le genre, c'est donner de l'importance à la norme hétéronormée qui vise à définir l'identité d'une personne selon cette norme => c'est valider la norme patriarcale en se marginalisant par rapport à cette norme, c'est être complice du modèle dominant. L'abolition, c'est, et cela est le seul modèle existant (hélas), le seul modèle qui lutte contre le modèle dominant. Abolir le sexe et le genre, c'est le seul moyen de lutter contre la norme hétéronormée, et c'est ce que nous apprennent des siècles de lutte et quelques siècles de sciences économiques et sociales.
Je me répète : le ressenti, c'est comme une opinion, ça n'a aucune valeur dans une analyse scientifique, dans un discours. Le féminisme est un discours, une analyse scientifique, pas un ressenti ou une opinion. Comme le libéralisme, comme le communisme, comme...


Le patriarcat, c'est "l'autorité des pères", et rien d'autre. Un modèle qui place la paternité au centre de la société. Et c'est scientifique, c'est démontré. Et tu peux commencer par lire l'Ancien Testament pour démarrer l'analyse.
Le fait que tu sois un père aimant ou non n'entre pas dans le cadre de l'analyse. Le fait d'être un "nice guy" n'entre pas dans le cadre de l'analyse, on s'en tape, ça n'a aucune valeur explicative.

Avatar de l’utilisateur
Vince27
Assidu
Messages : 810
Inscription : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 72 fois
A été aimé : 89 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Vince27 » 05 févr. 2018, 12:55

Voici une vidéo que je vous encourage à regarder :



J’admire la lucidité et adhère à l’humanisme du propos.


(C’est libérateur de pouvoir être en adéquation avec le soutien qu’on a envers les autres victimes sans se sentir soi même dédaigné).
LGBTHA

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités