Hashtag lâche ton cochon...

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar de l’utilisateur
Puddi Puddi
Adepte
Messages : 196
Inscription : 25 janv. 2017, 11:33
A aimé : 15 fois
A été aimé : 81 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Puddi Puddi » 22 oct. 2017, 14:30

Pour ma part, j'ai été fréquemment confrontée au harcèlement de rue. J'ai arrêté de compter les propositions incongrues et remarques sur mes fesses. Une fois j'ai eu droit au hurlement comme un loup :? .
Mais j'ai toujours pu résoudre ça en disant "non", et si on insiste, en gueulant, en insultant, ou en faisant un doigt d'honneur (le + expéditif). Je l'accorde, c'est vulgaire et peu réfléchi, comme solution, mais c'est un moyen très efficace, je trouve, de leur faire savoir que leur comportement est déplacé. Et ça leur cloue le bec vite fait bien fait. :mrgreen:

Fort heureusement, ça ne m'est jamais arrivé, le harcèlement au travail.

Concernant l'affaire, l'avantage de toutes ces déclarations, c'est que l'opinion publique peut évoluer vers l'idée que des hommes comme Weinstein (loin d'être le seul, ni le premier) n'agiront plus en toute impunité, protégé par leur statut de star (je l'espère, parce que comme ça ne date pas d'hier...).
J'ai trouvé une article intéressant sur cette impunité qui rôde depuis si longtemps dans le showbiz : http://www.brain-magazine.fr/article/re ... ombo-tabou
Marre d'être un pudding, je suis un Veaudelune maintenant ^^
Doctorante en mindfuck, amatrice de syntâches ^^

Image

Avatar de l’utilisateur
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Inscription : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Drytos » 22 oct. 2017, 15:29

didou a écrit :
22 oct. 2017, 13:17
Mais non, c'était en fait "tu as un très beau QI" qu'il a dit, tu n'avais juste pas bien entendu :mrgreen:
C'était donc ça :o Mon manque de savoir est le fautif, j'ignorais qu'on pouvais apercevoir le QI des gens à l’œil nu :mrgreen:
Tantôt j'accorde au féminin, tantôt j'accorde au masculin. Je ne suis pas bête (ou pas totalement :P ), je suis juste Agenre.

Avatar de l’utilisateur
grignoteuse.de.bouquins
Affilié
Messages : 256
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
A aimé : 73 fois
A été aimé : 33 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par grignoteuse.de.bouquins » 31 oct. 2017, 12:48

Moi c'était frottement dans le bus ... 😥
Image

Avatar de l’utilisateur
LittleMermaid
Aspirant
Messages : 47
Inscription : 20 janv. 2017, 12:21
A aimé : 13 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par LittleMermaid » 31 oct. 2017, 17:38

Personnellement, je n'ai pas trop eu de remarques déplacées mais il m'est arrivé un événement dans un bus lorsque j'avais 14-15 ans qui m'a plutôt marqué. Je suis rentrée dans le bus, j'avais mes écouteurs et je me suis assise dans la rangée de droite. Au bout d'un moment (impossible de vous dire pourquoi), j'ai senti qu'il y avait un problème à ma droite et j'ai tourné la tête.
Et là il y avait un mec d'une soixante d'années en train de se toucher (tout était visible) en me regardant. J'ai cru que j'allais hurler...j'avais tellement peur que j'ai détourné la tête à nouveau et je suis sortie à mon arrêt du bus en panique. J'en ai parlé à mes parents et ils m'ont confirmés que malheureusement ce sont des choses qui arrivent...

Pour en revenir au sujet, je peux imaginer à quel point cela peut être aliénant au sein du travail car la pression de la hiérarchie et la peur de ne pas être crue peut être forte :/

Avatar de l’utilisateur
Random User
Membre
Messages : 28
Inscription : 14 oct. 2017, 20:21
Localisation : Ardèche
A aimé : 6 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Random User » 31 oct. 2017, 18:13

Personnellement, de mon coté, c'est plutôt rare mais malheureusement ça m'arrive aussi. Et contrairement a ce qu'on pense, par hommes et femmes, et ça m'a bien gêné. Je préfère préciser que je suis un homme (malgré ce que ma longueur de cheveux et mon visage pas 100% viril peuvent laisser penser).
Evidemment on est plusieurs a avoir vécu ca mais comme dit précédemment, j'ai eu le droit a ca:
grignoteuse.de.bouquins a écrit :
31 oct. 2017, 12:48
Moi c'était frottement dans le bus ... 😥
Et oui, c'est extrêmement gênant mais même moi qui suis plutôt timide, j'ai quand même dit au mec de se calmer presque en criant pour qu'il se fasse remarquer, y'a que ça a faire ou le repousser violemment aussi :/

Apres, tout ce qui est remarques déplacées, je m'y suis fait, j'ai appris a ignorer mais en fonction de mon humeur, je peux aussi faire usage de ma repartie et c'est plutôt sympathique dans ces cas la ^^
Mais pire dernièrement, déjà, j'ai vécu ma première vraie agression dans la rue, j'ai pas trop trop apprécié, bref, je passe la partie inintéressante pour le topic. Les deux mecs menaçaient assez sévèrement de sortir leur "paquets" respectifs et d'en faire usage. L'un des deux l'a même partiellement sorti. Un peu choquant comme histoire pour moi, surtout que c'est très récent mais bon, heureusement, j'étais pas seul a ce moment la et j'ai eu pas mal d'aide pour me défendre ^^

Petit edit: Juste pour ajouter que coté des femmes, c'est plutôt dans le lycée, jamais rien de la part d'une adulte mais je pense pas que ce soit totalement considéré comme du harcèlement, c'est une remarque de temps a autres au lycée. On va espérer que ça va leur passer avec l'age ^^
"- Les gens, une espèce dont tu ne peut pas te passer mais que t'as quand même pas envie de voir"
kibi-splash, 24 Octobre 2017, 20h25.
Une citation qui a sa place en signature je suppose ? x)

Avatar de l’utilisateur
OliviaSmith
Affable
Messages : 142
Inscription : 05 oct. 2017, 00:00
Localisation : Quelque part entre Tours et Bordeaux, entre le centre et la côte, entre ma vie et mes rêves...
A aimé : 40 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par OliviaSmith » 01 nov. 2017, 19:36

J'ai un peu lu de travers, mais c'est un sujet auquel je m'intéresse depuis longtemps, parce que je suis féministe et que je trouve que c'est très alarmant de ne pas en parler, donc je suis assez contente des réactions face aux témoignages!

Pour ma part, comme Baelfire et comme Grignoteuse! J'ai eu le droits aux frotteurs en boite, au type qui te suit jusque chez toi quand tu prends le bus à la sortie du lycée (merci pour moi, le conducteur à remarqué que j'étais suivi et à fait venir les controleurs pour le forcer à descendre), à celui qui te cours après dans ton propre quartier (creepy), les "gentils" mais rabaissants siffleurs des rues, avec tout les jolis petits noms qui vont avec... Le meilleur ami de mon ex (le porc, puisqu'on en parle!) avait tenté de me foutre à poil parce qu'il trouvait ma robe trop courte, donc inutile... Sous les yeux d'une amie qui était tellement effarée qu'elle n'a pas pu bouger. (Autant dire que ce connard fait depuis longtemps partie du passé). Je passes sur tout ceux qui te propose de te ramener chez toi en voiture quand il fait nuit et que tu marches dans la rue (bien entendu, certains d'entre eux partent d'une bonne intention... Mais on devient très méfiants).

Pour ce qui est du travail, jusque là mes patrons et collègues étaient plutot bienveillant, mais c'est les clients qui me posaient problème... J'étais serveuse, et quand on est serveuse, on oublie TRES VITE l'idée de faire le service en robe ou en jupe....

Mais ça ne me parait pas non plus être tant que ça, je connais des témoignages bien plus effarants que le mien!

Et Je remercie MILLE FOIS tout les mecs de nos entourages, dont on ne parle pas, mais qui s'arrange pour nous aider aussi! (Le chauffeur du bus, les potes qui se proposent pour faire les trajets en voiture pour t'éviter de marcher seule à 1h du matin, ceux qui te proposent leur aide avec une bonne intention... )
AVEN-ace day!

(Tu l'as? Have a nice day/AVEN-ace day! :p )

Avatar de l’utilisateur
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 537
Inscription : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 2 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Lady Old Time » 02 nov. 2017, 14:48

Avec tout ce qui se passe depuis l'affaire weinstein, #meetoo #balancetonporc (pas très bien trouvé!) j'ai l'impression d'être dans une autre dimension ou à une autre époque. Tout s'accumule, la parole se libère. J'ai du mal à y croire mais ça fait du bien, je me dit qu'on va gagner un combat (utopique) même si le chemin va être très long.
J'espère juste que tout ça ne va pas rapidement se tasser et que tout le monde ne va passer à autre chose. Il faut absolument que ça perdure!

Sinon je pense qu'on a toute beaucoup d'histoires de harcèlement à raconter parce que c'est presque quotidien...
Empty vessel

Avatar de l’utilisateur
mimosa
Affilié
Messages : 279
Inscription : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 47 fois
A été aimé : 13 fois
Contact :

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par mimosa » 05 janv. 2018, 09:59

Puddi Puddi a écrit :
22 oct. 2017, 14:30
Pour ma part, j'ai été fréquemment confrontée au harcèlement de rue. J'ai arrêté de compter les propositions incongrues et remarques sur mes fesses. Une fois j'ai eu droit au hurlement comme un loup :? .
Mais j'ai toujours pu résoudre ça en disant "non", et si on insiste, en gueulant, en insultant, ou en faisant un doigt d'honneur (le + expéditif). Je l'accorde, c'est vulgaire et peu réfléchi, comme solution, mais c'est un moyen très efficace, je trouve, de leur faire savoir que leur comportement est déplacé. Et ça leur cloue le bec vite fait bien fait. :mrgreen:

Fort heureusement, ça ne m'est jamais arrivé, le harcèlement au travail.

Concernant l'affaire, l'avantage de toutes ces déclarations, c'est que l'opinion publique peut évoluer vers l'idée que des hommes comme Weinstein (loin d'être le seul, ni le premier) n'agiront plus en toute impunité, protégé par leur statut de star (je l'espère, parce que comme ça ne date pas d'hier...).
J'ai trouvé une article intéressant sur cette impunité qui rôde depuis si longtemps dans le showbiz : http://www.brain-magazine.fr/article/re ... ombo-tabou
J'étais même pas au courant pour Woody Allen je tombe des nues!
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar de l’utilisateur
mimosa
Affilié
Messages : 279
Inscription : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 47 fois
A été aimé : 13 fois
Contact :

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par mimosa » 05 janv. 2018, 10:11

J'ai été tripotée par un ami de ma mère qui me gardait. Je l'ai raconté à ma mère, elle a arrêté de le voir et ça s'est arrêté là, mais elle aurait pu porter plainte pour attouchements. Ca m'aurait rassuré sur le fait que c'était anormal et pervers.
Il y a aussi eu un moment en vacances le soir où je me baladais au bord de la mer. J'avais franchi une barrière, mais c'était une plage qui était juste à côté de mon hôtel. Dans l'hôtel, on disait Ciao à tout le monde. Je vois un mec qui se balade sur la plage aussi, je lui dit Ciao. Le mec vient vers moi et commence à me tchatcher en italien (j'étais en Italie) et à faire des signes obscènes vers son sexe, des signes de masturbation. Moi je fais non, non non, en plus je commence à parler français donc il voit bien que je suis étrangère, je repars vers l'hôtel, le mec essaies de me rattraper, là je commence carrément à flipper je le menace d'appeler la police. Ce mot là il comprend parce que c'est quasi le même en italien, alors il commence à me traiter de tous les noms, mais il cherche plus à me retenir. Ce jour là, j'ai vraiment flippé, parce que je me suis dit que si ce mec était arrivé à ses fins, je ne sais même pas si psychologiquement j'aurais eu la force de surmonter ça.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

thailog
Adepte
Messages : 227
Inscription : 08 avr. 2017, 15:46
A aimé : 30 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par thailog » 11 janv. 2018, 11:15

En tant que homme je dois admettre que lorsque j'ai commencé à m'intéressé au féminisme et à la notion de culture du viol j'ai été étonné de voir à quel point les agressions sexuelles étaient fréquentes. Le nombre de femme, qui ont vécu au moins une situation d'agression sexuelle semble vraiment important.

J'avoue devenir pessimiste sur la question, déjà les débats sur le hashtag balancetonporc prend une tournure qui ne me plait pas. J'ai noté qu'à la télé il y a une volonté au mieux de débattre, au pire de décrédibilisé ce phénomène avec le parallèle fait entre la dénonciation des violeur par les femmes avec la dénonciation des juifs pendant la seconde guerre mondiale...
En ce moment les médias mettent l'accent sur une tribune signée par 100 femmes dans le monde(le journal) ,dont Catherine deneuve, cette tribune dénoncent "le puritanisme" et "le féminisme qui appelle à la haine des hommes.
Je trouve qu'on retombe dans un travers, on préfère se dire qu'il y a des femmes qui mentent, qu'il y en a qui exagère car on se rend compte que le problème des agressions sexuelles est massif et que pour éradiquer cette culture du viol il va falloir beaucoup d'effort sur l'éducation que ce soit les parents ou l'école mais aussi sur la justice donc j'ai peur que le gouvernement fasse qqe actions symbolique pour se donner une image de gouvernement féministe mais ça va s'arrêter la.

D'un point de vue plus personnel, j'ai été au congrès du MJCF(le mouvement des jeunes communistes) en 2016 et des filles ont témoigné, il y a une semaine' dans le monde, pour expliquer qu'elles ont subies des agressions sexuelles et ça va jusqu'au viol... J'avoue que ça m'a fait mal d'avoir lu ça, même dans une organisation qui se dit féministe il y a des choses comme ça qui se passe... Quand je pense que j'étais à ce congrès, que j'ai serré la main à des gars, que je les ai trouvé sympa et que c'est peut-être eux qui ont fait ça ouais ça me mets mal à l'aise et ça me fait mal. J'ai un peu honte de dire que ça m'a fait mal par rapport à ces filles qui ont subis ça mais ça m'a mis un coup au moral.

Avatar de l’utilisateur
Baelfire
BadAce
Messages : 2774
Inscription : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Terre du Milieu
A aimé : 408 fois
A été aimé : 627 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Baelfire » 11 janv. 2018, 11:40

J'ai aussi entendu parler de la réaction de Catherine Deneuve. Elle est d'une autre génération alors je ne sais pas si on peut vraiment lui en vouloir. Ses propos sont trop décalés avec la réalité pour qu'ils puissent avoir un réel impact.

Moi ce qui m'a étonné c'est de voir les hommes tomber de haut en comprenant ce que l'on subit. La plupart ne se sont jamais rendus compte de rien alors que ça fait quasiment parti du quotidien féminin. C'est fou quand on y pense.
"Enfin une signature sans citation dedans"

Image

Avatar de l’utilisateur
didou
Avenator
Messages : 1685
Inscription : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
A aimé : 122 fois
A été aimé : 358 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par didou » 11 janv. 2018, 11:47

Baelfire a écrit :
11 janv. 2018, 11:40
Moi ce qui m'a étonné c'est de voir les hommes tomber de haut en comprenant ce que l'on subit. La plupart ne se sont jamais rendus compte de rien alors que ça fait quasiment parti du quotidien féminin. C'est fou quand on y pense.
Bin je pense que les hommes qui ne "pratiquent" pas le harcèlement ont forcément beaucoup moins de chance de s'en apercevoir. Pour le peu que l'on soit raisonnable, bien câblé avec un tantinet de respect pour l'humanité, on n'imagine pas qu'il puisse massivement en être autrement de la part des autres (sur ce sujet, je ne parle pas des autres malheurs du monde).

Je ne parle même pas de ceux ici, pour qui parfois beaucoup de choses d'ordre sexuel voire amoureux, passent totalement inaperçues.
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar de l’utilisateur
Mr.Nya
Aveuglant
Messages : 2810
Inscription : 08 janv. 2016, 17:02
Localisation : Dark side of the moon
A aimé : 487 fois
A été aimé : 503 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par Mr.Nya » 11 janv. 2018, 14:20

Et Brigitte Lahaie qui enfonce le clou en expliquant que l'on peut jouir d'un viol.

Mais ce n'est pas une question de génération, ces femmes sont les alliées du patriarcat, elles soutiennent les hommes avant de soutenir les femmes, parce que c'est du modèle masculin qu'elles sont tributaires, c'est ce modèle qui a fait d'elles ce qu'elles sont. Le rejeter c'est rejeter leur vécu alors elles protègent ce modèle.
Pourtant, Monique Wittig avait bien expliqué la chose : toutes les femmes doivent devenir lesbiennes, ne serait-ce que par choix politique => le séparatisme. "La femme n'a de sens que dans les systèmes de pensée et les systèmes économiques hétérosexuels. Les lesbiennes ne sont pas des femmes." et les mouvements "butch" aux USA n'en disent pas moins à l'heure actuelle, les "butchs" qui sont actuellement victimes du cotton ceiling, c'est-à-dire de viols par des personnes dotées d'un pénis mais qui se revendiquent "femmes" et "lesbiennes". Phénomène qui est nié actuellement par la communauté trans, ce qui pose de nombreux soucis avec le modèle de pensée queer (qui est un courant issu de ce que Michel Clouscard appelait le libéralisme-libertaire => tout est permis au nom de la sacralisation de la liberté de faire ce que l'on veut, y compris de la merde à l'encontre des autres).

thailog, cela fait plus de 5 ans que l'on est au courant que des hommes communistes (et anarchistes-libertaires) violent des femmes en se revendiquant féministes pour les approcher de près (enfin, dans les milieux féministes de Lille, cela fait un moment que la parole des femmes donne de la voix sur ce sujet). Là encore, Monique Wittig expliquait que les courants marxistes étaient un frein à la lutte féministe puisqu'il s'agit de mouvement phallocentré (les femmes n'étant pas encore considérées comme des travailleuses à part entière, seuls les prolétaires mâles étaient considérés).
C'est pourquoi le fait que des hommes se revendiquent féministes constitue de l'entrisme, c'est-à-dire une pénétration (un viol) politique des dominants dans l'espace des dominées pour en modifier le contenu et empêcher la lutte d'arriver à terme. Gilles Deleuze, ô combien un personnage douteux car militant pour l'abaissement de la majorité sexuelle (mais pas politique), avait expliqué que le modèle dominant trouvait toujours des moyens de pénétrer les modèles d'émancipation pour utiliser leur force contre eux-mêmes : et actuellement, c'est avec la théorie queer que ça se déroule petit à petit (de fait, queerisme et féminisme sont incompatibles car les deux logiques s'opposent dans leur objectif).

Monique Wittig, pour détruire le modèle hétéro-normé (modèle politique dominant et dominateur), et comme l'ont fait les libéraux et socialistes à d'autres époques avec l'esclavage ou le travail des enfants, propose l'abolition des catégories de sexe (et donc de genre). Abolir un modèle, c'est mettre les moyens en oeuvre pour le détruire et assainir les rapports entre les individus. Abolir le sexe et le genre, c'est détruire les stéréotypes qui vont avec, c'est détruire la sexualisation des individus dès l'enfance,... En tant qu'A, c'est clairement la voie la plus sensée qui soit à l'heure actuelle.

Concernant l'actualité, lire "Les femmes de droite" d'Andréa Dworkin, c'est top ;)
"My soul is painted like the wings of butterflies. Fairytales of yesterday will grow but never die."
Allume une bougie, et tu projettes une ombre. Prends garde à ce que tu enflammes.
Expert en élucubrations, spécialité dans le Grand Nawak.
Esthète à temps partiel.

thailog
Adepte
Messages : 227
Inscription : 08 avr. 2017, 15:46
A aimé : 30 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par thailog » 11 janv. 2018, 15:51

Baelfire : "Moi ce qui m'a étonné c'est de voir les hommes tomber de haut en comprenant ce que l'on subit. La plupart ne se sont jamais rendus compte de rien alors que ça fait quasiment parti du quotidien féminin. C'est fou quand on y pense."

Ba perso je savais ce que subissait les femmes mais je ne pensais pas que c'était aussi massif donc oui je suis tombé de haut mais pas depuis l'affaire Weinstein, depuis 3-4 ans lorsque j'ai commencé à m'intéresser au féminisme et à écouté les féministes.

Mr.Nya : "les courants marxistes étaient un frein à la lutte féministe puisqu'il s'agit de mouvement phallocentré (les femmes n'étant pas encore considérées comme des travailleuses à part entière, seuls les prolétaires mâles étaient considérés)."

Oui je l'avais constaté au PCF ça mais la jeunesse communiste c'est différent. Il y a vraiment une envie d'être un mouvement féministe, l'égalité homme-femme est une des luttes les plus importante pour la MJCF donc je t'assure que c'est très étonnant qu'ils se passe des choses comme ça dans cette organisation après n'étant pas intéressé par le sexe j'ai probablement une certaine naïveté sur ce sujet.
Quand à Marx c'est triste que les marxistes oublie qu'il était féministe, Engels avait écris ça, à partir des notes laissé par Marx, :

"la femme a été dégradée et réduite à la servitude ; elle a été transformée en esclave de sa luxure et en un simple instrument pour la production d’enfants (…). Pour garantir la fidélité de sa femme et, par conséquent, la paternité de ses enfants, elle est livrée sans conditions au pouvoir du mari ; si ce dernier la tue, il ne fait qu’exercer ses droits."

Pour Engels, l'apparition de ce modèle familiale est "la défaite historique du sexe féminin au niveau mondial".

Perso je pense toujours que l'égalité femme-homme ne peut exister sans que l'on remette en cause l'idée du genre mais ça c'est pas gagné.

sophe52
Apprenti
Messages : 53
Inscription : 28 avr. 2016, 19:26
A aimé : 29 fois
A été aimé : 13 fois

Re: Hashtag lâche ton cochon...

Message par sophe52 » 13 janv. 2018, 21:11

Concernant la tribune des 100 femmes pour la "liberté d'importuner", ce qui peut être rassurant, c'est que Boutin et Morano les soutiennent... ;-)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité